L’histoire se répète : la Phalange nord-africaine, l’instrument de terreur de la Gestapo en France


L’histoire se répète : la Phalange nord-africaine, l’instrument de terreur de la Gestapo en France

En France les Maghrebins ont collaboré avec les nazis. En 1943 le nationaliste algérien Mohamed El-Maadi fonde la brigade nord-africaine avec le truand Henri Lafont, composée de musulmans recrutés parmi les Arabes présents en France en particulier en région parisienne. Ils etaient 300 membres organisés en 5 sections. En juillet 1944 la troupe se disperse et certains membres suivent Mohamed El-Maadi en Allemagne, d’autres rejoignent la ss freies indien legion, unité de volontaires indiens de la Waffen-SS.

Les tapés du marteau de Dijon, la Brigade des Nord-Africains d’hier et…. peut-être celle qui se constitue aujourd’hui pour demain. Ne dit-on pas que l’histoire se répète ?

 

1943-1944.- La brigade Nord-Africaine, en France, au service de la Gestapo française réseau de truands dès son origine.

Service crée par un truand qui avait passé la majeure partie de sa vie en maison de redressement et en prison, Henri Lafont, parrain de la Gestapo. Pour ses intérêts personnels de bandit il s’est rendu indispensable auprès des Allemands et des autorités françaises qu’il soignait aux petits oignons, entre autres par le marché noir et diverses interventions contre les Français.
Son réseau était constitué de bandits notoires emprisonnés dont il avait exigé la libération.
Les affaires n’étant plus aussi rentables pour tout ce beau monde, tant allemands que français et donc Lafont, en 1943,  s’est lancé dans la chasse aux résistants et, pour cela, il s’est créé sa propre armée composée de Nords-Africains « La brigade des Nords-Africains » et avec elle razzias, viols, assassinats… étaient de mode.

C’est une partie de l’histoire, la nôtre, qui ressemble tellement à ce que l’on présager pour notre futur très proche. Ça donne à réfléchir ; en tout cas, ça devrait inciter le français lambda à le faire et à ouvrir les yeux, à se réveiller et à réagir ; car pour ce qui concerne nos zélites, ou le noyau dur, la tête de ceux qui règlent la marche de la France et des Français, eux savent ; quant aux autres, ils ne sont ni plus ni moins que comme la majorité des Français, ignorants parce que sourds et aveugles.

VIDEO : le truand Henri Lafont le parrain de la Gestapo

 

La Phalange nord-africaine, l’instrument de terreur de la Gestapo en France

« Bien avant Mohamed Merah et les candidats au jihad, la France a déjà connu les crimes des nazis algériens, considérés alors comme les“ultraracistes” de la collaboration. »
https://www.dreuz.info/2014/12/12/la-phalange-nord-africaine-linstrument-de-terreur-de-la-gestapo-en-france/

 

_____________________________

Cette brigade Nord-Africaine de Henri Lafont et de Mohamed El-Maadi qui devient sur Wikipedia :
La « LÉGION Nord-Africaine » ; La Légion nord-africaine (LNA), ou Brigade nord-africaine (BNA), ou Phalange nord-africaine (en Dordogne),
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gion_nord-africaine




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


24 thoughts on “L’histoire se répète : la Phalange nord-africaine, l’instrument de terreur de la Gestapo en France

  1. Dédéquinembrouillepas

    Merci pour cette information totalement ignorée…au moins par moi à ce jour
    Quelle fut leur efficacité ?

    1. Machinchose

      assez nulle, puisqu »elle ne tarda pas a être dissoute

      pour des raisons internes a cette bande, pompeusement baptisée « Division SS Mohamed » peu d’ allant au front, courage absent ,fouteurs de bazar, ça fit vite désordre au sein de la SS amoureuse de la discipline

      «  »

      l’histoire officielle n’a pas retenu la « SS Mohamed » et le « capitaine Henry », Henri Lafont qui se prenait pour le Lawrence d’Arabie » parisien ?

      Le sinistre Lafont, n’a pas seulement été un tortionnaire sadique et un serviteur de la Gestapo, un Kriminalrat (conseiller criminel), il n’a pas été seulement cet enfant de l’assistance publique devenu truand en trahissant sa Patrie pour adopter la nationalité allemande et les thèses du national-socialisme. Henri Lafont a eu l’ambition de se transformer en « Lawrence d’Arabie ». Il a crée, avec un national-islamiste algérien, un groupe de combat, la « brigade nord-africaine » qui aurait dû devenir par la suite la « phalange » ou la « légion nord-africaine », une armée de musulmans voués à servir l’ordre noir, à bouter les juifs et les alliés hors du Maghreb et à rafler encore plus d’argent.
      Ainsi, lors d’une réunion avec le colonel SS. Helmut Knochen, chef des services de sécurité national-socialiste en France, Henri Lafont lui propose de mettre sur pied une brigade musulmane pour lutter contre les maquis de résistants en province …

      «  » » » » »

      je vais dire a l’ image des soldats « Français » d’ origine maghrébine qui mirent le souk sur notre porte-avion il y a quelques années ou qui refusèrent d’ aller se battre en Afghanistan…mais les Français ont la mémoire tellement défaillante..
      ajoutons il est vrai que la presse aux ordres du Reichstag se fit étrangement -pas trop en fait- silencieuse-

      mais grace a Internet…. 😆

      1. frejusien

        merci de combler cette lacune de l’histoire ; henri lafont et el maadi, les SS de 1940, totalement inconnus pour moi,
        quant aux soldats musulmans qui refusèrent de se battre en Afghanistan, on peut dire qu’on n’en a jamais entendu parler, du moins aux infos nationales, celles qui informent quotidiennement des millions de français

    2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      Bonsoir @Dédéquinembrouillepas ;
      _______________________________

      Le rappel de cette partie de notre histoire, celle des « heures les plus sombres de notre histoire » , outre faire la lumière sur certains points, nous permet de faire un parallèle avec ce qui se passe aujourd’hui… Et demain, comme hier, comme toujours, « ce sont encore les vainqueurs qui écrirons notre histoire nationale, européenne, mondiale ». Quels étaient les acteurs de ces heures sombres d’alors, quels sont-ils aujourd’hui ? On pourrait presque transposer ce qui s’est passé, à ce qui se passe même si pour l’instant nous n’en sommes qu’aux prémices ; même si les acteurs, les conditions, les faits contemporains ne se dévoilent pas aussi clairement et aussi durement que pendant les années 1939-1945, ils sont néanmoins bel et bien présents et actifs à l’abri des mouvements et associations diverses. Le CRIF, le CRAN, la Justice, la Presse et les médiats, le CSA sont autant de collaborateurs qui ressemblent tellement à ces Bony, Lafont et tous leurs comparses français pur jus mais sans scrupules ; ainsi que les membres de cette Brigade Nord-Africaine et son bureau de censure implanté au Maroc. Et que dire des Antifas, des no-borders… les millions d’immigrants hostiles ? Que sont-ils sinon les divisions SS (Sans Scrupules) de la Gestapo d’aujourd’hui

      – « Ce SOIR » : grand quotidien d’information indépendant / Directeur Louis Aragon ; … .- numéro : 05 septembre 1944 ; pag 1
      SECTION : La BRIGADE du CRIME.
      :: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7600578j/f1.item.r=(Bony+et+Lafont).zoom
      [[
      1°).- IMG 1 : Bony et Lafont livraient à la Gestapo les patriotes français.
      :: http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k7635395r/f1/1022.5955903806421,4936.277257470719,1639.2853408615642,4163.7677749895447/1640,4164/0/native.jpg
      – Une princesse, un comte et 24 gangsters sont venus rejoindre le sinistre tandem.
      – Bony-Lafont, fossoyeurs de la Gestapo avouent. La liste de leurs forfaits est longue ; atrocement longue de quatre années de trahisons, de délation d’ignominie.
      – Comptabilité sanglante du 93 de la rue Lauriston { https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestapo_fran%C3%A7aise_de_la_rue_Lauriston } où le « doit et avoir » se mesure non pas en espèses sonnantes, mais en vies humaines. Le 93 de la rue Lauriston, bureaux de la GESTAPO FRANÇAISE. Soixante bureaux, une prison modèle avec cellules, corps de garde et une chambre d’aveux spontanés. Dans la rue toujours une file de voitures luxueuses propriété de ces « messieurs » agents spéciaux du tandem Bony-Lafont (quelques-uns e ces messieurs : { https://fr.wikipedia.org/wiki/Gestapo_fran%C3%A7aise_de_la_rue_Lauriston#Quelques_membres_de_la_Gestapo_fran.C3.A7aise.5B3.5D }).
      – Bony, le premier policier de France, tête numero deux du business de Lafont. Bony, l’élégant héro de l’affaire « Prince » qui remet au Juge d’Instruction les talons de chèques apportés par Jo-La-Terreur. Le premier policier de France a double existence ; prêt à tout pour quelques billets de mille. Quand l’aubaine de millions se présente à lui pouvait il être plus regardant sur le moyen de les obtenir ?
      – Le premier policier de France a des relations, et lesquelles !!! … Un gangster dangereux, Henri Lafont connu sous le nom de « Chamberlain » ; douze fois conamné, la treizième le condamne à mort.

      2°).- IMG 2 : BONY et LAFONT traquaient les Patriotes
      – Régime de terreur.- Bony élivre des lettres de noblesse à la pègre qui, désormais peut évoluer dans Paris en toute tranquillité. Elle encombre les Champs-Élysées, les bars à la mode, où elle étale son arrogance. Personne n’ose se révolter contre ces « messieurs »…. Deux clans s’affrontent : le clan des « donneurs de la Gestapo » et celui des voyous -voyous mais non traîres- qui ne veulent pas s’inféoder aux hommes d’Himmler.
      – Travail bien payé.- Le business bat son plein ; pour eux, pas besoin d’aller en Amérique, ils ont l’Eldorado Francais à domicile. Petits appointements maaaiiiis : droit à une remise de 25% sur « toutes les prises effectuées » par la Gestapo et 30% lorsqu’ils « traitaient » des affaires d’or. Sur dix affaires, ils en remettaient six à la Gestapo, les quatre autres étaient effectuées à leur compte. Leurs premières victimes furent les juifs -des commerçants, des rentiers.- L’un de ces messieurs, Jean Sartore, dit Jean « le chauve », aurait pillé 1000 appartements en trois ans et aurait collecté 100 000 000 d’anciens francs ; il avait poussé l’arrogance jusqu’à écraser la honte, de célébrer par une fête son 100ème million « acquis très durement, mais pas par lui ».
      – La chasse aux Patriotes.- Toutes fortunes ayant été pillées, les coffres de Paris écumés vient le temps de la reconversion « professionnelle » et voici venu celui de la « chasse aux patriotes ». l’enlèvement de la nièce du Général de Gaulle. La création des « troupes de choc » à employer contre les maquisards ; et au 93 e la rue Lauriston, quotidiennement l’on voit défiller, « bien encadrés » par la crapule, des jeunes gens et des jeunes filles par dizaines livrés à la Gestapo allemande. Beaucoup ne reviendront pas de ces geôles françaises, torturés, mis à morts, 3 place d’Iéna { https://goo.gl/maps/5TcfHYVbkMT2 }
      – COMMENT ILS ONT ÉTÉ ARRÊTÉS.- Infiltration de la ferme de la « racaille collabos » par l’inspecteur-éclaireur Morin déguisé en clochard. Le jour suivant trente F.F.I viennent faire essayer des menotes à la crapule. Bony, en bon inspecteur, premier policier de France qu’il est, la ramène : « Avez-vous un mandat d’amener ? ». le Préfet qui reçoit ces collabos, tient le langage d’aujourd’hui, on se demande comment on peu encore entendre çà : « il exprime son dégoût » ; (est-il propre lui-même ?!); le jugement est rapide l’exécution ne traîne pas, au cas où les mouches….
      :: http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k7635395r/f2/1022.5955903806421,4936.277257470719,2639.2853408615642,4163.7677749895447/2640,4164/0/native.jpg
      ]]

      PS : vous pouvez enregistrer au format jpeg les images en faisant un clic-gauche dessus et en choisissant dans votre menu contextuel : « enregistrer l’image sous »

    3. Victoire de Tourtour

      Nulle.En fait, ils redoutaient les maquisards ; ce qui les intéressait, c’était de piller les fermes, en commettant les pires atrocités, au point que les officiers allemands ont dû en fusiller quelques-uns, pour l’exemple.
      Trouillards et idiots, ils sont tombés dans toutes les embuscades tenues par les résistants.Et on n’a plus parlé d’eux.Quand la Gestapo avait recruté du côté de Barbès , 3000 s’étaient présentés, tellement minables que la susdite Gestapo n’en avait sélectionné que 300: ce fut la BNA (Brigade Nord-Africaine) de sinistre mémoire, sous uniforme allemand fourni par l’inénarrable Joanovici.

  2. BUTTERWORTH

    connu pas que des nord africains des africains et afro antillais dans les rangs d hitler voir livre a ce sujet

  3. hathoriti

    vu la cruauté dont ils ont tjrs fait preuve, ces déchets d’humanité ont dû « se régaler » de torturer et tuer ! préparons-nous ! (à tous les sens du terme, armes y compris !)

    1. Victoire de Tourtour

      Et piller.La cupidité de cette engeance n’avait d’égale que leur perversité.Certains – j’ai oublié lesquels – se sont recyclés dans la « French connection » .

  4. trafapa

    Ah monsieur moissonier , mon professeur d’Histoire « prédigérée » , membre du pcf du Rhône , qui ne m’a pas appris certaines choses . Ce fût un handicap . Grâce soit rendu à Jean Marie LE PEN qui par le F.N. a redressé les choses .

  5. Xtemps

    Comment, encore fois de plus, nos dirigeants ne voient ils pas ce genre de choses, alors que nous simples personnes lambda nous faisons un peu de recherche et voilà!.
    Nous pouvons ajouter aussi Monté Cassino, voir dans Wikipidia, les accusations qui parle quand même de 12000 victimes en Italie pendant la bataille du Mont Cassin et pourtant ces musulmans là qui avaient combattu les Nazis.
    Voir d’autres cas où des musulmans violent des femmes.
    Alliés ou collabos, les musulmans violent pendant ou pas les conflits.
    Nos dirigeants parlent bien sûr des nord Africains qui avaient combattu les Nazis, mais jamais de ceux avaient collaborés avec les Nazis et des violes non plus, il y a eu même des juifs qui avaient collaboré avec les Nazis, mais jamais ou exception rare d’une femme ou deux violés, mais jamais entendu parlé des violes qui avaient été commis sur des femmes par des juifs en masse comme les musulmans le font.
    Les musulmans violent déjà leurs propres musulmanes, alors!.

    1. Machinchose

      «  » il y a eu même des juifs qui avaient collaboré avec les Nazis, mais jamais ou exception rare d’une femme ou deux violés, mais jamais entendu parlé des violes qui avaient été commis sur des femmes par des juifs en masse comme les musulmans le font. »

      c’est vrai! j’ en ai connu deux qui se sont spécialisés a l’ époque dans la viole de gambe et qui connaissaient bien la musique!!! de vrais « maîtres-chanteurs »

  6. Jolly Rodgers

    en espèrent que les crétins qui tendent les bras en croyants êtres de sulfureux  »remparts  » a l’immigration et au passage  »sauveurs  » de la race blanche , lisent cet intéressent article ! car , en effet le régime nazi et les collabos , n’ont fait au final qu’exterminés des blancs ( juifs , polonais , slaves..) le but du régime nazi était d’ailleurs l’extermination des juifs et des slaves (que des blancs) , puis par la suite …….. les français . qui pour Hitler je le rappelle , nous étions un peuple de sous hommes .
    les collabos de l’époque ont au final beaucoup de point communs avec les collabos actuel : ethno – masochisme , dénie de la réalité pour les uns et lâchetés pour les autres …….

      1. Jolly Rodgers

        oui les roms et les gitans aussi . cela dit les roms et les tziganes (pas les gitans) , je ne ne les porte pas dans mon cœur non plus ! cela ne fait pas de moi un nazi !
        mais bon le Hitler il a surtout fait massacré des blancs .
        je citerais (une fois n’est pas coutume) a ce sujet la 3emme voie de Vladimir poutine , qui est autant anti nazi , que anti bolchévique .
        de toute façons les idéologies d’hier le communisme , le fascisme ainsi que le capitalisme avec sa version sauvage :ultras libérale n’ont pas fait le bonheurs de l’humanité , bien au contraire . les deux premières idéologies ont échoués , les deux dernières sont malheureusement toujours présente . que faire ? revenir au valeurs sure , retourner a nos racines , c’est a dire notre philosophie d’origine celle des grecs .
        toutes les idéologies modernes c’est a dire celle du vingtième siècle ont échoués et sont mortes (leurs fantômes , ne sert que a agiter les peurs) . l’union soviétique a était une catastrophe pour le communisme , ils ont fait du communisme un capitalisme d’état , le national socialisme a condamnés le nationalisme (pourtant indépendant de ce dernier) a l’obscurantisme et au point Godwin a vitam .
        oui les nazis ont étaient une catastrophe pour le monde blanc . pour votre gouverne , il y’avais même des noirs dans la collaborations .
        Hitler a mis a feu et a sang l’Europe et les peuples d’Europe , a se que je sache il n’a pas touché au peuples arabes ou subsahariens , bien au contraire tout comme les trotskistes il leurs avait promis l’indépendance .
        Malaparte disais en ce qui concerne la boucherie de la deuxième guerre mondiale et par la suite l’ouverture de notre continent au  »alliés » américains ,  » j’assiste au dernier grand concert de l’Europe , a sont chant du signe » .
        Hitler , Staline , Trotski …….. n’ont étaient qu’une bandes de pantins manipulés par les banques américaines . toute était prévus d’avance !
        maintenant il s’agis de défendre notre pays ainsi que notre continent et nos luttes sociales , sans ce faires insulter de nazis ou de bolchévique .

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Hitler admirait grandement l’islam, la civilisation musulmane en géhéral : proximité dans les méthodes oblige.

          Hitler vouait, par contre, une haine féroce aux Noirs.

          En particulier du fait de l’occupation de la Ruhr, en 1923, par des troupes françaises noires.

          C’est la fameuse « Schwarze Schande », la « Honte Noire ».

          Un cousin de ma grand-mère, qui était sergent dans les tirailleurs sénégalais, a été bouleversé par l’exécution sommaire des prisonniers Noirs par les Allemands, en mai-juin 1940..

    1. Victoire de Tourtour

      Jolly Rodgers
      Les nazis n’avaient pas l’intention d' »exterminer » les slaves, mais d’en faire des esclaves , en leur qualité d' »untermenschen ». Ils ne s’attendaient pas à la résistance de ces « sous-hommes ».
      En ce qui concerne la France et les Français, la position d ‘Hitler et de ses séides était plus ambiguë.

  7. bronson

    bonjour,

    comme je l’ai écrit ce matin sur Dreuz, allez voir protocole de Strasbourg et protocole de Barcelone et vous comprendrez que le compresseur est en route depuis 74. soit on pete tout soit on se tire ailleurs.!!!! et si vous avez 10 minutes allez voir fluor /nazi/ mortel/effets

  8. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    La BNA apparait dans le film « 93 rue Lauriston » avec un uniforme caractéristique..

    Mais, politiquement correct oblige, ces Musulmans sont présentés comme de pauvres victimes qui ne savent pas pourquoi elles sont là …

    Toujours cette irrésponsabilité par laquelle les dames patronnesses de l’ islamo-gauchisme excusent les crimes musulmans.

    Il y a des travaux d’Histoire locale qui racontent les crimes de la BNA.

    J’avais lu un tel travail de lycée sur des Juifs assassinés dans la région de Tulle par les Musulmans de la BNA.

    1. bm77

      Ce sont des relents de la guerre d’Algérie en excusant toute exaction commise par des Musulmans ils excusent aussi les porteurs de valises bien Français qui au nom de la même idéologie ont permis que des civils soient tués y compris les enfants dans des attentats aveugles à Alger par exemple!
      En tout cas ce refus de culpabilité qui est un sentiment majeur dans la foi Chrétienne peut être étudié comme un phénomène psychologique de masse.

  9. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Patriote Enchaînée :
    – 1942/02 (N2).
    :: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7620533h.zoom
    – 1942/05
    :: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7621012x.zoom
    SOURCE : Musée de la Résistance nationale / Champigny-sur-Marne, 2014-1161
    :: http://www.musee-resistance.com/
    Le MRN à la foire au troc
    27 octobre 2017 Musée de la Résistance nationale

    Le Musée de le Résistance nationale à Champigny-sur-Marne participe pour la première fois à la Foire au Troc et aux cochons qui aura lieu les 4 et 5 novembre 2017. La traditionnelle Foire au troc et aux cochons investira, comme chaque année, la place Lénine du centre-ville de Champigny-sur-Marne. Le MRN sera présent le samedi 4 novembre sur le stand de la Ville de Champigny-sur-Marne pour venir à la rencontre des habitants et leur faire découvrir le projet d’un nouveau…

  10. frejusien

    ça donne une idée de ce qu’ils pourront faire dans les villages non prévenus, et c’est pas les deux gendarmes du coin qui pourront faire la différence

Comments are closed.