10 vaches vont aux prés ? Des vaches ont des clarines ? Plaintes contre les agriculteurs…


10 vaches vont aux prés ? Des vaches ont des clarines ? Plaintes contre les agriculteurs…

Illustration : France Bleu Pays de Savoie

Chroniques judiciaires d’une France qui devient folle

De dangereuses délinquantes empêchent l’honnête citoyen de se mouvoir à sa guise en Vallée verte (Haute-Savoie).

« L’agriculteur de Vailly (Haute-Savoie) est l’objet d’une plainte pour « obstruction de la voie publique » car ses dix vaches empruntent la voie communale pour aller aux prés » nous informe France Bleu.

Extrait de sa page Facebook :

Cette histoire risible fait suite à une autre plainte concernant le bruit des cloches de vaches du Chablais cette fois-ci, toujours en Haute-Savoie :

« Excédés par le bruit de tintement, douze propriétaires de résidences secondaires, presque tous britanniques, avaient lancé début septembre une pétition contre les clarines des bovins de la commune«  rapporte encore France Bleu Pays de Savoie.

Et si les Français se plaignaient contre le tapage nocturne pendant le ramadan, le rap à tout-va, les rodéos sauvages, les moto-cross et les quads des cités ? Chiche ?

 





57 thoughts on “10 vaches vont aux prés ? Des vaches ont des clarines ? Plaintes contre les agriculteurs…

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    « Excédés par le bruit de tintement, douze propriétaires de résidences secondaires, presque tous britanniques, avaient lancé début septembre une pétition contre les clarines des bovins de la commune« À ces Britanniques, je leur dis : Go home !

    1. Joël

      Et ce sont ces mêmes connards qui, s’ils habitaient juste à côté de « big ben », trouveraient ça tout-à-fait normal et ravissant. Que ces « réfugiés » retournent donc en Angleterre puisque celle-ci a retrouvé son indépendance.

  2. Massilia

    Le préfet n’a qu’à envoyer la police pour faire escorter les vaches comme cela se fait lors d’occupation illégale du domaine public dans certaines villes MDR.
    C’est d’une tristesse et le pire c’est que la plainte va être instruite. Plainte déposée par qui ???

  3. charvet

    si ils sont pas content ils n’ont qu’à aller dans les villes.
    je prefere entendre les cloches des vaches que les bruits des scooters en idf.
    sont ils devenus fous ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      les pétitions ne servent à rien et sont nuisibles il vaut mieux écrire ou téléphoner au Maire pour appuyer les agriculteurs

      1. Cécile ComeauCécile Comeau

        C’est ce que j’ai fait cet après-midi en direct de Québec, des heures avant de consulter votre site Internet. Ben oui, même au Québec, de l’autre côté de l’Atlantique, nous en avons entendu parler de ce con qui a porté plainte…et des gendarmes pas plus brillants qui ont convoqué le fermier au commissariat. Les gendarmes n’ont-ils pas mieux à faire? Il semble que non, en Haute-Savoie. Il n’y a pas de bandits là-haut? Ils s’ennuient et ne savent pas à quoi passer leur temps… Décidément, le diable est aux vaches.

  4. Claude LaurentClaude Laurent

    « Il y a deux choses d’infini au monde : l’univers et la bétise humaine….mais pour l’univers j’en suis pas très sûr » (Albert Einstein)

  5. Monbéliardes

    Mais les vaches se sont toujours déplacées pour aller aux champs!…
    Il faut laisser les agriculteurs faire leur travail, qui est dur.
    Qui porte plainte ? un citadin en mal de campagne qui n’a rien compris??

      1. Montbéliardes

        Non ce n’est pas marqué pour l’obstruction ,,
        (c’est juste indiqué pour l’histoire des cloches..)

  6. gib34

    mais c’est bien sûr le magistrat et les gendarmes peuvent envoyer un PV aux vaches elles paieront avec de la bouse.

    1. Marie

      Au choix des propriétaires de résidences secondaires, des « néo ruraux » ou des anciens pequenots aigris depuis qu’ils sont obligés de s’exiler en ville pour avoir un boulot. J’ai l’exemple d’une copine, fille d’agriculteurs qui vit maintenant en région parisienne et qui a fait un scandale en revenant en vacances chez ses parents car elle était dérangée par le chant du coq d’une voisine.

    2. Cécile ComeauCécile Comeau

      La photographie devrait être publiée avec l’identité et l’adresse de la personne. Le conseil municipal devrait avoir le droit de l’expulser de la commune. Qu’il aille vivre en ville, pauvre con.

  7. durandurand

    Vraiment le monde marche la tête à l’envers , c’est d’un ridicule , mais un ridicule qui emmerde le monde .Les cons qui ont osés faire une pétition contre les cloches feraient mieux d’orienter leurs combats contre l’invasion muzz , encore des cons utiles .

    1. claude t.a.l

      J’ai peur de m’être mal exprimé :

      Ce n’était pas, bien sûr, une critique de cet article parfaitement pertinent,
      mais une façon de dire : personne ne critiquera les bobo-écolos débiles qui ne connaissent rien à rien et racontent n’importe quoi .
      Eux, personne ne leur sautera sur le poil .

  8. Machin chose

    puisqu elles garderont leurs clarines,

    rien que pour emm … les anglais prpriétaires de résidences secondaires qui ont déposé plainte, je suggère d’ apprendre aux agriculteurs d’ apprendre a jouer de la clarinette pour accompagner leurs braves bêtes

    1. Humour Humour

      Tiens , pas plus tard que tout de suite , je pars pour mon « foutinge » avec une clochette au cul ; comme ça , juste pour provoquer !

  9. Christian Jour

    Mais ils vont nous casser les couilles pendant combien de temps encore les étrangers. Si ils n’aiment pas nos coutumes qu’ils aillent se faire fumer dans leurs pays d’origine et qu’ils arrêtent de nous faire chier. merde ça suffit maintenant. Dehors pour tous ceux qui ne sont pas content.

  10. Fomalo

    Les douze  » Britanniques » ce ne seraient pas des londoniens muslims d’ origine pakistanaise comme Sadiq Khan leur maire ?

  11. Jean Pierre

    So British cette pétition. Les anglais pleurent car chez eux, Big Ben ne sonnera plus pendant 4 ans (à cause d’une restauration qui devrait coûter la bagatelle de 37 millions d’euros) mais pour quelques petites cloches bien françaises, ils nous font un caca nerveux…

  12. danielle

    encore des bobos qui veulent vivre à la campagne sans les inconvénients : chants de coqs odeurs de fumiers cloches des vaches ou troupeaux sur la route …j’ai déménagé à la campagne car je prefere le champs des coqs les cloches au ramdame de jeunes qui braillent sous les fenètres à toute heure de la nuit interdisant aux gens qui bossent de se reposer!…..ayant habité dans le 74 plus de 45 ans beaucoup d’anglais(montagne) de moyens orientaux(bords de lac) ont acheté dans le departement alors que les natifs ne peuvent plus ….

    1. Frontalier74

      Pour sûr !

      Ici, pour posséder un chalet en montagne, comptez 400 000€ minimum (avec un terrain ridicule et à rénover).

      L’idéal évidemment est de travailler en Suisse voisine et vivre en France, j’imagine que ces « anglais » sont en fait des fonctionnaires internationaux du Cern, de l’Onu ou de l’OIT… Une population hors-sol, aisée, urbaine, hyper-connectée, très mobile (macronienne quoi) désirant « s’oxygéner » dans un coin rustique…

      Le problème, c’est que les rustauds habitent encore la montagne et leurs tarines aux clarines pêtent du méthane et meuglent à tout-va… Sans compter le pictave qui coquerique aux aurores.

      Ça donne envie de remigrer à Notting hill…

  13. palimola

    L’étendue de la connerie humaine est vraiment infinie on peut l’affirmer sans crainte de se tromper , cette histoire n’est malheureusement pas un cas isolé . Trop souvent des citadins vont habiter a la campagne ( du moins ce qu’il en reste ) et veulent la façonner tout comme l’était la ville d’où ils viennent , béton goudron centre commercial et parkings , lotissements bien ordonnés . Le boucan des sirènes de pompiers , voitures de police embouteillages et défilé de Belphégors ne les dérange pas ils sont conditionnés pour ça , par contre le coq du paysan qui chante , les cloches des vaches , la transhumance des moutons , les chasseurs ou même les cloches de l’église ça ils ne supportent pas , dans le sud j’en ai même entendu se plaindre du  » vacarme  » provoqué par le chant des cigales . J’ai connu un personnage qui a eu la chance et surtout les moyens de se payer une belle maison entourée d’arbres sur un beau terrain plat . Un arbre ça perd ses feuilles et il faut les ramasser c’est comme ça depuis la nuit des temps …c’est la nature , et puis les enfants entrent dans la maison avec de la terre sous les godasses …et oui les arbres poussent dans la terre ! Ce gros problème pour ces gens nés et élevés en ville fut vite résolu , les arbres furent abattus ( la plus grande partie ) et le terrain goudronné , plus de terre dans la maison et plus de feuilles a ramasser ………ils avaient reproduit l’environnement d’où ils venaient ! Alors pourquoi venir habiter a la campagne ??

  14. inconnue

    comme toujours des idiots de citadins arrivent en campagne,savent parfaitement les avantages et quelques inconvénients et ensuite veulent faire leurs lois, empêcher les cultivateurs de travailler, subitement les cloches de l’église les gênent, les coqs ne doivent pas chanter, les fermes à proximité de leurs résidences sont nuisibles et j’en passe, alors à tous ces imposteurs arrivant comme un cheveu sur la soupe, il faut leur mener la vie dure afin qu’ils partent.
    Comme dit u n proverbe; les plus gênés s’en vont

  15. Caroline

    Même étant de la ville, le chant du coq ne me dérange pas. Si mon voisin prenait des poules et un coq cela me ferait plaisir.

    J’aime la nature.

    Si le tintement des cloches dérangent certaines personnes qu’elles repartent à la ville.

    Je déteste le chant du muezzim et où j’habite, il n’y a pas de mosquées. Mon quartier est un quartier qui a l’aspect d’un village. Eglise, commerces, artisans.

  16. Charles Martel 02

    Ces connards de citadins viennent à la campagne pour fuir la ville et ses vicissitudes mais sitôt arrivés ils commencent à faire chier les gens du coin parce que les cloches, les clarines, le coq etc. les gênent ces pauvres chéris. Il y en a même qui ont voulu déposer plainte contre les cigales, il est vrai que le ridicule ne tue pas (on peut parfois le regretter).

    http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4010552/ils-voulaient-porter-plainte-contre-les-cigales.html.

    En fait si on laisse faire ces connards de citadins on supprime les moutons, les vaches, les poules, les clochers,les oiseaux les insectes, on vire les agriculteurs, on goudronne et bétonne tout (hé oui la terre c’est saaaaale) et on réorganise la campagne comme la ville même qu’ils on fui. Dieu que l’humain devient con!!

  17. Alexcendre 62

    Il y a plein d’endroits sans vache et sans cloches mais il n’y a pas beaucoup d’endroit sans con et ça c’est un vrai problème ! dans trente ans il y aura plein de tour comme des cheminée d’usine avec une sorte de balcon en hauteur . Un mec enturbanné va brailler de nombreuses fois par jour , pour certains ce sera mieux que les cloches mais pas pour moi mai je n’aurais plus le choix il sera trop tard . C’est maintenant que nous l’avons ce choix par notre vote . le problème est qu’il faut lever son cul pour sauver ce pays beaucoup hélas n’ont pas encore compris ou envie c’est bien dommage mais aussi mortel .

  18. jeff

    Ils ne manquent pas d’air les britiches ….! Ils ne s’étaient pas renseignés sur leur environnement en venant habiter à cet endroit ? Je les croyait pas si mesquins et moins c..sots que cela les rosbifs ( à condition que soit de vrais britons ! pas un croisement …) .II y a une autre chose , moi , qui ne manque pas de m’étonner dans cette histoire … C’est la célérité avec laquelle ces messieurs de la gendarmerie ont traités la plainte . Car au niveau de la gravité des faits ( c’est vraiment trois fois rien …!) en terme de nuisance , de malveillance, ou du trouble à l’ordre publique , il y a bien pire ! Autrement dit , on en a vu se faire jeter ou envoyer balader pour moins que ça d’une brigade . D’aucuns ( dons moi …!) les ont connus beaucoup moins réactifs lors de traitement de plainte ou de main courante . jeff

  19. Cécile ComeauCécile Comeau

    Pas croyable! Nous en avons entendu parler même ici au Québec.

    Le coq qui chante trop tôt, les cloches des vaches, les cloches de l’église, les vaches qui reviennent du pré pour la traite… Certains résidents originaires de la ville n’ont pas encore compris qu’ils vivent en campagne où c’est normal de trouver des fermes, des vaches et des cultivateurs.

    Copie de mon courriel envoyé à la mairesse de Vailly, Haute-Savoie.

    « Madame la Maire Trabichet, faites quelque chose pour aider cet agriculteur, monsieur Julien Chatelain qui est convoqué à la gendarmerie. Quelle misère! La renommée de votre commune est en train de faire le tour de la planète, mais pas pour des raisons de bonne publicité. Et je ne parle pas de la gendarmerie française, de peur de dire des choses qui seraient considérées comme une insulte à des fonctionnaires de police. Je suis convaincue que les motifs du plaignant de la route ne reçoivent pas l’aval de votre conseil municipal ni celui de vos administrés. Les 10 vaches de monsieur Châtelain attirent davantage la sympathie des gens que cet automobiliste qui n’a pas encore compris qu’il vit à la campagne et non pas à Paris ou à New York. Ralentir la vitesse de l’auto sur 80 mètres quand il y a seulement 10 vaches, ce n’est pas la mer à boire! Il y en aurait 100 que cela serait normal aussi. Auriez-vous l’amabilité de faire suivre mon courriel aux membres de votre conseil municipal que je salue chaleureusement de ma belle ville de Québec ? Si vous pouviez transmettre aussi une copie de mon message à votre détachement de gendarmerie que je ne salue pas. Je n’ai pas trouvé son adresse de courriel afin de lui faire suivre la copie conforme de mon message.»

    Cécile Comeau
    Québec

  20. Cécile ComeauCécile Comeau

    Vos gendarmes peuvent-ils utiliser leur jugement avant de convoquer quelqu’un pour une raison aussi idiote ? Exemple : si quelqu’un habite près d’un chemin de fer ou d’un hôpital et qu’il porte plainte contre le bruit des convois ferroviaires ou des sirènes des ambulances, les gendarmes vont-ils arrêter la circulation des trains et des ambulances ?

    1. Charles Martel 02

      A partir du moment où il y a eu dépôt de plainte les gendarmes sont obligés de convoquer l’agriculteur, ce qui est affligeant c’est qu’ils vont beaucoup plus vite pour emmerder l’agriculteur français que pour emmerder une racaille mahométane qui ferait l’objet d’une plainte et serait déjà connue de la police.. Souhaitons que le procureur classe la plainte sans suite mais rien n’est moins sûr car la justice en France est très sévère pour les français qui bossent et très laxiste pour les voyous de tous bords qui emmerdent quotidiennement les français

  21. Equateur

    Effectivement, la connerie n’a pas de limite,peut-on demander au maire le nom de ces crétins, que l’on puisse les honnir . Je mettrais les douze timbres. Je leur dirais que si ils sont contents de passer leurs retraites en France, il faut en accepter les aléas.,Sinon il prendront leurs retraites en Arabie Saoudite ou en Irak.Il y a plusse😃 de soleil que dans leur pays dirigé par un muz et où des tribunaux islamiques sont déjà en place.

  22. Massilia

    Voyons s’ils seront aussi réactifs dans quelques temps, lorsque les minarets seront enfin utilisés pour l’appel à la prière ?

  23. Caroline

    Quelle bande de nazes que ces soi-disant administrés détestant les cloches des vaches, des églises et le chant du coq…
    Ces connards-là, je pèse mes mots, auraient besoin de faire un séjour à Riyad, à Lahore ou à Alger, histoire de voir s’ils seraient heureux d’entendre le chant du muezzim…
    Et les gendarmes devenus des larbins de ces gens-là, sont méprisables aux yeux des agriculteurs qui n’ont déjà pas besoin de cela. Les agriculteurs sont surendettés par les emprunts que l’on fait faire, les achats d’équipements pour accueillir les vaches, les cochons, les poules, les canards et bien d’autres, les banques qui les mettent dans la mouise avec des découverts inimaginables…
    Si on emmerde les agriculteurs pour des histoires de cloches, eh bien je serais eux, je refuserais de les retirer de mes bêtes et je les ferais traverser les chemins communaux en hurlant qu’ils sont des gens normaux et non des racailles et que les racailles ce sont ceux qui refusent de s’adapter à la vie rurale.

  24. Claire

    Ah ben oui, des vaches avec des clarines, en montagne, c’est tout à fait anormal!! !Encore des bobos gauchos écolos vegans qui n’aiment la nature qu’aseptisée, inodore et incolore. Les British qui envahissent certaines régions (Cf le Périgord) se comportent en envahisseurs, comme les autres. S’ils ne sont pas contents, qu’ils rentrent à Londres, on ne va plus y entendre Big Ben pendant 4 ans!!

  25. Jolly Rodgers

    bonjour frontalier ,
    votre article est intéressant , en effet vous mettez le doigt sur un sujet qui me tient a cœur , le phénomène de GENTRIFICATION , qui est directement liée a la globalisation .
    de plus en plus nos province sont achetées par des étrangers , suisse , anglais, allemands , parisiens bobos … ce qui fait que les autochtones ce retrouves dépossédés de leurs lieus de vies .
    nos provinces ce caractérisées dans le temps par leurs enracinement : stabilité, identité , lien social .. avec la mondialisation et la course au profit , les libéraux , après avoir défigurés les villes et nos cotes , voila qu’ils attaquent maintenant nos campagnes ; derniers bastions d’une France enracinée . la France et ses province que chanté Ferra et que compter Giono ,Vincenot , Glenmor … est en train de se faire avaler par cette machine a broyer les nations et ses peuples : le libéralisme .
    ces anglais don vous parlez ,sont les parfaits exemple de cette société liquide sans racines chère au libéraux libertaires .
    il est important que les populations rurales s’informes et ce mobilises sur les dangers d’une telle politique de destruction de nos terroirs .
    hier a Forcalquier a eu lieu le 33ième congrès de l’ année de l’ anem ( association des élus de la montagne ) ou il étais question de :  »la montagne en pleine transition » (sic)  »d’aménagement numérique de la montagne  » (re sic) et de pleins d’autres horreurs de la sorte . a savoir que cette association néfaste pour nos campagnes est présidé par , marie noëlle battsitel , député PS de l’Isère , et de annie genevard , député LR du Doubs , en présence de christpohe castaner , porte parole du gouvernement et ancien maire de Forcalquier (LR-PS-LRM , en action) . il est sur que avec de tel spécimens , il y’a de quoi se faire du souci pour l’avenir du terroir .

  26. Bertrand HECQUETBertrand HECQUET

    Il y a vraiment de sacrés CONS dans ce Pays, pas étonnant qu’on ait des clowns élus comme dirigeants….jospin, sarko, hollande, macron…et leurs cliques de bras cassés….

  27. Tapis Rouge

    Il est incompréhensible que les communes rurales ne se rassemblent pas et émettent un arrêté indiquant qu’il s’agit de communes agricoles et que celui qui achète une maison dans ces communes doit savoir que ce sont des communes agricoles et qu’il y a des vaches ( vaches first et même des cochons que l’on peut voir dans les champs) . La France perd 220 hectares de terres cultivables par jour depuis 40 ans .
    Faire passer les vaches près des maisons des enquiquineurs pour qu’elles puissent faire leurs bouses .

Comments are closed.