Les Russes dénoncent la construction de mosquées, responsables des « califats localisés » chez nous


Les Russes dénoncent la construction de mosquées, responsables des  « califats localisés » chez nous

Les « Califats localisés »

Par Ivan Blot

 Dans la revue du ministère des affaires étrangères russes, « la vie internationale », on trouve un article du rédacteur en chef Armen Oganessian qui s’inquiète de la création de « califats localisés » dans les villes d’Europe occidentale. Il constate que le grand nombre d’immigrés illégaux de religion musulmane est un obstacle à leur intégration. Se retrouvant entre eux, dans un milieu perméable aux réseaux islamistes, ces populations constituent de plus en plus des enclaves où règnent la charia et les tribunaux islamistes. Les Etats sont dans l’incapacité d’enrayer cette évolution.

Selon M. Oganessian,[1] « l’apparition de communautés monoethniques et monoreligieuses, une sorte d’enclaves fermées, a poussé à la faveur de l’autorisation de construire des mosquées accordées aux musulmans. C’est l’Arabie saoudite qui a financé en large partie (..) les mosquées ont dressé une barrière entre les musulmans et la société ouest-européenne (..) selon l’institut de l’Orient de l’Académie des sciences de Russie. Et tout cela s’est opéré dans le cadre des droits et des libertés garantis par les constitutions démocratiques des pays occidentaux. (..) l’éducation des jeunes, les cours de Coran, l’arbitrage des conflits entre musulmans, entre travailleurs immigrés et employeurs, entre membre de la communauté et institutions, tout cela se faisait au sein des enclaves où l’autorité incontestable et en dernier ressort est détenue par l’imam. Les tribunaux de la charia ont commencé leurs activités dans presque l’ensemble de l’Europe occidentale en dominant les diasporas musulmanes et en se substituant aux cours de justice de l’Etat. Les tribunaux de la charia en Europe sont financés en majeure partie par le Qatar. Ces enclaves musulmanes incrustées en Europe sont désignées par le terme expressif de « califat localisé ».

Ces territoires sont de fait sous la loi islamiste, notamment en ce qui concerne le statut des femmes, toute autre religion que l’islam est de facto interdite de séjour et rien ne s’oppose sérieusement à la diffusion des idées djihadistes.

Dans ces zones peuplées d’immigrés clandestins non recensés par la police (sauf dans quelques pays sérieux comme la Suisse et la Norvège), l’activité de recrutement et de formation des nouveaux djihadistes échappe aux forces de l’ordre. Ces petits « califats localisés » sont des territoires où les imams islamistes font régner la loi islamiste, la charia, et où les tribunaux islamistes concurrencent les tribunaux de l’Etat d’accueil. Ces petits califats ont aussi pour tâche d’empêcher toute forme d’intégration de leur population à la population d’accueil. Ils ont leurs formes d’économie parallèle et laissent le trafic de drogue s’épanouir si c’est nécessaire économiquement. Ils peuvent aussi le combattre si nécessaire. Ce trafic est destiné à l’exportation en dehors du califat localisé. A l’intérieur du califat localisé, la consommation de drogue est étroitement contrôlée comme toute forme de délinquance d’ailleurs.

Les services de police du pays d’accueil se félicitent parfois de voir la délinquance diminuer dans certains blocs d’immeuble. La prostitution disparait, la consommation de drogue se réduit, et les incidents liés à la petite délinquance sont beaucoup moins nombreux. Mais il ne faut pas s’en féliciter de façon superficielle. Cela signifie généralement que les islamistes révolutionnaires ont pris le contrôle de la population et notamment de la jeunesse. Superficiellement, le calme et l’ordre règnent. Mais certaines activités fleurissent en secret comme le trafic d’armes. Dans les pays occidentaux notent les spécialistes russes, la population est désarmée (sauf certains pays comme la Suisse ou les Etats-Unis) mais les islamistes sont à peu près les seuls à accumuler les armes de façon occulte. La législation sur le port d’armes est ridiculisée. On sait qu’un terroriste sur les Champs Elysées à Paris avait obtenu six ports d’armes différents dans différentes préfectures et pourtant il était sur le fichier S des suspects en terrorisme !

On ne peut pas dissocier le problème du terrorisme de celui de l’immigration clandestine, comme le veut la pensée officielle en Occident. Le terrorisme a des petites bases où peuvent s’exercer le recrutement et la formation des guerriers de l’islam révolutionnaire. Ces bases sont les territoires où les immigrés clandestins, ou légalisés pour certains, s’entassent en grand nombre de façon incontrôlée. Ces bases géographiques sont le socle des activités islamistes révolutionnaires, ce sont les « califats localisés ».

Il est à souhaiter que le califat de Syrie et d’Irak, Daech, disparaisse militairement de ces pays grâce aux forces russes, à l’armée syrienne, à l’armée irakienne, aux pechmergas kurdes et aux forces occidentales d’appoint. Mais même une telle victoire, qui semble proche aujourd’hui, n’empêchera pas le terrorisme de fleurir à partir des petits califats localisés dans les banlieues des villes d’Europe occidentale ou d’ailleurs. L’idéologie islamiste révolutionnaire va continuer à se répandre dans une jeunesse qui a perdu ses repères religieux, nationaux et culturels, même en l’absence d’un centre étatique visible. On a connu cela avec le socialisme révolutionnaire avant la révolution bolchevique en Russie. Les militants révolutionnaires organisaient des réseaux à partir de petites bases très structurées dans certains milieux ouvriers. Mao Tsé Toung a très bien dit que le militant révolutionnaire n’est efficace que s’il vit au sein du prolétariat comme le poisson dans l’eau. L’eau nourricière est présente pour nos djihadistes d’aujourd’hui et de demain dans les « Califat localisés ».

La notion russe de « Califat localisé » nous paraît très précieuse pour l’observation et la lutte anti- terroriste dont nous avons besoin dans notre société déracinée. Ces califats sont des noyaux d’enracinement pour les terroristes à venir et doivent donc être combattus comme tels et non tolérés par des pouvoirs publics inconscients.

Outre l’action pour empêcher la multiplication des califats localisés, il faut aussi réarmer moralement le pays, mais comme disait Kipling, ceci est une autre histoire !

 

[1] La vie internationale, 2016, page 110

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



haut fonctionnaire, homme politique et essayiste français, ancien député, ancien conseiller général, ancien conseiller régional, Président de "Agir pour la démocratie directe", responsable du Libre journal de la résistance française toutes les quatre semaines sur Radio Courtoisie.


16 thoughts on “Les Russes dénoncent la construction de mosquées, responsables des « califats localisés » chez nous

  1. u figuré

    Excellent article d’Ivan Blot, comme d’habitude ! Il faudrait (il faudra) que l’armée appuyant CRS et policiers, investisse les cités infestées par cette peste « lépreuse » puante et détruise les mosquées ! ensuite, donner 1 semaine (pas une de plus!) aux musulmans pour quitter fissa le territoire français ! passé ce délai…on tire à vue ! micron aura les coronès pour faire ça ? A votre avis ?

    1. Marie

      Il faudrait faire vite alors, car il y a déjà un nombre conséquent de muzz dans l’armée et la police, ce qui devrait être interdit.

  2. joud

    L’armée de terre 30 % de muzzs, un lieutenant-colonel ( musulman) à Marseille, il est impossible de se passer de ces volontaires musulmans.

  3. Caroline

    On est mal parti, c’est moi qui vous le dit.
    L’avenir de notre pays est sombre…. A moins que ces volontaires musulmans deviennent comme leurs anciens des Harkis.

  4. Xtemps

    Oui excellent article, mais je ne crois pas un seul instant que nos dirigeants soient aussi inconscients et innocents que cela, comme c’est dit dans l’article, je veux bien croire qu’il y a des crétins en politique, mais là c’est trop gros pour faire passer comme tous nos politiques comme étant des inconscients.
    Je crois que du contraire, nos politiques savent exactement ce qu’ils font et sont bien des criminels responsables, et malgré la situation grave en Europe, ils continuent leurs folies imbéciles, ils savent exactement les conséquences que cela engendre les musulmans au milieu de nos populations en Europe, que cela ne peut que terminer en conflit tôt ou tard.
    Cela fait 1400 ans que des musulmans massacrent des innocents au nom de l’islam meurtrière et criminogène, donc bien plus longtemps que les Nazis, les fascistes et les communistes ensembles.
    Ils savent très bien que les musulmans ne peuvent pas s’intégrer dans nos peuples mécréantes pour les musulmans qu’ils considèrent comme impurs, l’ancien Roi du Maroc avait prévenu Anne Saint Claire devant la caméra.
    Et personne va me faire croire que nos dirigeants ne savent pas.
    Nos escrocs imposteurs dirigeants ainsi que l’Union Européenne sont bien des assassins, déjà à cause des attentats, ils ont du sang sur les mains, avec leurs politiques d’immigrations criminels depuis des dizaines d’années, sans oublier les autres graves problèmes en Europe qu’ils tentent de déguiser, manipuler et mensonges constamment de par les médias et autres.
    Nos escrocs imposteurs dirigeants sont nos vrais ennemis qui s’attaquent à nos peuples européens, et ils instrumentalisent l’islam contre l’Europe et le monde entier.
    Et ils suivent tous des sales types comme le Soros et autres crapules criminels, ils sont tous du même bois criminel.

    1. pouf

      Tout à fait de votre avis ! Et penser que certains vont mourir de leur belle mort sans avoir été inquiétés et après nous avoir pillés me rend malade !!!

  5. reader

    Vous avez tellement raison X Temps…Wagner avait raison http://www.isesco.fr par la ruse ou par la force dans des guerres civiles ils arrivent à leur fin. Pendant ce temps les collaborateurs préparent les valises et les bateaux hors bords près en cale comme Ce Ruquieir dans son château en bord de mer bateau en bas des escaliers direction Irlande, si un jour l’islam venait au pouvoir , avec nos armes nucléaires je ne donne pas cher aux autres pays… Après tout n’est-ce-pas la meilleure des choses…

  6. Armand LanlignelArmand Lanlignel

    Cette affiche: Ici prochainement, zone contrôlée par la sharia, est très parlante et devrait être mise en autocollant que l’on mettrait partout de façon à faire réagir les moins endormis.

  7. zipo

    L’Islam est une religion d’amour qui a progressé de manière simple , »tu te convertis ou l’on te coupe la téte « .C’est ainsi que le mahgreb est devenu musulman vers l’an 600 ,12000 tètes ont ainsi été coupées !Ces populations étaient Coptes (chrétiennes)ou animistes !
    Cette secte tueuse n’a pas évoluée depuis et le lavage de cerveau des enfants commence trés tot !
    Il est vrai que si l’on nous coupe la téte nous ne vivrons plus dans le péché!
    Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage!Islma veut dire soumission ,c’est déjà un signe avant -coureur!Apprenez l’histoire messieurs les élus ,peut étre que votre esprit s’ouvrira a l’évidence!!!!!!

  8. Gros Louis

    Poutine affirme que la race blanche est menacée de destruction

    Poutine a cru bon de faire une déclaration dont il a le secret. Ce qui est certain, c’est qu’il comprend, a minima, ce qui se passe à l’échelle de l’hémisphère nord et que cela est conditionné par une chose : le paradigme racial.

    White race is under attack pic.twitter.com/yt88DlfzOy
    https://twitter.com/EnglishRussia1/status/922157937958772736/video/1

    Voici la traduction :

    « Regardez ce qui se passe dans le monde, l’Inde, notre voisine, a une population de 1,2 milliards d’habitants. Et la Chine une population de 1,5 milliards. Les USA continuent de recevoir de plus en plus d’immigrés et, autant que je puisse en juger, sa population blanche et chrétienne est déjà submergée. Les Chrétiens blancs sont devenus une minorité, moins de 50% à présent. Le monde connait de grands changements. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, je dis juste que des changements globaux se déroulent. La Russie est effectivement un grand pays, de sa partie occidentale à ses frontières orientales, c’est un espace eurasiatique. Mais pour ce qui regarde sa culture, même sa langue, son groupe linguistique et son histoire, c’est indéniablement un espace européen puisqu’il est peuplé par des habitants issus de cette culture. Je dis ça parce que nous devons préserver tout cela si nous voulons rester un grand centre dans le monde. »

  9. infini

    Nos dirigeants qu »ils soient de droite ou de gauche sont irresponsables et inconscients: Il ne faut pas compter sur eux .A nous de prendre notre avenir en main

  10. CASSANDRE

    Et Le journaliste russe dit : « les états sont incapables d’arrêter cette évolution ».(invasion musulmane et changement de culture)

    Non, non, ils ne le veulent pas c’est tout. C’est dans leur intérêt. Pendant ce temps, ils créent une diversion malsaine qui occupent les citoyens, qui peut les décourager, les sidérer, les rendre dépressifs et incapables de SE REBELLER.

    Hier, un ami à qui je dépeignais la situation et les risques qui nous menacent, ma répondu: « ne me casse pas ma baraque ». Il me demandait de ne pas déranger son inconscience, son ignorance.Et ils sont si nombreux à réagir ainsi que c’est à desespérer.

    Cela dit, si Mr Poutine veut nous sauver, Pourquoi pas? Mais à la condition de ne pas nous coloniser.. Et ça c’est moins sûr.

Comments are closed.