Mugabe qui a détruit le système de santé de son pays ambassadeur des maladies non transmissibles ?


Mugabe qui a détruit le système de santé de son pays ambassadeur des maladies non transmissibles  ?

Pour info : l’article de La Croix d’hier sur l’honorable Robert Mugabe qui a brillamment décolonisé… et ruiné son pays pendant 30 ans.

Cela montre aussi qu’on se nomme partout entre copains. Au niveau national comme au niveau international.

La Croix, 23 octobre 2017, p. 11

L’OMS renonce à la nomination de Robert Mugabe

Le directeur général
de l’institution, qui avait proposé un poste
au président du Zimbabwe, est revenu sur sa décision hier.

Pourquoi la nomination de Robert Mugabe a-t-elle provoqué un scandale ?

Intervenue le 18 octobre, la proposition de l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à Robert Mugabe de devenir « ambassadeur de bonne volonté » pour les maladies non transmissibles a suscité l’incom- préhension. Celle-ci porte sur la légitimité de ce dernier, 93 ans dont 30 à la tête du Zimbabwe, pour incarner la lutte contre de telles affections – comme l’asthme ou les attaques cardiaques – en Afrique.

Le système de santé s’est en effet effondré sous le régime de celui qui gouverne sans partage le pays tout en profitant encore d’une aura de père de l’indépendance à l’échelle du Zimbabwe et de défenseur des Africains contre le pouvoir néo-colonial à l’échelle du continent. Ce déclin s’explique en partie par une mauvaise gouvernance qui a conduit à la chute de la monnaie, à une inflation galopante et à des pénuries en tout genre. « Le Zimbabwe vient de vivre deux décennies de mauvaises performances économiques qui ont mené à l’affaiblissement de la plupart des six piliers d’un système de santé efficace », écrit l’OMS dans un rapport sur la coopération avec le pays publié en 2016. Signe que l’exemplarité du Zimbabwe dans la lutte contre les maladies non transmissibles est toute relative, l’institution y indique aussi qu’il « n’existe pas de statistiques actuelles sur (leur) ampleur » dans le pays.

Comment s’explique
le revirement du directeur général de l’OMS ?

Dans un communiqué publié hier, Tedros Adhanom Ghebreyesus a indiqué avoir « décidé d’annuler cette nomination » après avoir « écouté attentivement » les critiques et parlé au gouvernement du Zimbabwe. Les manifestations d’indignation s’étaient en effet multipliées ces derniers jours. « Le gouvernement américain a imposé des sanctions contre le président Mugabe en raison de crimes contre son peuple et la menace qu’il représente pour la paix et la stabilité », avait rappelé avant-hier le département d’État américain tandis que Canada réclamait l’annulation de la nomination, « absolument inacceptable », selon le premier ministre Justin Trudeau. Pour le principal parti d’opposition du Zimbabwe, le MDC, Robert Mugabe a à ce point détruit le système sanitaire que « lui et sa famille vont à Singapour se faire soigner ».

Marianne Meunier




Jean Lafitte

Linguiste, colonel de l'armée de l'air retraité


8 thoughts on “Mugabe qui a détruit le système de santé de son pays ambassadeur des maladies non transmissibles ?

  1. Joël

    « lui et sa famille vont à Singapour se faire soigner »
    Ben oui, comme bouteflika vient en France pour les mêmes raisons.

    1. Chris2AChris2A

      Bonjour
      A la nuance près qu’à Singapour il faut casquer, alors que chez nous c’est gratoss….
      On ne les entend jamais aborder ce sujet quand ils nous prennent à témoin sur leurs nouvelles astuces destinées à réduire le gouffre de la SS …

  2. Machinchose

    pas con le « bébert » !

    il a ruiné a jamais ce que fut la prospère Rhodésie,

    comme ses cousins demeurés paumés sur la branchette de l’ évolution, les Africains du nord, alias les Magretbins de canard

    qui ont eux aussi ruiné le leg de la France….

    Bébert, il sera centenaire dans trois ans !!

    j’ espère qu ce seront des festivités a l’ Africaine 😆

    comme le couronnement de Bokassa, empereur de Centrafrique, grotesque comédie a laquelle se présenta la France
    faut dire qu a l’ époque il était généreux, le Napoléon Noir, en diamants qui valurent a Giscard le titre brillant de « Diamantaire »

    Giscard, pour nos jeunes qui viennent sur le site, c’est le corruptible inoubliable auteur du « regroupement familial » qui allait livrer notre vieux pays gallo-romain aux envahisseurs que nous voulons voir retourner chez eux

    Giscard, cause essentielle , avec le CNPF de cet immense malheur qui a frappé la France, finira ses jours dans sont lit ( chez ces gens on ne va pas a l’ hospice) on a craqué assez de fric pendant deux mandatures pour s’offrir les « services adéquats » en conservant le vieil homme a la maison..( voir son complice Chirac )

    le Giscard, dont le destaing , acheté en solde, devrait etre enterré de nuit, comme Louis le quinzième…. et au bord d’ une autoroute….

  3. Massilia

    cela ne gêne personne que l’on nomme un facho, racialiste ambassadeur de l’OMS. Mais où sont les antiracistes, la licra, sos racisme, la Taubira, la Autain et consorts ??

  4. pier

    L ‘ ex RHODéSIE grenier à blé et autres richesses
    fermiers blancs assassinés
    le dictateur noir dans 1 VERSAILLES

    l ‘ AFRIQUE du SUD prend le même chemin

  5. infini

    Giscard le fossoyeur avec son regroupement familial a précipité le France dans un gouffre financier , moral et destructeur .La vérité n’est pas bonne à dire et difficile à admettre , n’est-ce pas , Monsieur le Président.? Une b
    elle connerie

Comments are closed.