« Parisien, rentre chez toi ! » le bobo bordelais ne veut que des clandestins chez lui


« Parisien, rentre chez toi ! » le bobo bordelais ne veut que des clandestins chez lui

«Parisien rentre chez toi», voici le slogan offensif imprimé sur des autocollants qui gagnent en visibilité dans l’agglomération de Bordeaux. Excédé par cette campagne d’affichage le maire (LR) de la ville, Alain Juppé, s’est fendu d’un tweet : «Les attaques anti-nouveaux arrivants à Bordeaux sont une honte. J’envisage de saisir la justice. Notre ville est accueillante et le restera.»

http://www.liberation.fr/france/2017/10/25/a-bordeaux-une-campagne-contre-les-parisiens-prend-de-l-ampleur_1605542

A Bordeaux, certains veulent mettre dehors les Parisiens, au mépris de tous nos principes républicains :
– liberté d’aller et de venir des nationaux,
– égalité des nationaux entre eux,
– unité et indivisibilité du territoire…

Les Parisiens ne causent pas spécifiquement de trouble à l’ordre public, vouloir les mettre dehors n’a aucun sens.
Le parisianisme n’est pas une doctrine à laquelle adhèrent les Parisiens, rien ne justifie donc de critiquer un Parisien parce qu’il habite Paris.

Pas sûr que les mêmes colleraient l’autocollant « islam dehors » en revanche.

Nous avons en effet affaire à des partisans de la « novlangue », le franglais, qui dénoncent la « gentrification » :
« Dans un statut Facebook, Pavé Brûlant se définit comme un «opposant à la gentrification et à l’étalage indécent de mépris de classe et de richesse sous le nez des pauvres» ».
On peut penser que « Pavé Brûlant » est citoyen du monde malgré tout ; de ce fait, il pourrait avoir voté pour « les insoumis » au premier tour et « en marche » au second, pour faire barrage au front national et malgré le fait qu’il considère Macron comme un agent de la finance et du grand patronat…

Il y a vraiment des gens qui ont du temps à perdre.

Note de Christine Tasin

Tout ceci est fort intéressant.

Partout en France l’arrivée de nouveaux venus avec des moyens fait grincer les dents parce qu’il fait monter les prix de l’immobilier, chassant ainsi du « pays » les enfants du même pays. Cela a été longtemps le cas sur l’Ouest de la France avec « l’invasion » des Anglais que l’ère Thatcher avait enrichis mais qui ne voulaient pas des conséquences au quotidien qu’elles avaient induites.

C’est ainsi que le TGV Atlantique amène nombre de Franciliens à penser à s’installer sur Bordeaux, mettant paradoxalement moins de temps pour aller bosser qu’en habitant à 40 ou 50 km de la capitale, bouchons aidant.

Alors, le bobo bordelais retrouve la crainte atavique de l’autre, mais gauchisée. L’ennemi ce n’est pas l’autre, l’étranger, mais celui qui a de l’argent. Ouf ! l’honneur est sauf…

Nous assistons à une crise grave tous azimuts.

Les barrières naturelles à l’envahisseur, à l’alien, au barbare… sont tombées, grâce à quelques décennies de manipulation et d’efficacité de la ligne Terra Nova.

Mais la haine du Français et du riche ( ils sont le plus souvent mis dans le même sac, un Français, c’est forcément un privilégié, donc un riche, fût-il SDF pour nos fachos gauchistes ) croît… épousant la haine islamique pour ce qui n’est pas musulman.

Tout cela sent la perte de repères, la perte d’identité, la disparition de la notion de nation.

Merci à ceux qui ont inventé Schengen. Merci à ceux qui, au plus haut niveau de l’Etat, crachent sur nous.

Tout cela sent la situation explosive.

Si ça pète, et ça risque bien de péter, il va falloir se méfier des milices fascistes de Méluche, des djihadistes en herbe, mais aussi de son voisin de palier qui pourrait bien régler à la batte de base-ball ou au couteau la frustration née du prix de l’immobilier…

En attendant, je mets au défi ceux qui collent leurs autocollants de faire le même en changeant le destinataire :

«  Clandestin, rentre chez toi ». Et pourtant, eu égard au coût de l’immigration, ils n’ont pas fini de payer et de s’appauvrir pour accueillir toute la misère du monde. Les Parisiens ? Des petits joueurs en comparaison.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


14 thoughts on “« Parisien, rentre chez toi ! » le bobo bordelais ne veut que des clandestins chez lui

  1. Marie

    Je les comprends les bordelais car les parisiens qui débarquent chez les ploucs sont une vraie plaie. J’ai une maison de famille en bord de mer et le coin devient insupportable à chaque vacances, il faut voir les écolos adeptes du velib chez eux débarquer en 4X4 chez les autres en roulant comme des escargots, se garer n’importe où…. , mais les gosses du cru a vélo ont quand même intérêt à se ramasser, sans compter le dédain affiché pour les pequenots à rabâcher qu’à Paris il y a tellement d’offres culturelles, qu’on n’est pas assez ouverts au monde car le FN fait de bons scores en cambrousse. Je ne parle même pas du coq qui gêne dès qu’il chante, de bebert et son tracteur qui gêne dès qu’il met une roue hors de ses champs, la tomate qui n’est pas ronde comme il faut, y a pas de rayon bio ou vegan au commerce de proximité, quelle horreur !

    Sinon, dans mon quotidien tout près de Rennes, ce n’est guère mieux, la ville s’est dégradée avec l’arrivée du TGV, c’est un paris miniature où on a écopé d’une hidalgo bis comme maire avec tous les problèmes de circulation et de stationnement, d’immigration et de crasse que ça amène. La nouvelle LGV va empirer les choses, on commence à voir des trafiquants colorés débarquer le matin faire leur petit business et repartir dans leurs banlieues le soir, des lotissements de mauvaise qualité fleurissent dans les villages alentours pour loger les nouvelles populations, ce qui fait augmenter le prix des terrains et les impôts locaux car bien sûr les patelins ne sont pas assez bien pour eux, on refait les centres bourgs, on ajoute des ralentisseurs partout, centres culturels, centres aérés, interdiction de tondre le week end.

  2. Equateur

    Bravo pour la replique Christine,mais il me semble bien que la jupette est pro islam ,non, donc il ne mettra jamais ce panneau « dehors les clandestins »,quant aux connards de bordelais qui ne veulent pas voir les parisiens chez eux,si nous à Paris on virait les bordelaislamistes, nous aurions plus de 100 000 logements de plus,alors qu’ils la ferment et peut-être qu’il faudrait porter plainte contre ces hurluberlus.

  3. hoplitehoplite

    Dans la ville d’Ali Juppé, il est normal de financer la plus grande mosquée de France et de s’indigner que des français puissent venir s’installer chez eux.
    Alors les bobos parisiens, toujours heureux d’aller vivre à Bordeaux, dans cette charmante ville si accueillantes pour les autres? Avant de vous y installer n’oubliez pas de passer du côté de la gare de l’Est ou du boulevard Sébastopol pour vous munir de Kamis, djellabas et burqas indispensables à une bonne intégration et bientôt en pénurie à Bordeaux.

  4. Joël

    Même réaction, j’ai vu ça au JT hier soir et je me suis dit : il manque la mention « Réservé aux migrants » sur l’autocollant.
    Cela dit, c’est vrai quand même que lorsque les parisiens sortent de leur trou à rats ils foutent le bordel. Interdiction des cloches des églises et des vaches, interdiction du coq qui chante le matin, interdiction des tracteurs et des moissonneuses qui pourtant les nourrissent, etc. Ils ont au moins autant de revendications malsaines que l’islam.

    1. Joël

      J’ajoute que cette soi-disant flambée des prix de ‘immobilier est un leurre. C’est depuis longtemps déjà presque aussi cher qu’à Paris. Et je ne parle pas des alentours en Gironde, allez voir les prix du côté d’Arcachon par exemple. Trouver une « baraque » potable en dessous d’un million est un exploit.

  5. alainv

    je ne crois pas que cela soit la « haine du riche » – enfin pas pour la majorité

    mais plutôt la haine du proche – la xéno prochophobie

    les indépendantistes catalans tapent sur les espagnols pas les migrants

    les flamands tapent sur les wallons

    dans le 78 à Houdan à quelques kilomètres de l’Eure le maire réserve le parking de la gare (qu’il a construit) à ses administrés et l’interdit aux voisins de l’Eure qui viennent prendre le train pour bénéficier du pass Navigo

    je ne connais pas la position du conseil municipal de Houdan sur l’islam et les migrants, mais intuitivement je la devine très dans les clous

  6. jolly rodgers

    j’habite dans une ville gentrifié et les bobos du coin sont heureux d’accueillir les bobos de paris , je ne pense pas que ça soit des bobos qui mettes ces autocollant (mon ex de bordeaux est bobo et elle est pour le LGV) . je ne suis pas contre pour qu’un parisien modeste vienne vivre dans ma région, par contre les autres qui arrives en territoire conquis, qui font flambés les loyers et qui vous méprise ou vous traite comme un indiens , là je dis non ! (et en plus ce sont souvent des lecteurs de libération ). la France est en train de devenir un parc d’attraction pour riches et touristes . pendant que les plus modestes sont obligés de subir la vie au milieux des barbares islamisés et autres tarés .
    je suis artistes et vie modestement , il m’arrive souvent de mettre ma passion artistique de coté , parce que je dois survivre , mangers , payés des loyers élevés pour des taudis (a des proprios bien français ).
    entre les cons d’extrême gauches , bourgeois et pro migrants et les cons d’extrêmes droites bourgeois qui ne pense qu’a vouloir fliqués les précaires français : travailleurs pauvres , chômeurs , rmist ………. cette société de merde dans laquelle nous vivons sachez que vous en êtes tous architéquétes , tous responsables .
    je ne jalouse pas les riches , comme le prétendait une personnes retraité qui ( et c’est tant mieux pour elle ) a eu la chance de vivre les trente glorieuses . mais moi ce n’est pas mon cas ,je suis d’une génération sacrifié sur l’hôtel de l’ oisiveté des générations précédentes .
    les pauvres ne sont pas meilleurs que les riches , nous sommes en pleine guerre des pauvres ( George Marchais avait était visionnaire sur ce coup ). les chiens manges des chiens , ton camarade dés qu’il auras l’occasion il baisera ta femme ou la femme que tu aime , ton pote qui te tape sur l’épaule et qui vote comme toi (c’est du vécu) .
    cette société je la vomis , ont vous empêche de vous épanouir et ont ne vous propose que de la merde ; boulot de merdes , appart de merdes, une vie de merde au milieu d’immigrés de merdes ……. alors les réflexions sur qui paye le plus d’impôt (salaud de pauvres) , les gens devrais plutôt s’en prendre a ce système qui les ponctionnes plutôt qu’au précaires français qui n’arrive pas a finir leurs fin de mois et qui en plus sont eux aussi ponctionnés !
    au final j’ai quoi a défendre ? les maisons les château et les palais des riches ? le camarade qui baise la femme que j’aime ?
    si je suis contre l’immigration c’est certainement pas (plus) par amour de mes con-citoyens , j’en suis revenus depuis longtemps . si je suis contre l’immigration c’est parce-que ma haine de ces immigrées et fils d’immigrés nord africains et africains , ainsi que leurs culture patriarcales , sexistes , fasciste ………. sont a mille lieu de mes valeurs , c’est que depuis que je suis tout jeune je subis le vivre ensemble avec ces tarés de magrébins . chez moi c’est une haine viscérale et non politique ou idéologique !
    je finirais avec cet aphorisme :
     » toute communautés , toutes sectes , toutes société … ont l’air idylliques vue de l’ exsterieur , mais a l’intérieurs ce sont des véritables enfers . car l’être humain étant un animal égrotant , tout ses fait et gestes ont valeurs de symptômes  » Emille Cioran .

    1. bm77

      Je suis pas loin de rejoindre certaines de vos réflexions sur le comportement du Français qui a tout de même permis ce que nous subissons aujourd’hui.
      En quelque sorte il a fait son propre malheur que ce soit le Français qui a du fric comme celui qui s’assimile bêtement aux populations rentrantes dont les us et coutumes sont particulièrement contestables en matière de rapport à l’autre la femme l’homo par ses réflexes fascistes et machistes
      Je suis d’accord aussi avec la phrase d’Emile Cioran que vous prenez pour illustrer votre propos en fin de commentaire mais là cela nous fait rentrer dans un autre débat qui pour moi serait nécessaire pour remettre en cause la parole bêlante sur l’invasion que nos élites voudrait heureuse et bienfaitrice car celle-ci génère aussi son lot de « gros malades et pervers » mais là, interdit d’en faire la démonstration parce que ce serait raciste ou attentatoire à la dignité des personnes.
      Pour ce qui est du Français on peut taper c’est pas grave! Nous sommes aussi un peu « tarés » mais c’est vers le masochisme repentant qu’il faudrait trouver la cause de ce diagnostique.

      1. frejusien

        je suis assez d’accord avec vous @Jolly,, sur le regard que vous portez sur notre société,
        l’exclusion est la règle, car cette société est farouchement individualiste, en cela, on peut dire que le français est replié sur lui-même, indifférent à l’autre, et ne sait pas communiquer,
        les gens de gauche le sont encore plus que les autres, à ma connaissance, et ils ne peuvent se vanter que d’une ouverture vers l’étranger,

  7. patrianostra

    Voila ce que l’on trouve dans le var matin du 26/10/17!!! Une idée à mettre en place à Bordeaux!!!

    Des œuvres d’art mises aux enchères à Toulon pour financer l’hébergement de migrants à Hyères

  8. patrianostra

    A lire également dans la presse!!!

    Des djihadistes français partis rejoindre l’Etat islamique en Syrie touchaient encore leurs allocations

  9. bordo bobo

    Alors là …. chapeau ! pour faire plus con et plus hypocrite va falloir y aller dur !
    Cà mérite bien le livre des records … dans la catégorie connerie/hypocrisie !!! QUESTION ;  » qu’est-ce qu’il y a de plus con qu’un bobo- gaucho ?  » REPONSE : 2

  10. Philiberte

    Et on voudrait qu’on « vive ensemble » avec des gens venus de milliers de km? Alors qu’on ne s’entend pas avec des gens à côté de chez soi, parlant la même langue…..

Comments are closed.