Surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine confirmée par le Sénat !


Surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine confirmée par le Sénat !

J’en connais qui ont été condamnés pour avoir dit ce que le rapport du Sénat dit en toutes lettres. Mon titre est tiré mot pour mot de ce rapport.

J’en connais qui ont été traînés dans la boue pour avoir montré les zones d »influence des différents immigrés dans la délinquance. On se souviendra du Progrès de Lyon qui avait mis la France en ébullition, c’était en 2014 :

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Medias/Le-Progres-l-infographie-qui-cree-le-scandale

Naturellement les Pinochet de l’anti-racisme avaient porté plainte contre le Progrès… et les pucelles effarouchées du multiculturalisme avaient rougi… de fureur.

Seul Florian Philippot avait su résumer la situation en faisant le lien entre immigration et délinquance.

C’était il y a trois ans… Et la semaine dernière est sorti ce rapport du Sénat, qui ne cache pas les chiffres mais, naturellement, donne la parole à ceux qui essaient de nuancer, expliquer, relativiser…

Et ceci à partir d’une enquête menée en 2000… Il y a 17 ans !

Et les chiffres donnés sont déjà manipulés… Quand on parle de parents nés en France, il ne s’agit pas nécessairement de Français d’origine… Et mettre dans la même case les parents nés tous deux en France et ceux dont un seul est né en France, c’est une très grosses ficelle …

 

Délinquance des mineurs : la République en quête de respect (rapport de la commission d’enquête sur la délinquance des mineurs ) (rapport) UNE SURDÉLINQUANCE DES JEUNES ISSUS DE L’IMMIGRATION 

UNE SURDÉLINQUANCE DES JEUNES ISSUS DE L’IMMIGRATION

Jusqu’il y a peu, il était difficile d’évoquer la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration sans qu’une telle attitude passe pour une stigmatisation. Il y a quelques mois, M. Christian Delorme, le « curé des Minguettes » évoquait ainsi cette situation : « En France, nous ne parvenons pas à dire certaines choses, parfois pour des raisons louables. Il en est ainsi de la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration, qui a longtemps été niée, sous prétexte de ne pas stigmatiser. On a attendu que la réalité des quartiers, des commissariats, des tribunaux, des prisons impose l’évidence de cette surreprésentation pour la reconnaître publiquement. Et encore, les politiques ne savent pas comment en parler »27(*).

L’enquête de délinquance autorapportée conduite en 2000 par M. Sébastian Roché a apporté des précisions sur cette question. Elle montre que la majorité des délits peu graves sont commis par des adolescents dont un parent ou les deux parents sont nés en France (68 %). Une forte minorité des actes peu graves sont commis par des personnes dont les deux parents sont nés hors de France (32 %).

Pour les actes graves, la situation est un peu différente. Les adolescents dont les deux parents sont nés hors de France commettent 46 % des actes graves.

Lorsque la question est posée aux adolescents qui vivent dans les HLM, les jeunes d’origine maghrébine représentent 39 % des actes peu graves et 47 % des actes graves.

Ces chiffres mettent en relief le fait que les actes de délinquance des adolescents maghrébins sont fréquents. Toutefois, ils ne permettent pas de statuer sur la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration car ils ne tiennent pas compte du poids relatif des différentes populations en fonction de leurs origines.

Cette analyse complémentaire a cependant été faite par Sébastian Roché et confirme une surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine par rapport à ceux d’origine française, comme en témoignent les graphiques suivants.

Actes peu graves commis suivant les origines ethniques

Actes graves commis suivant les origines ethniques

Pour expliquer ce phénomène, le sociologue constate que ces jeunes cumulent certains facteurs associés à la délinquance : une plus faible supervision parentale, une résidence plus fréquente dans le parc HLM hors centre-ville, un niveau de revenu et de scolarisation faible des parents, un absentéisme scolaire plus élevé.

Lors de son audition par la commission, M.Thierry Baranger, Président de l’association française des magistrats de la jeunesse et de la famille, a évoqué le handicap culturel dont souffriraient les jeunes d’origine maghrébine : « Ce n’est pas un hasard si une partie très importante des jeunes que nous avons à traiter et qui se retrouvent en prison sont issus de l’immigration. Il s’agit bien souvent, me semble t-il, de familles fragiles, de parents qui ne peuvent pas dialoguer avec l’école et ne trouvent pas leur place au sein des institutions ».

M. Malek Boutih, président de SOS racisme, a évoqué ainsi la question devant la commission d’enquête :

« Beaucoup de raisons expliquent pourquoi il y a plus de « bronzés » que de blancs dans les centres de jeunes détenus, mais ce ne sont pas des éléments culturels ; ce ne sont pas des sourates du Coran ni leurs parents qui les poussent. Il faut même faire très attention dans les discours lorsqu’on insiste sur la responsabilité des parents. Que se passe-t-il lorsqu’on a des parents très sévères dans le quartier ? En dernier ressort, quand ils n’en peuvent plus, ils mettent le gosse à la porte, donc à la rue. (…)

« Par ailleurs, dans les familles d’immigrés, les enfants prennent très vite le pouvoir. Déjà, d’une manière générale en France, le rapport au savoir a tendance à s’inverser en raison des modifications technologiques, des nouveaux rapports urbains, et les jeunes générations ont parfois une meilleure connaissance que leurs parents de la société. Alors, chez les immigrés, imaginez !…

« Je n’ai pas envie que les enfants d’immigrés, qui constituent ce que j’appelle la nouvelle génération de Français, deviennent les noirs américains de notre société, qui ne soient bons qu’à faire du sport ou des films et, pour le reste, passage par la case « prison ». Je sais que la vie est dure, que la société est dure, qu’il y a beaucoup d’injustice. Mais je ne crois pas que les comportements de violence aident à s’en sortir. A l’inverse, ces comportements structurent, organisent la violence et l’implantent définitivement dans la société ».

Certains interlocuteurs de la commission d’enquête ont mis en avant, parmi les causes de la surdélinquance des jeunes issus de l’immigration, un sentiment d’hostilité à l’égard des institutions, notamment de la police, ainsi qu’un sentiment d’injustice lié au marché du travail. Les responsables de l’association « Agir ensemble » visitée par la commission lors de son déplacement au Havre ont ainsi noté que les jeunes qui réussissaient leurs études se voyaient souvent écartés des entretiens d’embauche lorsqu’ils annonçaient leur nom ou celui de leur quartier.

A cet égard, le président de SOS racisme s’est opposé à toute idée de quotas pour favoriser l’intégration des jeunes issus de l’immigration en observant que la tradition française se fondait sur la notion d’égalité et que celle-ci n’avait jamais empêché la République d’avoir des pratiques inégalitaires ou promotionnelles quand elle souhaitait remédier à certains déséquilibres sociaux.

https://www.senat.fr/rap/r01-340-1/r01-340-117.html

Surdélinquance maghrébine mais aucun rapport avec l’islam pour Malek Boutih, naturellement… Juste un phénomène de génération. Pourquoi les jeunes Chinois, les jeunes Français d’origine ne sont-ils pas aussi nombreux que les Maghrébins en prison ? Malek Boutih donne sa langue au chat. Il accuse le vent, les poussières, le père, la mère, les consoles video…l’air du temps, et, surtout le RA-CISME. Ben voyons.

Les musulmans seraient plus délinquants que les autres parce qu’ils subiraient, pour des raisons absolument incompréhensibles, le racisme des autochtones…

Bref, le Sénat peut pondre des rapports de ce genre à longueur de temps, cela ne changera rien. Ils seront utilisés pour accroître l’idée que ce sont les non musulmans, Français de préférence, qui seraient responsables de la délinquance, du terrorisme, du communautarisme, du voile, du burkini et du salafisme…  Macron l’a dit. Le Sénat confirme en utilisant, ô comble de la manipulation les chiffres de la délinquance.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Surdélinquance des jeunes d’origine maghrébine confirmée par le Sénat !

  1. Machin chose

    Bah! tant que c’ est la bande a Larcher qui le dit, la volée de flèches qui sera (peut être) décochée ne l’ effleurera même pas….

  2. Rabarabé

    Bravo d’avoir trouvé tout ça, ça nous éclaire et nous conforte dans l’idée que nous ne sommes pas devenus paranos, mais que telle est la réalité. Un bon constat, qui ne servira sûrement à rien, étant donné l’état de notre pays et la mentalité de ses dirigeants.
    Mais c’est utile, peut être que certains français y verront plus clair.

  3. frejusien

    Ces pauvres muzz , qui ne trouvent pas leur place au sein de notre société, qu’ils rentrent chez eux, leur place est encore chaude et les attend, ils seront parfaitement intégrés et en adéquation avec les mœurs de chez eux,

    Nous n’avons pas à nous torturer les méninges pour essayer de comprendre et d’expliquer et de chercher des solutions à un problème insoluble : ils sont inadaptés à une société évoluée et judéo-chrétienne, il vaut mieux pour eux et pour nous qu’ils dégagent, et réintègrent un pays musulman,
    là-bas, ils ne se sentiront plus différents ni incompris, ils retrouveront leurs racines et leurs façons de vivre ne choquera personne,

    DEHORS

  4. frejusien

    j’aime bien la phrase « les politiques ne savent pas en parler »,
    je dirais plutôt « les politiques veulent éviter d’en parler »
    car on est directement responsable d’un problème , et qu’on n’a aucune intention de le régler, mieux vaut faire comme s’il n’existait pas

    1. Chris2AChris2A

      Oui, car le mot d’ordre et de cacher tout cela aux français !
      Notamment :

      –qui fraude le plus notre système social ( Cf consignes claires et officielles d’omerta de J.Toubon à ce sujet…),
      –qui agresse nos policiers, pompiers, nos médecins, nos professeurs,
      –quelles sont les horreurs auxquelles nous devons nous attendre ( Cf levée de l’immunité parlementaire de GCollard…),
      –quelle est l’ampleur des arrivées de touristes bidon (400.000 visas en 2017 rien que pour l’Algérie, sans compter les « regroupés familiaux », les « étudiants », les malades à soigner gratuitement..etc…/Rendez-vous Orly sud pour comprendre… ),
      –que représente le versement perpétuel de pensions et celui des retraites données gratuitement etc…etc…
      –qui sont ces fanatiques qu’on nous présente comme des déséquilibrés,
      –pourquoi avoir suggéré la gratuité des visas pour les comoriens
      –l’impact de l’entretien de clandestins et migrants sur notre budget social

      Personnellement je m’abstiendrai, à l’avenir, de voter, à moins qu’un candidat s’engage à tirer tout cela au clair et à prendre des décisions allant dans le sens du bien commun des français !

    2. denise

      oui et non , suis d’accord avec vous ! mais avez vous vu la cabale contre les élus qui veulent en parler , par les médias ! avez vous vu les condamnations que certains ont ( et qui pour le coup ne peuvent plus se représenter car ils sont sensés représenter TOUS les citoyens ) , quand des associations, quand la commission européenne les attaquent ? même les plus chevronnés , je pense par exemple, même si ce n’est pas un homme politique , à ce philosophe Brukner qui a eu du mal avec sa comparution au tribunal , alors qu’il écrit depuis des années .. quand Giscard d’Estaing prône le regroupement familial , ce n’est pas Wauquiez ou d’autres , n’empêche que C’EST « passé  » et puis voilà … je répète que , il me semble, il faudrait soutenir voir instituer soi même ( à plusieurs ) des idées et les apporter au député qui ne pourra pas se désister ..( dans le sens qu’il sera heureux , si il a vos idées , de les mettre à l’ordre du jour .) , avec des éléments, un dossier ce n’est pas simple ! il faut mettre à genoux les médias , ne plus subventionner des assoc .. qui aujourd’hui a fait le compte de ces associations dans sa ville ? il n’y a pas de mystère, les gens de gauche ont constitué des réseaux ..ceci étant ils ont aussi disparus de la scène politique. je dis ça ..

  5. Pierre Gouverneur

    A force de mener la politique de l’autruche et de nous prendre pour des cruches, l’on nous transforme en moutons serviles, au point de se laisser égorger sans même, pouvoir, ou avoir droit de, se défendre.

  6. xrayzoulou

    Je ne dirai pas maghrébins. Le Maghreb est à l’origine le territoire des autochtones d’Afrique Qui ont été envahis par les arabes. Ces mêmes qui nous envahissent maintenant, ainsi que les noirs, mais pour une toute autre raison, et qui s’islamisent à leur contact.
    Il n’y a, à mon sens, qu’une chose à faire : sortir la Légion (ce qu’il en reste) des casernes et de les envoyer dans les quartiers. Ils les mettrons vite au pas !

    1. denise

      oui les berbères, les kabyles ( Nord de l’Algérie); n’empêche qu’aujourd’hui il les envahisseurs arabes , sont maghrebin et ont 3/4 du territoire !
      Et c’est évident qu’il faudrait l’armée, celle ci attendait des ordres , notamment pour le problème de Calais …

  7. Joël

    Les statistiques ethniques sont interdites, oui mais juste au public. Les politiques eux, sont parfaitement au courant de la situation jusqu’aux plus hautes sphères. Je m’étonne d’ailleurs qu’il n’y ait jamais aucune « fuite » sur le sujet. Le système semble bien verrouillé semble-t-il, de ce côté-là.

    1. denise

      oui d’ailleurs j’entendais une émission hier dont un journaliste qu a dit qu’en Angleterre les statistiques n’étaient pas interdites , et sans doute ailleurs , et c’est évidemment plus facile ..;

  8. l'espoir

    C’est quand même pas compliqué …. Si l’immigration vient à coûter plus cher que ce qu’elle rapporte ; IL N’Y EN AURA PLUS !!! En attendant , dans les cités , véritables usines à racailles, y aura toujours des trafiquants, des voleurs, des violeurs, des braqueurs , des assassins, etc… Bref , de quoi alimenter le fonds de commerce des  » gentilles  » associations humanistes ultra gauchisantes,gavées de subventions, et fanatiquement Islamo collabo ANTI FRANCAISES ! qui devront, le moment venu, être  » rayées de la carte  » et payer pour toutes leurs saloperies !!!

  9. gaby22

    j’ai quand même un doute : les muez ne sont pas si actif pour des branleurs,cest quand même beaucoup pour cette sous race non ?????

  10. bm77

    Il devrait il y avoir un consensus sur ce problème qui n’appartient pas à une chapelle politique mais est un phénomène qui touche l’ensemble de la population à divers degrés pour qu’il y est un début de prise en compte;
    Ce qui anxiogène c’est quand les gens qui sont aux manettes se mentent à eux mêmes et trompent le citoyen en refusant tout débat sur le sujet de l’immigration et même en diabolisant celui qui ose remettre en question le discours bien rodé pour ne pas faire cette nécessaire remise en question.
    Il faut bien dire que cela remet en cause aussi d’autres facteurs comme notre appartenance à l’UE!

  11. Révolution

    Pour ce qui est des maghrébins ce n’est pas étonnant il ont le si bel exemple avec momo qui lui même se livrait au pillage avec ces adeptes sans morale

  12. NICOLAS F

    La France est devenue la colonie des pays du magreb , ils nous font travailler (pas eux) et payer leurs avantages à vivre sans rien faire à faire des enfants ,service santé gratuit ,l’école ils s’en foutent (pas la peine de dépenser d l’argent dans ce domaine ),les mosquées gratuites,la police est là pour les protéger,les tribunaux gratuits (à leur avantage). Le pays de cocagne . Oui mais les français en ont assez,on ne parle que de ça,les français sont obsédés par ça. Et si le chômage était une forme de résistence? De sabotage?
    Alors que vas-tu faire Macron avec tes poudres de perlimpinpin pour remettre au travail des gens qui ne veulent plus être expoités par les envahisseurs? Les remplacer par des robots?

  13. concombre masqué

    Mais bon sang,c’est bien sûr!Il y a quelque temps que j’ai compris et c’est tous les jours que j’ai la confirmation du grand remplacement;Toulouse a toujours été une ville multiculturelle,mais aujourd’hui,on est en plein délire,et ce n’est pas que du ressenti,croyez-moi.

  14. cassandre

    Que transmettent les parents de ces djeunes a leurs enfants
    Des valeurs de courage?
    Et la survalorisation de l enfant male?

Comments are closed.