Pour Daniel Pipes, seule une attaque djihadiste majeure pourrait faire sortir les Italiens de leur torpeur


Pour Daniel Pipes, seule une attaque djihadiste majeure pourrait faire sortir les Italiens de leur torpeur

Rome – Quand on pense aux migrants et à l’islam, l’Italie n’est pas le premier pays qui nous vient immédiatement à l’esprit.

Contrairement à ses voisins du nord de l’Europe, l’Italie ne jouit pas du même « miracle économique ». L’économie italienne ne nécessite pas l’importation massive d’une main-d’œuvre étrangère. Ce pays n’a jamais forgé de liens puissants avec les principaux pays exportateurs de main-d’œuvre comme, à titre d’exemple, la Grande-Bretagne avec l’Asie du sud. Contrairement à la France, l’Italie n’a pas été victime de l’extrême violence du djihad. À l’inverse de la Suède, on n’entend pas parler de fables sur un invraisemblable apaisement des tensions, et contrairement à la Belgique, l’Italie ne connaît pas de zones d’exclusion partielle. À l’inverse des Pays-Bas, aucun tribun agressif anti-islam comparable à Geert Wilders ne sévit dans le pays, et contrairement à l’Allemagne, aucun parti anti-immigration n’est devenu une force politique avec laquelle il faut compter. 

Mais on ne doit pas faire l’impasse sur la situation de l’Italie, car ce pays n’est pas moins épargné que ses voisins du nord, et est en proie à d’énormes chamboulements. On peut même supposer que les problèmes dus à l’émigration y sont encore plus urgents, critiques et largement sous-estimés que dans les pays qui font la une des journaux sur ce sujet. 

En tout premier lieu nous devons prendre en compte la situation géographique de l’Italie. La fameuse botte italienne se prolongeant loin en méditerranée fait d’elle de facto une cible de choix de l’immigration clandestine. Mais l’Italie étend son territoire jusqu’en Afrique du Nord : la petite île de Lampedusa, 6 000 habitants, se trouve à 113km des côtes de Tunisie et à 300 km de la Libye. En 2016,181 000 migrants sont entrés en Italie, presque tous illégalement, et presque tous par voie maritime.  Un problème de taille s’est posé lorsque Mouammar Kadhafi n’a plus contenu les flux migratoires. L‘Italie a dû lui faire des concessions anticipant l’affrontement entre le Turc Recep Tayyip Erdoğan et l’Allemagne. Mais depuis le renversement de Kadhafi en octobre 2011, l’anarchie en Libye pose des problèmes bien plus urgents. On peut un minimum remercier l’ancien leader libyen, car il est ô combien plus difficile à l’heure actuelle de s’entendre avec les passeurs et la multitude d’hommes forts locaux. 

285 000 Italiens se sont expatriés en 2016, ce qui représente une augmentation importante par rapport aux années précédentes, aggravant ainsi le phénomène qualifié de grand remplacement par l’écrivain français Renaud Camus.

Puis il nous faut tenir compte du contexte historique. Les musulmans ont été présents en Sicile pendant près de cinq siècles, de 827 à 1300, et même si cette présence islamique n’est en rien comparable avec l’Andalousie sous domination musulmane, les islamistes ne l’ont pas oubliée et réclament de nouveau la Sicile. Rome, siège de l’Église catholique, symbole majeur de leur colère et de leur ambition (de conquête), est une cible potentielle des djihadistes. Le taux de fécondité (exprimé en nombre d’enfants par femme) en Italie est encore plus préoccupant qu’en Europe du nord. Iest de 1,3, et est bien inférieur à celui de la France voisine (2,0). Le journaliste Giulio Meotti me dit que le taux d’accroissement naturel des migrants est presque de 2,0 et celui de l’Italien de souche est d’environ 0,9. Certaines petites villes pourraient disparaître. A titre d’exemple, la population de Candela était de 8 000 dans les années 1990 et elle s’élève aujourd’hui à 2 700. La ville est prête à payer comptant des migrants actifs pour qu’ils s’installent dans l’agglomération. Le ministre de la Santé, Beatrice Lorenzin, a qualifié le taux de fécondité de son pays « d’apocalypse ».

 

La combinaison de tous ces facteurs plonge l’Italie dans une crise civilisationnelle.

Cependant la politique de l’autruche est pratiquement la norme dans le pays. Si la Ligue du Nord et le Mouvement 5 étoiles s’opposent à une immigration incontrôlée, ils n’en ont pas fait leur priorité. Même si le débat sur l’immigration et l’islamisme est inégal et peu digne de considération dans le nord de l’Europe, la situation est encore pire en Italie.

Ceux qui dans les années 2000 ont abordé le sujet comme Magdi Allam, Oriana Fallaci, Fiamma Nirenstein, Emanuele Ottolenghi et Marcello Pera ne suscitent plus l’intérêt. Le déni prévaut.

Le pape François se pose comme l’un des principaux défenseurs de l’immigration incontrôlée, et de l’accueil sans réserve des migrants, rendant plus difficile une discussion sensée sur la question. Le gouvernement désemparé du Premier ministre Paolo Gentiloni en rajoute une couche à la dérive politique de l’Italie, en écoutant attentivement les habituels poncifs de la gauche, et il mesure à peine l’ampleur du séisme civilisationnel auquel son pays est actuellement confronté.Après avoir parcouru 12 villes et villages d’Italie, j’ai eu l’impression que la crise était trop pénible pour que la plupart des Italiens puissent faire avec (les lecteurs américains peuvent comparer ce désarroi à leur propre crainte d’être confrontés à des impulsions électromagnétiques qui peuvent endommager les appareils électriques et électroniques, brouiller les communications, et être dévastatrices surtout dans les pays développés). J’ai assisté à une scène dans un parc à Padoue qui illustre à mes yeux la nouvelle Italie : Quatre bancs autour d’une statue : sept italiennes âgées sont collées les unes aux autres sur un seul banc, tandis que huit hommes africains s’étalent sur les trois autres bancs. Cette scène résume à elle seule le dégoût mutuel et le sentiment de supériorité des migrants.

Qu’est ce qui pourra faire sortir les italiens de leur torpeur pour faire face à la catastrophe démographique et civilisationnelle qui menace leur culture fascinante et unique ?

À mon humble avis : une attaque djihadiste majeure sur Rome.

M. Pipes DanielPipes) est le directeur du Middle East Forum. © 2017 by Daniel Pipes. All rights reserved.

Traduction pour Résistance républicaine par Lavéritétriomphera

Note de Laveritetriomphera

Je ne pense pas que les Italiens soient autant défaitistes, ils ont déjà réagi face à l’émigration provenant de l’est http://www.lapresse.ca/international/crise-migratoire/201707/22/01-5118425-migrants-litalie-hausse-le-ton-face-a-ses-voisins.php,
mais ils doivent faire face à un afflux de migrants provenant de Tunisie et d’Algérie http://www.liberation.fr/planete/2017/10/10/italie-hausse-des-arrivees-de-migrants-de-plusieurs-pays_1602162
qui apparemment n’en veulent pas



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Pour Daniel Pipes, seule une attaque djihadiste majeure pourrait faire sortir les Italiens de leur torpeur

  1. Massilia

    Oui mais il ne faut pas oublier que l’objectif des migrants est d’aller plus au nord France, Allemagne, Suède etc…. Donc l’Italie peut jouer le pourrissement et ne pas contrôler ses frontières comme à Vintimille et laisser les migrants gagner la France. J’ai voyagé en train entre Milan et Paris, les seuls contrôle efficaces qui font descendre les clandestins du train sont effectués par la police Suisse, jusqu’à quand ????

    1. CASSANDRE

      QUAND ON SAIT QUE VINTIMILLE EST TRES PROCHE DE SOSPEL (village français) qui se situe dans les hauteurs de la Côte d’Azur,
      on peut se dire que la dite côte d’Azur a intérêt à se préparer,

      SINON, il y aura comme ailleurs, mort d’hommes ou de femmes ou d’enfants, à venir.

      Comme ils sont « intelligents et diaboliques » ce qui veulent nous mettre à genoux.

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « Pour Daniel Pipes, seule une attaque djihadiste majeure pourrait faire sortir les Italiens de leur torpeur ». Pour les Français aussi, j’en ai bien peur…

  3. claude t.a.l

     » Qu’est ce qui pourra faire sortir les italiens de leur torpeur pour faire face à la catastrophe démographique et civilisationnelle qui menace leur culture fascinante et unique ?
    À mon humble avis : une attaque djihadiste majeure sur Rome. »

    Je ne crois pas, malheureusement :

    En France, nous avons eu des  » attaque djihadiste majeure « .

    La seule réaction de masse a été l’  » immense manifestation  » du 11 janvier 2015 dans laquelle tout a été dit sauf :

     » l’islam ne fera pas la loi en France « .

    Ce qui était l’unique problème.

    ( je me doutais du coup : je ne me suis pas rendu à cette manifestation )

    Depuis, après une foultitude d’attentats plus ou moins  » majeur « , rien !

    Ah si ! On enlève la croix de la statue de Jean Paul II à Ploërmel l

    ( je ne suis pas chrétien, je ne suis pas croyant )

    1. Massilia

      ce que vous dites est très juste. On ne voit pas très bien ou se situe le point de rupture de nos sociétés hyper-individualistes.

  4. sitting bull

    et dire que les italiens avait rejeté ces mêmes arabes a la mer , 3 guerres puniques avec Carthage qui n auront finalement servi a rien ..lorsque Hannibal a envahi l Italie celle ci a perdu 1 tiers de sa population par massacres …a la bataille de canne 80 000 italiens ont été massacré , a la bataille de Trasimène 35 000 romains ont été massacré , a la bataille du lac Trébie 35 000 légionnaire ont été exterminé , les italiens d aujourd hui semble avoir oublié tout cela , de nos jours ils ouvrent les portes a leur ennemi et les accueille a leur frais en les nourrissant …ils est temps de leur rappeler leur histoire et les guerres avec les arabes qu ils avait jadis rejeté a la mer

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il n’y avait pas encore d’ « Arabes » en Afrique du Nord pendant les Guerres Puniques.

      Les Arabo-musulmans n’ont envahi la région que 800 ans plus tard.

      L’Afrique du Nord entre les Guerres Puniques et l’invasion arabo-musulmane a été romanisée, puis christianisée et a donné de grands noms dont la culture occidentale est redevable (Térence, Apulée, Saint Augustin etc).

      L’ irruption de l’islam a apporté la haine coranique féroce contre la Chrétienté, transformant la Méditerranée en sillon sanglant …

    2. Cécile ComeauCécile Comeau

      Si les pays européens enseignaient mieux l’Histoire à leurs enfants à l’école, au primaire et au secondaire, cela serait peut-être plus facile de faire prendre conscience des véritables enjeux sociaux au peuple. Pareil pour le Québec.

  5. Machinchose

    l’ Italie ayant occupé la Tripolitaine et l’ abyssinie, fallait bien qu a son tour elle soit punie pour avoir laissé les bersaglieri chanter des trucs comme « Giovinezza » ou encore « Facetta Néra » 😆

    et comme claudet;a;l , je n’ y crois pas non plus

    Bataclan, promenade des Anglais……grosses ventes de bougies et de fleurs

    j’ ai ressenti le même trouble en lisant ce matin » jogging en hommage a la jeune maman violée, assassinée et brulée en faisant son jogging »

    comme pour la petite Maelys: lacher de ballons ou je ne sais quelle mièvrerie pour son anniversaire imminent

    conneries, remplies de bonne volonté!!

    mais a cette compassion j’ aurais tant préféré des manifs monstres pour le rétablissement de la peine de mort!!

    parce que, quoique en disent les gna gna gna, la perspective de passer sous le cutter de la Veuve, ça donne tout de même a réflechir

    même a un « migrant » en mal de sexe, parce que le bouche a oreille ils connaissent trés bien… j’ ai parfois envie de vous dire: apprenez l’ arabe, le dialectal, pas celui de l’ université, ce n’ est pas pour glosser sur tel ou tel verset ou hadith, mais simplement pour les entendre parler entre eux…quand ils sont dans le métro a trois ou quatre, dans leurs cafés sans alcool, sur les bancs jouxtant l’ église de mon bled, et ……comprendr leur haine, leur mépris quand ils s’ entretiennent de nous et notre pays
    pensée directrice et trés imprégnante: les Français sont des trouillards , les Françaises sont des putes!

    un grand classique sur ce que ces crevards assistés pensent et transmettent de nous!

  6. Machinchose

    Daniel Pipes

    😆

    en réalité Daniel Bibas a la sauce US et a l’ accent ça doit donner Paillepésse

    Bibas, nom juif d’ origine marrane

      1. Machinchose

        mour le Mastic, en ce moment je mastique de l’ oliban

        une résine qui sert a la fois d’ encens et de « digestif » tout en désinfectant gorge, larynx et dents,sans oublier l’ estomac
        connue aussi sous le nom de Loubane
        et provenant, je crois du Lentisquier

        a l’ église, les deux encens sont utilisés, surtout chez les chrétiens d’ orient
        l’ Oliban, dans l’ encensoir donne une fumée « droite » (verticale) et le benjoin donne une fumée latérale ( horizontale) et ressemblant ainsi a la Croix!!

        le benjoin , bien sur ne se mastique pas 😆

        1. claude t.a.l

          cher Machinchose,

          je crois que nous avons un point commun :
          vous parlez très bien le yiddish …. en français

          ( je ne parle pas le yiddish, mais quand je parle allemand, les Allemands sont persuadés que je parle yiddish )

  7. BUTTERWORTH

    loi anti mosquee EN 2015 en lombardie province comme la venetie voulant plus d autonomie et peut etre l independance et le rattachement au futur empire voir frontieres l italie a toujours ete une federation comme l allemagne risquant de perdre le royaume de baviere et la saxe voir video histoire de l europe nous exit corse savoie dauphine ect ect suivant la situation

  8. gaston

    C’est valable pour les autres pays de l’UE notamment la France! Seuls les pays de l’est de l’Europe sont réalistes et assument leur patriotisme.

  9. reuri

    « Sortir de leur torpeur » , je ne sais pas mais quand on voit que les musulmans sont de plus en plus nombreux aux USA après le 11 septembre, et que leurs présidents fantoches n’ont rien fait pour interdire l’islam , on se dit que le réveil n’est pas pour demain.
    Regardez la ville de dearborn dans le michigan , c’est devenu un dépotoire mahométan.
    Cette secte merdique n’a rien à faire en occident.

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      Une attaque sur Rome et en particulier le Vatican ne ferait pas que réagir les italiens, mais beaucoup de nations où les chrétiens se sentiraient attaqués et en danger.
      Les islamistes veulent convertir la planète entière à leur idéologie, ce qui n’est possible qu’en proscrivant la liberté de pensée pour tous les humains sur Terre !
      Peut-être qu’ensuite ils chercheront à convertir les animaux qu’ils maltraitent par ailleurs sans remords.

      1. reuri

        Pour l’instant cette vermine s’en prend aux sans dents en épargnant soigneusement les « élites » , mais dès qu’ils auront neutralisé les armées européennes, étant assurés de ne voir aucune résistance armée , ils pourront éliminer nos chers politiciens moisis.
        L’imam bergoglio aurait un attentat au Vatican , qu’il continuerait à glapir : « nous-sommes-tous-unis », je n’ai aucune confiance en cet imposteur.
        Un extrait du film Dead Zone résume à lui tout seul ce que ces fumiers de politiciens font au peuple, ils n’hésitent pas à sacrifier nos enfants pour sauver leur sale gueule d’islamo-collabo.
        : https://m.youtube.com/watch?v=zcZJF81jt4w

  10. frejusien

    Les graffitis sont écrits en anglais ?
    êtes-vous sûrs que ces photos aient été prises en Italie ?

    ça rappelle les clameurs en Catalogne : dehors les touristes, oui aux migrants,
    bizarre !!!

    1. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

      Je ne parle pas l’italien, mais il me semble que les graphitis sont écrits dans les deux langues. L’anglais est une langue internationale.

      1. frejusien

        oui, mais les anti-fas utilisent l’anglais, car une bonne partie d’entre eux vient de GB ; comme à Calais

        1. Cécile ComeauCécile Comeau

          Expulsez ces merdes du pays.
          Ils n’ont rien à faire en France.
          Qu’ils jettent leur venin en Grande Bretagne, ces anti-fas.
          Ce n’est pas la police qui va en venir à bout, mais les citoyens.
          À croire que votre gouvernement les invite, comme s’il n’avait assez des vôtres à gérer.

Comments are closed.