La mairie écolo de Grenoble aime les statistiques ethniques si elles dénoncent les contrôles au facies


La mairie écolo de Grenoble aime les statistiques ethniques si elles dénoncent les contrôles au facies

Illustration : exposition « Égalité trahie : impact des contrôles au faciès «  (reportage de Fr3 Auvergne-Rhône-Alpes)

 

Beaucoup d’entre vous apprécient les journaux régionaux de la 3 :  c’est le « JT 19/20 des régions ».

On y parle de la première pêche à la coquille St-Jacques à Dieppe (FR3 Normandie), de l’exposition sur Benjamin Rabier à Périgueux ( FR3 Aquitaine) et malheureusement, de la pose de la première pierre de la mosquée de la Meinau à Strasbourg (FR3 Alsace) :

Sorte d’Hagia Sophia du Rhin avec ses minarets de 36m, elle écrasera les pauvres églises Saint-Amand et Saint-Vincent-de-Paul (mochetés des années 60-70), consacrant l’emprise turque du quartier et notamment du Millî Görüş mouvement islamiste turc.

« Le projet est conséquent : 5500 m2 dont 900 de salles de prière, une mezzanine réservée aux femmes, ce qui devrait en faire l’une des plus grandes d’Europe » rapporte FR3 Grand Est.

Mais laissons nos Turcs alsaciens et leur quatrième grande mosquée pour descendre à Grenoble et visiter son « exposition sur le contrôle au faciès » (FR3 Auvergne-Rhône-Alpes).

Elle fait bien sûr polémique car « des micro-organismes composés de 50% de volontaires et de 50% de citoyens tirés au sort sur les listes électorales » ont décidé d’installer devant la préfecture des panneaux stigmatisant « une fois de plus les forces de l’ordre, comme l’avait fait la fresque peinte en juin 2016 dans le cadre d’un festival de street art qui représentait deux CRS frappant Marianne sur le sol. » (syndicat Alliance Police Nationale)

Voir notre article sur le sujet.

Le directeur départemental de la sécurité publique de l’Isère, Patrick Mairesse, s’était alors indigné dans Le Dauphiné libéré :

« Quand la collectivité locale finance, sur l’argent des contribuables grenoblois, une fresque réalisée dans le cadre d’un festival subventionné à hauteur de 25.000 euros, à la vue de tous, dans l’espace public, elle est responsable des messages passés ».

Cette fresque avait été défendue par le maire de Grenoble, Éric Piolle (Europe Écologie Les Verts), sorte d’Hidalgo des Alpes, connu également pour ses positions pro-cannabis et anti-voiture.

Le centre-ville a été piétonnisé de force et tout Grenoble roule à 30km/h (1) pour devenir une « ville apaisée » selon l’édile

En revanche, avec cette exposition dénonçant « le contrôle au facies », pas d’apaisement au programme entre les « djeun’s » et les forces de l’ordre.

Celle-ci se nomme « Égalité trahie : impact des contrôles au faciès «  et a été mise en place par des « Conseils Citoyens Indépendants ». Son partenaire n’est autre que l’Open Society Justice, la fondation du milliardaire Georges Soros.

Achille Ndari, Adji, Morad, Ruddy, Saïd ou encore Hicham ont raconté à la fondation américaine « le traumatisme que constitue un contrôle d’identité de police ». D’où leur sentiment… d’insécurité.

Curieusement, aucun intervenant n’est d’origine asiatique, slave, sud-américaine, juive séfarade, italienne ou portugaise dont les facies s’avèrent parfois très « typés ».

Cette exposition, présentée au JT 19/20 (à 10’40’’) du 19 octobre, balance des tas de statistiques :

« Noirs ou arabes : 6 à 8 fois plus de risques d’être contrôlés par la police »

« 25%  des personnes issues de minorités résidant en France signalaient avoir subi un contrôle policier au cours des deux années écoulées, contre seulement 10% des individus appartenant à la population majoritaire ».

« De même, une étude conduite en 2010 par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) mettait en évidence que la fréquence des contrôles d’identité ou des contrôles routiers visant les personnes originaires d’Afrique du Nord ou d’Afrique subsaharienne sur le territoire français représentait, à l’échelle européenne, l’un des taux les plus élevés de contrôles affectant les minorités ».

FranceInfoTV en rajoute pour confirmer, qu’en 2007-2008, « 42 % des personnes d’origine sub-saharienne vivant en France entretenaient un sentiment de défiance vis-à-vis des forces de l’ordre« .

Là aussi, étrangement, les statistiques ethniques (pourtant interdites en France de la part des institutions) ne posent aucun problème à la mairie de Grenoble. Dans ce sens, elle les encouragerait même !

Mais alors, on aimerait bien les mêmes études sur l’origine ethnique des individus qui peuplent nos prisons ou responsables des milliers « d’incivilités » à l’encontre des français de souche (ou pas).

Qui pourrit nos quartiers ? Qui viole ? Qui vole ? Qui deale ? Qui embrase des milliers de voitures à Noël (à Strasbourg, à la Meinau justement) ? Allez, balancez vos statistiques ethniques !

Il y a 5 ans, le JT 19/20 rapportait l’assassinat de Kevin et Sofiane à Grenoble :

« Le vendredi 28 septembre 2012 au soir, dans le parc Maurice Thorez d’Échirolles, Kevin et Sofiane étaient pris à partie par une bande venue de la cité voisine de la Villeneuve de Grenoble. Armés de couteaux, d’un pistolet à grenaille, d’une bouteille de vodka et d’un marteau, les assaillants procédaient à un véritable lynchage des deux victimes. Kevin, étudiant en master, avait reçu huit coups de couteau, dont un mortel au poumon. Sofiane, éducateur, avait, lui, été poignardé une trentaine de fois et frappé au crâne avec un marteau. Il était mort le lendemain de multiples hémorragies internes ».

Le chanteur Calogero, issu lui-même d’un quartier d’Échirolles, en avait fait une chanson, contribuant à faire connaître l’ultra-violence des banlieues grenobloises.

Mais qui étaient les tueurs, parfois mineurs à l’époque ? On ne le saura pas mais on le devine (lire l’article de Christine Tasin à ce sujet : http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/18/surdelinquance-des-jeunes-dorigine-maghrebine-confirmee-par-le-senat/)

Les auteurs des attentats de 2015 se prénommaient Chérif et Saïd Kouachi, Amedy Coulibaly, Salah et Brahim Abdeslam, Chakib Akrouh, Abdelhamid Abaaoud, Foued Mohamed-Aggad, Ismaël Omar Mostefaï, Samy Amimour… Auxquels s’ajoutent les noms de Sid Ahmed Ghlam, Mehdi Nemmouche, Ayoub El Khazzani et de leurs complices dans la litanie des faux loups solitaires mais vraie meute d’islamistes.

Alors, pour lutter contre le terrorisme, on fait quoi ? On cible prioritairement l’extrême droite ? Les cathos de la Manif pour tous ? La jeunesse blonde aux yeux bleus ? On contrôle qui : le papy de Dordogne, sa deuche et son sac de patates ? Le bouseux du Cantal au sortir du buron ? La vachère de Chartreuse ?

Pour cette exposition, la secrétaire départementale du syndicat Alliance Police Nationale Isère, Valérie Mourier, estime que « cela sert en fait à cautionner une certaine population qui n’aime clairement pas la police ».

Cela paraît évident. A celle-ci, on pourrait ajouter la gauche, l’extrême gauche et les écolo-islamo-bobos dont fait partie Éric Piolle, le maire de Grenoble.

D’ailleurs, pour lutter contre « l’insécurité policière », il n’avait rien trouvé de mieux que de supprimer la vidéosurveillance.

On connaissait le crétin des Alpes et le dahu, il existe désormais le « Piolle de l’Isère »…

Photo : le « Cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle » par trevor.hornsby

1) à Grenoble, si vous avez le temps, empruntez la troisième plus longue avenue d’Europe, le « Cours de la Libération-et-du-Général-de-Gaulle » et ses 7,8 km. A 30 km/h, vous aurez le temps d’admirer les massifs du Vercors, de Chartreuse et de Belledonne.





15 thoughts on “La mairie écolo de Grenoble aime les statistiques ethniques si elles dénoncent les contrôles au facies

  1. durandurand

    Comme toujours les stat et la loi ,ils s’en servent quand cela les arrange ces renégats de la ripoublique .

  2. Xtemps

    Ces musulmans se font voler plus de 200 milles milliards de dollars par an en pétrole par leurs gouvernements et les nôtres corrompus qui s’entendent bien entre eux, que ces musulmans ne voient pas.
    Ils sont les plus grands pigeons de la planète.
    Avec 200 milles milliards de dollars pas an, tous les pays musulmans seraient les plus riches du monde! et nous les peuples européens, nous aurions pas autant des musulmans pauvres à entretenir chez nous en Europe.
    Et ceux là ils se plaignent pour un contrôle de police et de guerre contre la polices française!!!!, ils se font arnaquer par leurs propres dirigeants d’origines de leurs pays, mais çà ils ne voient pas!!.
    Mais quel cons!, mais quel cons! ces musulmans!, çà c’est la manipulation depuis des siècles avec leurs Maître musulmans manipulateurs qui les font voir ailleurs pendant qu’ils leurs volent leurs richesses pétrolières.
    Leurs maîtres leurs disent d’aller faire pipi pour la cause d’Allah, ils s’y vont ceux là, pfff!!!.
    Quand les peuples n’ont rien à dire et que les musulmans pigeons sont dans un tel état psychologique lamentable, c’est ce qui arrive évidement!.
    Mais nous les peuples européens devons encore en faire les frais à cause des escrocs imposteurs aux pouvoirs, qui ouvrent les portes toutes grandes ouvertes de l’Europe à tout va par la force contre notre volonté, pendant qu’ils nous volent dans nos caisses d’états et les immigrés, surtout les musulmans avec!.
    L’obtention de la carte d’identité pour les immigrés, le racisme, l’islamophobie et autres escroqueries du même genre, coûtent très cher à tout le monde, immigrés avec, surtout aux musulmans.
    Une belle arnaque bien pratique pour les escrocs imposteurs aux pouvoirs ce racisme à deux balles.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je n’ai pas l’impression que Boutef ou le roi d’Arabie se fassent, par nous, voler quoi que cela soit.

      Ce sont bien plutôt eux qui nous volent …

      Et qui volent leurs peuples au passage.

  3. Christian Jour

    Si vous ne voulez pas être contrôlés, tirez vous, foutez le camp, de l’air, nous les Français de souche on s’en portera mieux. La France ne vous appartient pas, ne vous a jamais appartenu et ne vous appartiendra jamais et emmenez avec vous tous ces gauchos de merde qui vous aiment tant et qui trahissent la France.

  4. gilles

    Les policiers font leur boulot, et cette statistique est équivalente au pourcentage des détenus issus de l’immigration dans nos prisons, il n’y a pas de quoi fouetter un chat

  5. Machin chose

    Curieusement, aucun intervenant n’est d’origine asiatique, slave, sud-américaine, juive séfarade, italienne ou portugaise dont les facies s’avèrent parfois très « typés ».

    ////////

    hé ! ho !!

    vous oubliez les arabes du golfe et d’ arabie sodomite, eux avec leurs tronches de Bédouins, personne ne les contrôle a Cannes quand ils font vrombir les moteurs de leurs Ferrari et autres Maserati en descendant la Croisette a 80 km/h

    parce que question « faciès » on peut confondre avec Féces sans se tromper!

    surtout pas d’ emmerdes , n’ est ce pas cher David Lisnard ??

    ses cow boys municipaux a dos de grosses motos , flingue a la hanche droite,deviennent sourds, même quand un de ces tarés arabes descend la rue d’ Antibes avec un vrombissement de boeing qui décolle!
    par contre le malheureux Cannois qui se gare (comme il peut) contribue trés vite au budget de la ville par un PV bien salé !

  6. Caillette aux herbes

    Et c’est quoi la proportion dans les prisons ? Et quelle proportion dans les casiers judiciaires ? Et puisqu’il s’agit de risques , combien pour moi d’être victime ?

  7. Joël

    Négation de la réalité. Remplacez les 2 CRS par un noir et un arabe et vous avez le pourquoi du contrôle au faciès. L’actualité régionale (faut pas compter la nationale) nous le démontre tous les jours.

  8. Ugh

    Ah Grenoble, que de bons et beaux souvenirs! Mais… déjà dans les années 1986-1991, je me suis fait pèter plus d’une serrure de voiture par an. A préciser, je ne roulais pas en Maseratti et je ne garais pas souvent dans les zones à éviter!

    1. Frontalier74

      Moi, c’était en 95 à Aix-les-Bains : une vieille R9 qui marchait du tonnerre et qui m’aidait à effectuer un stage non rémunéré à la mairie.
      Ils me l’avaient volée et s’en était servie pour un rodéo. On l’a retrouvée complètement cassée.
      Plainte au commissariat : « vous savez, on ne les retrouvera pas, passez à autre chose »…

  9. chapy

    normal les controles qui c’est qui fait les attentas les arabo-musulmans donc c’est eux qu’ils faut controler

  10. Mariette

    Il faudrait rétablir l’équilibre quand même hein !
    Pourquoi les vieilles personnes ne sont presque jamais contrôlées ? hein ? pourquoi ?
    Surtout les vieux qui marchent avec des cannes, ils ont l’air très menaçants ceux-là !
    Il sont trop polis pour être honnête !

  11. frejusien

    Ils se plaignent sans arrêt, mais s’ils ne sont pas contents, qu’ils se cassent, personne ne les retiendra,
    On se demande bien pour quoi ils persistent à rester dans un pays qui les traite aussi mal, sont-ils de gros masos ??

    on dirait qu’ils veulent le beurre et l’argent du beurre,
    non seulement, il faut leur donner tout ce qu’ils demandent mais en plus, il faudrait les laisser aussi faire ce que bon leur semble, il n’y a plus aucune limite…
    Profiter d’une civilisation construite par d’autres tout en évitant d’en respecter les règles et les devoirs

    Les devoirs, c’est pour nous, les droits multiples et variés, c’est pour eux,

    de toute façon ,c’est bien ce que la gauchiasse leur a inculqué

  12. concombre masqué

    Tiens c’est curieux,80 pour 100 des détenus sont musulmans ou issus d’afrique du nord ou bien sub- saharienne,le reste se le disputant les gitans et les malfaisants de l’est,merci l’europe.Quand on voit comment se terminent les contrôles,violence,délit de fuite,je me demande à quel stade de naîveté sont rendus les islamos- collabos.

Comments are closed.