Touchez pas à nos mythes : Gretel a des nattes blondes, elle n’est pas noire, bordel !


Touchez pas à nos mythes : Gretel a des nattes blondes, elle n’est pas noire, bordel !

Illustration : Affiche de Hansel et Gretel à l’Opéra de Stuttgart 

Pour ceux qui auraient perdu leurs rêves d’enfant ou en auraient été privés par des parents insouciants ou eux-mêmes ignorants des beautés des contes et autres récits populaires, Hansel et Gretel est un conte de Grimm ressemblant quelque peu au Petit Poucet, avec une variante, les deux enfants abandonnés dans la forêt par des parents trop pauvres pour les nourrir arrivent chez une sorcière qui habite une maison faite de bonbons et autres gâteaux. La sorcière les accueille merveilleusement et se met en devoir de les nourrir soigneusement pour les engraisser et… les dévorer.

Grâce à leur intelligence, les enfants échappent à la sorcière qui meurt, abandonnant ses immenses richesses. Richesses permettant à la petite famille reconstituée de vivre longtemps heureux et prospères.

Ce conte, comme tous les contes, est destiné à aider les enfants – et pas seulement- à grandir, à apprendre la vie en commun, à voir symbolisés leurs peurs, leurs envies, à favoriser notamment le phénomène de résilience.

Lire à ce propos l’excellente Psychanalyse des Contes de Fée de Bruno Bettelheim.

Ce mythe est un mythe occidental, lié au mode de vie en Europe il y a quelques siècles.

Des familles vivant isolées, sans famille élargie, sans communauté prenant en charge les enfants quand les parents sont défaillants. Des familles pauvres vivant de la terre et donc soumis aux mauvaises récoltes, aux aleas du climat. La pauvreté donnée à voir dans Hansel et Gretel n’existe que dans des pays au climat continental, où l’on ne fait qu’une récolte par an, quand il y en a.

Ses conséquences ? Des enfants abandonnés ou vendus, exploités pour devenir des mendiants ou des prostituées.

Ces contes disent la peur des enfants de se retrouver dans des situations de ce genre et donnent à ces enfants des raisons d’espérer.

D’espérer d’abord que les parents ne sont pas si méchants que cela, qu’ils ont de bonnes raisons pour les maltraiter, pour les abandonner ou les vendre. Besoin fondamental d’être aimés. De se savoir aimés. De rêver d’être aimés, au fond, même si la réalité montre le contraire.

Et c’est cette certitude d’être aimé, malgré tout, qui donne le courage de lutter contre de sales moments, une condition terrible… Et permet pour certains enfants de développer la capacité de grandir, évoluer, se construire sur les peurs ou les situations difficiles.

Bref, les contes de fées, c’est un des moteurs de l’homme occidental, de la civilisation occidentale. Ce ne sont pas de vrais mythes, malgré le titre que j’ai donné à l’article pour rendre l’idée plus claire, mais ils font partie de nous.Ils sont nous.

Alors, quand des tarés sans humanité, sans intelligence trouvent malin de faire jouer ces deux personnages blancs, qui ne peuvent être que blancs, par de jeunes acteurs noirs, rasés qui plus est, pour mieux établir le rapprochement avec le Rwanda  avec les clandestins qui nous envahissent etc. c’est une trahison totale et une façon supplémentaire de nous faire disparaître. En faisant disparaître notre représentation du monde. Nos référents. Notre culture.

Le traître en chef est le réalisateur Kirill Serebrennikov qui essaie, délibérément, de manipuler les Allemands en utilisant un conte qui est au fond de chacun pour les amener à non pas se construire mais à accepter toujours plus d’invasion et de disparition de leur identité. Et, surtout, pour régler ses comptes avec Poutine.

Pour cela il utilise l’opéra éponyme de Engelbert Humperdinck composé en 1891, sur un livret d’Adelheid Wette, d’après les Frères Grimm.

Il dirige également le Centre Gogol à Moscou, et il serait accusé d’avoir détourné l’équivalent d’un millions d’euros de financement public et donc assigné à résidence… Naturellement il dit que c’est faux, que ce sont ses critiques virulentes de Poutine et son activisme homosexuel qui seraient la cause de ses ennuis.

Il annonce clairement ses objectifs, politiques : « chacun doit trouver son propre chemin à travers la forêt », cette histoire « n’est pas seulement destinée aux enfants, elle concerne tout le monde« .

 

 

C’est que le bonhomme a transféré l’histoire de Hansel et Gretel au Rwanda ( mais il l’impose aux Allemands…). Il a filmé les deux petits acteurs noirs dans les bidonvilles de Kigali pour montrer le lieu de la faim, mais la maison de la sorcière c’est en plein Stuttgart, dans les zones piétonnes avec l’abondance de luxe, de friandises… ( Comment s’étonner ensuite de la haine que l’Occident suscité ? ). Tout cela a fait un film projeté sur un écran au-dessus de la scène, créant des liens et une interdépendance entre l’opéra de Engelbert Humperdinck et le film de Kirill Serebrennikov, entre le mythe allemand et la réalité du Rwanda, entre les règlements de compte de Kirill Serebrennikov et ses obsessions socio-politiques.

Hansel et Gretel, un spectacle qui parle d’espoir et de misère… Les malheureux  Hansel et Gretel exploités par leurs parents qui les obligent à travailler arrivent à la maison de la sorcière… dans leurs rêves !

Bref, une histoire sociale. Une histoire d’exploitation. Une histoire, encore, de Blancs qui exploitent de pauvres Noirs comparés à des enfants.

 

Quand je vous dis qu’ils tuent nos mythes, nos représentations de nous-mêmes qu’ils nous tuent…

Patience, leur bateau prend l’eau de toutes parts.

N.B On notera quand même que ces gens utilisent sans vergogne le nom de Engelbert Humperdinck, mort depuis longtemps, le malheureux, sur l’affiche de l’opéra….




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


53 thoughts on “Touchez pas à nos mythes : Gretel a des nattes blondes, elle n’est pas noire, bordel !

  1. Claire

    Dans la même ligne, Walt Disney produit des dessins animés montrant des héroïnes homosexuelles qui s’embrassent sur la bouche ou qui vivent en « famille » comprenant une femme blanche, une femme noire et deux enfants qui n’ont pas de père.
    Tout est fait pour détruire nos valeurs et notre civilisation sur tous les plans.

    1. Amélie Poulain

      Oui c’est grave, très grave même, car on joue au niveau de l’Imaginaire et donc au niveau de la construction de la personnalité.

      Les contes sont à prendre dans leur symbolisme et c’est là justement qu’il agissent fortement au niveau inconscient.

      La pauvreté, dans ce conte, même si elle est présentée comme un Réel est un symbole du « manque » inhérent à l’être Humain (perte de l’autre « insaisissable » et irrémédiablement « séparé » de soi), avec les frustrations, angoisses et peurs qui en découlent. Ce sont des caractéristiques humaines et tous les enfants en sont touchés selon leurs questionnements subjectifs du moment.
      L’enfant va ainsi pouvoir à travers une histoire racontée et imaginée (vu la distance qu’elle permet), les ressentir et donc les « jouer » puis, enfin, les symboliser c’est-à-dire se construire une représentation du monde dans lequel il vit, marquée du sceau de ses désirs. Bruno Bettelheim le montre effectivement très bien, du moins dans le cadre d’une conception psychanalytique de la construction de la personnalité.

      Comme le dit justement Christine, les contes justement contiennent toujours effectivement, un « message » normalement rassurant (je dis bien normalement) et l’on peut comprendre l’impact que cela peut avoir sur les enfants (les pervers qui jouent à ça l’ont très bien visiblement compris car ils savent très bien où toucher pur imposer leur « message »).

      Il s’agit, là, vraiment, d’un endoctrinement insupportable. Un vol et un travestissement pernicieux de notre environnement, de notre Histoire, de nos racines et donc de ce qui nous constitue pour imposer une façon de voir.

      De quel droit déforment-ils ainsi nos symboles ? Il y a des histoires africaines qui intéressent aussi les enfants, mais là, elles sont africaines dans le contexte de leur vie et de leurs symboles, car même s’il y a des personnes noires en Europe l’Europe n’est pas africaine.

      Ainsi, dans l’autre sens que dirait-on si on prenait des histoires qui ont sûrement peuplé l’Imaginaire des enfants africains et que l’on y mettait des blancs dans un contexte africain ? Cela choquerait sûrement les africains eux-mêmes et n’aurait, de toute façon, plus de sens pour qui que ce soit.

      Bizarre, quand on change le décor on voit les choses autrement et l’ineptie parait plus flagrante…. non ?

      1. Amélie Poulain

        « … Il y a des histoires africaines qui intéressent aussi les enfants, mais là, elles sont africaines dans le contexte de leur vie et de leurs symboles, car même s’il y a des personnes noires en Europe l’Europe n’est pas africaine.  »

        Je rajoute : là, les enfants blancs peuvent se situer y trouver du sens et donc l’impact est différent. Dans l’autre perspective, non, c’est odieux de faire cela ! D’utiliser ainsi des enfants pour asseoir une idéologie.

    2. Amélie Poulain

      J’ai même vu dernièrement un film pour enfant concernant le Marsupilami emprunté à Spirou…. qui avait eu des enfants tous pareils, sauf un, qui est né noir… Même là.

  2. BUTTERWORTH

    pauvres AFRICAINS PAUVRES VOIR LISTE DES MILLIARDAIRES ET MILLIONNAIRES AFRICAINS et pour le cannibalisme les africains sont habitues plutot un sujet pretant aux moqueries

    1. Victoire de Tourtour

      A ce propos, la méchante sorcière anthropophage, elle est blanche, dans cet opéra selon Serebrennikov ?

  3. claude t.a.l

    Les  » progressistes  » vont s’extasier :

    black-e-s is forcément beautiful-e-s !

    Bientôt Cendrillon, la Belle au bois dormant, le Chat botté, Blanche neige…..
    Tout en noir !

    Et ça ne s’arrêtera pas aux contes pour enfants.

    C’est pourtant vrai que, parfois,  » black is beautiful  » :

    quand on boit de la Guinness !

    https://www.google.fr/search?q=black+is+beautiful+guinness+poster&rlz=1C1CHBD_frFR699FR699&tbm=isch&source=iu&pf=m&ictx=1&fir=SSDQC7OLOsgRaM%253A%252CJcCF3WMgG6bZmM%252C_&usg=__EhiGqwvLrPQrekY1Ld3C3BCaQmw%3D&sa=X&ved=0ahUKEwjEx5GS3aTXAhXsLcAKHWgkAkIQ9QEIMjAF#imgrc=SSDQC7OLOsgRaM:

  4. Marie

    Marchera pas ce truc hideux, il n’y a que quelques pures gauchistes complètement à l’ouest qui vont s’extasier devant, il ne faut pas oublier qu’ils sont des donneurs de leçons de compète mais se frottent peu eux mêmes à ce qu’ils prônent pour nous. Knock en black a fait un bide, donc Hensel et Gretel suivra.

    1. Massilia

      Je crains que vous ne fassiez erreur. La plupart des gens que je côtoie en France sont complètement anesthésiés et sont obnubilés par la bien-pensance aussi au pire ne verront-ils aucun mal à ce conte germano-africain

  5. Céquiça

    En Belgique la télé nationale nous donne un reportage pour une spectacle africain utilisant la musique de Mozart avec des mixtures vocales. Comme ils ont des difficultés pour produire de la musique symphonique, le présentateur nous explique les bienfaits de ce genre de spectacle qu’il semble trouver enrichissant.

  6. J

    C’est là qu’on constate l’inaction des Occidentaux. Les « minorités » se plaignent sans arrêt du « white washing », du fait qu’on utilise des Blancs pour jouer des rôles de non Blancs. Il y a eu une polémique pour le film « Ghost in the Shell », une autre pour un rôle à l’opéra.
    Par contre, faire jouer des noirs pour Hansel et Gretel, ou pour Lancelot du Lac, là, pas de problème. C’est normal, c’est même « sain » selon les gauchistes. Bientôt, nous aurons droit à un « Roméo et Julien », ou Hamlet au Sénégal et Turandot ne sera plus une princesse chinoise mais papoue voire pygmée… Ah non, dans ce cas-là, ça ne marche pas, Turandot n’est pas blanche, désolée.
    Entre temps, à Cambridge, des « trolls » ont affiché des tracts sur lesquels étaient inscrits « it’s OK to be white ». Inutile de vous dire que tous les bien-pensants se sont empressés de dénoncer cet appel à la haine. Eh oui, pour les gauchistes, être blanc, ce n’est pas bien. Et ça parle de tolérance et de combattre le racisme…

  7. kitty

    J’en suis arrivée à zapper dès qu’une publicité avec des noirs apparaît, pour les achats c’est pareil . Toutes ces stupidités m’agacent et ce qui va arriver c’est exactement l’inverse de ce que ces imbéciles veulent nous mettre dans le crâne.
    Et crotte à la fin, je ne vis pas en afrique, je n’ai pas envie de voir des noirs partout : films, téléfilms , coca et pampers.

    1. Amélie Poulain

      Oui justement, c’est cela le problème qu’ils ne comprennent pas, cela produit l’effet inverse de ce qui est escompté.

    2. Fomalo

      Nous pourrions envisager -en mode humour black- de détourner les couleurs dans les matières mêmes ! Films black, téléfilms black( genre mode négatif) , coca black (very black) et couches black, comme les oripeaux vestimentaires affichés par toutes ces corbacs mode saoudienne. A quand la résurrection des guignols?

    3. Machinchose

      et même sur le palier! c’est bientot Noël, les « boueux » vont passer réclamer leurs etrennes, l’ an dernier mon immeuble a reçu 3, TROIS passages de gars avec un gilet fluo, de deux mecs se prétendant tous les vrais boueux…

      mais comment les reconnaître ? ils sont tous noirs, même sur les photos qu ils exhibent en guise de carte professionelle!! impossible!

      faudrait les « marquer » a l’ oreille, comme les petits veaux en Camargue

      aprés cette petite blague, bien plus innocente que celles des noirs contre les blancs, je dois aussi reconnaitre que je suis a bout de ces intrusions noires partout: publicités, poupées en magasin, panneaux publicitaires de la ville de Paris,livres, recettes de cuisine, habits….

      une veritable indigestion de chocolat, et le but atteint , en ce qui me concerne, comme je suppose vous aussi, est diamétralement opposé a celui recherché
      je ne vis pas , ni en Afrique, ni en Indonésie ….

    4. reuri

      Tout à fait d’accord. 👍
      Si je regarde les 7 samouraïs c’est pour voir des acteurs japonais , pas pour voir des camerounais ou des gabonais, sinon je regarderai un film africain.
      Personnellement je vire tous ces films, pubs, produits etc…

  8. Xtemps

    Oui, et pourtant les africains pourraient bien s’enrichir des richesses de l’Afrique bien plus que nous, ils n’auraient même pas besoin de nous les peuples européens, et encore moins de se métisser leurs races noirs avec celles des autres, qui ne donnera pas une tartine de plus aux pauvres, pourquoi faire?!.
    Il y a là encore quelque chose de curieux,de masochiste chez eux aussi apparemment, comme chez nous, et pourquoi devraient ils quitter le continent le plus riche du monde pour venir en Europe.
    C’est curieux que tout le monde veut quitter ses richesses, de se métisser et de laisser détruire sa culture d’origine!!!, il y a pas des origines immigrés qui veulent sauver leurs cultures et traditions comme nous les peuples européens!?.
    Sont ils tous comme çà chez les africains ou c’est quelques zozos africains!, pourtant ils ne sont pas tous musulmans pour vouloir envahir les autres.
    Même les musulmans quittent leurs pays riches en pétrole, même pour l’islam!, bizarre!!!.
    je veux bien comprendre certains pays qui sont en guerres, mais pour les autres, faudrait il là aussi des Hugo Chavez pour retirer les griffes de leurs gouvernements corrompus tenus par l’empire Monothéiste et sans pitié.
    Toute cette publicité, est ce encore du Soros derrière ou pas?.
    Ces manières de pensées, ressemble à de l’envoûtement de la pensée unique des peuples, du politiquement correct, c’est bon pour vous et les pensées inverses, méchantes, pas biens.
    Posons nous la question: à qui profite tout ce cirque, pas aux peuples du monde en tous les cas, alors qui?.
    C’est des questions toutes simples que nous pouvons poser aux origines immigrés aussi, n’aimez vous pas votre pays d’origines, votre culture et vos traditions, acceptez vous de laisser détruire votre race avec le métissage et l’ethnocide multiculturel détruire votre culture et vos traditions.

  9. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Avec retard j’ai regardé le catalogue d’IKEA, glissé tous les ans dans la boîte aux lettres. Et il n’a pas fallu longtemps pour que mes cheveux se hérissent en feuilletant les pages.

    En effet, dès la page 14, dans la catégorie Salon, nous avons le spectacle de « la mixité heureuse » – un couple de blancs et une famille africaine… Page 32 : 3 adolescents dont 2 africains, une seule jeune fille blanche… Page 38 : 2 hommes noirs et un enfant noir (le blanc a donc disparu)… Page 49, un asiatique…

    Quelques blancs avant d’arriver au Summum : page 66 : « BERLIN est mon salon » et qui voyons-nous en photo au dessus du titre ? Un Africain… Berlin, Allemagne….

    Page 69, un enfant asiatique. Plus loin : salle à manger, page 79, des blancs métissés et 3 asiatiques.

    Page 85 : « Mettez un peu de SUEDE dans votre assiette » – Et qui voyons nous, attablé ? Un Africain… Page suivante : une jeune femme blanche et un asiatique dans le registre Cuisine. Page 108 : une mère de famille et ses 2 enfants dont les origines se trouvent entre l’Asie et le Moyen-Orient (?) –

    Chambre : population indéterminée – Page 154 : une fillette blanche et une fillette pure africaine, plus jeune, réunies dans une salle de bains – Et ça continue : page 159, une jeune fille de type afro/asiatique…

    Bref, la marque suédoise efface ses concitoyens pour laisser la part belle aux peuples de toutes origines.

    Je crois bon de dire que ni Christine ni moi n’avons rien contre les Africains ni les Asiatiques mais que nous ne voulons pas disparaître à leurs seuls profits, d’autant qu’ils sont féroces pour défendre leur propre représentativité dans leurs pays !

    Il y en a vraiment MARRE !!!

    1. Sylvie D.

      Je me suis fait la même réflexion en regardant le catalogue IKEA ce week-end !!! Les nouveaux Suédois !!!
      Moi non plus je n’ai rien contre les Africains, mais chacun chez soi. Je n’ai pas envie d’envahir l’Afrique. Et je n’ai pas envie d’une invasion africaine. Qu’on accueille quelques étudiants-tes pour leurs études, OK. Mais qu’ils retournent en Afrique mettre à profit leurs études pour développer leur pays qui en a bien besoin….

    2. Machinchose

      chère Olivia, je me permets, vous portez le prénom de ma fille cadette… si vous saviez combien ça me manque sur ces catalogues la présence d’ un Inuit….d’ un Huron canadien ….d’ un Sibérien a la Dersou Ouzala…..d’un pygmé couleur caramel

      et parfois….d’un/une blanc(h)e

      comme on les voyait dans Nous deux ou Confidences que vous n’ avez sans doute pas connus

      il y a bien longtemps, a cette époque c’était le nec, ma mère recevait un petit fascicule roman-photo d’ une petite vingtaine de pages, chaque semaine, intitulé, « Claudette fille du Peuple »un truc a l’ eau de rose…. et Claudette était amoureuse de Alain de Sauveterre… on s’ en souvient aprés 65 ans…

      alors je me dis, aujourd’ hui…. Claudette, ce serait Fatoumatou……et Alain, ce serait Thiom Diallo de la cité des 4000…..

      les seuls noirs qu elle voyait en ces temps là, c’était les méchants canibales de la Jungle, avec des gros yeux et des lèvres encore plus grosses dans les films de « Tarzan »
      ah! j’ oubliais le Tirailleur de  » ya bon banania « ……….. aujourd’ hui, il tire partout …et des blanches de préférence…c’est son exotisme victorieux…pour le moment

  10. Machinchose

    et ce, ces Mythes , traités aux multivitamines du site Ouma.com
    celui qui soutient la statue de plus en plus fissurée du Tatrique Rame donc!

    j’ y relève ça, aujourd’ hui

    …………

    La grande civilisation arabo-musulmane oubliée

    28 octobre 2017,

    Vous prendrez bien un café avec du sucre, ou alors une petite carafe de limonade mais sans alcool. En tout cas si vous avez soif de connaissance, sachez que tous ces mots (café, carafe, limonade, alcool) sont des mots d’origine arabe
    Ces mots sont autant d’apports à l’Occident en provenance de la civilisation arabo-musulmane qui a transmis, inventé et magnifié tant de disciplines entre le VIIIe et XIIIe siècle.
    Mais il n’ y a pas que les mots, il y a aussi les mathématiques, les calculs, les chiffres arabes, l’astronomie, la médecine etc.

    …………..

    STOOOOOOOPP! n’ en jetez plus, il manque quand même le , Dictionnaires arabo-grec,Arabo-chaldéen, Arabo-byzantin, Arabo-latin, qui ont permis ce pillage en règle!
    parce qu il faut etre un vrai tordu du bulbe pour imaginer que les criquets pillards ,incultes et sauvages,sortis du désert allaient doter l’ orient de toutes ces sciences ,
    qui ne furent que traduites en arabe et dont les Musulmans se prévaudront

    bande de rigolos! vous etes tellement avides de pipeau, de mensonges, de tapis volants et de mille et une nuits que vous ne savez plus quand vous arreter

    et tout ça de l’ an 700 a l’ an 1200 …….mais y a un schmilblick! et les trois autres siècles suivants ? ceux qui verront la fuite de Bouabdil quittant Grenade …rien ? plus de ces grandes inventions honorant l’ humanité ?? saleté de Reconquista! ainsi pendant trois longs siècles, le Grand Mythe d’ al andalousse ce serait donc du cinéma !! cet âge d’ or ??

    ainsi, plus aucune invention, vous avez tout découvert il y a 13 siècles! , ne laissant plus rien aux autres Peuples (chez qui vous avez tout pompé, plagié…)
    c’est dommage, parce que depuis un petit demi-siècle on vous doit une suite dans ce vocabulaire dont vous revendiquez la paternité, des mots comme Chouf, Dealer, Nikomok,Hachich,Maison d’ arrêt(comme le chien du même nom), Wesh,Zonzon, Naqab,Babouches(surtout du Rhone), Qamiss,salate( hélas pas de fruits), mais moche-moche, comme ne dirait pas Henri Salvador,prières de rue officinale,Garde a Vue,Mine a raies, etc etc ….

    quand au savoir….a part quelques prix Nobel de la Paix (des cimetières)pour vous remercier d’ avoir mis le merdier partout.. et sans oublier l’ urine de chamelle, comme la graine de nigelle pour les conquêtes de la médecine…ah! j oublie cette nouvelle psychothérapie dite Roquiya , consistant a battre une pauvre fille pour faire sortir les Djins de son corps jusqu a ce que mort s’ en suive…Une hystérique qu un bon coup de bite guérirait surement…

    non! non, vraiment non, on vous doit tant que finalement, autant comblés par vos bienfaits il nous prend parfois la furieuse envie de vous dire » dis donc, ça ne te dit rien de retourner chez toi, juste pour changer ? hein ? « 

    1. Sylvie D.

      Si c’était vrai, il y aurait des prix Nobel chez les Arabes ! Les prix Nobel sont, en très grande majorité, attribués à des Juifs…..
      Alors, nous prendre la tête avec les soi-disant « lumières de l’islam », ras le bol !
      Si les Français n’avaient pas colonisé l’Algérie, il n’y aurait ni administration, ni hôpitaux, ni écoles, ni chemin de fer, ni routes, etc….. Ils seraient encore en train de garder les chèvres !
      Si « lumières » il y a eu, qu’en ont-ils fait ??

    2. MCF68

      Il m’arrive d’être en charge du cours d’histoire des sciences dans mon université. Il est reconnu que les savants arabes ont fait progresser la science par des découvertes majeures. Le développement de la science arabe est important surtout du VIIIe au XIe siècle autour de Bagdad et du Xe au XIIe siècle autour de Cordoue. La science arabe stagne et décline à partir du XIVe siècle. Les catastrophiques invasions mongoles sont en partie responsables de ce déclin, mais aussi un changement d’attitude religieuse, qui insiste plus sur le respect de l’autorité des auteurs

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        il est reconnu…. par qui ?
        quelles découvertes majeures ? aucune, aucun savant musulman n’a jamais découvert quoi que ce soit

        1. MCF68

          Alhazen (965-1039) Un des premiers promoteurs de la méthode scientifique expérimentale, mais aussi un des premiers physiciens théoriciens à utiliser les mathématiques, il s’illustre par ses travaux fondateurs dans les domaines de l’optique physiologique et de l’optique. Certains, pour ces raisons, l’ont décrit comme le premier véritable scientifique.
          Al-Khayyam (1048-1131) Médecin, astronome et poète, auteur des rôbaïates.
          Théorie géométrique (par sections coniques) des équations cubiques.
          Réforme du calendrier persan.
          Al-Samaw’al (?-1174) Utilise le symbolisme des tableaux pour l’algèbre
          des polynômes. Précurseur des fractions décimales. Nombres négatifs.
          Approximation d’un irrationnel par une suite de rationnels

        2. Sylvie D.

          Je viens de trouver ça sur Internet :
          LES SCIENTIFIQUES ARABO-MUSULMANS AU MOYEN-ÂGE
          Les scientifiques arabo-musulmans au Moyen-âge
          Il y a peu un ami me demandait quelle était la contribution des scientifiques arabo-musulmans dans la Science médiévale. En substance, la question était de savoir si cette civilisation avait régressé à partir du XIIe siècle. Peut-on mettre en doute l’importance de ces savants ? N’aurait-on pas surestimé le savoir des Arabes, qui proviendrait uniquement des érudits grecs et romains ?

          C’est une question intéressante. L’année dernière, j’avais évoqué la formidable avance technique des Byzantins. Les Arabes bénéficiaient eux aussi d’un savoir considérable hérité, il est vrai, de la culture gréco-romaine. Au Moyen-Âge, si l’on exclue les Byzantins, l’Europe de l’Ouest connait une certaine stagnation sur le plan scientifique. Ainsi, en Europe on a perdu l’ensemble de la géographie de Ptolémée ! Seule une infime partie des textes de Platon furent traduits en Latin…
          Le but de ce modeste article est de démontrer que dans le monde arabe, cette connaissance précieuse est non seulement conservée, mais aussi dépassée après le XIIe siècle.
          Je vais évoquer différentes disciplines pour justifier mes propos… Par avance, je tiens à m’excuser auprès des scientifiques qui liront ces lignes : j’ai volontairement vulgarisé l’apport des érudits arabes, pour la simple et bonne raison que le sujet nécessiterait bien plus qu’un simple article… J’invite donc les curieux qui veulent aller plus loin à consulter les ouvrages, nombreux, qui traitent de ces intellectuels.

          1. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Merci Sylvie mais si tu pouvais donner le lien ce serait mieux on ne peut pas publier un commentaire aussi long… d’autant que cet article sans sources raconte pas mal d’âneries; peu de ceux qui sont cités étaient musulmans…

  11. Machinchose

    Mais………………mais!! elle a des nichons la Gretel noire ……et pour ses 8ans!!

    remarque dans ces pays, la puberté a cet age, rien d’ extraordinaire, et voilà pourquoi il y auran un milliard de Noir en Afrique dans 10 ans!!

    c’est fertile vous savez! et avec tous ces encouragements a la natalité en Europe….Primes, fric,médicaments, centres PMI……

    le grand frère Hansel est plus petit que la petite soeur…de taille…mais je parie qu il est en train de se palucher, ce qu on ne nous montre pas, a 5 ans il doit triquer comme Tatrik Rmadon

    allez! tous en selle sur gretel……

  12. Sylvie D.

    Hansel et Gretel noirs ?? Omar Sy en Dr Knock ? Et pourquoi pas Blanche Neige noire ?? Cela devient ridicule…. Je n’imagine pas Kirikou à Paris ou à Londres ! Alors chacun à sa place….
    Quelquefois on voit des choses réconfortantes…. Hier, nous avons utilisé le couloir roulant a Montparnasse. Tout le long (environ 150 mètres) il y a une fresque murale installée pour les 30 ans d’Erasmus et qui est nommée « les ambassadeurs de l’Union Européenne de demain ». Ce sont des photos de couples européens qui se sont formés grâce à Erasmus et de leurs enfants. Les ambassadeurs de l’Union Européenne de demain sont tous blancs !! Étonnant, non ? Personne n’a crié au scandale, à la discrimination, au racisme ??

  13. Machinchose

    les Noirs sont……noirs! en quoi je devrais etre concerné par leur taux de mélanine
    consécutif a une proximité géographique avec le soleil, les Noirs ont développé cette mélanine nécessaire a la survie de leur espèce, ça a du prendre des millénaires, des dizaines, des centaines de millénaires…tout comme les asiatiques ont les yeux bridés, probablement a cause des tempêtes de sables, de loess, qui soufflèrent durant des dizaines, des centaines de milliers d’ années; va savoir….

    et si j’ ai la peau blanche, peut etre que mes ancêtres vivaient sous des latitudes ou le soleil était « normal » et qu il n’ y avait pas de tempêtes de sable!!

    peut etre que si les blancs avaient vécu un million d’ années sur les plages ils auraient developpé des écailles ?? a force d’ entrer et sortir de l’eau…peut etre que si l’ automobile vivait encore cinquente mille ans, nous aurion le fessier plat comme une galette, peut etre que les noirs qui vivent en Scandinavie dans deux mille ans auront des mômes café au lait clair ??

    et, bien sur, si ma tante en avait peut -etre que je l’ appellerais Tonton…quoiqueue ………

  14. Léon de Lusignan

    _ Bravo Christine pour votre analyse, défendons nos comptes, ils veulent tuer notre culture en nous mettant à chaque fois dans la peau des méchants Blancs colonisateurs, ils veulent vraiment nous faire aire par le monde entier.
    _ Que pouvons-nous faire contre le rouleau compresseur médiatique des anti-blancs Européens ? Vaste question avec peut-etre une réponse violente ?

  15. roger Morzini

    Après on vient critiquer les » complotistes » …meuh non aucuns liens , mais rassemblons les morceaux du puzzle ..propaganda à l’ école , presse, ciné,tv merchandasing , pub, politique, ça y est vous commencez à comprendre ?
    Le seul truc qui  » les  » emmerdent c’est que les pays de l’Est résistent..et résisteront..
    A l’Ouest certains se réveillent mais c’est je pense trop tard ..la jeune génération en grande partie est conditionnée..voyez la jeunesse Allemande ,Suèdoise ,Belge,ect … de vrais bisounours bien élevés au biberon du vivre ensemble quoi qu’il arrive , vous n’aurez pas ma haine ,ect …fin …rideau
    Je vais finir par coire .LF Céline: « l’homme blanc est mort à Stalingrad  » point

  16. hoplitehoplite

    J’ai jeté tous mes polards du Fleuve Noir, collection raciste et puis je réécris aussi Othello de Shakespeare… 🙂

  17. G. Boyer

    L’auteur semble mélanger beaucoup de choses.
    Lui, les repères, il les a perdus depuis longtemps apparemment.
    Il a pris des éléments de KIRIKOU ET LA SORCIERE, des éléments de HANSEL ET GRETEL, a fait un « mix » du tout et vogue la galère de la débandade !

  18. kitty

    Ils vont finir par monter le Ballet Roméo et Juliette , avec un Roméo Montaigu
    noir et Juliette Capulet noire, dans la brousse africaine fin 14 è siècle , Roméo grimpant aux arbres comme une grenouille pour tenter de voir Juliette sur son balcon.
    Le gag.

  19. Sylvie D.

    Bonjour Christine
    Je ne peux pas te répondre à la suite de ton message, le « reply » est bloqué.
    Voici le lien :
    http://lagmse.org/savants-musulmans/test-02
    Désolée, je l’avais oublié…
    Tu dis qu’il n’y a pas beaucoup de musulmans dans les personnes citées ? Mais rien ne l’indique en effet…. Mais il y a des Perses, des irakiens, des Turcs, etc…. Ils étaient sans doute musulmans….
    Je pense que les Arabes musulmans ont eu leurs heures de gloire à une certaine période bien lointaine, mais depuis l’application d’un coran plus strict, celui de Médine, ils n’ont plus évolué.

    1. MCF68

      C’est juste. Mais il est à noter que pendant cette période correspondant au bas-moyen âge, l’occident progresse encore moins.

      1. Sylvie D.

        Vous plaisantez ? Lisez donc ce lien :
        http://www.histoire-france.net/moyen/commerce
        Le bas moyen-age est après l’an mil. Un formidable essor économique ! Développement de l’industrie, du commerce, de l’agriculture, des filatures, etc…
        Savez-vous qu’au 11eme siècle, il y avait 50.000 moulins en France ? Cela a permis un développement rapide de l’industrie. Ils ont su développer la force hydraulique et l’utiliser pour tout.
        Et que faites-vous de la construction des cathédrales, des abbayes ? Des merveilles de techniques !

        1. MCF68

          Je parle des progrès de la science. Et plus particulièrement de la physique puisque c’est ce que j’enseigne. Je dit juste que sur cette période il y a moins de grands noms que chez les musulmans

  20. Amélie Poulain

    Un article apparemment étayé sur la question :
    « Y-a-t-il jamais eu de grands hommes de science musulmans ?, par Waseem Altaf »

    « Alors que, nous vivons toujours dans l’aura de nos découvertes scientifiques passées, nous oublions qu’il n’y vraiment là que bien peu de choses à nous attribuer, bien peu dont nous pourrions être fiers, nous, en tant que musulmans. »

    « Plus de 90% des traductions arabes des philosophes grecs ont été réalisées soit par des lettrés chrétiens, soit par des lettrés juifs »

    http://www.postedeveille.ca/2013/01/y-a-t-il-jamais-eu-de-grands-hommes-de-science-musulmans-de-waseem-altaf-militant.html

Comments are closed.