Et si Clémentine Autain nous révélait enfin l’origine de son violeur ?


Et si Clémentine Autain nous révélait enfin l’origine de son violeur ?

Depuis ce qu’on appelle l’affaire Weinstein, c’est un véritable déferlement de « signalements » de femmes qui, sur les réseaux sociaux, nous expliquent à qui mieux mieux les différents harcèlements qu’elles ont subis sur leur lieu de travail, ou dans la rue.

Les médias reprennent, et ne parlent plus que de cela. Après le bide de l’invervention de Macron, cela allume des contre-feux. Et bien évidemment, comme toujours, le seul violeur impliqué est le mâle blanc européen. Il n’y a que lui qui est visé, dans la campagne de Schiappa et des féministes dégénérées, qui, après avoir voulu tuer la langue française avec leur écriture inclusive, continuent le travail de destruction de la société française, entamé dans les années 1970.

Bien sûr, pas un mot sur la multiplication des voiles, porté par des jeunes filles de plus en plus jeunes. Pas un mot sur le symbole sexiste et raciste qu’il représente. Pas un mot sur la multiplication des viols contre des Européennes, de la part de nouveaux venus majoritairement musulmans, qui considèrent leurs victimes comme des proies disponibles. Pas un mot sur le fait que nombre de femmes, dans les quartiers islamisés, ne peuvent plus s’habiller de manière élégante, avec une robe ou une jupe, sans se faire traiter de salopes. Exonération totale de la dégradation des droits des femmes, à cause de la présence massive de musulmans qui n’ont pas la même conception que nous sur l’attitude des hommes avec les dames…

Christine Tasin a commencé à décoder cette énorme manipulation politicienne, dans la continuité de la déconstruction des valeurs de notre civilisation.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/16/schiappa-et-autres-hystero-dingues-elles-disent-quoi-contre-le-veritable-harcelement-musulman/

Et naturellement, l’ineffable Clémentine Autain ne pouvait pas être en reste…

http://lelab.europe1.fr/pour-clementine-autain-balancetonporc-est-un-terme-un-peu-etrange-mais-qui-convient-parfaitement-aux-reseaux-sociaux-3466091

Dès le 13 octobre, chevauchant l’affaire Weinstein, elle appelait à la délation généralisée : « Les violences ne seront pas punies tant que les femmes ne sortiront pas de la honte et n’arriveront pas à parler. Mais c’est toute la société qui doit entendre, disait-elle. […] Je dis aussi à toute la société, c’est que la condition sine qua non pour que ces femmes puissent parler, c’est que nous soyons capables d’entendre, de reconnaître la violence de ces actes, de savoir en mesurer le traumatisme potentiel monstrueux qu’il y a derrière cela. »

Et 3 jours plus tard, elle en rajoutait et glapissait : « On est en train de parler de violences, de harcèlements qui existent de façon massive. Et je crois qu’on n’avait pas conscience de la gravité de ces faits et de l’ampleur de ces faits. Et c’est ça qui est extraordinaire dans la période que nous vivons – alors avec les drames qui sortent de terre comme on l’a vu avec l’affaire Weinstein aux États-Unis, des soupçons à l’égard de Donald Trump. On a eu l’affaire DSK, on a l’affaire Baupin. Enfin, une parole se libère. Une femme sur cinq, au cours de sa vie, va avoir affaire à du harcèlement. »

Sauf que… Le vrai témoignage de Clémentine Autain, on l’attend encore, camarade ! Car rappelons que son viol, cela a été l’acte fondateur de sa notoriété, car en 2006, personne ne connaissait cette petite bourgeoise au discours de gauchiste radicalisée. Si elle n’avait pas évoqué à cette époque l’agression sexuelle dont elle a été victime, dix ans plus tôt, elle ne serait pas aujourd’hui député Insoumis, n’aurait pas eu sa chronique à France Info, et ne sévirait pas sur les plateaux de télévision.

J’avais écrit un texte, il y a près de deux ans, quelques jours après les viols de masse commis en Allemagne, lors du réveillon du 31 décembre 2015.

http://ripostelaique.com/par-dogmatisme-clementine-autain-protege-les-violeurs-musulmans.html

C’était suite à un texto crapuleux de Clémentine Autain, qui, pour exonérer l’islam (comme toujours chez les Insoumis) noyait le poisson sur ces agressions sexuelles, en nous parlant du viol, selon ses sources, de 2 millions d’Allemandes par les soldats russe, en 1945.

J’avais signalé que ce sont les textes coraniques qui encouragent les musulmans à violer les femmes non-musulmanes, ce qu’aucun autre dogme ne fait.

http://ripostelaique.com/terroristes-sexuels-de-cologne-nont-quappliquer-coran-autorise.html

http://ripostelaique.com/enseignements-coraniques-responsables-viols-collectifs.html

Mais surtout, je m’étais étonnée du silence de Clémentine Autain sur l’origine de son violeur. Et, connaissant sa haine de l’Occident, j’en avais conclu, sans jamais avoir été démentie, que, si l’agresseur du député « Insoumis » avait été un mâle blanc européen, elle se serait précipitée pour le dire, et exonérer, comme elle le fait systématiquement, les musulmans ou les « Chances pour la France » de ce forfait. Et ce qu’elle affirmait, à l’époque, confirme largement mon diagnostic.

« Je ne livre pas de confidences sur ce que j’ai ressenti, je n’ai pas envie de m’étaler sur les conséquences de ce viol dans ma vie privée. […] Cette part de l’intime m’appartient, elle restera à moi. […] Mais en parler, c’est être fidèle à mon engagement. Car se taire, c’est faire le jeu des violeurs. […] Mon exemple révèle à quel point le viol reste un sujet tabou. Mon violeur était multirécidiviste, il a avoué entre vingt et trente viols, mais seules trois plaintes ont été déposées. Le viol reste un phénomène d’une ampleur et d’une gravité considérables, largement passé sous silence. »

Et j’avais terminé ce texte en rendant hommage à Anne Zelensky, la seule féministe qui a gardé le cap, par cette phrase : « La seule féministe encore digne de ce nom, en France, celle qui a conservé une parole libre, s’appelle Anne Zelensky. Les Autain, Fourest, Delphy et autres islamo-collabos ne lui arrivent pas à la cheville. Elles sont devenues, à présent, ouvertement des traitresses à la cause des femmes, par fascination de l’islam, mais aussi par haine de leur pays, de leur culture et de leur civilisation ».

C’est pourquoi, dans ce concert de témoignages de plaintes de femmes contre leurs agresseurs mâles, on n’entendra pas Clémentine Autain nous parler de son viol, et encore moins des journalistes lui demander des précisions sur l’origine de son violeur. De même que quand la courageuse Nadia Remadna, de la Brigade des mères, signale que les femmes sont interdites de café à Sevran, Caroline Autain, solidaire d’abord de l’islam avant de l’être des femmes nées musulmanes, se précipite dans le café pour se faire prendre en photo, et poignarder le combat de Nadia…

Caroline Autain et la horde des féministes gauchistes préféreront continuer à parler « d’une femme qui tombe sous les coups de son conjoint tous les trois jours », du viol conjugal, et de tous les enfumages qui permettent d’exonérer les violeurs venus d’ailleurs, et d’enfoncer les hommes occidentaux…

C’est pour cela qu’on les paie…

http://ripostelaique.com/et-si-clementine-autain-nous-revelait-enfin-lorigine-de-son-violeur.html





9 thoughts on “Et si Clémentine Autain nous révélait enfin l’origine de son violeur ?

  1. Machin chose

    Pauvre Clémentine, elle attend toujours la « reconstitution du crime » auquel elle fut soumise.. 😆

    bon, il est vrai que ce n’ est pas le genre de Messaline a laquelle un homme pense a offrir ses hommages

    mais tout de même! son violeur….il fait partie de ces trop nombreux caprinophiles, asinophiles …. et il fait le difficile !

  2. frejusien

    Je trouve cette comparaison avec le viol des allemandes par les soldats russes, très intéressante au final,
    Cela ne revient-il pas à reconnaitre IMPLICITEMENT que les violeurs de Cologne sont des soldats de l’ISLAM ?

    Eh oui ! pauvre idiote ! la clémentine Autain, les viols de masse accompagnent souvent les conquêtes, c’est en qq sorte le butin de guerre du troufion de base, les chefs se réservant un autre butin plus glorieux,

    Donc les viols de Cologne marque une victoire de l’islam sur l’Allemagne, ils disent nous sommes les vainqueurs et nous nous vous le prouvons en vous asservissant,

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Très bonne remarque.

      Le politiquement correct n’est chez ces personnes à la Autain qu’une mince couverture de « bienséance » délirante.

      Au fond d’eux-mêmes, ils savent parfaitement à quoi s’en tenir.

  3. NICOLAS F

    Vous avez parfaitement raison :une femme qui ne dénonce pas ce que l’islam impose aux femmes n’est ni crédible ni rationnelle dans sa démarche de défendre le féminisme.
    Autain,la bleusaille,tu dégages .Aucune légitimité à te présenter dans la lutte finale.
    Le vrai club des féministes c’est le club des tricoteuses (celles qui ont connu ça comprendront).
    Les autres c’est des chochottes de club mondain.
    Alors,Autain,si tu as des c…. de feministe, dis nous qui était le gars.Et si tu as encore la trouille de le balancer c’est que tu n’es pas encore assez forte pour rentrer au club des tricoteuses.A bon entendeur ,salut!

  4. Chris2AChris2A

    Ah bon !
    Elle aurait été violée ?
    Quelqu’un l’a donc trouvée désirable à ce point ?
    Il s’agissait, alors, soit d’un intello de son club de bras cassés nuit-debouteux lassé de se masturber le cerveau sur le programme de mélanchons-nous, soit d’un migrant en urgence sexuelle …

Comments are closed.