Jaouad massacre une prostituée qu’il suspecte d’être un travesti : seulement 8 ans de prison


Jaouad massacre une prostituée qu’il suspecte d’être un travesti : seulement 8 ans de prison

A Angoulême, un « Jaouad » (apparemment, rien à voir avec Jawad le logeur) a massacré une prostituée, la laissant pour morte.

Il a pris 8 ans de prison ferme mais il aurait mérité davantage, s’agissant à mon avis d’une tentative de meurtre, qui est assimilée au meurtre effectif à ce niveau de gravité de l’infraction.

« Il fréquentait des forums de détenus où l’on s’échange des scenarii d’agressions…Son casier judiciaire fait d’ailleurs état de 16 mentions ».

Son attitude au cours de l’audience lui aurait sans doute valu une poursuite pour outrage à magistrat…
http://www.sudouest.fr/2017/10/24/charente-huit-ans-de-prison-pour-avoir-roue-de-coups-une-escort-girl-3889639-813.php

8 ans, c’est assez peu si on regarde la loi.
Il semble bien qu’il s’agit d’une tentative de meurtre. J’ai lu et relu l’article de Sud ouest et sauf erreur de ma part, le journaliste n’a même pas fait la moitié du travail puisqu’il n’indique pas quelle qualification pénale a été retenue… scandaleux car en France, la qualification pénale du délit ou du crime est indispensable pour envoyer en prison. Il sort d’où ce journaliste ? D’un kinder surprise ?

D’après l’article 221-4 du code pénal, c’est la réclusion criminelle à perpétuité qui est encourue quand il s’agit de tuer une personne en raison de son orientation sexuelle.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000006165276&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20090620
C’était bien le cas en l’espèce, car Jaouad avait cru que sa prostituée était un travesti, ce qui l’avait mis hors de lui apparemment.
Bref, quand en plus il hurle qu’il n’en a rien à foutre et cogne contre un plexiglass, je crois que 8 ans, c’est bien gentil : si j’étais juge, je l’aurais envoyé en prison éternellement et si la peine de mort existait encore, je l’aurais puni de mort.
Et en plus, il va faire appel !!!

« En mars dernier, après l’avoir tabassée, cet homme de 39 ans avait laissé pour morte une prostituée, à Garat
Le tribunal correctionnel d’Angoulême se penchait ce mardi après-midi sur un dossier d’une violence inouïe.
17 mars dernier, à Garat, près d’Angoulême. Jaouad, 39 ans donne rendez-vous à une escort girl, sur un parking. Sur place, il monte dans la voiture de la prostituée, puis la guide vers un petit chemin, prétextant chercher un restaurant.
Subitement, dans la voiture, Jaouad saisit sa victime à la gorge, lui assène de nombreux coups de poings et l’étrangle. Elle perd connaissance. Il la met alors dans le coffre et la transporte quelques hectomètres plus loin avant de la déposer sur le bas côté puis de prendre la fuite. La victime est laissée pour morte et finit par reprendre conscience.
Bilan : un visage tuméfié, un traumatisme crânien et de nombreuses fractures. « Une miraculée », pour Marie Terrades, la procureur.
L’agresseur est quant à lui interpellé le lendemain, au domicile de la femme qui l’hébergeait.
Tout l’enjeu de l’audience était ce mardi de comprendre ce déchaînement de violence. Aux gendarmes, il avait expliqué que la prostituée l’aurait traité de « fils de p… » Mais devant le tribunal, il a livré une autre version. Selon lui, il se serait rendu compte que sa victime avait une glotte. Puis aurait vu rouge. « J’ai compris que c’était pas une femme, mais un homme ». Une réflexion accompagnée de quelques insanités.
« Mettez moi la peine que vous voulez ! »
La présidente lui demande de se calmer, tente de le recadrer. Il s’énerve, veut quitter son box, ne plus assister à l’audience. Il tourne le dos au tribunal, sifflote, toise la victime. « Mettez moi la peine que vous voulez, j’en ai rien à branler ! », hurle t-il, habillé aux couleurs du Barça.
Marie Terrades, la procureur le décrit comme un « homme d’une dangerosité extrême ». La magistrate a même « froid dans le dos » de savoir qu’il était dehors en mars dernier. Elle explique qu’il fréquentait des forums de détenus où l’on s’échange des scenarii d’agressions…
Son casier judiciaire fait d’ailleurs état de 16 mentions. Le parquet requiert huit ans de prison.
Il a finalement été condamné à huit ans de prison ferme. A l’annonce du délibéré, il frappe contre le plexiglas du box et promet de faire appel ».




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


8 thoughts on “Jaouad massacre une prostituée qu’il suspecte d’être un travesti : seulement 8 ans de prison

  1. Machinchose

    sur la photo, a droite, une actrice que j’ aime beaucoup, la sublime Loubna Bidar
    héroine du film sur le prostitution au Maroc « much loved »

    elle même dans la réalité, insultée, attaquée,agressée dans son pays de merde, le Maroc
    qu elle a du fuir pour trouver refuge en France!!

    ce comportement immonde du Maroc, vaudra d’ ailleurs a ce pays et a son Roi, le fameux « commandeur des Crayons BIC », le prestigieux Prix « Nos Belles » récompensant le niveau de prostitution d’ un pays

    Eh! on a les Nobel qu on mérite !!

  2. Christian Jour

    Avec ces parasites tout se passe sous la ceinture; Normal ils ont un cerveau dégénéré et atrophié. 8 ans de taule c’est pas assez d’autant que le pourri va en faire que la moitié avec les lois à la con. Complaisance de la part des juges. Il aurait dû en prendre pour 15 ans avec expulsion au bout de sa peine.

    1. Massilia

      Oui et il finira par tuer quelqu’un et on remettra le préfet, quoique maintenant on évite de parler de ces pas (voir affaire Joachim à Montpellier). Comme ça les gens de rien ne sont pas au courant, le préfet reste en place, Colombin (aussi appelé son altesse sénillissime) est tranquille. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il est content et ferme sa gueule..

    2. Martel

      15 ans, tu rigole Anatole, c’est la corde qu’il mérite cet enfoiré! il va nous couté des tunes en tôle, alors une bastos ou la corde, point barre !!!

  3. amor

    On dit merci qui ? merci les magistrats !

    Les magistrats sont aujourd’hui ce qu’il y a de pire, de plus néfaste, de plus dangereusement pathogène dans la société française.

    Dans le top 5 de l’anti-France, ils sont passés devant les politiciens, devant les journaleux et devant les flics. Il fallait le faire.

  4. Dorylée

    8 ans de prison, donc libérable au bout de 4 dans le pire des cas. Avec les remises de peines taubiresques, s’il reste en prison 18 mois c’est le bout du monde !!! Sitôt sorti, il ira égorger  » cette chienne  » qui l’a dénoncé et se réfugiera au bled oùnous ne pourrons jamais aller le chercher. Il y changera de nom avant de revenir chez nous pour un nouvel épisode.

Comments are closed.