Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?


Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?

Il faut réhabiliter le mot  » identitaire  »

Article de Benoît Rayski :

Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?

Il n’est pas trop tard pour réagir. Et pour réhabiliter un mot qui a ses lettres de noblesses.

Il  y a eu d’abord « raciste ». Ca servait à fustiger quiconque avait des réticences concernant le multiculturalisme prétendument supérieur à la culture française. Il y a eu « islamophobe ». Ca envoyait aux enfers ceux qui avaient des doutes sur l’islam présenté comme « une religion de paix et d’amour ». Maintenant il y a « identitaire ». Ça veut disqualifier durablement des millions d’hommes et de femmes qui se revendiquent comme français.

Vous affirmez que vous êtes français ? Aussitôt vous êtes défini comme « identitaire » et accusé de ne pas aimer les autres. Vous persistez dans l’erreur ? Immédiatement vous êtes à nouveau marqué au fer rouge par le mot « identitaire ».

 

Et on vous reproche de mépriser les Noirs et les Arabes.

Ces vociférations ont fini par nous faire oublier que dans « identitaire » il y a « identité ». Un beau mot. Sans lui des peuples, des nations, des états ne seraient pas ce qu’ils sont. Sans lui nous serions condamnés à devenir de vulgaires consommateurs incités à acheter toujours plus de produits sur les têtes de gondoles des supermarchés mondiaux.

 

Une ancienne maxime juive dit ce qu’il faut dire sur la question. « Si je ne m’aime pas moi-même, qui m’aimera ? Mais si je n’aime que moi, qui suis-je ? ». Oui il faut s’aimer soi-même pour aimer les autres. Il faut savoir qui l’on est pour être respecté. Et ce respect que nous sollicitons a pour corollaire  le respect que nous devons à ceux qui ne sont pas comme nous, qui ne sont pas de chez nous. 

Lentement mais de façon sûre, des millions de Français et de Françaises en prennent conscience. Ils sont devenus identitaires parce qu’on ne leur a pas laissé d’autre choix. Face à d’autres identités, revendiquées de façon agressive et exclusive, ils se sont raccrochés à la leur. Ils avaient oublié les paroles de la Marseillaise : depuis qu’on la siffle, ils ont envie de la chanter.

Ils étaient indifférents au drapeau tricolore : ils se le sont réapproprié en voyant fleurir dans les manifestations, fêtes et mariages des drapeaux étrangers. Ils ne se souciaient guère du catholicisme, un patrimoine national pourtant : depuis qu’un prêtre a été égorgé dans son église, ils sont nombreux à se sentir un peu catholiques.

Des millions d’identitaires donc. Il n’y a aucune honte à l’être même si des prédicateurs de haine et de ressentiment prétendent le contraire. Juste un phénomène de légitime défense. A condition que, selon l’expression consacrée, la réponse soit proportionnelle à l’attaque. 

 




28 thoughts on “Identitaire, vous avez dit identitaire ? Mais pourquoi avons-nous permis que ce mot devienne une insulte ?

  1. palimola

    En effet identitaire est devenu un gros mot chez nous alors que l’on peut voir par exemple des reportages ou des polynésiens défendent leur identité , des indiens la leur , ou encore des malgaches ….etc…etc.. et c’est normal ! Mais interdit chez nous !!

  2. Joël

    Donc, lorsque macron répond aux journalistes devant un drapeau français, c’est un identitaire. Mais ces gens-là sont tellement tordus qu’il vous dira que c’est la fonction qui veut ça, pas lui.

    1. denise

      mais tout est question de sémantique qui s’est mise au service d’une idéologie.. donc il ne faut pas en effet avoir peur des mots !!

  3. Fallaci

    Ce sont ceux-là même qui nous traitent « d.identaires »qui, se trouvant un jour à l’étranger, cherchent par tous les moyens à s’intégrer et se scotcher à des personnes issues de « leur propre identité » parce que ils ont en commun la même culture et se reconnaissent.

    Récemment, au Portugal, une Hollandaise qui m’a entendu parler Français avec mon trésor de toutou, s’est approchée de moi pour bavarder en Français et aborder la question des migrants, (je la soupçonne de faire partie d’une ong) , après l’avoir ecouté et émis mon opinion, elle m’a glissé très poliment dans la conversation que j’étais populiste (une manière comme une autre pour dénigrer mes propos et m’insulter), tout aussi poliment je lui ai répondu « c.est exact Madame, je suis « une Patriote », elle a mis aussitôt un terme à notre échange vexée par la détermination et la fierté que j’épprouais en prononçant ces mots qui la renvoyaient à sa propre trahison envers son pays d’origine.

    1. Victoire de Tourtour

      « Populiste » mot relativement récent (XXe siècle ) n’a été chargé d’ un sens péjoratif que depuis une ou deux décennies, avec à peu près le sens de « démagogue » .Son vrai sens, c’est « proche du peuple, qui aime le peuple ». Donc, si on se fait traiter de « populiste » , sortir sa petite leçon de sémantique…

  4. u figuré

    Je pense qu’il faudrait se poser ET poser la question suivante à qui de droit : les américains sont-ils identitaires ? les israéliens sont-ils identitaires ? et les chinois ? et les japonais ? et les africains ? Conclusion : je ne vois pas pourquoi ce qui est bon chez ls uns, ne l’est pas chez nous, en FRANCE ! A moins que…

  5. durandurand

    Je suis et revendique , je suis Français de souche et IDENTITAIRE , par la même occasion j’emmerde toute la gauchiasserie et autres tordus et dégénérés de la même espèce . SUS aux traîtres et aux ennemis de notre Patrie .

    1. claude t.a.l

      Moi, je ne suis de souche que pour la moitié de mes ancêtres.

      Ils ont cependant un point commun :
      Le nom de l’un figure sur le monument aux morts de l’endroit où j’habite.
      Le nom d’un autre figure sur le monument aux morts d’une autre ville.

      C’était beau, la France, avant …….

      Je me rendrai dans une semaine, comme je le fais depuis quelques années, aux cérémonies du 11 novembre.

      Et j’encourage tout le monde à faire de même.

      ( et tant pis pour le discours à la mort moi le noeud du maire ! )

      1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

        @ claude t.a.l
        De même je suis moitié de souche, mais cette moitié-là résiste épidermiquement et viscéralement aux envahisseurs car c’est la France que j’ai choisie comme patrie, même si j’aime également le pays qui m’a vue naître parce que je ne renie pas l’héritage laissé par mes ancêtres de l’Est et que mes deux parents m’ont faite ce que je suis : l’Orient et l’Occident réconciliés.

  6. CASSANDRE

    Je ressens une belle haine lorsque j’entends la façon dont on traite les IDENTITAIRES qui n’ont de but que sauver la PATRIE et qui sont donc des
    PATRIOTES
    .
    Etre patriote, c’est être RACISTE

    Etre patriote, c’est être d’extrême droite. Il faudrait aussi qu’on me dise ce que ce terme condamnateur FOURRE TOUT exprime.

    Etre patriote, c’est être identitaire alors que ce dernier mot est l’expression d’un attachement à l’identité française, à l’âme française

    Etre patriote c’est presque être DE TROP sur sa terre natale par les temps qui courent.

    Etre patriote c’est être considéré comme le futur et dangereux « exterminateur de l’autre différent ». C’est fou ce que le patriote est dangereux dans sa patience et tolérance alors que l’autre différent s’occupe de construire la 2501ème mosquée avec le projet d’un l’islam global en France,

    Pour l’intelligentsia vendue, voyagez dans des cultures stables homogènes et exotiques est un plaisir, mais voyagez dans leur culture française n’est que lassitude. Il faut alors la « pimenter » à toutes les sauces du monde ».

    Ils plaquent leur profond ennui, leur vide abyssal sur leur propre culture au lieu d’allez y voir dans leur « monde intérieur terne et sans attachement ».

  7. Rabarabé

    On nous refuse aussi d’être un peuple, n’est ce pas. J’entends souvent que la France est un pays métissé depuis toujours, qu’on a été envahis tout le temps… Donc il n’y aurait pas de peuple français, ni d’identité : pour nos ennemis, c’est tout vu.
    Par contre, peuple noir, guyanais, arabe etc etc!

  8. denise

    mais cela dépend où en France car je regardais un reportage sur Mayotte et croyez moi qu’ils sont actifs sur l’Ile , brulant les cases des migrants des 3 autres Iles de l’archipel , des Comores.. ils sont déjà pauvre , il n’y a pas assez de salles de classes pour les autochtones et arrivent l’équivalent de 1 classe par jour de migrants !! de qui se moque t on ? si l’ile est française elle ne doit pas être traitée différemment sinon décider de la remettre aux Comores ..En « même temps  » , même dans la région parisienne des migrants sont intégrés dans des salles de classe , ceux ci ont intégrés incognito, la famille et s’entassent dans des appartements .. et après on nous dira qu’il manque des moyens en faisant , notamment la grève de la faim .

  9. DmitriiPetit

    Je reproduis la citation connue de Piotr Stolypine (ex-premier ministre de Russie, assassiné par un anarchiste en 1911) : « Une nation sans identité nationale, c’est le fumier sur lequel d’autres peuples poussent. »

  10. Celtillos

    je suis Francais de France et cela depuis plus de 20 générations,
    mes ancêtres ont tous servis la France l’épée ou le pistol a la main, les rois pour commencer, la République ensuite, l’Empereur aussi et tous fidèlement, toujours dans ma famille on a payé l’impôt du sang, et toujours servit la France fièrement, quel qu’en soit le prix, et l’on voudrait que moi a ce jour je fasse fit de tout cela, que je renie ma patrie, sa culture et ses traditions, mais quelle honte face a mes ancêtres, j’aime mon pays, et cela jusqu’à la moindre goutte de mon sang qui lui appartient, je préfère y laisser mes os mais jamais je ne baisserais les bras, si il faut se défendre les armes a la main hé bien cela sera quoi qu’en soit le prix!

  11. Gros Louis

    La Russie va à l’encontre des règles européennes:
    Respect de la Famille traditionnelle, Patriotisme, Foi!
    Et pas de la part des vieux nostalgiques de l’Union Soviétique, mais de la jeunesse russe!
    Article à lire… Pour vous faire rêver!
    https://rusreinfo.ru/fr/2017/11/les-valeurs-de-la-jeunesse-russe-famille-patriotisme-innovation-foi/

    La principale question posée à 10.000 utilisateurs de VK âgés de 14 à 25 ans, était simple: Qui considérez-vous être un exemple pour vous-mêmes?
    La réponse la plus populaire a été « les parents », pour 67% des répondants âgés de 14 à 19 ans. Parmi les 20-25 ans, le taux monte à 85%.
    Ensuite viennent non pas Navalny et autres agitateurs, mais, dans l’ordre… Vladimir Poutine, l’industriel américain Elon Musk (SpaceX et Tesla), et … Jésus! On est donc bien loin des élucubrations des media occidentaux qui parlent du « ras le bol » de la jeunesse Russe!

    et pendant ce temps là, en Frankistan, 80 % des jeunes rêvent de faire fonctionnaire…

    Pendant ce temps la, l’Allemagne touche le fond…
    Hansel et Gretel par les mondialistes
    L’affiche du spectacle Hansel et Gretel à l’Opera de Stuttgart… ou le suicide d’une civilisation.
    https://civilwarineurope.files.wordpress.com/2017/11/dnt4kqvw0ai4vjr.jpg
    https://www.oper-stuttgart.com/schedule/hansel-and-gretel/images/s8435/

  12. frejusien

    Bonne analyse de Benoit Rayski,
    Jusqu’à une époque récente, le français se fichait comme d’une guigne de son identité, de son drapeau et de sa Marseillaise, mis à part les anciens de la dernière guerre,
    pour le français moderne, l’identité allait de soi, sans qu’on se pose de question, sur la définition du mot

    C’est parce que cette identité a été mise en danger par une invasion islamique que le français a commencé à se poser des questions,

    C’est parce qu’il a remarqué que les envahisseurs étaient complètement différents, qu’il a compris qu’il avait une identité qui le distinguait des autres populations, et qui faisait sa particularité,

    Le français a alors réfléchi sur son identité et a décidé de se la réapproprier, en la renforçant, pour mieux résister à la pression de l’invasion, comme l’explique si bien Rayski,
    Fin de l’article ;  » Juste un phénomène de légitime défense. A condition que, selon l’expression consacrée, la réponse soit proportionnelle à l’attaque.

    Mais la réponse est-elle proportionnelle à l’attaque ?
    Pour l’instant , la réponse est timide, de plus elle est aussitôt contrecarrée par les bienpensants ,
    La réponse n’est absolument pas proportionnelle à l’attaque, les français ont peur de se défendre, les français ont HONTE de se défendre,

    Le mot IDENTITAIRE est le nouveau gros mot à la mode sur les plateaux télé, et l’insulte suprême qu’il ne faut pas risquer de mériter, sous peine d’être exclu de la bonne société,
    Le français est incité par tous les moyens à ne pas réagir à l’attaque

    1. Calamity Jane

      Effectivement, la réponse n est pas proportionnelle à l’ attaque. (***) Ces assassins ne comprennent que la violence. Comme ils sont lâches, ils s enfuiront vite fait. Si on s attarde sur leur stratégie dans le monde, on remarque que dès qu’il y a riposte, révolte en face d eux, ils se replient. C est leur force, ne pas s épuiser et s attaquer à des peuples soit faibles, soit trop cultivés pour prendre les armes. Notre victoire ne peut s obtenir que par la barbarie.

  13. Lesage

    Sur BFM hier soir, débat sur le « racisme » des joggeuses,
    une intervenante de la santé dit: prenons l’ex. des noirs ou arabes qui se font agrésser par des skinheads c’est un acte raciste,
    elle s’est bien gardée de choisir comme ex. des noirs ou arabes qui agressent des blancs c’est un acte raciste.
    ils ont bon dos les skinheads non?

    1. mac gyver

      C’est exact ! je l’ai entendu. Pourtant les attentats sont faits contre les blancs par les colorés, et non l’inverse. Cela prouve, que les cerveaux formatés de ces « élites »,nous emmène vers une société de soumis ou à une révolution. Ce que je ne crois pas ,vu l’état d’acceptation de cette population autrefois revendicative, aujourd’hui soumise.

  14. Pouf

    « phénomène de légitime défense »….et d’instinct de survie !!!
    Oui, « fréjusien », on était ( et on est encore ! ) Français, sans se poser de question, tout simplement naturellement !
    Je ne me gêne jamais en public pour dire que je suis Français, Patriote, que je suis ici, en Bourgogne, chez moi, sur la terre de mes ancêtres et que j’y resterai jusqu’à la mort ! C’est aussi comme cela qu’on réveille un peu les autres ! Fier de ses ancêtres qui sont quand même à l’origine de notre vie bien plus confortable que celle qu’ils ont connue !
    Maintenant, il faut relativiser, les anti-Patriotes ne sont pas si nombreux que cela ( ils sont bruyants ), ceux que j’ai pu rencontrer sont plutôt style « grain de café » et trouvent là un moyen de se mettre en avant, même comportement que la jeune voilée. Les autres qui ne se déterminent pas sont surtout soucieux d’être en dehors de tout risque de classification !
    Gardons le moral !

  15. tabalow

    Bien sûr que notre identité est française et identitaires nous le sommes depuis des siècles. Nos arbres généalogiques en font foi.
    Alors si nous sommes identitaires (en reproches) pourquoi serions nous racistes? Nous accueillons sans broncher depuis des siècles des peuples venus d’ailleurs. Si nous réagissons contre l’Islam c’est que nous les percevons dangereux pour notre démocratie et notre civilisation bien réelle..
    Ce sont bien les musulmans qui se baladent dans nos rues toutes voiles dehors et « chemises de nuit » promenant avec eux leur moyennâge rétrograde et leur obscurantisme.

  16. claude t.a.l

    Les musulmanes sont maintenant presque toutes à voile.
    Sont-elles aussi à vapeur ?

    Je sais que cette blague est totalement politiquement incorrecte.

    ( je n’ai rien absolument rien contre les homosexuels, mais je trouvais ça rigolo )

  17. bm77

    Je suis considéré comme raciste, Islamophobe et identitaire donc je cumule!!
    Je suis raciste pour certains parce que suis contre le multiculturalisme qui est un qualificatif qui passe mieux auprès de l’opinion publique que celui de communautarisme mais qui est dans l’esprit de ceux qui veulent l’imposer exactement la même chose.
    Les Italiens les Polonais les Algériens et autres Espagnols et portugais ont vécu en France avec leur culture sans qu’ils essaient de l’imposer aux Français .
    C’est ainsi que nous avons pu être enrichis de leurs influence ce qui est totalement différent aujourd’hui où on essaie par tous les moyens y compris juridiques et politique à travers le fameux » vivre ensemble »de nous imposer le fait que les autres cultures seraient à égalité avec celle qui a fait notre pays depuis 2000 ans c’est çà dire la culture judéo Chrétienne ainsi que Gréco Romaine.
    Il faudrait faire de la place pour que les autres s’installent.
    C’est ainsi que des groupes influents nous ordonnent de retirer, là des crèches là des statues et autres représentations catholiques non par soucis de laïcité mais pour faire de la place et satisfaire une autre religion qui veut s’imposer en France,c’est à dire l’Islam!
    je suis Islamophobe parce qu’aujourd’hui j’ai toute les raisons de l’être par ce que je constate et ce que je reçois comme information concernant cette religion.
    Les attentats meurtriers qui frappent les pays occidentaux sont tous à mettre à son actif, le port ostentatoire de rigueur qui est le voile noir pour la femme et la barbe pour l’homme sont là pour impressionner dans un esprit d’occupation de l’espace publique par une religion en état de conquête .
    Cela n’a d’ailleurs rien à voir avec une culture étrangère telle que nous avions l’habitude de les côtoyer; c’est carrément une autre civilisation qui veut se substituer à la nôtre qui est en train de s’imposer dans beaucoup de quartiers avec son propre code de fonctionnement qui est aux antipodes de notre code civile et nos lois égalitaires entre hommes et femmes par exemple.
    Pour nous la culture passait par une littérature variée d’un peuple sa musique sa gastronomie hors tout cela est banni(Haram) par ceux qui veulent être les nouveaux maitres de la cité que sont les adeptes de l’Islam sauf quand les choses restent dans la limite du religieux!
    Je suis identitaire comme tout être sur terre qui a besoin de la culture que ses anciens lui ont légué pour se construire et puiser dans son histoire la force et l’expérience pour résister aux dangers actuels.
    Je suis donc nationaliste et souverainiste car pour moi l’un ne peut aller sans l’autre .
    Et je ne suis pas complexé par ma position, c’est celle de tous les peuples qui ont demandé leur indépendance dont le droit à la dignité passait par avoir une patrie ou une nation et une identité propre à leur peuple. Il n’est pas juste que nous soyons sommés d’être absolument métissés même si je ne considère pas cela négativement pour moi c’est juste un état de fait ce n’est pas une fin en soit et ce ne doit pas être une doctrine.

  18. Philippe Mangé

    Très préoccupant : les gènes codant la peau blanche et les yeux bleus sont récessifs……l’avenir est gris …..!

  19. frejusien

    bonsoir@ Bm77

    vous avez parfaitement raison de distinguer culture et civilisation,
    L’invasion que nous subissons représente la fin de notre CIVILISATION,

    c’est bien autre chose que ce qu’on voudrait faire avaler, à savoir l’apport de cultures étrangères qui pourraient être enrichissantes, à condition toutefois qu’elles ne deviennent pas prépondérantes,

  20. durandurand

    Pour rabaisser les adorateurs du croissant et les soumettre ,il faudra réduire en cendres et rayé de la carte avec deux bombinettes T.N .(aux grands maux , les grands remèdes ) la Kaaba ou ces idolâtres adorent un caillou .et Médine .

  21. Philippe Mangé

    Être identitaire = avoir des sentiments patriotiques = être fier d’être Français. C’est un droit et pour moi c’est un devoir.

Comments are closed.