Facteur agressé à Saint-Nazaire : la poste ne distribue plus le courrier au 25 rue des frênes !


Facteur agressé à Saint-Nazaire : la poste ne distribue plus le courrier au 25 rue des frênes !

Vivre ensemble, la peur au ventre !

La Poste refuse de distribuer le courrier dans un quartier populaire de Saint-Nazaire par crainte d’exposer les facteurs à des risques qu’encourent au quotidien les administrés d’un maire collabo !

Les habitants de la Bouletterie sont-ils des citoyens de seconde zone ?

Que fait le Maire Samzun ? Il préfère les migrants et nos remplaçants, qui nous pourrissent la vie, et à qui il fait les yeux doux, dans l’espoir que, devenus français de papier, ils le reconduisent dans sa charge, car la gamelle est trop bonne !

 Que fait la Silène (office HLM) ? Elle propose aux habitants qui se plaignent de les reloger dans un autre quartier !

Et que fait la police ? Elle refuse de prendre en compte la plainte d’une habitante de mon ancien quartier.

Mais nous veillons et nous ne lâcherons rien, jamais, car ici c’est chez nous et le moment est venu de le faire savoir à ceux que nous n’avons pas invités et à leurs protecteurs !

 

Note de Christine Tasin

La Poste est-elle encore un service public, malgré la mise en concurrence intensive ?

Qui dit service public dit obligation statutaire. Il n’y a aucune raisons, sauf de force majeure, pour que les habitants d’un immeuble soient obligés de se déplacer pour aller récupérer leur courrier. Il y a à la fois discrimination (pourquoi eux ? Sauf à penser que tous les habitants seraient complices des agresseurs et donc punis par où ils pêchent ) et aveu de faiblesse insigne.

A l’heure où l’on mobilise des camions de policiers pour un Abdeslam ou un frère Merah, il n’y aurait pas quelques policiers, voire quelques gardiens de sécurité musclés pour imposer l’ordre et la sécurité dans cet immeuble ?

Il n’y aurait pas la possibilité d’arrêter et de condamner ceux qui font régner la terreur ?

Il faudrait supporter et se taire ?

Et les habitants du 25 rue des frênes ? Ils sont tous complices ou bien ils supportent eux aussi chaque jour insécurité, agressions, insultes, menaces  ?

Le Maire a des pouvoirs de police, paraît-il. Que n’en fait-il pas usage  ?

 

Cela se passe en notre beau pays.

Occupé. Mais le dire c’est déjà s’exposer au tribunal, voire à la condamnation.

La démission de ceux qui sont au pouvoir est une faute grave, un abandon de poste, une trahison de la Constitution, de leurs devoirs.

 

Et naturellement, les fauteurs de trouble sont français de père en fils depuis Charlemagne.

 

Combien faudra-t-il de 25 rue des frênes en France, combien faudra-t-il de territoires de la République complètement perdus, aux mains de sauvages et de barbares imposant leur loi pour que la Reconquista commence ? Combien  ?

 

Les conséquences possibles pour l’Etat et donc pour le con-tribuable 

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/25/plus-de-courrier-distribue-a-cause-des-racailles-letat-peut-etre-condamne-le-con-tribuable-paiera/




Philippe Bescond-Garrec

Adhérent Résistance Républicaine Pays de Loire, patriote Français de souche Bretonne. Défenseur de la Loi de 1905 Militant de terrain pour la sauvegarde de sa culture, de son patrimoine, de ses us et coutumes. Fier, déterminé, irréductible.


19 thoughts on “Facteur agressé à Saint-Nazaire : la poste ne distribue plus le courrier au 25 rue des frênes !

  1. Massilia

    C’est comme ça en France. La racaille saccage les sièges en skai du métro on met des sièges en bois. La racaille passe la nuit à faire le bordel assis sur les bancs on supprime les bancs. La racaille agresse les pompiers militaires on va créer un corps de sapeurs musulmans ?? Ils agressent les facteurs plus de courrier et les pauvres gens qui habitent là baissent la tête de peur de représailles parce que personne ne veut vivre dans la peur et l’angoisse perpétuels mais le Maire de cette ville doit vivre bien à l’abri de ses électeurs habituels qu’ils cajole……MINABLE

  2. Frontalier74

    Tiens, cela me fait penser aux enseignants qui utilisent la punition collective pour ne pas « stigmatiser » les éléments dissipateurs… (toujours les mêmes d’ailleurs)

    Sauf que, l’Éducation Nationale prohibe désormais les punitions collectives.

    Mais pas La Poste…

  3. DmitriiPetit

    On peut comprendre les préférences politiques des habitantes de Saint-Nazaire par leur vote à 1er tour des législatives 2017: LREM -39%, PS – 16%, FI – 15%, LR – 8%, FN – 7%… Donc, ils ont eux-mêmes choisi leur sort !

  4. Ami de la France

    J’ai pu consulter les faits divers septembre 2017 et on dirait que la France est en guerre. Aucun pays ne peut pas supporter indéfiniment une telle catastrophe.

  5. claude t.a.l

    Un peu hors sujet :
    Je n’habite pas 25 rue des frênes, mais je n’ai toujours pas reçu les autocollants
    ( courrier + chèque envoyés le 6 octobre ).

      1. JackJack

        Peut-être que j’anticipe, mais serait-ce pas le commencement d’un certain « tri » du courrier par quelques employés des postes ? Si ce n’est pas encore le cas, soyez certains que cela va venir.

          1. Christine TasinChristine Tasin

            parfait merci pour l’info, notre postier a été débordé et a fait des journées de fou pour tout envoyer dans les meilleurs délais

      2. pierre17430pierre17430

        bonjour Christine, voir mon mail pour retard de nos colis depuis le 11 octobre.
        Autre chose : ne manquez pas ce soir sur ARTE le fameux film « 1984 ».

  6. denise

    Philippe Bescond Garrec , vous dites que « vous ne lacherez pas  » ! dites nous si nous (je ) devons écrire et à qui , quel député ?

    1. Philippe BESCOND-GARREC

      Bonjour Denise, voici les coordonnées de la Mairie de Saint-Nazaire:

      02 40 00 40 00
      Contactez nous
      Place François Blancho | CS 40416
      44606 Saint-Nazaire Cedex

      Et celles de La Silène (Office HLM):

      Mèl: http://www.silene-habitat.com/Contact-silene.htm?ob=contact

      Tél: 02 53 48 44 44

      Le Député: Audrey Dufeu Schubert, députée LREM de la 8ème circonscription de Loire-Atlantique

      Son mèl: audrey.dufeuschubert@assemblee-nationale.fr

      Amitiés républicaines et patriotiques.

  7. Philippe BESCOND-GARREC

    Hors-sujet: Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Frédéric Poisson ont lancé mercredi une plateforme politique pour réunir les sympathisants de droite et d’extrême droite (et les autres, pourquoi pas?) intitulée « Les Amoureux de la France ». Sur le site internet mis en place, il est possible de s’exprimer sur les sujets qui préoccupent les patriotes (Immigration, sécurité, voile dans l’espace public, terrorisme etc…). Les amoureux de la France que nous sommes, souvent censurés dans leur expression, menacés s’ils émettent le moindre doute sur les bienfaits du multiculturalisme que l’on nous impose, devraient à mon humble avis, se ruer sur ce site pour faire entendre leur voix. C’est par ici: https://www.lesamoureuxdelafrance.fr/

  8. Robert Le Priellec

    Cela fait longtemps que la rue des Frênes à St-Nazaire a été surnommée « Rue des cas sociaux ». Je me souviens y être allé chez quelqu’un en 1973, lorsque la grande surface voisine s’appelait « Rond Point Coop » : c’était une rue normale, avec des gens normaux, dans des immeubles qui étaient alors neufs et modernes.
    Au milieu des années 1970, la rue des Frênes faisait partie d’un quartier tout neuf, avec nombre de logements sociaux, très apprécié par rapport aux anciens HLM. Ensuite, c’est devenu au fil des années un quartier poubelle, sous la pression conjuguée du chômage et des « chances pour la France ».
    Un de mes bons amis, qui y habitait dans les années 1980, est devenu militant FN après avoir constaté qu’il n’y avait rien de bon à attendre de ses voisins.
    Récemment, j’ai parlé avec des flics nazairiens à propos de cette racaille qui pourrit la vie des honnêtes gens. Les flics ne demandent pas mieux que de tailler en pointe en oreilles de ces petits merdeux, mais ils sont bridés localement par une hiérarchie policière de merde, par un parquet de merde (la racaille judiciaire protège la racaille tout court), et par des « pouvoirs publics » socialauds de merde.
    Les animateurs de la maison de quartier située en bas de cette rue des Frênes ont déjà dû exercer leur droit de retrait en raison de comportements agressifs.
    Récemment, on a pu voir une voiture incendiée sur le rond-point en bas de cette rue.
    Quant au maire socialope David Samzun, c’est la niaiserie incarnée.
    Depuis qu’il a été élu, les dealers ont investi bruyamment le centre ville (100% de profils « chance pour la France, très jeunes). Au lieu de nous débarrasser de ces dealers, ce maire est en train de claquer plus d’un million d’euros pour installer une improbable « oeuvre » représentant un dragon, sur la place même (« Esplanade des droits de l’homme ») où les dealers font leur business.
    Ce maire ferait un invité surprise idéal dans un « dîner de con ».

  9. frejusien

    je plains les pauvres 7% qui ont voté pour un changement bénéfique de leur environnement social, mais malheureusement pour eux, ils ne font pas le poids,

    les lettres ne serviront à rien, même pas sûr qu’elles soient lues, puisqu’il est dit que police et mairie ont reçu la lettre de la poste, et que rien n’a bougé,

    La seule solution , c’est de quitter vite fait, cette ville islamo-collabo, en fonction de ses moyens, il y a encore des communes où l’invasion n’est pas trop avancée et les loyers relativement abordables,

Comments are closed.