Les terroristes islamiques recrutent chez les gauchistes anti-Trump


Les terroristes islamiques recrutent chez les gauchistes anti-Trump

Si Clémentine Autain ne sait pas ce qu’est un islamo-gauchiste, le FBI le sait, lui !

On savait qu’en France, l’extrême gauche allant des antifas à Mélenchon soutient l’islamisme.

Il suffit de se souvenir de la candidate voilée du NPA, des liens entre les mairies communistes et certaines organisations salafistes, des dérapages de l’entourage de Mélenchon ou de Laurent et du fait que les antifas – tellement acharnés contre les catholiques – n’ont jamais manifesté contre l’islamisme, bien au contraire…

On sait maintenant qu’une partie non négligeable des antifas soutiennent également Daech et Al-Qaida.

On s’en serait un peu douté…

Un rapport du FBI remis à son directeur intérimaire Andrew George McCabe le 11 juillet 2017, publié dans le livre d’Edward J. Klein All Out War : the plot to destroy Trump sorti aujourd’hui et cité par le quotidien britannique The Daily Mail dans son numéro du 29 octobre, déclare notamment que les terroristes islamistes recrutent chez les gauchistes anti-Trump.

Ce qui est logique tant l’islamisme est similaire dans sa structure au communisme comme l’avait magistralement démontré Jules Monnerot et tant ils ont commun un potentiel inexigible de haine et de fanatisme (ainsi que de nombreuses complicités dans les structures étatiques).

Le rapport du FBI déclare notamment :

« Il y a des preuves accablantes qui montrent clairement qu’il existe des liens croissants entre les « antifas » américains anti-Trump et l’Etat islamique, ainsi que plusieurs groupes islamistes (…) C’est le plus grand défi pour les forces de l’ordre depuis le Weather Underground et le Black Panther Party »

(Blacks Panther qui étaient instrumentalisées et financées par le KGB comme l’a prouvé l’ouverture des archives soviétiques).

L’été dernier, le FBI a dépêché un groupe de travail en Europe pour surveiller les manifestations massives organisées par des groupes radicaux, comme le contingent allemand Antifaschistische Aktion, pour protester contre la présence du président Trump à la réunion du G20 en Allemagne.

Il y a découvert ceci :

« Le groupe de travail a couvert la réunion du G20 à Hambourg, a étudié les informations fournies par les autorités locales et en a déduit que des groupes anarchistes d’extrême-gauche s’étaient rendus en Allemagne et avaient pris part aux violences. Il y a aussi des preuves de rencontres entre ces individus et des associés de l’Etat islamique. Il y a un besoin urgent de surveiller de près ces individus identifiés. »

Les agents envoyés par le FBI ont porté une attention particulière à un groupe d’anarchistes d’Oakland, la ville de la banlieue de San Francisco célèbre pour son club de baseball et voisine des campus de l’Université de Californie et de Berkeley, théâtre de plusieurs manifestations violentes.

« Trois responsables clés du groupe d’Oakland auraient rencontré à Hambourg un leader d’Al-Qaïda. Des informateurs ont déclaré que ces terroristes islamistes fournissaient des armes et des explosifs aux « antifas » de Oakland ».

L’un des gauchistes a d’ailleurs été repéré en Syrie où il avait des rencontres prévues avec des membres de Daech.

L’ancien directeur du FBI, James Bryan Comey en était arrivé à des conclusions similaires, tout en soulignant l’apathie dans cette affaire de l’ancien Président Barack Hussein Obama :

« Les Américains communiquent avec l’Etat islamique et les autres organisations terroristes par des sites internet et ils utilisent ces sites pour télécharger des recettes pour fabriquer des armes (fait confirmé par les services secrets allemands). Puisque l’Administration Trump a démontré sa détermination à détruire l’Etat islamique, l’alliance entre les gauchistes américains et ISIS s’est considérablement resserrée. Les discussions sur Internet entre les Américains et les islamistes est astronomique. Le FBI essaie vraiment de rattraper la balle au bond car l’Administration Obama a refusé de donner au Bureau les moyens dont il avait besoin pour infiltrer et surveiller les groupes extrémistes sur les campus. La moindre mention des connexions entre l’islam radical – une phrase que les partisans d’Obama n’utilisaient jamais par ailleurs – et les extrémistes américains avait suscité des ricanements. Loretta Elzabeth Lynch [ancien Procureur Général et par ailleurs mélanoderme…] aurait pété un joint si elle avait entendu que le FBI surveillait les prétendus « organisations politiques » des universités. Tout a changé sous l’Administration Trump. Tout le monde est inquiet par le fait que les mouvements de résistances, avec leurs efforts pour éliminer Trump par tous les moyens possibles, ont créé un terreau fertile pour permettre à Daech et Al-Qaida d’établir une tête de pont en Amérique ».

C’est pour cela que les Antifas doivent être surveillés sans relâche, que ce soit par l’Etat ou – si ce dernier faillit à sa mission – par des structures citoyennes. Il faut notamment disposer d’information précises et fiables sur l’infiltration de cette cinquième colonne islamiste dans les « grandes écoles » et les universités (tant au niveau des enseignants que des élèves), mais aussi dans tous les rouages de l’Etat, y compris la justice et la propagande. Comme on disait dans le pays de mes ancêtres en 1944 (mais hélas pas en 1991…) : « A chacun son traître ! »

Hristo XIEP

http://www.medias-presse.info/le-fbi-prouve-lalliance-terroriste-islamo-gauchiste/82415/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Les terroristes islamiques recrutent chez les gauchistes anti-Trump

  1. Alain Bobo

    Ca me parait complètement évident. Une telle haine contre l’occident et ses valeurs ne peut être uniquement l’œuvre de la gauche. Elle est infiltré par les islamistes et mènent le combat ensemble pour nous soumettre à la mondialisation et à l’islam !
    Obama était de leur côté, il n’y avait pas de problème, il travaillait pour eux.
    Par contre Trump est un patriote, ils veulent l’évincer à tout prix, c’est tout a fait dans la logique d’inversion des valeurs et de la décadence morale d’aujourd’hui.

    1. frejusien

      Obama est un musul, normal qu’il ait fermé les yeux,
      je me demande bien comment, après le 11 novembre, les américains ont pu élire un musulman deux fois de suite comme président, quelle inconscience, quelle légèreté !

      C’est pendant son investiture qu’on a vu se développer tous ces attentats terroristes en Europe et dans le monde, c’est pendant cette période que daesh et al qaida ont attaqué et se sont constitués en état,
      cherchez le lien ?

  2. durandurand

    Tous ces traîtres de l’ultra gauchiasse sont à éliminés de la surface de la Terre , ces salopes vendraient leur père et mère ainsi que toute leurs familles et amis tant soit peu qu’ils en aient , pour avoir la vie sauve .

  3. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Selon la formule consacrée, les ennemis de mes ennemis sont mes amis… tant qu’ils servent…
    Il n’y a guère, Trump a demandé la dissolution des organisations et autres groupuscules antifas les traitant de criminels. Soit il savait des choses, soit c’est un visionnaire, dans les deux cas, il avait raison !

  4. JackJack

    Une page entière du torchon New York Times du 1er novembre titre : « Ce cauchemar doit finir : Le régime TRUMP/PENCE doit être éliminé ! » etc… etc… avec un lien pour joindre le mouvement et faire des dons : RefuseFascism.org. « Au nom de l’humanité » continue l’article publicitaire « nous refusons d’accepter une amérique fasciste ! ». Il s’agit, bien sûr, d’un mouvement gauchiste, probablement « antifa ». Trump va devoir sérieusement taper fort, et peu nombreux sont ceux au Congrès qui vont le suivre. L’Amérique, comme l’Europe, est en danger.

    1. durandurand

      non aucune différence c’est les même salopards .
      Je croyais qu’il était interdit en France de dissimuler totalement le visage sur la voie publique ? quelque chose m’échappe là !

  5. frejusien

    l’Amérique, comme l’Europe, est en danger,
    cela fait un an que les islamos s’efforcent par tous les moyens de l’empêcher d’agir (Trump) et essaient de le destituer, ils ont bien compris qu’avec lui, l’ismerde ne passera pas,
    en un an, ils ont réussi à le bloquer dans la plupart de ses promesses électorales, on voit bien où est le pouvoir,
    La propagande du NYT est virulente et cherche à échauffer les esprits des groupes radicaux, pour soulever la population des grandes villes,

  6. Chris2AChris2A

    et pourtant…malgré l’accumulation de tant d’évidences, certains patriotes d’inspiration gaullienne envisageraient même de défiler en prenant le bras du représentant du courant islamo-trotskiste en France …
    Je m’y perds !…

  7. Jolly Rodgers

    les bien mal nommés anti fa ! ils sont plus fascistes que le dernier des fasciste. en effet il n’y a pas plus autocrates , autoritaires que ces raclures de néo trotskistes . il est impossible de débattre avec ces gens là , souvent issus de la bourgeoisie !
    qu’ils arrêtes de nous faire chiés avec leurs peuples palestiniens . je croyais qu’ils étaient internationaliste et contre tout les états et ils sont pour un état palestinien ? cherchés l’erreur !
    ces gens là c’est le mépris des vrais gens du peuple , car les premiers a subir les dégâts de l’immigration (des immigrations) extra européennes sont les français les plus pauvres !
    ou elle la luttes de classe ? nul part , car ces gens là luttes pour l’immigration , la palestine , le bambouland ……….mais de la classe ouvrière française , ils en ont rien a foutre . comme le disait si bien Jean Cau  » n’oubliés jamais que tous ces gauchistes st germains et de paris , ne sont que des bourgeois  » a propos de Sarthe et sa bande de pauvres cons !

  8. patito

    vous m’inquiétez beaucoup car , chez nous aussi , on ne peut pas regarder une émission de désinformation sans voir une meute de prétendus journalistes bavant de haine anti Trump

Comments are closed.