« Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui, d’une manière générale, non »


« Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui, d’une manière générale, non »

Lettre du Père Charles de Foucauld adressée à René Bazin, de l’Académie française, président de la Corporation des publicistes chrétiens, parue dans le Bulletin du Bureau catholique de presse, n° 5, octobre 1917 :

Tout y est… Plus de 100 ans avant, une extraordinaire clairvoyance !

Charles de Foucauld a été canonisé le 13 novembre 2005.

 

« Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l’Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l’esprit ni le coeur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l’étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ;

D’autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu’elle a avec les Français (représentants de l’autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d’elle.

Le sentiment national ou barbaresque s’exaltera dans l’élite instruite : quand elle en trouvera l’occasion, par exemple lors de difficultés de la France au dedans ou au dehors, elle se servira de l’islam comme d’un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.

L’empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d’habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d’habitants rompus au maniement de nos armes, dont l’élite aura reçu l’instruction dans nos écoles.

Si nous n’avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous chasseront.

Le seul moyen qu’ils deviennent Français est qu’ils deviennent chrétiens.

Il ne s’agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, oeuvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.

Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui. D’une manière générale, non.

Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ;

Avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du « Medhi », il n’y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le Medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans.

Dans cette foi, le musulman regarde l’islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s’il est soumis à une nation non musulmane, c’est une épreuve passagère ;

Sa foi l’assure qu’il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ;

La sagesse l’ engage à subir avec calme son épreuve;  » l’oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s’il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération « , disent-ils.

Ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu’aux Allemands, parce qu’ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d’honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles.

Mais, d’une façon générale, sauf exception, tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du Medhi, en lequel ils soumettront la France.

De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d’un peuple étranger qu’on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ?

Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d’apostasie, un renoncement à la foi du Medhi… »

Charles de FOUCAULD

Medhi = Le Bien-aimé = le Sauveur de l’Islam

http://associationclarifier.fr/lettre-du-p-charles-de-foucauld-1907/





13 thoughts on “« Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui, d’une manière générale, non »

  1. PUGNACITÉ

    Puisque majoritairement ils font primer la loi religieuse.et font fi des lois de la République,ils ne sont donc pas miscibles et devraient être contraints de quitter ce pays.
    Il y a plus de 50 états politico religieux susceptibles de les accueillir.
    Malheureusement telle n’est pas leur volonté.
    Ils semblent préférer instaurer un combat en France pour imposer leurs lois.

  2. Villeneuve

    Bonjour,
    La conversion d’un musulman en Chrétien me semble impossible tant les doctrines sont différentes. Dans tous les cas, le musulman qui voudrait échapper à la condition animale dans lequel l’islam le soumet serait frappé d’apostasie. Un crime en terre d’islam…Un crime en terre Française aussi.
    La République Française elle-même reconnait à l’islam cette restriction à la liberté religieuse puisque aucun des textes régissant les rapports de l’islam avec la république ne contient ce droit au choix religieux. Mr Chevènement en 1999 ou 2000 avait lâché sur ce point et retiré un article sur la liberté religieuse dans le cadre d’une convention destinée à règlementer et développer (!?) l’islam en France.
    Dès lors, toutes les associations religieuses musulmanes en France sont illégales puisqu’elles ne reconnaissent pas ce principe fondamental de la République, savoir le droit à l’apostasie. Droit confirmé par la convention européenne des droits de l’homme, Droit confirmée par le préambule…,etc…etc..

  3. Lio de France

    Dans cette affaire, les musulmans sont les alliés objectifs des francs-maçons qui veulent, tous deux, éradiquer les racines chrétiennes de la France.
    Pour reprendre le slogan de nos adversaires : No pasarán !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      ne donnons pas plus d’importance qu’ils en ont aux Francs-maçons, il y a des loges d’islamo-collabos d’autres non

  4. Laurent P.Laurent P.

    Souvenir, souvenir…
    La première fois que je suis tombé sur ce texte oh combien édifiant et visionnaire, c’était sur le (défunt) site France-Echos en 2006, il y a déjà ONZE ans.
    On en retrouve une archive avec sa belle mise en page bleu-blanc-rouge sur
    https://sitamnesty.wordpress.com/2007/12/04/charles-de-foucauld-des-musulmans-peuvent-ils-etre-vraiment-francais/
    La lettre est beaucoup plus longue dans sa version in-extenso (présente aussi sur la page ci-dessus).
    Ce qui est terrible c’est de se dire que les enfants de moins de 11 ans n’ont jamais connu qu’une France en proie à l’invasion-occupation musulmane que nous n’avons pas su renvoyer dans son désert, et même pire : que nous avons en fait nous-même provoqué par notre bêtise et notre lâcheté.

  5. frejusien

    Donc, tout a déjà été dit il y a une centaine d’années, mois pour mois,
    Ce père de Foucault, qui vivait au milieu des infidèles mahométans, les avait bien jugés, et avait pris l’ampleur du problème que cela pourrait poser à la France par la suite,

    Nos gouvernements ne se sont donc pas renseigné, avant de faire venir cette engeance dans notre pays.
    Il y a de nombreux écrits de français sur cette pseudo-religion et ses adeptes, et tous disent grosso-modo la même chose : les musulmans ne nous supporteront que lorsqu’ils auront le dessus, c’est leur but ultime

  6. Xtemps

    Nous avons tellement de témoignages pour montrer le vrai visage de l’Islam meurtrière et criminogène, par des apostats, par des personnes qui ont vécu parmi les musulmans qui connaissent bien ce monde là, le coran, il suffit de lire pour se rendre compte de la menace de l’Islam criminogène et génocidaire pour le monde entier non musulmans.
    Et pourtant nos dirigeants refusent de reconnaître l’Islam comme une meurtrière et génocidaire contre tous les mécréants de la terre, qui n’existent pas, mais les musulmans le croient et peuvent agir à tout moment dans les pays occupés.
    Pire! nos dirigeants ne veulent même pas en faire l’examen et nous laissent tous avec une communauté d’assassins potentiel qui peut agir à tous moments.
    Et cela malgré les avertissements à plusieurs reprises qui leurs ont été faite, de par les attentats meurtrière en Europe et dans le monde entier, des témoins, des apostats de l’Islam, ils continuent les politiques dictatoriales migratoires criminels envers et contre toutes raisons, sans se soucier des peuples européens autochtones, avec des insultes du racisme et autres excuses bidons qui n’ont aucun rapport avec la réalité, qui n’existent mêmes pas dans les documents de l’ONU et des droits de l’homme, en les bafouant de tous côtés, avec des lois liberticides, non respect des peuples européens autochtones eux mêmes et de la démocratie complètement dévoyé et dénuer de sens, non respect du référendum pour empêcher les peuples européens autochtones de décider pour leurs avenirs.
    Tout est dit, nos décideurs de force contre la volonté des peuples européens autochtones, sont des dictateurs Fascistes, des assassins et des criminels psychopathes.
    Que nous devons considérer ces dictateurs fascistes comme nos ennemis de tous les peuples européens autochtones et de tous les peuples du monde.

  7. pierre

    alors la seule solution FN pour sauvegarder nos enfants et nos coutumes de notre pays sinon on finira comé la Syrie et les seuls qui nous sortira de cette guerre civile les américains encore une fois mais plus dur les mêmes conditions avec notre général de gaulle

  8. Dorylée

    – Eh Macron? tu connais le père Charles de Foucault ?
    – Ben oui ! C’est celui qui animait  » Qui veut gagner des millions  » !
    Voilà, voilà. La culture française, selon l’Élysée, n’existe pas…

Comments are closed.