La mère Merah annonce pour les Français le destin des Pieds-Noirs en Algérie


La mère Merah annonce pour les Français le destin des Pieds-Noirs en Algérie

Je viens de voir à la TV sur une chaîne Histoire, un documentaire d’époque guerre d’Algérie avec témoignages (bien tombé avec toutes les questions que je me posais suite à certaines interventions dans les commentaires de Résistance républicaine). Mon opinion est faite à ce sujet et confirme ce que je pensais et aussi ce qui se passe aujourd’hui.

Cela rejoint aussi la mentalité de la mère Merah.

En fait, nous vivons exactement actuellement, en France, la même dynamique que l’Algérie, avant l’indépendance, avec cette population : mentalité de clan avec aucun esprit nationaliste, la logique du clan étant prépondérante au détriment de la Nation, choix plus guidés par les avantages que l’on peut tirer plutôt que par conviction patriotique, que ce soit pour ceux qui était du côté français ou du côté FLN, massacres sauvages particulièrement horribles – je passe les détails à peine croyable de tant de cruauté – (pas seulement le FLN apparemment qui a eu « bon dos » à ce niveau, mais aussi des règlements de compte entre clans, jalousies, tentatives d’appropriation d’épouses convoitées, etc. et après l’indépendance et au niveau des harkis). Bref, mentalité très tribale.

Témoignage de l’équivalent d’un « haut-dignitaire » (je ne me rappelle plus son nom) qui a accepté d’aider la France et que de Gaulle avait rencontré, qui a dit textuellement qu’il voulait aider la France car c’est un « pays où toutes les religions sont admises » mais qu’il n’était « pas question pour eux de citoyenneté française ».
En un mot : le beurre et l’argent du beurre, bénéficier des avantages de la France en restant très ancrés dans leurs propres coutumes et leur façon de gérer la vie et leurs conceptions.
D’ailleurs, la guerre aurait commencé ainsi, les Français ayant demandé l’abolition de la polygamie et de la loi coranique….

A l’indépendance, les harkis dont certains avaient fait aussi partie du FLN (on a du mal un peu à comprendre là, c’était apparemment tantôt l’un ou tantôt l’autre camp qui était investi, en tous les cas pour certains) et d’autres avaient choisi la France,  par réelle conviction, par réel amour de la France ou bien  pour trouver la sécurité en face de la terreur pratiquée par le FLN.
Il y a bien eu des tentatives françaises de protéger les restants de la vindicte populaire décidée à opérer des règlements de compte sanglants mais  l’armée française, pour ne pas rallumer les hostilités avaitt ordre de ne pas intervenir dans les situations, étant donné que l’Indépendance était actée.
Bref un chaos indescriptible à l’Indépendance.

Et le FLN agissant par la terreur tout comme ce qu’il se passe actuellement là-bas. Ils avaient dans ce pays apparemment (mais cela n’a pas changé selon ce que l’on peut voir) le « massacre » facile si l’on peut s’exprimer ainsi.

Le choix de l’Indépendance par de Gaulle, suite à des pressions internationales, nationales et algériennes fut très logique et ainsi respectueux des désirs  exprimés par les musulmans, même s’il souhaitait au départ que l’Algérie reste française (souci là exprimé par lui d’agir au mieux pour la population algérienne, je passe les détails) .

Beaucoup d’avantages aussi, matériels et d’attentions, de la part de la France et des Français pour la population algérienne avant, pendant, et à la fin de la guerre.

En résumé : ce que dit cette femme (je n’aime pas prononcer son nom ni l’écrire) est tout à fait conforme à une mentalité déjà connue de ces populations.

Rien n’a changé.

Ce que je ne comprends pas c’est que certains aient voulu et s’obstinent encore à penser que c’est compatible avec notre façon de voir à la française.





36 thoughts on “La mère Merah annonce pour les Français le destin des Pieds-Noirs en Algérie

  1. zipo

    Rien de neuf sous les tropiques ,ces gens refusent nos valeurs pour nous obliger a accepter les leurs!
    Ils profitent de nos lois laxistes (les droits de l’homme!)pour appliquer leur loi qui elle est sans ambiguité (tu te soumets ou l’on te coupe la téte )La Charia!
    Dans notre pays l’on applique les lois de la république et eux celles de la Charia !C’est totalement incompatible!
    La mère Mehra est aussi coupable que son fils pour l’avoir endoctriné !
    C’est une Islamiste qui applique le coran a la lettre!
    Maintenant c’est a nos élus d’interdire comme dans d’autres pays cette secte tueuse qui ne laisse que des champs de ruine partout ou elle est appliquée,c’est ce qui nous attend et certaines banlieus vivent déjà sous la terreur et la Charia!
    Messieurs les béni oui-oui de la pensée unique enlevez la poutre que vous avez dans l’oeil!La guerre civile couve les françaises sont agressées en permanence !vos devrez rendre compte de votre passivité!

    1. .templier.templier

      bravo ZIPPO….formidable commentaire,et j écrirai que vous avez tellement raison..
      ont raison aussi….tous les hommes,toutes les femmes qui ici,sur cette plate forme,par leurs différent témoignages,articles sur la secte religieuse de ces égorgeurs écrabouilleurs de femmes d enfants et d hommes aussi, que je peus lire au quotidien,tous les jours ,sans exception ou presque….vous honorez par vos écrits ce site de RESISTANCE REPUBLICAINE…
      CHISTINE….NOTRE CHERE CHRISTINE…AVEC PIERRE….
      VOUS ETES TOUS DEUX DES GEANTS
      TEMPLIER RECONNAISSANT………

    2. Hellin

      Mes amis Algériens pensent qu’ils faut avoir les mêmes méthodes expéditives envers ces gens là afin de ne pas faire d’amalgame, car ils souffrent d’être de moins en moins acceptés a cause des attentats . Ils savent que je vote FN pour que justement il n’y ai plus ce laxisme entretenu par les droits de l’homme , ce genre de farce tel que ce procès Merah ou autre Theo

  2. Dorylée

    Je ne suis pas historien et donc pas spécialiste de la guerre d’Algérie (j’avais 9 ans en 62) mais il me semble que, dans l’esprit à DEGAULLE, il n’était pas possible de garder l’Algérie française pour une bonne raison : la gauche poussait très fort pour que les autochtones obtiennent à terme la citoyenneté française à part entière. Une fois cette citoyenneté obtenue, rien n’empêchait plus la horde algérienne de se ruer en métropole comme n’importe quels autres Français, ce qui avait conduit le général à écrire qu’on ne dirait plus Colombey les deux Églises mais  » les deux mosquées » . Il n’avait pas pensé que le premier boulot des égorgeurs après le départ des mécréants seraient de venir les envahir avec la complicité des mécréants eux mêmes. Mais je peux me tromper…

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Moi aussi j’étais très jeune.

      Mais ce que j’ai appris depuis m’a glacé le sang.

      Par exemple, à la radio, de la bouche du professeur Yves Lacoste,, homme de Gauche: dès l’été 1962, à peine l’encre des accords d’Evian séche, sous de Gaulle donc, une bonne partie de l’état-major des assassins du FLN a pris l’avion pour immigrer à … Paris.

      1. Amélie Poulain

        Oui, tout fait Antiislam, on en parle dans le documentaire et apparemment, ils « exerçaient » et avaient pris quartiers à la Goutte d’Or…..

        J’ai été quant à moi (moi aussi j’étais très jeune) d’apprendre à travers ces témoignages qu’il y avait des FLN à Paris qui continuaient, sur le territoire même National, leurs exactions violentes (le mot est faible) auprès des harkis et tous ceux qui étaient contre eux.

        On peut se demander d’ailleurs ce qu’ils sont devenus par la suite….

        1. Chris2AChris2A

          Bonsoir Amélie
          Bravo ! Vous avez bien fait d’essayer de vous replonger dans ce drame, car c’est à partir de ces évènements passés que l’on peut se faire une idée de ceux à venir ….
          Permettez-moi cependant de rectifier certaines de vos indications :
          –En effet, rares étaient les Harkis qui avaient aussi fait partie du FLN auparavant…
          Il y en a eu, c’est vrai, mais il s’agissait de « ralliés » qui, devant les promesses du Gal et, aussi, le bon travail effectué par les SAS et la force de frappe des unités opérationnelles de l’armée française, passée maître dans la guerre révolutionnaire, avaient préféré passer du côté français…
          Certains d’entre-eux ont été à la l’origine du fameux « Commando Georges ». Le nom d’un de leurs Lieutenants a d’ailleurs été donné, à la demande du Gal Bigeard, à une promotion d’officiers de l’Ecole d’application de l’infanterie de Montpellier, il s’agit du Lt Youssouf Ben Brahim.
          La présentation que vous faites pourrait laisser croire –et c’est d’ailleurs l’Histoire officielle– que nous aurions eu à faire à un magma inclassable et que mieux valait lâcher ces gens là…
          Ceci est faux, ces populations avaient choisi le camp de la France, de même que 95% du pays quand le soi-disant « plus illustre » a pris le pouvoir….
          –Le talent de visionnaire du Gal n’est pas contesté, ce qui nourrit d’autant les reproches de ceux qui ont été victimes de sa « politique algérienne »qui s’est avérée tout à fait contraire à tout ce qu’il avait annoncé…alors qu’il savait pertinemment où il allait en venir …
          — Les « tentatives françaises de protéger les restants » ont été quasiment inexistantes…Au point que des milliers d’oranais se sont fait égorger,en famille, sous les fenêtres de casernes encore occupées par des soldats français le 5 Juillet 1962…Concernant les Harkis et leurs familles, le nombre de suppliciés serait compris entre 100 et 150.000 ..
          — Suis surpris que quelqu’un ait pu vous faire croire que des indigènes auraient appris la présence de la France en Algérie juste au moment où les actes de terrorisme ont commencé ! Ils n’auraient donc jamais vu de français auparavant ???…..
          Surtout, Chère Amélie, ne croyez pas que je cherche à réécrire la guerre d’Algérie, il y a des historiens pour ça. Je tenais uniquement à rectifier certaines imprécisions.
          Quant au lien à établir entre la situation actuelle et celle que vous avez évoquée, je n’en vois qu’un : ces gens ont en mémoire la débandade d’une armée française forte de plus de 400.000 hommes sur le terrain, qui avait pourtant fait son boulot et vaincu l’ennemi à plate couture !
          Armée qui a été amenée à désarmer les supplétifs qui les avaient beaucoup aidés à gagner cette guerre, les condamnant ainsi délibérément aux pires massacres !!… Ceci, bien sûr, sur ordre du soi-disant « plus illustre des français » !
          Sachant que dans, pratiquement, chaque ville ou village de France existe une place ou une rue du 19 Mars 1962 (jour d’une capitulation sans défaite…) vous pouvez vous faire une idée de l’état d’esprit à l’égard de la France dans les familles merah et consorts ….

          1. Amélie Poulain

            Bonsoir christ2A,

            Merci pour ces précisions, cela peut éclairer certains points, cependant, ma spécialité n’étant pas historienne, je ne suis pas du côté de l’Histoire officielle là mais mon article ne fait que reproduire,le plus fidèlement possible, le documentaire que j’ai vu sur la chaine Histoire, et les témoignages sont issus de Harkis eux-mêmes avec images d’archives à l’appui. Quand je parle du Général de Gaulle, ce sont ses propres paroles dans un contexte aussi de témoignages et d’images.

            Je sais que l’Histoire que l’on nous rapporte (les historiens sont souvent en désaccord sur certains points), ne sont que des historicisations et non pas un calque des faits (ce qui serait d’ailleurs impossible).
            Là, il ne s’agit aucunement de cela mais d’une re-transmission de témoignages oraux de personnes qui ont vécu les évènements et je n’ai donc aucune raison de mettre en doute ce qui est dit. Si vous n’êtes pas en accord, il vous faudrait contacter les harkis eux-mêmes….

            L’analyse comportementale que j’en fait est aussi, simplement, le lien avec ce que nous vivons actuellement qui en est la copie pratiquement conforme, je suis désolée, je ne peux dire autre chose quand je parle de la mentalité qui s’en dégage.

          2. Amélie Poulain

            Je rajouterai que j’avais rapporté (encore une fois, je n’invente rien, ce sont des témoignages et des images d’archives) d’autres éléments qui pouvaient éclairer ce qui s’est passé à l’Indépendance et le contexte de chaos qui s’en est suivi (expliquant notamment certains choses de façon plus précises) mais, qui n’apparaissent pas pour des raisons qui appartiennent à Christine sans doute (et que je respecte);

            Cela nuancerait les éléments que vous donnez.

            D’autre part, vous dites : .

            « — Suis surpris que quelqu’un ait pu vous faire croire que des indigènes auraient appris la présence de la France en Algérie juste au moment où les actes de terrorisme ont commencé ! Ils n’auraient donc jamais vu de français auparavant ???… »

            Ce sont eux-mêmes qui l’ont dit…… Ce n’est donc pas, comme vous le dites, une croyance ni une opinion de ma part.

            Navrée chère Chris2A de ne pouvoir aller dans votre sens, mais je ne peux (et ne veux) falsifier des témoignages.

          3. Christine TasinChristine Tasin

            Désolée Amélie suis très peu devant l’ordi en ce moment, sauf de 4 à 9 h du matin, pas le temps de consulter les contributeurs, j’ai supprimé ce qui faisait trop débat historiquement et qui était donné comme vérité intangible, mais encore merci pour ce texte qui a passionné les lecteurs et a été le plus lu de la journée d’hier.

          4. Amélie Poulain

            Mais je comprends tout à fait Christine, ne vous inquiétez pas,et contente d’avoir contribué à des éléments qui permettent de mieux comprendre la dynamique d’aujourd’hui, je ne me suis même pas posé de question quant à votre choix et je vous sais très occupée.

            Je maintiens mon analyse comportementale que je retrouve tout à fait aujourd’hui comme je l’ai dit, et je répète que ce sont des témoignages in vivo de Harkis eux-mêmes (c’était l’objet du documentaire).

            Les contributeurs de toute façon n’étaient pas accessibles puisqu’ils consistaient, comme je le dis, en des témoignages et images d’archives que je n’ai fait que rapporter.

            J’ai trouvé confirmation d’ailleurs de ce qui a été dit et de l’ambiance que renvoie ce documentaire, aujourd’hui dans un article avec des références et bibliographies précises, s’il y en a qui veulent mieux comprendre car c’est très complexe et flou (les historiens eux-mêmes ayant du mal à s’y retrouver et beaucoup de choses inexactes ont été dites apparemment selon les interprétations, c’est pour cela que j’aime bien les témoignages d’autochtones et de gens qui ont vécu les choses), voici le lien :

            https://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2006-2-page-33.htm

            Pas de souci donc.

    2. Amélie Poulain

      Oui vous avez raison, j’avais même publié ici en commentaire des propos à ce sujet rapportés par Alain Peyrefitte, qui disaient exactement cela. En fait, de Gaulle a été visionnaire…

      A travers les faits et les témoignages, on s’aperçoit, dans le documentaire, que c’était une véritable ambiance de chaos, les « camps » choisis étant assez flous sur les motivations aussi. On ne ressent en tous les cas là, ce qui m’a frappée, aucune volonté patriotique pour la France.

      Certains clans (des paysans éloignés dans des zones rurales) n’avaient ainsi appris la présence de la France en Algérie qu’au début de la déclaration de guerre quand on est venu les trouver pour constituer des groupes armés, ce qui est assez incroyable.

      Ce qui est frappant aussi, c’est la forte mentalité de clan qui domine, cet esprit prévalant toute appartenance : exemple d’un témoignage qui dit que l’on ne se posait pas la question de savoir si la personne était « Fellagas » (partisan de l’Indépendance) ou Harkis car c’était l’appartenance au clan et ses lois qui surpassaient toutes les opinions.

      On comprend là mieux l’ambiance confuse qui y régnait.

    3. Wlady42

      Non , De Gaulle avait pensé à tout ! Il s inquiétait déjà peu d’années après l indépendance du nombre grandissant d’algériens sur notre sol : c est dans la trilogie de Peyrefitte et aussi les «  » mémoires «  » de Foccart …

    4. denise

      je ne sais si on peut comparer, mais il me semble qu’il y a une similitude dans votre remarque : » rien n’empêchait plus la horde algérienne de se ruer en métropole ..; » , j’ai vu une émission hier , sur Mayotte une situation qui va exploser, il semble qu’il n’y ait pas de solution , car cette Ile est devenue française, et que le reste de l’archipel qui n’est pas français, ne veut pas aider Mayotte au sujet de l’immigration, car la France s’est approprié Mayotte au lieu de rester dans l’archipel .. ce n’est pas non plus le fait d’un endroit stratégique militaire ! alors pourquoi garde t on cette île ? qui coute cher, très cher , à tous points de vue .. j’espère que le dirigeant actuel va prendre une décision ..

    5. canari

      les americains et les russes avaient ordonné a de gaule de quitter l algerie ,comme en egypte .le fln etait armé par les communistes francais ,il est facile maintenant de se renseigner sur internet ..bonne chance

  3. inconnue

    si je comprends bien, on laisse cette femme pénétrer dans le palais de justice avec son dé, guisement

      1. marlene

        il faut absolument interdire tous les déguisements dans notre république
        je me suis trouvé dans un pays près de nos frontières et quand j’ai dis que j’étais française ont ma seulement dit le seul pays arabes qui n’est pas en guerre

  4. petit

    inconnue,je suis d’accord avec vous, cette femme, je veux dire ce monstre, qui est l’instrument même de ces crimes,car ses enfants sont des salauds bien sur
    mais de la faute a qui? a elle, « dans notre religion tu as le droit de tuer des enfants juifs, le prophète te remercieras. N’es ce pas du pousse au crime, alors
    cette femme devrait être avec son fils derrière les barreaux. Mais non celle-ci
    pavane devant les cameras, en plus elle est protégée par un cordon de policiers.
    De surcroît on lui a donné gratuitement un logement prés de la prison pour ne pas qu’elle se fatigue pour aller voir son assassin de fils. Pauvre France, et en plus la cerise sur le gâteau, moretti demande l’acquittement, mais ou va t’on
    réveillez vous Français, sinon il sera bientôt trop tard

    1. Amélie Poulain

      Oui incroyable, on dirait que la France n’a plus d’ennemis sauf les Français de souche. Le monde à l’envers.

  5. bm77

    L’indépendance Algérienne a eu ses heures noires si on veut bien le prendre du côté Algérien de la chose.
    Les luttes intestines ont fait beaucoup de morts entre le FLN et le MNA qui était un parti à influence communiste ce qui n’empêcha pas qu’il fût éliminé du pouvoir par le FLN le parti unique qui s’attribua tous les honneurs de l’indépendance et règne depuis sans partage en se métamorphosant en nomenclature de privilégiés embourgeoisés.
    Pour ce qui est de l’attitude de la population Arabe et Kabyle de l’époque par rapport à cette guerre d’indépendance, beaucoup de gens ont été forcés d’y adhérer de grès ou de force.
    J’ai eu ces témoignage d’un couple de pieds noirs assez aisés qui ont pris en charge deux jeunes Autochtones, confiés par leur parents, pour qu’ils puissent avoir quelques chances de s’en sortir, ils ont été élevés avec le fils de la famille qui est devenu presque leur frère, ce qui ne les a pas empêché malgré tout l’amour qu’ils avaient pour leur mère adoptive de rejoindre les insurgés, très certainement contraints forcés, la différence avec d’autres c’est que eux les ont averti du risque qu’ils prenaient en continuant à les côtoyer et leur ont demandé de ne même plus les regarder en les croisant dans la rue.
    Leur direction de réseau leur ayant intimé l’ordre de ne plus avoir aucune relation avec leurs parents adoptifs.
    Ce que ces chefs du FNL ou autres n’ont pas su, et heureusement, c’est que les parents ayant une ferme à la campagne qui produisait du vin, ils étaient visés pour être massacrés et ainsi que leur petite fille lorsqu’ils se rendraient dans cette maison de la Mitidja cette information leur avait été transmise bien sûr par les deux jeunes qui l’on fait au risque de leur vie.
    Car beaucoup de colons ont été trahis par des proches Algériens en qui il avaient toute confiance mais qui étaient presque forcés de les tuer pour montrer leur fidélité à la cause!
    La vie étant ainsi faite le fils naturel était devenu sympathisant de l’OAS et ses frères de lait étaient enrôlés dans le mouvement indépendantiste et pourtant ils étaient comme les doigts d’une même main avant que la guerre ne les sépare.
    On pourrait presque en faire un film mais avec l’idéologie ambiante il serait diffusé très confidentiellement car on ne peut pas se séparer des poncifs ou lieux communs que nous imposent depuis plusieurs décennies notre société gauchisée qui veut que les pied noir étaient « d’affreux colons » et qu’ils se « baladaient même avec un fouet à la main pour faire suer le burnous ma bonne dame », je n’exagère à peine la mentalité de ceux qui avaient ingérés cette grossière propagande communiste mais celui qui perd a forcément tort sur le principe de : »malheur aux vaincus »! .
    Les rapatriés en savent quelque chose
    Je ne recommanderais jamais assez le documentaire de témoignages de français d’Algérie qui a pour titre « Pieds noirs, histoire d’une blessure » pour ce faire une idée vraie de ce qu’était la vie en Algérie Française avant l’indépendance.
    La différence notable si les choses devaient se reproduire aujourd’hui c’est que malgré la propagande imbécile de cette époque pleine clichés d’un autre âge et pour démentir le fait que l’on pratiquait une ségrégation vis à vis des autochtones les jeunes dirigeant du FNL ou MNA de cette époque ont bénéficié d’un meilleur enseignement que les jeunes des quartiers en France aujourd’hui et leur niveau intellectuel était bien meilleur qu’aujourd’hui puisqu’ils ont suivi pour la plupart un enseignement universitaire en France métropolitaine, ce qui leur a donné les moyens de traiter politiquement à arme égale avec les dirigeants Français de l’époque.
    C’est d’ailleurs ce qui leur est reproché aujourd’hui par les islamiste qui leur conteste la légitimité du pouvoir; justement d’avoir été trop imprégnés de culture Française!

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, « Pieds Noirs , histoire d’une blessure » a été un beau, et très rare moment, de lucidité de la télévision française.

      Avec la pression musulmane sur notre pays qui augmente chaque jour du fait de la trahison de « nos » gouvernants, la lucidité devient de plus en plus rare dans « nos » médias …

    2. Amélie Poulain

      Merci pour votre intéressant commentaire BM77.

      En effet, je n’ai pas pu mettre tous les détails, mais les dirigeants du FLN, au départ, étaient des gens cultivés qui ont utilisé l’idée du refus des valeurs musulmanes par les Français (cf ne plus pratiquer la polygamie et la loi coranique) pour endoctriner les paysans organisés en Tribu dans des régions reculées et qui ne connaissaient même pas la présence Française. Ils sont devenus (certains du moins) par la force le plus souvent et la terreur, leurs bras armés.

      Quand je pense que Macron ose parler de »crimes contre l’Humanité » à notre égard, mais quand on voit les massacres horribles du FLN et de la population à l’Indépendance, on se dit qu’il dit n’importe quoi et que c’est de ce côté-là justement qu’il faudrait le penser, au contraire.

  6. Françoise

    Antiislam toute la classe médiatique est et soutien l’islamogauchisme vous le savez nous le savons tous, c’est pour cette raison que je ne regarde plus ces chaines depuis les débuts de tvliberté, à la rigueur je regarde en survol Euronews et I24 la chaine franco israélienne parce que eux mentent moins et disent la vérité sur la véritable nature de l’islam et des musulmans, d’ailleurs sur ce sujet brûlant ils ont inviter à plusieurs reprises et notamment Elie Chouraqui dans son émission Elie sans interdits des intervenants internationaux qui décrivent parfaitement bien ce que l’Occident subit actuellement; à savoir l’invasion musulmane sous un prétexte fallacieux de pauvres migrants menacés de morts dans leurs pays ce qui est parfaitement faux, ce sont les islamo gauchistes et tout les ONG avec les associations diverses et des droits de l’homme qui soutiennent cette déferlante migratoire, c’est un puissant cartel financier qui dirige toute ces arrivées sur des embarcations de fortunes pour envahir l’Europe ! car c’est une invasion telle que l’Europe toute entière n’en a jamais connue jusque là ! Quand à cette salope affublée de son costume de corbeau ci dessus il ne faudrait surtout pas que je la croise dans la rue car je lui exploserais sa sale tronche !!!!!!!!!!!

  7. PUGNACITÉ

    Le verdict du procès Merah est un scandale tant juridique que d’État.
    Honte aux magistrats et avocats qui en collusion n’ont pas reconnu la complicité d’assassinat avérée pourtant et qui ont fait fi du principe de précaution à l’égard du peuple Français.
    Dans cinq ans ce néfaste individu sortira et poursuivra son dessein en étant en situation de perpétrer les assassinats de mécréants que nous sommes et CHEZ NOUS.
    Cordialement

  8. frejusien

    c’est la débâcle ! complète , l’hypocrisie judiciaire dans toute son horreur !

    il fallait s’y attendre, les islamogauchiasses sont au pouvoir,

    j’espère qu’ils seront les premiers à crever quand ça se gâtera

  9. Bac

    C’est le règne d’arrogance de la bêtise…
    Voir tout ses sous raclure de ballet à chiotte se prendre pour des penseurs pour transpirer leur haine noyé dans l’abjecte, le mensonge et l’ignorance en guise de pensée c’est à vomir…

  10. francoise pipolo

    ils ont voulu l alagerie ils ont fait des guerres ont leurs a donné l independance et maintenant chez eux il creve de faim et il vienne nous faire chier en france et les francais pauvre cons les acceuille et ben quesqu il leur faut au francais pour se reveiller ou a moin qu il ailles peur pour ma part je vote pour la deuxxieme option

Comments are closed.