Benoît Rayski « Obono et Bouteldja : femmes au bord de la crise de nerf »


Benoît Rayski  « Obono et Bouteldja : femmes au bord de la crise de nerf »

Où  on ré- entend parler de nos deux Africaines: chez Atlantico et sous la fine plume de Rayski

Y a de l’eau dans le gaz entre elles…

Obono a senti le danger de cette « alliance » et c’est du rétropédalage forcené

Danièle Obono et Houria Bouteldja : hystériques de tous les pays et de toutes les races unissez-vous !

L’une siège à l’Assemblée Nationale où elle n’arrête pas de l’ouvrir à chaque occasion.

Elle a pris la défense de l’autre dont les médias se sont méchamment désintéressés.

Femmes, au bord de la crise de nerfs…

Danièle Obono et Houria Bouteldja : hystériques de tous les pays et de toutes les races unissez-vous !

On devrait se lasser de Danièle Obono. Mais – est-ce notre faute ? – elle n’arrête pas de parler. Et, à notre corps défendant, nous n’arrêtons pas d’en parler. Car selon ses admirateurs, Danièle Obono est la « bête noire » de la fachosphère. Et nous sommes bien sûr la fachosphère ! Pour autant, s’agissant d’une demoiselle gentiment colorée nous nous refusons avec indignation à cautionner l’expression « bête noire ».

Danièle Obono plaît aux télévisions où elle a avantageusement remplacé Houria Bouteldja qui a fait son temps. Avec elle c’est de l’audience garantie. Avec rires au rendez-vous. Elle énonce des énormités sur la France, pays ontologiquement et viscéralement raciste. C’est plutôt banal. Ce qui l’est moins c’est la façon dont elle assassine la langue française. Un exemple parmi d’autres. Parlant d’un chauffeur de bus musulman qui avait refusé de prendre le volant souillé par les mains d’une femme, elle a dit : « il a un préjudice (sic) contre les femmes ».

Rassurons tout de suite les antiracistes : nous n’avons aucun préjugé, (non, non pas préjudice) contre Danièle Obono. Fort heureusement se moquer de la bêtise n’est pas considéré par la loi comme raciste même si tel est l’avis des amis de la député mélenchoniste. L’autre jour, Danièle Obono, pendant une séance de l’Assemblée Nationale s’est lancée dans une diatribe enflammée en faveur d’Houria Bouteldja des Indigènes de la République.

On ne présente plus Houria Bouteldja. D’ailleurs elle ne nous semble pas présentable. Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser Danièle Obono à faire corps avec elle ? Peut-être a-t-elle voulu échapper à sa solitude grandissante depuis qu’elle a été amenée à s’éloigner de Dieudonné ? Ce dernier en faisait quand même beaucoup sur les Juifs. Tandis que Houria Bouteldja, elle, aime bien les Juifs. Avec une préférence marquée pour les Juifs en tenue rayée derrière des barbelés…

Au-delà de ce penchant somme toute naturel, les deux femmes ont en commun de détester le pays où elles résident. Houria Bouteldja ne nous pardonnera jamais d’avoir colonisé l’Afrique du Nord. Danièle Obono entend prendre sa revanche sur l’esclavage que nos ancêtres ont pratiqué. Pour autant, elle n’en veut absolument  pas aux ancêtres d’Houria Bouteldja pour la traite négrière domaine dans lequel ils ont excellé bien mieux que nos esclavagistes de souche. Elles sont alliées donc. Leurs propos, y compris – ou surtout – les plus extrêmes, trouvent un écho certains au sein de populations habitées par les mêmes ressentiments.

Ces populations ont depuis longtemps fait sécession de la République et de ses lois. Et elles ne se dérangent pas pour se rendre aux urnes. Pas bon ça pour la France Insoumise. Jean-Luc Mélenchon l’a bien compris. Voyez son air accablé pendant que Danièle Obono s’époumone. Le pauvre, il lui faut déjà supporter Clémentine Autain et Raquel Garrido. C’est sûr, Mélenchon périra par les femmes…

Benoît Rayski.

http://www.atlantico.fr/decryptage/daniele-obono-et-houria-bouteldja-hysteriques-tous-pays-et-toutes-races-unissez-3217089.html#FFzHTf5duQPadVqL.99

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Benoît Rayski « Obono et Bouteldja : femmes au bord de la crise de nerf »

  1. MaximeMaxime

    https://francais.rt.com/france/45125-florian-philippot-appelle-jean-luc-melenchon-nouer-alliances-ponctuelles
    Aucune voix ne doit aller à l’extrême-gauche. Celle-ci est en effet résolument anti-patriote, anti-1789 comme 1793 d’ailleurs ! C’est au-delà de l’imaginable, ils sont anti-France tout simplement.
    La main tendue par Florian Philippot aux « Insoumis » lui a valu une moquerie minable, un rejet violent.
    Florian Philippot commence à préciser sa ligne politique : sans surprise, pas d’opposition au mariage pour tous, qu’il ne remettrait pas en cause en cas d’élection, le Frexit comme point de ralliement.
    http://www.europe1.fr/politique/philippot-presente-la-charte-des-patriotes-en-reclamant-un-frexit-3485630
    L’immigration devient un thème un peu secondaire semble-t-il. Pourquoi pas si on évoque le concept d’immigration choisie, quand il s’agit de compétences que des étrangers sont les mieux à même d’apporter (enseignants en langue et culture étrangères, restauration étrangère…).
    Il est bien évident qu’avec les frontières ouvertes, la France ne peut plus avoir de politique pénale indépendante, elle ne peut plus pratiquer une politique sévère dans le domaine de l’octroi de la nationalité non plus avec la nationalité européenne. Le plus simple est donc bel et bien de sortir de l’UE pour limiter les dégâts.
    Atténuer la ligne identitaire n’est pas forcément un mal, car il faut pouvoir espérer éviter une guerre civile. Cependant, si même après une séparation violente avec le FN, F. Philippot passe pour un « facho » infréquentable chez les gauchistes, on peut penser que le clivage devient indépassable.

  2. Rabarabé

    Le P.I.R. devrait être interdit, puisqu’il propose ni plus ni moins la destruction de la France et de ses valeurs.
    Ce déferlement de haine et de rancoeur devrait conduire ses sympathisants à la prison. Pour trahison.

  3. Révolution

    Deux connes qui monopolisent trop les médias pour ne rien dire
    parler d’elles c’est leurs faire trop d’honneur
    Mélanchon en choisissant l’obono se fait passer lui aussi pour un idiot

  4. Machinchose

    YA BONOBONANIA

    je suis attristé de voir tant de diplomé(e)s venant d’ Afouique , blanche et noire , qui ont fréquenté nos université, se ramasser des « dis Plômes!! plom..plom …plom…) et s’ incruster dans un haxagone ou personne n’ a besoin d’ eux!

    alors que les pays qui les envoient chez nous manquent si cruellement de cadres dans tous les domaines

    mais faut aussi dire que t’ as vu le bureau du Ministre Untel au Gabon ?? le moindre directeur d’ une de nos administrations, c’est l’ Elysée a coté…

    brave René Dumont!! le rêveur au pull rouge ( ne pas confondre avec le pote a Bad-inter)…il n’ avait pas imaginé ce genre de squatters, il y a 48 ans quand il nous offrait « l’ Afrique noire est mal partie »

    en vérité, elle n ‘a jamais démarré et n’ arrivera nulle part

    et ça suffit avec ces prétextes boiteux: c’est a cause de la colonisation!! gna gna gnan ….c’est a cause des Blancs, c’est a cause toujours, tu n’ intéresses plus personne…

    les plus grands massacres en afrique ne le furent qu entre noirs et une fois les blancs partis….les blancs ils vous empêchaient de crever pendant ces famines effroyables dont vous etes les spécialistes
    les blancs ils avaient réussi a éradiquer, le Palu, le choléra, la malaria et voilà que la peste noire frappe a nouveau chez vous!!

    on ne peut même pas dire que vous avez tout raté sans les « colons », vous n’ avez jamais tenté!!

    par contre, vous avez enrichi Mercédès, les marchands d’ armes, les agents immobiliers parisiens,les grands palaces, je parle de vos brigands de dirigeants, bien sur….

    Fatalitas ?? je ne sais pas, mais je n’ ai pas envie de me faire agonir, je ne suis pas Sarkozy pour vous dire: l’ Afrique n’ a pas eu de grand homme, ou une de ces profondes pensées de Talonette..

  5. Filouthai

    Obono c’est le syndrome de Stockholm permanent.
    Elle adore les Musulmans qui ont mis les pays africains -dont le sien- en esclavage, comme son cousin Obama.
    Masochiste elle est et restera.
    Il ne faut pas avoir peur de lui taper dessus : elle adore ça.

Comments are closed.