« Forces laïques » manifeste contre les prières de rue mais veut supprimer nos jours fériés chrétiens


« Forces laïques » manifeste contre les prières de rue mais veut supprimer nos jours fériés chrétiens

Illustration : Laurence Taillade, qui préside les « Forces laïques » et Dounia Bouzar, unies par leur volonté de faire disparaître nos jours fériés chrétiens.

Ça commence bien : une manifestation d’une quinzaine de militants de Forces laïques le 3 novembre dernier à Clichy, pour protester contre des prières de rue qui durent, qui durent… depuis le mois de mars exactement.

Regardez et appréciez la video, ça fait du bien.

 

Bravo à ces militants courageux.

Ils prévoient paraît-il de recommencer vendredi prochain.

D’ailleurs, vendredi prochain 10 novembre, le Maire de Clichy aussi va manifester contre les prières de rue, et il invite les édiles des villes voisines à se joindre à lui…

http://peupledefrance.com/2017/11/la-mairie-de-clichy-organise-un-rassemblement-des-elus-contre-les-prieres-de-rue.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

Il va être intéressant de voir combien de Maires et de conseillers municipaux courageux répondront présents…

On assiste à une situation inédite où l’Etat via son préfet laisse délibérément occuper l’espace public chaque semaine pendant des mois, au bénéfice de l’islam, imposé de fait aux Français par Macron-Collomb qui envoient ainsi un message fort aux musulmans : rien ne leur sera interdit.

Mais là n’est pas notre propos. Revenons à ces étranges Forces laïques…

Le seconde volet, fort intéressant et… décevant, ô combien, est le communiqué de presse de Laurence Taillade à propos de la croix de Ploermel et, surtout ses dernières lignes :

[…]

Enfin,  Elle a réfuté l’expression « d’extrémiste laïcard », dans le sens où la laïcité relève de la loi, et non de la foi, et qu’il ne doit y avoir aucun contournement de celle-ci. Néanmoins, elle a souligné que la laïcité, c’est aussi le respect des croyants.

Enfin, elle a proposé l’abrogation des jours fériés religieux et les substituer par des congés payés librement disponibles pour ceux qui souhaiteraient pratiquer leur culte ces jours-là, ce qui serait une mesure de justice pour tous, croyants ou non croyants.

http://www.forces-laiques.eu/communiqués-de-presse/

Ainsi, cette prétendue laïque milite-t-elle pour la disparition de nos jours fériés d’origine chrétienne, remplacés par des jours de vacances individualisés… Adieu les réunions de famille, bonjour les journées shopping. Bonjour les jours fériés musulmans de fait.

Quant au ballet des absents dans les écoles, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse.

Dounia Bouzar va exploser de joie et rouler un patin à Laurence Taillade, forcément :

http://resistancerepublicaine.eu/2013/09/24/dounia-bouzar-nommee-a-lobservatoire-de-la-laicite-veut-remplacer-2-de-nos-fetes-chretiennes/

En tout cas, les Forces laïques attaquent délibérément notre patrimoine, notre histoire, notre culture, nos traditions et notre mode de vie. Ça fait beaucoup. C’est impardonnable.

http://resistancerepublicaine.eu/2013/10/14/defendre-la-loi-de-1905-cest-defendre-les-jours-feries-chretiens/

Pourtant on avait pu donner un coup de chapeau à Laurence Taillade, début 2017 :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/20/pendant-40-ans-on-nous-a-bassines-avec-des-slogans-anti-racistes-qui-en-realite-etaient-destines-a-nous-anesthesier/

Et l’un de nos lecteurs, Jean, à l’époque, avait vu clair et nous avait alertés sur la donzelle :

Extraits de son commentaire :

Elle finit son propos par « surtout je ne suis pas d’extrême droite je ne fais pas la promotion de MLP »
Elle fait un livre pour passer à la télé mais n’entend pas qu’une solution soit apportée au problèmes qu’elle dénonce.
Elle dit même pour être sûre d’être bien entendue qu’elle n’est pas islamophobe ce qui est quand même un comble après avoir dénoncé tout les problèmes de l’islam dans les quartiers.
Son propos est plus destructeur que le bon islamogauchiste car celui-ci, au moins, on peut l’identifier.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/20/pendant-40-ans-on-nous-a-bassines-avec-des-slogans-anti-racistes-qui-en-realite-etaient-destines-a-nous-anesthesier/#comment-558041

Effectivement, et d’ailleurs l’origine des Forces laïques est le Comité laïcité République. Lorsque   Kessel le présidait en 2013, il avait sorti un brûlot sur Le casse du siècle de la laïcité, qui était, selon lui, le fait de « l’extrême-droite »,  à savoir « Mademoiselle Le Pen  » et Riposte laïque »…

http://www.atelier-idees.org/tag/riposte+laique

Et en 2015, à nouveau le CLR avait tenu à prendre des distances par rapport aux affreux islamophobes…

http://ripostelaique.com/servile-clr-devoie-laicite-service-de-goche-de-lislam.html

Bref, Laurence Taillade fait un bien sale boulot. Qui le lui a demandé ? Que lui a-t-on promis en échange de ses bons services ? 

Cette personne est présentée par les medias ( reçue par Ruquier, ça cache, forcément, quelque chose…) comme une fervente laïque, défenseur de la laïcité puisqu’elle s’attaque aux prières de rues de Clichy que personne, même le Maire ne peut faire cesser.

Bref, une complice de Valls et compagnie… Capables du meilleur comme du pire. Et le pire est le plus certain.

Et si Macron-Collomb laissaient pourrir la situation afin de permettre à Taillade d’émerger, de se faire connaître, apprécier, applaudir…afin qu’elle soit l’idiote utile, la caution de leurs manigances visant à faire disparaître nos jours fériés ? 

Je suis persuadée que c’est uniquement pour cela que  Forces laïques a été créée, que sa Présidente va être de plus en plus invitée sur les plateaux, focalisant sur son nom les inquiétudes des Français. Et laissant dans l’ombre, de ce fait, la tentation islamophobe, politique ou associative.

Avec sans doute, au bout, un objectif ( mais pas le seul ), supprimer nos jours fériés chrétiens.

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


47 thoughts on “« Forces laïques » manifeste contre les prières de rue mais veut supprimer nos jours fériés chrétiens

  1. grélaud

    quel le face sa va lui nuire a cette femme les racines chrétienne on va les faire disparaître pour de bon au nom de l’islam .

    sa commence a nous chauffé sérieusement ,on ne va pas rire longtemps ,la pression mont la soupape de sécurité va sautée

    1. Machinchose

      ……. la soupape de sécurité va sautée………….. ouais! surtout que c’est du veau qu on a mis a cuire!!

      Dounia Bouzar : je ne serais pas surpris si demain elle faisait son entrée chez les Immortels
      vêtue de « vert » …

      au nom de l’ incrimination positive, et Assia Djebar doit se sentir bien seulette…

  2. MaximeMaxime

    C’est un peu délicat cette histoire de jours fériés chrétiens.
    Objectivement, ils viennent en contradiction avec les principes républicains car il devrait y avoir une liberté de décider du jour où l’on ne travaille pas, quitte à ajouter une sixième semaine de congés payés.
    Les chrétiens pourraient naturellement poser leurs fêtes chrétiennes à ce titre, sans que leur employeur puisse les en empêcher. Ce seraient des jours fériés sanctuarisés, si l’on veut, si, du moins, la loi impose un tel régime particulier par rapport aux congés ordinaires. Sinon, le risque est qu’un chrétien se voie priver éventuellement de son jour de fête et ne puisse poser son Noël, son Lundi de Pâques etc.
    Les jours fériés chrétiens ne sont en effet pas constitutionnalisés, contrairement à d’autres éléments identitaires comme la langue de la République.
    Ils pourraient donc tout à fait être caducs sous l’effet d’une question prioritaire de constitutionnalité, procédure effectivement depuis 2010. Cela nous « pend au nez ».
    Si cela arrivait, il est certain que cela favoriserait l’acclimatation de musulmans (et membres d’autres communautés) en France et que des gens à la fois anti-laïcité et anti-islam auraient une raison – de plus, à leurs yeux – d’avoir en haine la laïcité à cet égard.
    Des parlementaires comme la Très-Chrétienne Valérie Boyer feraient bien de vite proposer de constitutionnaliser les jours fériés… mais comme il faut les 3/5e du Congrès pour ce faire, ce n’est pas gagné avec les macronistes, les « Insoumis » et quelques rebelles éventuellement dans les rangs de la droite…
    Côté FN, Emmanuelle Ménard et assimilés, il serait surprenant qu’il y ait une opposition au maintien des traditions, puisque c’est plutôt la ligne de ce parti.
    Si jamais les jours fériés chrétiens étaient abrogés par la voie d’une QPC, il faut aussi prendre en compte le nouveau droit du travail qui, ce n’est pas un hasard à cet égard à mon avis, privilégie l’accord d’entreprise au détriment de l’accord de branche, qui n’aura qu’un rôle très subsidiaire désormais.
    On risque donc de voir de plus en plus souvent des jours fériés réservés aux musulmans dans les accords d’entreprise, d’autres aux chrétiens, d’autres aux juifs, etc. et les athées disposeraient de jours supplémentaires de congés payés à placer selon leur convenance.
    Déjà, des entreprises ont initié un tel processus avec un jour férié réservé aux femmes pour la Journée internationale de la Femme, ce, avec l’aval de la Cour de cassation : http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/09/scandaleux-la-cour-de-cassation-offre-un-jour-de-conge-supplementaires-aux-femmes/
    Donc cela peut aller très vite, ça nous pend au nez.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      la loi de 1905 prévoit explicitement le maintien du calendrier et donc des jours fériés chrétiens. Et si ils arrivaient à leur fin, ce serait terrible pour les réunions de famille, le sentiment d’appartenance à la nation… et un sacré bordel dans les entreprises. En effet les fêtes religieuses seraient soumises à autorisation et donc à intérêt du service… Adieu Pâques et Noël pour les chrétiens mais aussi pour les athées comme moi attachés aux fêtes traditionnelles prenant leurs racines, d’ailleurs, dans le polythéisme, les célébrations de solstice, de culte de fécondité… Ce serait un séisme, une véritable catastrophe

      1. Amélie Poulain

        Oui Christine, vous avez raison, je crois que le verre d’eau déborderait…

        L’ethnocide serait acté et peut-être aussi la révolte explicite voire des dépressions en masse. J’entends, et ce n’est pas pour rien, parler malheureusement, de beaucoup de gens qui n’ont même plus envie de vivre, ne trouvant plus de sens à la vie telle qu’on nous l’impose aujourd’hui, et les repères culturels, qui sont fondamentaux, en font partie.
        D’ailleurs, ceux qui imaginent tout cela, sont des ignorants à ce sujet et ne mesurent pas à quel point la Culture judéo-chrétienne a apporté à notre construction, quoiqu’on en dise, si l’on veut bien y réfléchir. Et je le répète, je ne pratique pas et relativise beaucoup les postulats religieux.

        Ce genre de décision serait très violent pour notre Culture en tous les cas. Que les hystériques de la Laïcité à leur sauce y réfléchissent.

        Et là même les autres religions en pâtiraient car pour l’instant, ils en bénéficient.

        Je suis contente, en tous les cas comme vous le précisez Christine, de voir que la Loi de 1905 prévoit leur maintien. D’ailleurs les tentatives des Révolutionnaires d’imposer leurs vues à ce sujet ont échoué.

        Espérons, vraiment, que l’on ne touchera pas à ça.

        1. frejusien

          En effet@Amélie, ces fêtes chrétiennes , inscrites dans notre calendrier, sont de grands repères culturels et annuels qui marquent l’année, comme le cycle des saisons,
          Sans elles, ils ne nous resterait plus grand chose à quoi nous rattacher, le temps filerait, dénué de sens, et on ne verrait plus passer l’année, comme du sable qui s’écoule entre nos doigts.
          Ces « libres penseurs » et autres empêcheurs de tourner en rond, n’imaginent pas le mal qu’ils font au reste de la société; car même le fait d’entendre et de craindre que cela puisse se produire, déstabilise beaucoup de personnes.

          Dans le même registre, je pense au changement d’horaire qu’on nous impose depuis pas mal d’années, et qui pour moi influerait sur la perte de mémoire des malades d’Alzheimer

          1. Amélie Poulain

            @frejusien,

            Oui vous avez tellement raison.

            C’est vrai aussi qu’ils ne se rendent pas compte du mal qu’ils font à la Société. L’absence de règles où tout est permis (le monde à l’envers notamment…) y est pour beaucoup avec une Justice qui n’a plus beaucoup de sens.

            J’ai lu dans un commentaire ailleurs qu’ici quelqu’un qui disait qu’il ne faut pas confondre « morale » et « justice » à propos du procès Merah…

            Mais pourtant, la Justice découle de la morale, et la morale découle de la Religion (le Droit contient notamment beaucoup de ses préceptes)….

            Les gens ne réfléchissent plus en profondeur, ils se « tricotent » des idées issues des abysses de leurs propres profondeurs, c’est inquiétant parce qu’ils se créent des postulats faux à partir de là et veulent, plus grave, les imposer aux autres.

            Et l’absence de limites cohérentes laisse la porte ouverte…

      2. bm77

        Je pense que les musulmans occuperont encore le terrain que les faux laïques qui appliques les consignes des think tank du type « terra nova » auront montré leurs vrais visage qui sont ceux des mondialistes de l’UE!
        je ne connais pas d’ailleurs « force laïque » je connais par contre « riposte laïque » et « résistance Républicaine » qui payent très cher le fait de porter haut les vrais valeurs Républicaines et laïques dans le respect de nos traditions Françaises.
        Vous les avez fort bien démasqué Christine, et je pense que leur but est surtout de se faire relayer médiatiquement par des producteurs complaisants comme Ruquier pour avoir une visibilité dans des émissions de grande écoute et ainsi court-circuiter RL et RR pour faire en sorte d’être les représentants officiels du mouvement laïque en France.
        Le CCIF et l’UOIF doivent applaudir ce genre d’initiative ce qu’ils rêvaient de faire « force laïque » va le réaliser pour eux, c’est à dire supprimer toute référence à nos traditions Chrétiennes ainsi que celles à nos fêtes païennes
        qui rythmaient les saisons .
        On voit bien aussi que dans le fait de supprimer les jours fériés affairant aux fêtes Chrétiennes cette » force laïque » se sait appuyée politiquement car elle fait fi de la désorganisation des entreprises et supputent déjà que les syndicats à la botte des PS et autres insoumis vont les suivre aveuglément
        Tout cela pour transformer notre pays en un désert culturel où tout sera permis et les musulmans adorent les déserts pour s’y imposer!!!

    2. Claude

      « Les jours fériés chrétiens ne sont en effet pas constitutionnalisés, contrairement à d’autres éléments identitaires comme la langue de la République »……Mais est-ce que le français n’était pas un élément définissant l’identité du peuple français avant l’instauration de la République ( Française ) ?
      Et est-ce que la République Française ne s’est pas fondé sur le rejet du christianisme ?…..pourquoi donc s’imaginer que ses promoteurs allaient en constitutionnaliser la reconnaissance au travers de jours fériés anciennement fêtes religieuses ?

      Et est-ce la langue qui est seule élément de l’identité d’un peuple ? Est-ce à dire que la France n’est pas enracinée dans une identité spirituelle qui la fonda historiquement par le baptême de Clovis, et ce indépendamment de la langue parlée en fonction des époques ?

      Car à ce jeu de la définition de l’identité par la langue, vous donnez raison à Macron qui écrivait que le seul fait de parler français permettait de définir l’identité française……ce qui bien évidemment est faux, sauf pour ceux qui veulent en finir avec l’identité des peuples profondément enracinée dans leur histoire, leur culture qui structure leur vision du monde et donc leur comportement.

      Je suggère d’une manière plus générale et à plus forte raison sur RR de ne plus employer le mot République seul……..c’est tomber dans le tropisme actuel de faire référence à la République comme s’il coulait de source que sa seule évocation sous entendait « française »

      Hors pour nos politiciens traitres, la République qu’ils évoquent en ne la contextualisant plus culturellement par l’adjectif française pour vouloir dire république islamique.

      Il n’aura échappé à personne que l’Islam n’est pas incompatible avec la république !……sauf si on la précise comme étant française, voire d’autres républiques de la sphère occidentales fondées sur des principes autres que ceux de l’Islam.

      Réapproprions nous les mots dans un sens précis puisque toute la stratégie de l’ennemi est de nous en déposséder pour mieux corrompre les esprits et donc la société.

      Pour le reste du propos, je ne déroge pas à l’analyse à cette virgule près, que le droit en France n’est plus fondateur de quoique ce soit puisqu’il est bafoué par tous et à commencer au plus haut sommet de l’état.

      Donc défendre le principe d’une laïcité neutre sur le plan du droit n’aurait de sens que si les gardiens de la constitution la faisait respecter.
      Hors elle est bafouée tous les jours…..à tous les niveaux, ce pourquoi tout un chacun essaye de tirer la couverture à soi, puisque l’on vit dans la société du néant…..le peuple français n’existe pas, il n’a pas produit de culture ni d’art….en bref, comme le fit remarquer MMLP, la France selon Macron n’est qu’un vaste espace marchand où tout n’a d’autres vocations que d’être achetable et vendable.

      Mais n’est-ce pas la conséquence d’un processus politique et idéologique historique que d’en être arrivé là ?

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Nous serons en désaccord complet mon cher Claude. Sous prétexte que le mot République – res publica l’intérêt commun – est usurpé par l’Iran, entre autres on devrait ne plus la concevoir, la nommer, oublier Platon, entre autres ? Ce serait un sacrilège. Quant à la langue, elle est le premier élément fédérateur d’un peuple, essentielle, liée à son identité, liée à la nation. Ne nous laissons pas déposséder de fondamentaux par des gens qui prétendent que la culture française n’existe pas…

  3. Mariette

    Je trouve qu’ils sont étrangement calmes ces musulmans. Ils acceptent trop facilement de vider les lieux. Des consignes leur ont-elles été données ? étaient-ils prévenus de la présence de ces manifestants ?
    Ou peut-être ont-ils estimé que la prière ne devait pas être « souillée » par les impurs ; dans ce cas, nous savons désormais qu’il est très facile de faire cesser ces prières.
    D’autre part, pourquoi les pouvoirs publics, si prompts à verbaliser les automobilistes n’interviennent-ils pas ? je suggère de créer une nouvelle amende de 90 euros pour entrave à la circulation ;100 gugusses à 90 euros, ça fait 9 000 euros !

    1. bm77

      En effet Mariette je suis moi même étonné qu’ils se plient aussi facilement,mais si le deal c’est la suppression de toutes allusions aux fêtes Chrétiennes ça vaut vraiment le coup pour les musulmans de bouger leurs c..ls des trottoirs. Ce serait une très grande victoire pour eux sans mener aucun combat!!
      On dit quoi? Merci « force laïque »!!!

  4. Claude

    En faisant une recherche sur Laurence Taillade, on tombe sur ça ( entre autres liens ) :

    https://gauchedecombat.net/2017/11/02/petit-message-personnel-au-printrep-la-laicite-ce-nest-surement-pas-ce-que-vous-en-faites-la-preuve-elle-pue/

    où l’on constatera que cette extrême gauche a la trahison pour programme puisque pour elle, défendre la laïcité telle qu’elle s’en réclamait à l’époque où l’on vidait les croyants des églises à coups de crosse de fusil, c’est devenu le prétexte à la discrimination contre les musulmans, victimes des racistes et xénophobes de l’extrême droite.

    Non décidément, je n’irai pas manifester ( comme on me le proposait ) avec des gauchos laïcards pour lesquels la République ne se conçoit qu’en faisant table rase du passé pour mieux laisser un grand vide ( spirituel ) que l’Islam se propose de combler.

    Cette gauche est nihiliste par nature et est complètement schizophrène : elle s’imagine que le vide est substance et que l’on peut remplacer le produit d’une culture par celui d’une autre et obtenir le même résultat.

    C’est tout simplement sidérant sur le plan intellectuel !

    1. Amélie Poulain

      Oui vous avez parfaitement raison @Claude, très bon commentaire.

      D’ailleurs, c’est même très pervers, et cela fait longtemps que j’ai compris la dynamique en ce sens de la Gauche qui se croit plus « humaine » en plus comme si leurs façons de penser étaient la seule et la bonne. Pour qui se prennent-ils ? Des êtres « supérieurs » ?

      Pas très intelligents, vous avez raison.

  5. JEAN

    Quand j’étais gamin j’avais des amis Chrétiens et d’autres Laïques on en parlaient jamais ou si rarement que c’était négligeable nous attendions tous Noël avec impatience et comparions nos cadeaux nos parents se disaient bonjour et avaient parfois de longues discussions paisibles, ceci démontre que cette guerre de religion ne vient pas du peuple mais de forces obscures qui veulent créer la zizanie entre nous, cela fait partie du plan du grand remplacement et en est une preuve supplémentaire

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      sauf que c’était l’époque où les musulmans en France arrivaient de pays colonisés où l’islam avait été maintenu à sa place, simple religion n’interférant pas avec la loi…

    2. Machinchose

      JEAN
      6 novembre 2017 at 8 h 39 min

       » mais de forces (((obscures))) qui veulent créer la zizanie entre nous, »

      pourquoi employer ces circonvolutions,ces contorsions pour dire JUIFS !

      on sait l’ usage des ces trois et trois parenthèses et leurs significations chez les racistes de Desouche, enculité et résignation ,Démocratie participative et autres lieux d’ aisance antijuifs maladifs

      je suis d’ ailleurs trés surpris que la modé ait laissé passer ces insanités

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Machinchose quand je lis « forces obscures » je pense à Bilderberg, au Siècle, à Eurabia, à Macron… certainement pas aux juifs. C’est la première fois au long de ma longue vie et des millions et millions de pages lues que j’entends parler de ces parenthèses auxquelles je n’avais pas fait attention. Si vous avez raison alors j’ai eu tort de valider. Dans le doute je modifie le commentaire en supprimant ces fameuses parenthèses. pas d’antisémtisme chez nous.

  6. Dédéquinembrouillepas

    Bonjour Christine,
    vous avez dit que vous n’étiez plus chrétienne, alors finalement est ce la disparition de ces fêtes vous gêne réellement ?
    Pour comprendre le sens de ces fêtes chrétiennes, il faudrait à chacun écouter chaque jour sur rcf ou kto l’une des brillantes journalistes conteuses des histoires de saints…c’est extraordinaire et cela nourrirait formidablement l’imaginaire des enfants…et des adultes en quête d’absolu (utile, humain, éclairé…).
    Que la paix profonde vous inonde ! et avec sa joie…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Il est des questions qui me laissent pantoise. Cela s’appelle des attaques ad hominem. Mon parcours, mes choix religieux ou pas n’interfèrent à aucun moment avec mon engagement au service de la France et qui plus est je ferraille depuis des années pour la défense de notre patrimoine chrétien. Je suis la seule, laïque et athée, à avoir organisé en décembre 2013 une manifestation pour la défense de nos jours fériés chrétiens et vous me posez cette question ? Je crois hélas avoir bien compris, vous ne me pardonnez pas de ne plus être chrétienne, alors vous m’attaquez. Vous croyez que je n’ai pas autre chose à faire que d’enculer des mouches dans des discussions de ce genre en ce moment ?

      1. Dédéquinembrouillepas

        Simple question, pas d’attaque, non, on a en effet bien autre chose à faire des temps ci ! Attaquer les personnes qui luttent contre l’islamisation, voilà bien la dernière idée qui m’habite !…passez une belle journée !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      non j’ai démontré que la laïcité ce n’est pas de supprimer les fêtes chrétienne,s la loi de 1905 prévoit explicitement que l’on conserve le calendrier et ses saints…et fêtes car faisant partie de notre histoire, de notre patrimoine

      1. Jan Dillon

        Pourquoi si la loi de 1905 prévoit explicitement que l’on conserve le calendrier et ses saints, les télévisions nationales Fra2 et FR3 ont supprimés lors de la présentation Météo le mot Saint devant le prénom ? Ce que ne fait pas TF1 ! Je trouve que c’est choquant et que c’est une forme de soumission !

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          on conserve le calendrier mais la loi ne prévoit pas que la meteo rappelle le saint du jour, à part ça je suis entièrement d’accord avec vous c’est une monstruosité que cette suppression

        2. Amélie Poulain

          Oui, et j’ai remarqué aussi que d’autres, notamment des messageries, avait supprimé le Saint du jour également.

          J’ai remarqué cela car avant, en ouvrant ma boite mail, je voyais le Saint du jour, et cela me permettait de faire un petit clin d’oeil à celui ou celle qui était concerné par la fête du jour. Ce n’est pas grand-chose mais cela faisait plaisir… Plein de petites choses comme cela que l’on nous enlève subrepticement et qui a un impact sur nos vies, ici traditionnelle et relationnelle (même si ce n’est pas important mais quand même…) car maintenant, je ne vois plus rien.

  7. xrayzoulou

    Bonjour,
    Ces sous-merdes me font sortir de mes gonds ! Ces « laïcards » sans cervelle devraient réfléchir avant de sortir de telles inepties. Si il n’y avait pas eu la Chrétienté, il n’y aurait jamais eu de jours fériés religieux !

    1. Claude

      Nos ancêtres celtes et païens avaient leur propre spiritualité avant que de devenir chrétiens.
      Leurs sociétés avaient aussi leurs jours fériés religieux

      C’est surtout que si il n’y avait pas eu la chrétienté, il n’y aurai pas eu de droits de l’homme car il ne vous aura pas échappé qu’ils ne se sont développés que dans les sphères géographiques et culturelles s’étant converties ou ayant été converties au christianisme.

      Ce qui fait du christianisme la matrice des droits de l’homme….et donc qu’il est absurde de vouloir préjuger de l’avenir et du caractère prétendu universel de ceux-ci en s’acharnant à en détruire la matrice.

      Ce serait au contraire inciter les peuples ne s’en réclamant pas à ne surtout s’y convertir, pour ne pas finir comme ses pauvres français et européens….engloutis qu’ils sont par le nihilisme philosophique de ceux qui se prétendent « progressistes » alors qu’ils font régresser leurs sociétés.

      1. Amélie Poulain

        Vous avez raison. Il y en a plein qui hurlent contre tout signe de chrétienté, sans même savoir de quoi ils parlent quand on relie son symbolisme à notre Culture, mais qui acceptent sans broncher, une marque Celtique ou Païenne (ce qui est en soi une religion puisque liée à la croyance, il y a et a eu des rituels païens) .
        Ce qui est très bien en soi, ce n’est pas le problème, et c’est très bien aussi que l’Etat s’en occupe au nom de nos racines (cf les sites archéologiques) mais c’est là que l’on voit que toutes ces mouvements agressifs envers nos marques judéo-chrétiennes ne sont pas claires, et relèvent, non pas d’un souci du bien-être collectif mais que ceux qui les manifestent, violemment bien souvent, en font une affaire « personnelle ».envers leurs concitoyens. Si ce n’était pas le cas, ils seraient indifférents car il n’y a pas menace à ce niveau.

        Qu’ils règlent leurs problèmes personnels dans l’intimité d’une éventuelle prise en charge psychologique mais qu’ils foutent la paix à la France et aux Français qui vivaient en toute harmonie jusqu’à présent.

        Si encore la religion Catholique menaçait de reprendre un pouvoir qu’elle avait avant la Révolution Française, je comprendrais mais jusqu’à présent, il n’y avait aucun problème, elle est pacifiée.

  8. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Les Forces Laïques : le bal des faux-culs qui seront les premiers à pleurer si on leur enlevait le 25 décembre (ne tombant pas un dimanche) et les obligeait à bosser.

    Et si on sacrifiait le mot SAINT de la Saint-Valentin (jour catholique au XIVè siècle (GB) devenu laïque au XXè), aucune raison que leurs chéris leur offrent des cadeaux et autres attentions puisque jour-là serait un jour comme un autre. Je les entends d’ici couiner, ces « Forces », de ne plus recevoir leur bonbon.

    Bien entendu, ces jours sont cités (un jour chrétien, à titre d’exemple, il y en a d’autres.

    1. Amélie Poulain

      Et quelle tristesse une vie vide de sens, sans aucune occasions de marquer le fait que l’on a des gens auxquels nous tenons…..

  9. bidou.net

    « Forces laïques », çà existe ce truc? aujourd’hui tout est prétexte à faire le buzz, surtout lorsqu’il est goût douteux..

  10. Lothar

    Le problème, c’est la laïcité elle-même. Il serait temps de se demander ce qu’elle a apporté à la société française (et plus généralement occidentale) et de tirer les conclusions.

    Force est de reconnaître que la laïcité a eu pour effet de déchristianiser nos sociétés (certes, ce n’est pas le seul facteur qui a joué, mais il a été le plus prépondérant car le plus ancien et surtout le plus constant).

    Restés chrétiens, les pays occidentaux seraient aussi restés imperméables à l’islamisation.

    Mais l’espace public devenu neutre a permis l’intrusion de l’islam et laisse le champ libre à son extension – qui s’opère maintenant en plus, et c’est un comble, sous couvert de la laïcité elle-même !

    Laîcité, porte ouverte à l’islam ? Ce n’était sans doute pas le but des promoteurs de la loi de 1905, mais c’est dans les faits ce qui s’est produit.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      la laïcité est d’origine et greco-romaine et crhétienne (rendre à César etc ); l’attaquer est suicidaire, seule la France est vraiment laïque cela n’empêche pas les pays non laïques de vivre les mêmes horreurs. Pas de loi de 1905 en Angleterre, en Allemagne, en Belgique… Et pourtant. Vous vous trompez de combat, c’est l’islam l’ennemi pas la laïcité

      1. Lothar

        L’islam est l’ennemi de toujours redevenu l’ennemi immédiat. Mais la laïcité n’a pas rendu service dans ce duel de notre occident contre l’islam, et c’est pourquoi il importe d’analyser ce qui est arrivé.
        La laïcité n’aurait pas été un problème si elle s’était limitée à respecter la religion des uns et des autres en la laissant contenue dans la sphère privée, comme annoncé et sans autre conséquence, mais le but inavoué de ses promoteurs était bien de faire passer à la trappe le christianisme – avec les conséquences que l’on voit.
        Les pays voisins de la France, certes, n’ont pas eu de loi de 1905, mais ils nous ont emboîté le pas depuis longtemps et sont tout aussi laïques.

        Je pense qu’il faut avoir le courage de dénoncer ce problème car ce n’est pas se tromper de combat que de vouloir attaquer le mal à la racine.
        La laïcité est devenue une quasi-religion en France, qu’il est devenu impossible de critiquer ou de remettre en cause. Est-ce normal, est-ce sain dans un pays qui se prétend encore démocratique ?

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          « La laïcité est devenue une quasi-religion en France ».

          Sauf que le contenu réel de la laïcité actuelle (pour les laïques, « Libre Pensée » en tête) c’est :

          1)Redoublons de vexations contre le catholicisme (qui ne demande rien).

          2)Restons muets sur le viol continuel de notre laïcité par l’islam (qui revendique continuellement), soutenons même l’islam mordicus.

          C’est cette laïcité totalement dévoyée par les laïques actuels qui est le problème.

          1. Lothar

            Bonjour,

            C’est un fait : cette laïcité est clairement orientée contre le catholicisme, et a toutes les mansuétudes pour l’islam (et aussi l’islamisation).

            Mais est-ce à croire que la laïcité est dévoyée ? Je l’ai longtemps pensé, j’en suis moins sûr aujourd’hui, tant il est vrai aussi que la laïcité depuis toujours n’a consisté qu’à « taper » sur le christianisme et plus particulièrement le catholicisme. En fait, ces gens de la Libre Pensée ou des Forces Laïques n’ont jamais dévié d’une ligne.

          2. AntiislamAntiislam

            Bonjour,

            Il faut compter aussi sur le fait que le catholicisme était alors ultra-dominant, pour ne pas dire dominateur.

            Ce n’est bien sûr évidemment plus le cas de nos jours : il faut être dans le mensonge total pour s’acharner sur lui en 2017.

            Et feindre d’ignorer que l’islam, pour ne parler que de laïcité (et pas du droit des femmes etc etc) , est un danger mortel.

  11. Amélie Poulain

    Oui en fait, vous avez tous raison, la Laîcité en soi ne posait pas problème et était bien assimilée dans le modus/vivendi Français, mais il y a actuellement, une sorte d’instrumentalisation malsaine qui est faite au profit de certains qui veulent imposer leur loi, et forcément, cela a des répercussions sur la religion Catholique qui était dominante, instrumentalisation active et qui sert aussi à certains (pas seulement les Musulmans qui revendiquent).

Comments are closed.