Oui, Florian Philippot a raison de se proclamer gaulliste


Oui, Florian Philippot a raison de se proclamer gaulliste

Réponse à l’article de Hoplite et à certains commentaires reprochant à Philippot de se proclamer gaulliste http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/26/ils-creent-des-partis-politiques-a-ne-plus-savoir-quoi-en-faire-ils-servent-encore-a-quelque-chose/

Je pense que le parti le plus proche des idées républicaines et de l’héritage de 1789 – et donc des fondamentaux de  Résistance républicaine – est « les Patriotes » de M. Philippot.

Il est probable que des nationalistes demeurent plus proches du FN : certains sont au Ciel depuis que Marine a troqué les sandales rouges contre la petite veste bleue qu’elle ne manque pas d’afficher ces derniers temps. On sent bien que le FN va passer à droite, ce qui n’est pas interdit après tout, puisque Trump est plutôt de droite, les résistants d’Europe centrale sont de droite catholique…

Pour ma part, je préfère l’emblème magnifique choisi par « les Patriotes » (voir l’illustration ci-dessus), même si le discours de M. Philippot a pu décevoir parfois.
Mais personne n’est parfait, surtout dans le système de la loi Pleven où on ne peut rien dire ou presque.

On sait vraiment que c’est au nom de la République qu’il s’agit de mener une reconquête, alors que le FN est porteur d’une ambiguïté à ce sujet.
Beaucoup d’anti-Républicains sont favorables au FN, dans la rhétorique des le Pen, la République n’est pas une référence absolue, c’est plutôt « la France » qui est choisie de ce point de vue…
Marine le Pen a choisi de ne pas repartir à zéro mais reprendre le parti de son père. Dès lors, la « dédiabolisation » semblait condamnée d’avance, même s’il y a beaucoup de choses intéressantes chez Jean-Marie comme Marine le Pen. La France aimée de Jean-Marie le Pen était cependant trop moyennâgeuse pour être d’actualité au XXIème siècle.

Certes, cela peut sembler vieux jeu de se proclamer gaulliste et effectivement étonnant de la part de gens qui n’ont pas connu cette époque.

Cependant, de Gaulle reste dans l’imaginaire lié à la Libération de la France et la Constitution de 1958, un texte somme toute équilibré dans son état initial.
C’est aussi l’euroscepticisme et le refus de la gouvernance mondialisée. C’est la petite phrase sur « Colombey-les-deux-Eglises » opposée à « colombey-les-deux-mosquées ».

De Gaulle est associé à la droite, il y a des réformes de gauche qui conviennent à M. Philippot que de Gaulle aurait refusées probablement.
Mais justement, M. Philippot remet cette divergence à sa place : secondaire. C’est la nation et la république qui importe au-delà des clivages. Ce n’est pas le de Gaulle en tant qu’homme de droite qui compte, c’est celui qui a permis de libérer la France du nazisme, qui a organisé la résistance au nazisme.

Enfin, invoquer De Gaulle permet à Florian Philippot de se hausser à la stature d’un homme d’Etat. Il n’y a pas de mal à se faire du bien, les autres ne se gênent pas. C’est moins ridicule que se comparer à Jupiter.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


39 thoughts on “Oui, Florian Philippot a raison de se proclamer gaulliste

  1. Glazik

    Enfant, je détestai de Gaulle, plus tard, j’ai détesté tous ceux qui s’en réclamaient et trahissaient en réalité, le gaullisme.
    Tous les dirigeants de droite élus, n’ont fait que trahir l’esprit du gaullisme !
    Aujourd’hui, je suis gaulliste dans l’âme, car il est absolument nécessaire de rassembler les forces vives, d’où qu’elles viennent, pour sauver ce qui s’appelle encore, « la France » !
    C’est cela le gaullisme, sauver notre pays, notre mode de vie, avant que tout cela ne soit irrémédiablement broyé par le mondialisme et l’islam.
    Philippot s’en réclame et il a bien raison, sa vision de l’impérieuse nécessité de sauver, et protéger la France et les Français, c’est du gaullisme !

    1. hoplitehoplite

      « Ce n’est pas le de Gaulle en tant qu’homme de droite qui compte, c’est celui qui a permis de libérer la France du nazisme »

      Permettez-moi cher Maxime de mettre un bémol. Sans les Russes, sans les Anglais et sans les Américains, de Gaulle n’aurait rien pu faire face à Hitler.

      1. Celtillos

        votre reflexion est tres juste mais elle est aussi valable pour les Anglais et pour les russes chacun de ces pays seul face au petit moustachu n’aurait fait le poids!
        De Gaulle a aussi grace a Jean Moulin organisé la résistance (qui avant lui était éparpillée et tres peut éfficace), ce qui a grandement aidé les alliés par ses renseignements et sabotages…

      2. Amélie Poulain

        Oui mais il a pris l’initiative de le faire avec rigueur et opiniâtreté (malgré la vie dure qu’on lui a menée), et sans lui, les autres n’auraient peut-être pas réussi non plus.

  2. Renoir

    Chez les gaullistes, on a une tactique facile: on prend les bons côtés (Résistance) pour cacher les mauvais (Algérie bradée)
    Tiens, c’est la même chose chez les pétainistes: le « héros de 14-18 » sert à masquer le collabo…

    1. Geib

      Laissez tomber, Renoir.

      Cet article de Maxime a achevé de me convaincre que la France a son avenir derrière elle. C’est la seule conclusion qu’il y a en tirer.

      1. Massilia

        Je suis d’accord avec vous Geib. La France c’est fini, vous pouvez oublier. Il vaut mieux se résigner et profiter des derniers instants, moi je ne verrai sans doute pas la pitoyable fin…..et je n’ai pas d’enfant mais que c’est triste.

    2. MaximeMaxime

      Ce n’est peut-être pas inhérent au « gaullisme ».
      La notion est assez floue, mais si on adopte une approche la plus rigoureuse possible, le gaullisme se trouve synthétisé dans son essence dans la Constitution de 1958, qui est le principal héritage de De Gaulle.
      Or, c’est un rempart contre les dérives qu’on constate par exemple au Royaume-Uni ou au Québec.
      L’article 2 de la Constitution proclamait dès 1958 que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ».
      En apparence, cela interdit de distinguer entre les religions.
      Mais dans la jurisprudence de toutes les juridictions françaises, le principe d’égalité n’interdit pas de traiter différemment des personnes se trouvant dans des situations différentes, ou de déroger à l’égalité pour un motif impérieux d’intérêt général.
      La lutte contre le terrorisme en est un.
      Le principe d’égalité admet de nombreux assouplissements, contrairement à la laïcité.
      L’indivisibilité interdit la partition et le multiculturalisme juridique (chacun sa loi).
      Le reste relève de conjonctures particulières et appartient à l’histoire : l’Algérie a été décolonisée, on n’en est plus là.

  3. Alexandra Dougary

    Ah pour le coup je suis bien d’accord avec vous Maxime ! J’ai toujours voté Marine grâce à Philippot, maintenant je suis plus de côté de Philippot qui a toujours eu un discours certes ferme par rapport à l’immigration, mais Gaullien sur la forme et sur le fond. Le seul bémol que je pourrais apporter à l’édito de Maxime c’est qu’au fond Charles de Gaulle était plus social-démocrate qu’homme de droite. D’ailleurs, Michel Onfray, dernièrement, dans une interview a dit cette chose qui me paraît très juste : « de Gaulle était un homme de gauche soutenu par la droite et Mitterrand un homme de droite soutenu par la gauche ». Charles de Gaulle était profondément social, d’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’il a créé la sécurité sociale, il a donné le droit de vote aux femmes. Personne n’est parfait, pas plus lui qu’un autre, mais je pense que dans la mémoire des français il restera la référence.

    1. Amélie Poulain

      Je ne vois vraiment pas pourquoi un homme de droite ne serait pas du tout pour le social…. C’est un être humain, non ?

      Je trouve que l’on est quand même très caricatural quand on pense au social qui serait, soit-disant, l’apanage de la Gauche qui ne se montre pourtant pas très doué à ce niveau (cf les pays communistes).
      C’est pratique car cela lui permet de faire passer n’importe quelle pilule auprès des peuples même si cette pilule crée la destruction. Toucher la fibre affective marche toujours, c’est bien connu.
      Je suis toujours quant à moi frappée de constater à quel point beaucoup de politiques de gauche sont ignorants d’une élémentaire psychologie humaine. C’est normal, ils veulent fondre les humains dans la masse (le fameux « Vivre Ensemble » quelle que soient les différences même incompatibles) et non les aider à s’épanouir, si, toutefois, on veut bien y réfléchir.

      Hitler (social-démocrate puis national socialiste) était ce que l’on sait et pourtant il a fait beaucoup de choses pour le Social…. Il est vrai qu’il était social-démocrate puis national socialiste….

  4. trafapa

    Vous nous lâchez un peu avec votre grande saucisse qui a laissé assassiner les Harkis et les pieds-noirs par milliers ; rien à faire du gaullisme !

    1. Renoir

      Merci de rappeler encore et toujours que De Gaulle a du sang français sur les mains !
      Si Philippot continue à se réclamer de cet individu il va se mettre à dos tous les Pieds-Noirs qui, eux, n’oublient pas leur Histoire et vla trahison de la « grande saucisse »

  5. singe et torix

    de gaulle n a pas considere le destin affreux des arkis je n ai pas d avis sur des affaires ou je n etait pas de ce monde

    1. Chris2AChris2A

      Comment ça ?
      Nous n’aurions pas à considérer les conséquences de nos décisions ou de nos actes ????….. alors vos avis …..
      Je comprends maintenant pourquoi les français ont toujours aussi bien veauté et pourquoi nous en sommes là !!…
      Mais pour être en mesure de donner un avis, encore faut-il s’être fait une opinion…
      Le meilleur des logiciel ne peut fonctionner que pour autant que la base de données informatives ne soit pas erronée, alors renseignez-vous ! Instruisez-vous !
      Offrez-vous « Naissance du mythe gaulliste » de Henri de Foucaucourt .
      Vous pourrez ensuite nous faire part de vos bons avis …

    2. Renoir

      Donc: pas d’idées sur la Révolution Française ? Sur la Révolution bolchévique de 1917 ? Sur le nazisme ? Sur Jésus ? Sur Mahomet ?

  6. Bertrand HECQUETBertrand HECQUET

    Floriant Philippot ne peut-être Gaulliste, car il ignore des pans entiers de l’histoire de De Gaule, et notamment ses erreurs grossières. Qu’il relise les livres d’Histoire après il pourra parler. Même lorsque j’avais de la sympathie pour ce personne (Floriant P.), cette méconnaissance m’avait choqué. Attention à part les erreurs auxquelles je fais allusion, j’ai de l’admiration pour De Gaulle, bien au dessus des crétins collabos bobos qui dirigent ce Pays depuis 40 ans. Oui, vous allez me dire, il « n’a » pas à forcer….

    1. Amélie Poulain

      D’accord avec votre propos mais « Errare humanum » est, c’est quand il y a intention de nuire que c’est condamnable (« perseverare diabolicum »).

  7. bm77

    Il ne faut pas oublier que ce sont les deux généraux Salan et Massu en Algérie qui ont appelé de leurs vœux de Gaulle pour qu’il prenne le pouvoir en France et vienne remettre de l’ordre en Algérie.
    Je ne crois pas qu’il faille jeter le « bébé avec l’eau du bain  » car étant proche de quelqu’un qui a vécu de près les évènement de l’Algérie et comprenant le sentiment de trahison qu’on pu ressentir les « pieds noirs » j’ai aussi eu de fervents défenseurs du général dans ma famille et je peux faire la part des choses.
    Tout ce que je peux dire c’est que la personnalité de de Gaulle est a l’image de son action à la tête de la France et il faut bien admettre que celle -ci n’a pas toujours été adaptée à la situation qui se présentait surtout en 62 et les accords d’Evian où il a décrété ce cessez le feu dont il ne pouvait ignorer qu’il ne serait pas respecté par des adversaires pas loyaux du tout dont il fallait donc anticiper les exactions prévisibles ainsi que la gestion de l’après guerre et le drame des Harkis qui ont été aussi les grands sacrifiés de ce conflit.
    Sa recherche de légitimité auprès du peuple Français qu’il a recherché pendant tout l’exercice du pouvoir lui a fait perdre la lucidité sur la réalité du terrain car il savait concernant le problème Algérien que l’ opinion Française métropolitaine était très largement acquise à la thèse du désengagement de la France en Algérie sans compter la pression internationale
    Peut-être que sa stature d’homme providentiel était trop lourde à porter et l’attente suscitée par celle-ci trop importante.

    Par contre on ne peut nier son volontarisme et sa volonté d’innover et la dessus malgré l’image surannée que l’on a de lui il faisait preuve de beaucoup de modernisme et d’allant .
    Comme il l’â été sur les champs de bataille comme en 1940 ou il s’est illustré en étant l’un des des seuls à contre attaquer à la tête de sa division blindée contre des Allemands sur- armés et soutenus par une aviation qui nous faisait complètement défaut alors que l’état major pensait déjà à trouver un point de chute dans cette débâcle et cette défaite déjà acceptée dans leur tête.
    Il a créé la cinquième République qui nous sortait de plusieurs années d’immobilisme et de chaos du fait de la guerre des partis au parlement.
    En dehors de l’homme politique dont on peut avoir des avis divergeant tout comme on pouvait en avoir de Napoléon on peut légitimement juger de ce qu’il a laisser comme héritage de son action sur les institutions qui a été quand même très bénéfique pour la France ainsi que sa place dans le concert de nations qui était prédominante par sa volonté d’indépendance mais aussi de coopération avec d’autres pays pour des projets novateurs en matière de transport ou d’énergie comme le TGV, Airbus, la nucléaire qui ont trouvé leur origine sous son règne
    C’est de cela que devrait s’inspirer Philippot pour redonner un peu de lustre à notre pays qui mérite bien mieux que ce qu’il est en train de devenir . C’est à dire un pays de seconde zone!

    1. Amélie Poulain

      Tout à fait d’accord avec votre commentaire bm77.

      Juste, il faut replacer dans le contexte pour mieux comprendre et de Gaulle n’était qu’un être humain, je pense sincèrement qu’il a tenté de faire de son mieux pris dans d’énormes pressions de toute part (négatives le plus souvent).

      Je rajouterai quant à moi sa personnalité qui montre des valeurs qui deviennent de plus en plus rares aujourd’hui. Il n’était pas dépendant de l’image et savait parler de façon authentique, c’est cela aussi que certains ne supportaient pas

      Quoiqu’on en dise, c’était un grand homme regretté par beaucoup.

      1. Amélie Poulain

        Je rajouterai aussi, il y en a tellement qui le salissent, que je tiens ce que je dis de personnes qui l’ont connu et qui étaient tout à fait dignes de foi, des gens qui avaient le sens de l’honneur, de la droiture et l’amour de la France dans le coeur et qui n’auraient, au grand jamais, soutenu un « criminel ». Qui étaient bien placés aussi pour en savoir quelque chose de ce qui se passait vraiment en-dessous de ce que l’on veut bien montrer.

        Sans lui, comme vous le dites Christine, où serait la France aujourd’hui que serions-nous car c’est bien lui qui a mobilisé, malgré les coups bas qu’il a subi, pour défendre notre souveraineté face aux Nazisme et qui a été toujours soucieux de défendre les intérêts de de la France (j’ai vu des documentaires là-dessus d’époque qui montraient les pressions pour mettre la France en seconde zone dans les décisions, et lui, n’a jamais laissé faire).

        Je pense d’ailleurs qu’il a bien fait de décider l’indépendance de l’Algérie quand je vois ce qui se passe actuellement.

        1. bm77.

          C’était une certaine idée de la France.
          On peut lui attribuer tous les défauts de la terre on ne pourra m’enlever l’idée qu’il avait avant tout le soucis de la France, de sa grandeur, de sa pérennité et son rayonnement.
          On le sentait investi d’une mission qui était de prendre en compte l’histoire non par passéisme mais pour mieux se nourrir de celle ci de façon à affronter les enjeux du futur.
          Ce qu’il reste de prestige et de solide aujourd’hui encore c’est à son crédit que nous pouvons le mettre et non pas à tous ces médiocres qui ce sont succédés depuis y compris Mitterrand qui n’a pas utilisé sa grande culture pour la mettre au service de la France mais uniquement pour garder le pouvoir.
          Ce n’est pas pour rien que des personnalités utilisent encore l’image du grand homme pour exister politiquement même si ils sont à mille lieue de ce qu’il incarnait.
          Après toutes les expériences politiques que nous avons pu traverser et expérimenter depuis 50 ans communisme, Européisme mondialisme on se dit que malgré tous ses défauts la République Française est ce qui s’est fait de mieux …mondialement en tout cas pour notre pays!
          Et qui mieux que de Gaulle en a été le symbole parfait! Et c’est aussi pendant sa présidence qu’elle a été le plus valorisée.
          Je serais injuste de ne pas parler des Pieds Noirs et Harkis qui ont eu a pâtir du personnage par le fait qu’ils ont senti à une certaine période de leur histoire que la France par l’intermédiaire de son chef les avaient abandonné.
          et qu’il n’avait plus leur place nulle part que ce soit d’un côté comme de l’autre de la méditerranée, malgré leur immense amour de la France auxquels ils ont cru jusqu’au bout, cette confiance leur coutant même la vie à Oran après le cessez le feu.
          Oui c’est la principale faute de de Gaulle d’avoir trahi cette attente de la part d’une population qui méritait mieux que çà. Mais de la même façon que l’on ne peut réduire l’histoire de France à la période sombre de Vichy sous l’occupation on ne peut assimiler cette faute certes impardonnable du à la personne qui n’a pas pris toutes les mesures pour appréhender le drame qui allait se passer à l’action de la politique Gaulliste dans son ensemble .
          C’est peut-être là que de Gaulle a été le moins Gaulliste et qu’il a donné des signes de flottement dans sa politique pour aboutir à son départ 7 ans plus tard .
          Avant ce que les rapatriés ont ressenti comme une trahison, ils étaient tous Gaullistes !

          1. Amélie Poulain

            Je suis d’accord avec vous.

            Mais, pour comprendre les décisions de de Gaulle je pense qu’il faut aussi prendre en compte le fait que c’était un militaire, qu’il raisonnait en militaire (et là, je comprends ses décisions) avant tout et non pas un stratège politique obsédé par le pouvoir.

            « Je serais injuste de ne pas parler des Pieds Noirs et Harkis qui ont eu a pâtir du personnage par le fait qu’ils ont senti à une certaine période de leur histoire que la France par l’intermédiaire de son chef les avaient abandonné. »

            Oui je comprends et compatis bien sûr à cette souffrance mais c’est bien plus compliqué que cela en a l’air (je n’en dirai pas plus, j’ai lu des choses pas claires à ce sujet aussi) même si tout est reporté sur de Gaulle, c’est plus facile.
            Les véritables assassins, les ennemis (je trouve insupportable que l’on puisse nommer ce grand homme si intègre et humain « criminel » ) sont le FLN et ceux qui collaboraient avec eux.

            De Gaulle a été idéalisé ce n’est pas pour rien, mais bien sûr, de cette place, il était l’objet de beaucoup d’attentes et leurs corollaires de critiques, etc…. Il a dû être très touché par l’ingratitude des Français (j’avais lu quelque chose à ce sujet), mais ce sont aussi des humains….

        2. bm77

          Je pense que le personnage est contrasté mais on ne peut nier qu’il ait incarné une idée de la France et qu’il lui ait redonné son prestige et même rendu aux Français une certaine fierté Il s’est servi de sa grande culture pour la mettre au service de son pays sans arrière pensée d’ intérêt personnel. Cela lui a servi pour mettre en place ce Gaullisme qui a inspiré beaucoup de politique qui pour certains ont galvaudé l’héritage pour se servir uniquement de l’image et du symbole.
          Un Mitterrand par exemple qui avait aussi beaucoup de références littéraires et historiques ne s’en est servi que pour garder le pouvoir pour lui et ses amis.
          A part cela je comprend les rapatriés dans leur ensemble qui étaient très Gaullistes, donc qui appréciaient cette action politique puissent se sentir trahis par le fait qu’ils avaient le sentiment de ne plus avoir leur place nulle part des deux cotés de la méditerranée alors qu’ils voulaient par dessus tout rester Français.
          Mais je pense qu’il ne faut pas résumer l’action du Général à ce drame qu’il n’a pas su ou pas pu prévoir car je ne peux penser qu’il ait voulu que les pieds noirs et harkis soient massacrés après le cessez le feu!
          Comme Il ne faut pas non plus résumer l’histoire de France et juger son peuple sur la période de Vichy .
          On peu raisonnablement faire abstraction de cette période et même du personnage pour voir tous les résultats positifs qui sont à mettre au crédit d’une politique volontaire pour la France en terme d’indépendance industrielle de rayonnement culturel et politique qui a permis à la République Française de retrouver toute sa raison d’être après le désastre de la guerre 39- 45
          Qu’une personne veuille redonner à la France toute sa place en utilisant le Gaullisme en référence après les errements et expériences désastreuses pour l’ensemble des peuples concernés par celles-ci que nous avons connus depuis 50 ans, communisme , socialisme caviardé, européisme et mondialisme, cela me va parfaitement car c’est la seule, même avec ses défauts qui portait l’intérêt de la France au plus haut point jusqu’à parfois il est vrai faire aussi des dégâts et être un peu aveuglé par l’objectif et ne pas appréhender les conséquences!

  8. Chris2AChris2A

    Mais comment ne pas être un amoureux de la France ?
    Ce petit pays est le plus beau du monde …Il n’y a que les français qui l’ignorent ….et il a été le pays « phare » du monde entier !!…
    Cette appréciation serait-elle réservée aux seuls gaullistes ?
    Bigeard à qui de gaulle demanda (en 1960 je crois) : « Alors Bigeard ? Toujours aussi gaulliste » ? Ce dernier répondit : « Oui, mon Général, je resterai toujours aussi con » !…
    Il y a bien une certaine facette du personnage qui peut encore servir de modèle, mais, n’exagérons rien !
    Il a été, c’est vrai, la 1ère grande bête de communication, d’abord à Londres, derrière un micro, puis à la télé, dans les années 60, pour emporter l’adhésion des français sur le reniement de promesses qui l’avaient amené au pouvoir.
    C’était pas compliqué : « voulez-vous continuer la guerre ou faire la paix » ?
    Je ne pardonnerai jamais le désarmement des Harkis et leur abandon qui a été la cause du massacre de plus d’une centaine de milliers d’entre eux, alors que, cette fois, contrairement à 1940, l’Armée française était victorieuse, et, notamment, grâce aux supplétifs en question !!!…
    La responsabilité de de gaulle est directe et totale dans ce massacre !
    Il n’a pas lésiné, non plus, sur l’exécution des meilleurs fils de France qui ont tenté de s’opposer à cet abandon !
    D’autres solutions auraient pu être trouvées …Mais, le général était pressé !!…
    Au lieu de remuer cette boue qui concerne bien peu d’entre nous et qui vient semer la discorde alors que la maison brûle, essayons de créer un bloc commun !
    Marre de ces chicayas en vue de perspectives carrières politiques ! L’ennemi ne se masse pas aux frontières ! Il est déjà chez nous !! Alors magnons-nous !!!…….

  9. Daviet Jean Claude

    de Gaulle était une ordure. il méritait douze balles dans la peau.
    Comme l’a déclaré Bastien Thirry cet homme est ruisselant de sang Français
    l’honneur le droit et la justice s’unissent pour le condamner.
    Je pourrais écrire un volume sur les crimes de cet individu que l’on puisse faire référence a cet homme vous met hors jeu. Celui qui le fait ne connait pas l’histoire

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Faux, De Gaulle incarne la Résistance et sans lui la France aurait été partagée entre les USA et l’URSS… elle aurait vu disparaître sa souveraineté. De Gaulle reste une référence, un héros de la Résistance, et il est contre-productif de montrer une telle violence pour le gaullisme et ceux qui veulent ou peuvent s’en recommander. Le gaullisme c’est uen certaine idée de la France c’est non à l’OTAN, non à l’UE, non au nazisme. Cela ne veu tpa sdire qu’on exonère l’homme de Gaulle de ses fautes et crimes divers.

      1. Renoir

        Ben les communistes aussi ils incarnent la Résistance (je peux en parler avec mon père maquisard communiste), qu’est-ce qu’on va en déduire ? Qu’il est « contre-productif » de critiquer le communisme avec violence ?

        1. Amélie Poulain

          Je crois que les communistes en 40 étaient plutôt du côté de Pétain, non ? Ils étaient contre l’appel du 18 juin et soutenaient la décision de Pétain, il me semble.

          Mais peut-être que je me trompe….. je ne suis pas historienne et je n’étais pas de cette époque.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            Effectivement les communistes en 40 suivaient la ligne Staline qui avait signé un pacte de non agression avec Hitler… cela n’a pas duré fort heureusement ( Stalingrad ) mais cela a existé suffisamment pour rendre cocasses certaines déclarations de communistes devenus résistants uniquement quand Staline l’a autorisé

          2. Amélie Poulain

            Oui, donc je ne me trompe pas, merci Christine pour cette confirmation.

            Il est vrai que les gens ne voient que ce qui les intéresse.

  10. Renoir

    Christine, tu dis qu’ « il est contre-productif de montrer une telle violence pour le gaullisme » et tu as sans doute raison, mais du coup je te pose une question : n’est-il pas tout aussi contre-productif de montrer un tel amour pour le gaullisme ?
    Enfin, quand je dis que je te pose la question, tu auras compris que c’est à Florian Philippot que je la pose, en fait.

  11. frejusien

    Et si on laissait un peu De Gaulle tranquille ?
    Ne vaut-il pas mieux regarder vers l’avenir ? et surtout le présent ?
    Quelles sont les personnes actuellement qui représentent le mieux les valeurs de la France ?
    Qui peut être pressenti pour nous libérer du joug islamique qui s’impose un peu plus chaque jour, soutenu par nos pourris-collabos ?

    1. Amélie Poulain

      Je pense qu’on ne le laisse pas tranquille Frejusien, parce que l’on se rend compte finalement que l’on aurait bien besoin de quelqu’un comme lui actuellement, et que l’on ne voit rien à l’horizon……

      Beaucoup, comme je le disais, le regrettent.

  12. frejusien

    D’accord, Amélie !
    « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?

    Au fond, nous sommes bien seuls à espérer, à réfléchir, à attendre…..

    1. Amélie Poulain

      Pourtant Frejusien, j’entends quant à moi beaucoup de gens qui espèrent et attendent un comme de Gaulle… Les gens sont malheureux et n’acceptent pas ce qui se passe ouvertement maintenant, je n’entends que cela.

      1. Amélie Poulain

        Par contre, beaucoup se contentent des informations TV ou journaux quotidiens et se laissent avoir par les discours de propagande. Mais je suis étonnée, de plus en plus, on me demande les références de sites de réinformation dont celui de Résistance Républicaine… que je manque pas de donner bien sûr.

Comments are closed.