Les juges généreux avec les djihadistes : 6 ans de prison pour avoir lutté avec l’Etat islamique


Les juges généreux avec les djihadistes : 6 ans de prison pour avoir lutté avec l’Etat islamique

‌Et voilà comment, en France, des djihadistes – retour de Syrie – s’en tirent avec une simple tape sur les doigts .

6 ans de prison, SANS peine de sûreté.
Ce qui signifie : sortis dans ……… 10 minutes, un quart d’heure ou un peu ( pas beaucoup ) plus, …….. je me trompe ?

Tout est dans cet article de  » la république du centre  »

http://www.larep.fr/france/2017/10/23/tuncay-et-tugay-jumeaux-inseparables-du-jihad-en-syrie-au-tribunal_12602183.html

–  » Issus d’une famille turque musulmane « .
–  » ces deux anciens agents de sécurité, passés brièvement par l’armée de terre « .

Qui nous protège ? Eux ? Qui infestent les  » agences de sécurité  » et aussi, donc, l’armée.

Lors du procès, eux et leurs avocats ont ressassé toutes les billevesées que les médias nous serinent à longueur d’attentats :
« radicalisés progressivement sur Internet » ( parfois, c’est  » très rapidement  » )
et puis le reste :
« On était en colère ».  » On s’est cherché une aventure ». « On a pensé qu’on pourrait aller là-bas aider les gens » .
Ce n’est pas si grave !
D’autant plus qu’ils disent avoir juste voulu  » rejoindre le front al-Nosra  » ( vous vous souvenez ? Fabius :  » al nosra fait du bon boulot  » ).
Pas de leur faute s’ils se sont retrouvés, terrible concours de circonstances , soldats de l’état islamique !

Pourtant,  » Pour le procureur, des « incohérences » subsistent dans le récit des jumeaux, qui n’ont pas hésité au cours de l’enquête à « mentir à la justice et à nier l’évidence ». La représentante de l’accusation, qui se base sur le travail d’un expert a estimé qu’il était « certain » qu’ils ont combattu dans les rangs de l’EI en Syrie. »

Le jugement :
«  Le tribunal, après un délibéré très bref, les a condamnés en tenant compte des faits mais aussi de leur « évolution »: six ans d’emprisonnement chacun, sans période de sûreté « 

Ces types n’auraient jamais dû pouvoir revenir en France, jamais . Ou alors…





12 thoughts on “Les juges généreux avec les djihadistes : 6 ans de prison pour avoir lutté avec l’Etat islamique

  1. Massilia

    Pauvre France, s’il fallait encore une preuve de la complicité de nos politiques et de nos institutions la voilà.

  2. Joël

    Ils n’ont rien à faire ici, leur « affaire » est du ressort de la justice Syrienne. C’est une honte de devoir nourrir et loger des criminels contre l’humanité.

  3. gib34

    quand je dis et que j’écris qu’il faut remettre en place des tribunaux populaire et militaire et virer toute la magistrature du mur des cons le plus vite possible pour faute grave, incompétence et haute trahison.

  4. canard 96

    Ils ont égorgés, tués, violés, assassines combien d’hommes de femmes et d’enfants au nom d’ALLAH ?…Fumiers et trouillards de juges de merde,vous claquerez des dents sous peu !Car ils ne vous en seront aucunement reconnaissants ! Après nous ce sera votre tour et celui de vos filles et femmes !

  5. Chris2AChris2A

    Et il y en aura combien des vermines de cette espèce à revenir pour nous parasiter tout en échafaudant des plans destinés à massacrer les kouffards que nous sommes ???…..
    Où partent donc les « rescapés » de Raqââ ??…
    Aucun article d’une journalope d’investigation sur ce sujet …
    Comme c’est curieux …

  6. Adalbert le Grand

    Nul doute qu’on va en entendre reparler dans quelques années, à leur sortie, voire avant.

    Mais les juges ont raison: les criminels, en particulier musulmans, et contrairement à leurs victimes ont droit à une seconde chance… de faire des victimes. Et une troisième, une quatrième…

    C’est clair, nous sommes tous égaux devant la Justice, mais les musulmans plus que les autres

    Juste une question: les juges ont-ils reçu des menaces?

  7. CASSANDRE

    Sincèrement vous croyez que la prison va « les réformer »? Ils sortiront avec le « souvenir de leur djihad » et ils retrouveront des « frères » pour les reconditionner. Le Djihad est une drogue, drogue dure même.

    Il faudra que des patriotes surveillent la sortie de ces djihadistes, pour vérifier qu’ils ne « replongent pas ». Car cela fera des victimes futures.

    Il devrait y avoir la création d’ une cellule de surveillance des anciens djihadistes dès leur sortie de prison. Est-ce que l’état va la créer?
    Car ne nous leurrons pas, ce sont des bombes à retardement.

  8. frejusien

    L’état ne va certainement pas la créer, car il part sur l’hypothèse de la 2ème chance , qui comme chacun sait, présuppose une confiance aveugle et bêtasse, qui se veut non-discriminatoire,
    de plus, le pouvoir se gardera bien de signaler les dangereux faux-repentis aux différents maires, comme il se doit, pour leur permettre de se fondre dans la masse, et agir en toute discrétion

Comments are closed.