On ne peut même plus se fier à Finkie et aux autres patriotes, seulement de temps en temps


On ne peut même plus se fier à Finkie et aux autres patriotes, seulement de temps en temps
Ou encore  : On ne peut même plus se fier à nos philosophes actuels qui sont patriotes… de temps en temps 

Je fais suite à l’article de Christine Tasin concernant Alain Finkielkraut et ses explications abracadabrantesque .

Je ne parle même pas de la triste Levy… qui ne présente pas d’intérêt, la vie est courte.

Heureusement que nous avons ( pour l’instant encore ) des sites comme RR et RL, pour nous ré-informer aussitôt, car il y a des moments où on est tellement contents d’écouter des philosophes de renom ( sans parler de BHL bien entendu, soyons sérieux ), nous donner leur version des très graves problèmes que nous subissons en France, qu’on a tendance à les écouter religieusement, à les croire d’emblée tellement ils parlent bien, à espérer que ces guides spirituels en fait  ne peuvent pas se tromper, ne peuvent pas nous tromper, car supérieurement intelligents puisqu’ils sont consacrés depuis longtemps, les médias nous le disent.

Bref, nous avons soif de messies, de guides, de maîtres à pense , par les sinistres temps qui courent, de prédicateurs même, de visionnaires à la Jules Verne, Arthur Clarke, George Orwell, René Barjavel.

Sauf que, encore une fois, et en ce moment c’est bien une fois par jour ( et non plus par semaine ) que je suis cruellement déçu par nos « guides spirituels », toute la confiance et quelques espoirs que j’avais envers « Finkie », Michel Onfray aussi, s’écroule brusquement et sans doute définitivement quand je lis attentivement leurs « explications laborieuses  » ..

Je sais bien qu’on fait dire à la philosophie un peu ce qu’on veut, qu’il y a les sophistes, les opportunistes, les petits-malins, les charlatans , les pompes à fric, mais notre brave Finkie, sans aller jusqu’à le rabaisser à tout cela, est tout de même, à la réflexion, nettement pas clair, nettement vaporeux, alambiqué, tarabiscoté, nettement contradictoire souvent, et finalement on ne sait jamais à la fin de son discours éminemment intellectuel  si c’est du lard ou du cochon, du blanc ou du noir, ou bien autre chose, allez savoir, on ne sait jamais ce qu’on peut trouver dans les hautes sphères…

Comme disait Macron :  » les Français ne peuvent pas me comprendre.. » ou un truc dans ce genre.

Personnellement, je « fonctionne » de plus en plus, avec l’âge, à l’intuition, le ressenti, l’impression première, et je ressens un grand MALAISE à écouter et essayer de comprendre ce genre de discours alambiqués qui ne disent jamais par exemple : « l‘islam est un grand mal depuis sa création , l’islam c’est 270 millions d’assassinés depuis 1400 ans !  » , ça au moins c’est du solide, du concret, pas de la philosophie de salon à la mode.

« Le Coran, ce méchant livre... »Arthur Schopenhauer.




Pierre17430

Né en 1948 dans le 17, VRP retraité, patriote, mélomane et grand lecteur


14 thoughts on “On ne peut même plus se fier à Finkie et aux autres patriotes, seulement de temps en temps

  1. casimir

    Je me permets de dire (a mon petit niveau) que la philo, la vraie, c’est a dire celle de l’origine (Platon entre autres) ce n’est pas lui faire dire un peu ce que l’on veut.Dans La République de Platon, Platon nous invite a une seconde naissance, a une transcendance, a un humanisme, a un dépassement de soi pour inscrire l’individu dans le collectif.Cela n’a rien d’une utopie, il n’y a qu’a lire la fin du livre 9 de La République. Le Souverain Bien dont parle Platon ce n’est pas de l’abstrait bien au contraire, c’est une exigence mais on ne donne pas a boire a quelqu’un qui n’a pas soif; c’est a dire on ne parle pas de morale, de RESPECT des autres et des vertus a quelqu’un qui n’a pas envie d’en entendre parler

  2. Machinchose

    question philo, j’ en suis resté au Vergèz et Huysman, de mes 18 ans ….

    mais je préfère et de loin cette philo pentamillénaire

    « la Torah t’enseigne : si quelqu’un vient te tuer, lève-toi plus tôt que lui pour le tuer !’

    et de nos jours, plus que jamais car nos ennemis n’ entravent eux que celle là…autant les servir

  3. Révolution

    De toute façon la philo reste de la philo
    Onfray , Finkielkraut, c’est bien de les écouter , mais souvent cela reste vaseux, on sent bien qu’ils sont coincés au entournure du politiquement correct , c’est à dire du sabotage intellectuel , et vas y que je t’embrouille les neurones , et surtout ne compte pas sur moi pour dire la vérité sur l’islam et ces adeptes
    le résultat c’est de la vérité recomposée ou décomposée pour faire bien à la télé ou pour faire vendre du livre, c’est tout
    la vraie philosophie à l’heure actuelle est de savoir comment on va pouvoir s’en sortir et on a pas besoin de certain intello pour savoir que l’islam est tout ce qu’il y a de pire

  4. frejusien

    Ils allongent la sauce, pour tenir le plus longtemps possible le micro sur le plateau télé, de la sorte, ils arrivent à aligner des kyrielles de phrases qui, en fin de compte, démontrent surtout qu’ils possèdent au plus point l’ART DE PARLER POUR NE RIEN DIRE

    Ils feraient mieux de se cantonner à la philosophie et laisser de côté la politique à laquelle ils n’entendent rien

  5. Pouf

    Pour moi, auditeur assidu de l’esprit d’escalier,il faut écouter Finkie à l’aune de ses priorités ( selon moi ) :
    – 1ère : américanisme sans réserves.
    – 2ème : le communautarisme juif et le mondialisme ( la diaspora ) d’où ses ambiguïtés du fait du troisième point.
    – 3ème : patriote français.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Moi aussi je suis auditeur assidu.

      Américanisme sans réserves : non, il condamne très souvent les lubies multiculturalistes de la Gauche américaine. C’est un adversaire acharné de Trump d’autre part.

      Communautarisme juif : non plus. Inquiétudes légitimes pour la violence musulmane qui monte envers les Juifs, oui.

      1. Pouf

        Bonjour Antiislam,
        J’ai bien précisé : selon moi…j’aurais pu ajouter et mon épouse ! Les circonvolutions de Finkie nous laissent perplexes et c’est une impression globale que j’ai voulu donner.
        Il condamne les lubies de la gauche américaine mais ce ne sont que des lubies…des lubies, en quelque sorte, l’arbre qui cache la forêt. Il aurait voté Clinton, certes en se pinçant le nez mais il aurait voté pour…C’est voter Hollande contre Sarkozy…le résultat, on l’a vu !!!
        Pour le moment, Trump ne me déplaît pas, du moins dans son côté patriote US et cette position anti-Trump à tout va m’exaspère. Mais sur le fond, il est pro-américain à fond !
        La gauche américaine…avec Obama…mdr…mon ami juif n’avait rien vu venir…et maintenant il est « sonné » ! Je vois là une naïveté bien dangereuse… Cela me rappelle les Juifs polonais à Varsovie ( ce que j’en ai lu )…: pas de danger !!!
        Pour le communautarisme juif, je me suis peut-être mal exprimé : je le trouve un peu « tiède » lorsqu’il s’agit de dénoncer les élites juives mal intentionnées. La violence musulmane qui monte envers les Juifs, qui peut ne pas la dénoncer ? Elle est inscrite dans leurs textes et récemment la mère de l’ignoble sanguinaire Mehra l’a dit : c’est normal, c’est écrit… Je trouve qu’il analyse trop en fonction de la religion, de la religion à laquelle il souscrit et que, de ce fait, il perd en objectivité. Ce n’est pas un vrai reproche que je fais là, car cela me paraît naturel , mais seulement, il faut le dire et oser le reconnaître.

  6. bm77

    Malgré la colère justifiée de Christine Tasin quand au traitement de Renaud Camus je continue à garder une certaine sympathie pour Elisabeth Levy qui, lorsqu’elle est invitée sur un plateau TV ne manque pas de dire des choses très politiquement incorrectes. Ils n’y en a pas beaucoup d’autres si on fait abstraction de Zemmour et parfois Polony qui ont une vision différente de la vie politique.

    1. Jolly Rodgers

      justement j’avais lus un entretient dans élément avec Renaud Camus , ou le sieur Camus nous racontait qu’il était pour le retour de la tripartition etc ……. il faudrait peux être qu’il sache , que si il y’avais retour de la tripartition et bien il serait destitué de sont rang , car bourgeois il n’est pas de sang noble , alors qu’un âne comme moi , qui est déclassé et n’a jamais rien foutu a l’école , je serais plus haut que lui dans la caste , car du coté de ma maman , même si nous sommes des ouvriers modestes depuis quelques générations maintenant , nous avons du sang bleu . j’ai même un lointain ancêtre qui fut guillotiné pour avoir défendu la couronne de France , et les autres étaient des musiciens a la cour du roi .
      alors Renaud Camus on t’aime bien quand tu critique et théorise avec raison le grand remplacement , mais quand tu délire dans le magazine de ton ami De Benoist , non !

  7. Alexandra Dougary

    Mais qu’est ce qui lui prend à Finkie ? Il a un problème où bien ? Pourquoi lui qui pourtant il y a peu parlait clairement des problèmes, maintenant il se met à pratiquer le politiquement correct avec l’islam. Reçu des menaces de mort peut-être ?

  8. PUGNACITÉ

    Cet homme érudit qui se prétend éclairé et qui s’érige en penseur intellectuel et guide n’est en réalité qu’une vedette médiatique possédant tous les stigmates qui l’apparentent au philosophe de salon et de pouvoir..
    Il avance des idées exactes courageuses et pose des actes contraires.
    À savoir ,il plaidé contre l’islam et vote Macron.
    Cherchez l’erreur tant morale qu’ intellectuelle…

  9. Jolly Rodgers

    vous oubliés Alain de Benoist qui a écrit des livres avec sont pote Tariq ramadan . » qui préfère avoir un voisin musulman, plutôt qu’un skinhead  » élément été 2010 et qui préfèrerait vivre a côté d’une mosquée , plutôt que d’un centre commercial » tjs élément été 2010 . quand dans d’autres numéros il (avec sa rédaction) nous remet en cause la bataille de Charles Martel , ou les croisés qui n’hésite pas a tournés en dérisions pour nous faire l’apologie de Saladin ou celle de la grande mosquée de paris .
    bien qu’il m’arrive souvent de lire le magazine éléments , car certains articles sur la philosophie, le cinéma , l’art …. sont très bien faits (faut le reconnaitre ) par contre cela fait longtemps que leurs ligne idéologique n’est plus identitaire .

Comments are closed.