Egalité en entreprise : écriture inclusive et gouvernement hors-la-loi


Egalité en entreprise : écriture inclusive et  gouvernement hors-la-loi


L’écriture inclusive utilisée dans un document officiel du Ministère du Travail !

Voir l’ensemble du document ici :

http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2017/10/Guide-Egalite-femmes-hommes-Mon-entreprise-sengage.pdf

Signé par les deux coupables : 

Pourtant, selon la loi Toubon, article 1 : « Langue de la République en vertu de la Constitution, la langue française est un élément fondamental de la personnalité et du patrimoine de la France.
Elle est la langue de l’enseignement, du travail, des échanges et des services publics ».

De plus…

L’Académie française ne tolère pas l’écriture inclusive :
http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#38_strong-em-fminisation-des-noms-de-mtier-de-titres-etc-em-strong
Or, c’est l’Académie française qui est chargée de poser les normes dans ce domaine depuis 1635.

On notera aussi la composition du groupe de travail qui a conçu ce document : que des femmes.

A moins qu’il y ait des transgenres et autres indécis du sexe dans le lot.
N’a-t-on pas affaire à un cas de « ségrégation professionnelle » ?

Le plus intéressant serait de savoir combien ont palpé les auteurs pour un document où les mots « islam », « voile » et « religieux » sont absents.

Direction de projet et de publication :
Corinne Hirsch, administratrice du Laboratoire de l’égalité
Membres du groupe de travail :
Laboratoire de l’Égalité
: Hélène Pénicaud, Françoise Vouillot et Judith Weissberg
DGEFP :
Kathleen Agbo, Claire Descreux, Marie Duporge, Nathalie Vaysse
DGT :
Marie Perrin-Ballaire, Olivier Barrat
DGCS/SDFE :
Geneviève Chabert-Thomas, Marine Darnault
ANDRH :
Armelle Bernard, Sylvie Brunet, Aline Crépin
ARACT Ile-de-France :
Salima Raïri
SARENZA :
Isabelle Bordas (voir p. 68)
U2P :
Catherine Foucher

 

Complément 

D’autres documents officiels comportent de l’écriture inclusive.
Un site évoque l’université de Tours :
http://lesmaterialistes.com/ecriture-inclusive-manuels-scolaire-universite-offensive-post-modernisme
Un autre celle de Poitiers et le CNAM :
http://www.7apoitiers.fr/enquete/2379/l-rsquo-ecriture-inclusive-divise
Même si la question ne paraît pas passionner les foules, c’est intéressant à savoir pour les recours contre les actes administratifs qu’ils pourraient adopter.
L’acte peut être annulé comme contraire à la Constitution et la loi Toubon, compte tenu du fait que c’est l’Académie française qui détermine ce qu’est la langue française au sens de ces textes.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


6 thoughts on “Egalité en entreprise : écriture inclusive et gouvernement hors-la-loi

  1. MaximeMaxime

    Pardon pour Olivier Barrat qui est le seul homme de l’équipe… c’est quand même étonnant que quasiment que des femmes aient travaillé sur ce « guide » qui pointe du doigt les hommes.
    par exemple : « En 10 ans, les hommes n’ont rajouté que 10 minutes par jour à leur participation au travail domestique et familial.
    COURAGE MESSIEURS ! »
    ça fait plus d’une heure par semaine, pas mal je trouve pour des corvées qui ne vont généralement plus chercher loin depuis qu’existent lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, aspirateurs autonomes etc.

  2. Joël

    Gouvernement hors-la-loi ? Il est plus préoccupé à imposer les salles de prières dans les entreprises que de l’égalité. Ou à pratiquer plus d’égalité envers les terroristes que ne le sont les Français.

  3. MaximeMaxime

    D’autres documents officiels comportent de l’écriture inclusive.
    Un site évoque l’université de Tours :
    http://lesmaterialistes.com/ecriture-inclusive-manuels-scolaire-universite-offensive-post-modernisme
    Un autre celle de Poitiers et le CNAM :
    http://www.7apoitiers.fr/enquete/2379/l-rsquo-ecriture-inclusive-divise
    Même si la question ne paraît pas passionner les foules, c’est intéressant à savoir pour les recours contre les actes administratifs qu’ils pourraient adopter.
    L’acte peut être annulé comme contraire à la Constitution et la loi Toubon, compte tenu du fait que c’est l’Académie française qui détermine ce qu’est la langue française au sens de ces textes.

  4. Amélie Poulain

    Ces gens nient tout simplement la différence, il faut tout généraliser et harmoniser, que rien ne dépasse…. Après on s’étonne que beaucoup n’aient plus envie d’avancer ou d’investir.

  5. Philiberte

    « des corvées qui ne vont généralement plus chercher loin depuis qu’existent lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, aspirateurs autonomes etc. »

    Madame Maxime doit être contente de lire ce genre de remarque. Incroyable qu’on puisse écrire sans honte ces remarques.
    Heureusement qu’il existe ces appareils, car les hommes ont envoyé leurs femmes au boulot, au moins 35 heures par semaine, et ne font pas plus de travail à la maison pour ça.
    Croyez-vous qu’une heure de plus par semaine compense tout ce que fait une femme à la maison?

Comments are closed.