Transat Jacques-Vabre: accusé d’agression sexuelle, le skipper omanais Fahad Al Hasni restera à quai


Transat Jacques-Vabre: accusé d’agression sexuelle, le skipper omanais Fahad Al Hasni restera à quai

Encore un pris par la patrouille et qui ne participera pas à la Transat Jacques Vabre de cet après-midi, bien lire l’article :

 

L’équipe de Oman Sail a décidé de se retirer de la course à la voile Transat Jacques-Vabre, dont le départ est donné dimanche au Havre, en raison de la prolongation de la garde à vue de son skipper, soupçonné d’agression sexuelle, ont annoncé dimanche les organisateurs.

« Oman Sail a annoncé à l’organisation qu’il se retirait de la Transat Jacques Vabre. Cette décision fait suite à la prolongation de la garde à vue du navigateur Fahad Al Hasni », ont-ils indiqué dans un communiqué.

Fahad Al Hasni, qui a intégré l’équipe de course au large de Oman Sail en 2010 en tant que co-skipper, a été interpellé vendredi peu après 20h30 et placé en garde à vue.

La garde à vue a été prolongée samedi en début de soirée, a précisé à l’AFP le procureur du Havre François Gosselin, « en raison des contradictions entre le mis en cause et la victime. » Une enquête de flagrance est en cours et les auditions se poursuivaient.

Les faits se sont déroulés vendredi en début de soirée, « d’après des témoins, une femme a été retrouvée en pleurs dans le couloir d’un hôtel affirmant avoir subi une agression sexuelle », a indiqué le procureur.

Fahad Al Hasni devait prendre le départ dimanche à 13h35 de la Transat Jacques-Vabre, course transatlantique en double qui relie le Havre à Salvador de Bahia (Brésil). Il était le coéquipier du skipper en titre, le Français Sidney Gavignet.

Dimanche matin, le bateau Oman Sail avait quitté le ponton bien avant le départ de la flotte vers la ligne de départ, à constaté un photographe de l’AFP.

L’équipe Oman Sail, jointe par l’AFP dimanche matin, s’est refusée à tout commentaire.

Fahad Al Hasni, qui accompagnait les touristes pêcher à Muscat avant de devenir un compétiteur en voile, a été le premier Omanais à traverser l’océan Atlantique à bord d’un trimaran en équipage en 2012.

Il faisait la fierté de son pays, où il était perçu comme un héros alors qu’en prenant part à la Transat Jacques-Vabre, il devenait le premier représentant de Oman à traverser l’Atlantique en course et en duo.

Il était l’un des meilleurs marins du Sultanat d’Oman, qui a décidé en 2008 de se servir de la voile pour faire connaître le pays dans le monde afin d’attirer touristes et investisseurs, dans un projet socio-économique.

Oman Sail a été fondée dans ce sens, en prenant appui sur la culture maritime du pays et en s’entourant des meilleurs marins internationaux. Le Français Sidney Gavignet est dans le projet depuis le début.

Oman Sail est présent sur plusieurs fronts. Des bateaux aux couleurs du pays participent aux grandes courses comme le Tour de France à la voile, le circuit des Extreme Sailing Series. Le pays accueillent également des épreuves internationales comme des championnats du monde ou des épreuves qualificatives à la Coupe de l’America.

Les Omanais prévoient de construire sept écoles de voile le long du Golfe arabo-persique et depuis 2011 s’attèle à développer la voile féminine.

https://www.lamanchelibre.fr/actualite-414027-transat-jacques-vabre-oman-sail-se-retire-suite-a-la-garde-a-vue-de-son-skipper

Quand on leur dit que ce n’est pas une religion d’amour mais une religion du viol…  z’ont rien compris les bulots !!

 

 

 





15 thoughts on “Transat Jacques-Vabre: accusé d’agression sexuelle, le skipper omanais Fahad Al Hasni restera à quai

  1. schneiter

    Pourquoi être étonné ? Quand on s’allie à des arabo-musulmans soit disant au nom du sport mais surtout pour l’argent, il ne faut pas s’étonner que ces gens là se croient tout permis ! Il paraîtrait que c’est leur prophète pédophile qui autorise toutes leurs exactions…. A mon modeste niveau, le jour ou les Qataris, financiers du terrorisme, ont racheté le PSG, je n’ai plus jamais remis les pieds au Parc des Princes !

  2. claude t.a.l

    Sûr france inter, ils ne sont pas près de donner son nom, ni son pays d’origine, ni l’équipe qu’il représente !

    Pourtant, ils en parlent depuis ce matin .

  3. durandurand

    On pari que cette affaire de viol ,sera étouffer ,et que l’on entendra plus parler , et que ce salopard , ce violeur , réapparaîtra dans quelques temps comme ci de rien n’était .

  4. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « [..] Sultanat d’Oman, qui a décidé en 2008 de se servir de la voile pour faire connaître le pays dans le monde afin d’attirer touristes et investisseurs, dans un projet socio-économique. »
    Ben, là, effectivement, c’est un peu raté. Encore un gars qui se sentait intouchable…
    Attendons-nous à peut-être d’autres révélations, au train où vont les choses, pourquoi s’arrêteront-elles là ?.

    1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

      … dans quelque ruelle sombre.

      J’en ai vraiment marre de tous ces salopards qui se servent, avec la complicité consciente des juges parce-que cela ne peut en être autrement, de l’excuse du racisme pour s’exonérer de leurs fautes.

    2. Dédéquinembrouillepas

      ..l’Angleterre est encore plus glaçante que Tariq Ramadan…je n’aime pas du tout ce pays, par instinct,-mon inconscient profond m’alerte très très bien depuis longtemps- ce type d’article m’indique pour quelle raison. Cqfd,fermez le ban !

  5. hathoriti

    « Emmerdements en mer d’Oman »…! On n’a pas idée aussi, d’inviter ces gens-là à participer à NOS courses ! Ils n’ont pas de place, là-bas ?

  6. frejusien

    Le fameux skipper a-t-il une seule course victorieuse en solitaire ?
    Ou doit-il toujours être accompagné par les meilleurs navigateurs occidentaux ?

    il y a un fossé de taille entre un promeneur de touristes sur bateau de pêche et un grand skipper qui peut traverser les océans,

    La preuve que ce n’est pas un skipper : le viol à l’hôtel, dès qu’il sort de son trou arabique, il se conduit comme le chamelier,

    Ce serait injuste d’associer son nom aux noms de nos grands navigateurs bretons, capables de sillonner tous les océans et d’affronter toutes les tempêtes, les cinquantièmes hurlants, et les quarantièmes rugissants,

    Plus de course pour oman sail, ce n’est que justice, on se passera bien des représentants du diable

  7. Chris2AChris2A

    Ben quoi?
    S’il est musulman et s’il était en état d’urgence sexuelle …
    Y’aurait-y pas déjà une jurisprudence en ce sens ?
    Celle du mur du mur des cons-coraniques leur mère !

  8. xrayzoulou

    Ben voyons ! Tout leur ai permis (au fait y avait-il au moins 4 témoins ?). Ces bédouins n’ont aucune limite…… L’argent roi…. Pour moi le PSG n’est plus c’est maintenant le PQ !

  9. patito

    STOP à cette islamophobie qui fait qu’un musulman ne peut pas violer tranquillement !!
    faut il rappeler aux kouffars que récemment nos grands savants ont élevé la femme au rang de mammifère ; auparavant nous devions violer un meuble et depuis nous pouvons donc violer un mammifère .
    quel progrès !

  10. Dorylée

    Encore un pris la main dans la culotte dont le collectif des cents femmes ne parle pas beaucoup. Maintenant, il faut comprendre qu’au sultana d’Oman a des problèmes avec l’orthographe française : « … et depuis 2011 s’attèle à développer la voile féminine… » LA voile ?? LE voile ??? Le viol ??? On hésite…

Comments are closed.