Schiappa et autres hystéro-dingues, elles disent quoi contre le véritable harcèlement, musulman ?


Schiappa et autres hystéro-dingues, elles disent quoi contre le véritable harcèlement, musulman ?

On n’en peut plus, il n’est question que de cela sur toutes les radios, les télés, la presse en ligne…

Tout cela à cause d’un fait-divers… aux Etats-Unis, touchant un zozo du show biz, dont on connaît les us et coutumes. Et révélé par des gourdasses des années après une fois qu’elles ont fait la carrière qu’elles espéraient grâce à leur cul.

Bref, hystérie des pseudo-féministes, Schiappa en tête qui voit là enfin l’occasion d’exister.

Le message entendu partout est clair : la France serait pleine de salopards blancs obsédés par le sexe et qui le disent.

 

Et le mot magique est sorti « harcèlement » et proposition de loi en quatrième vitesse pour avoir une bonne raison de plus de condamner le mâle blanc :

Vous êtes bien belle, ce matin, Sophie. Et hop condamné le patron ou le collègue.

Si Sophie ne présentait pas si bien à l’accueil, je ne la garderais pas, vu ses fautes d’orthographe. Et hop condamné le patron.

Sophie, voulez-vous dîner avec moi ce soir ? Et hop, condamné le patron ou le collègue.

 

Dans la France de 2017… Dans l’Europe de 2017… Dans le monde de 2017…

Véridique. Dans la France de 2017. Dans la France qui connaît les agressions sexuelles de Cologne. Dans la France qui connaît les différentes agressions ( viols  commis ) commises par de gentils clandestins musulmans :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/16/viol-a-bordeaux-les-passants-qui-ont-maitrise-le-migrant-marocain-vont-ils-etre-condamnes-par-macron/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/13/carpentras-un-musulman-commet-deux-viols-le-tribunal-le-laisse-libre-car-cest-culturel/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/31/viol-et-meurtre-de-maria-ladenburger-par-un-migrant-afghan-il-pretendait-etre-mineur/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/28/oui-il-faut-castrer-les-clandestins-qui-ont-viole-la-jeune-polonaise-a-rimini/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/08/12/traque-dune-femme-seule-par-une-horde-de-musulmans-ils-disent-que-cest-pas-ca-lislam/

Liste hélas sans fin… partout dans le monde, et surtout, surtout, dans les pays musulmans ou en train de s’islamiser :

Reportage de 37 minutes sur le harcèlement des femmes en France par les hommes issus de l’immigration :

http://resistancerepublicaine.eu/2013/02/09/80-des-femmes-egyptiennes-ont-subi-du-harcelement-sexuel/

Schiappa a-t-elle déjà oublié les reportages télévisés, dossier tabou, les cafés interdits aux femmes, les femmes harcelées à la Chapelle-pujol ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/02/dossier-tabou-oui-le-probleme-cest-lislam/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/19/femmes-harcelees-a-chapelle-pajol-bien-fait-pour-90-cent-dentre-elles/

Schiappa a-t-elle oublié cette inoubliable video tournée à Bruxelles dans le quartier musulman de Molenbeek ?

Sofie PeetersFemme de la rue (Bruxelles)

« Sofie Peeters a réalisé un film en caméra cachée dans les rues de Bruxelles afin de dévoiler au grand jour les insultes quotidienne que subissent les femmes. De la petite phrase de drague aux mots les plus grossiers, Sofie se prends des remarques plein la figure sans aucune raison. Le simple fait de marcher seule avec un style décontracté (et non provocateur) suffit pour qu’elle se fasse emm*rder. Voici un extrait de son film « Femmes de la rue » . »

 

Le meilleur ? Je le garde pour la fin, il y a à peine 15 jours   les Schiappa se répandaient sur tous les medias pour exonérer les « racisés » du crime de harcèlement. C’est pas leur faute, les pauvres, c’est culturel chez eux !

Ils estiment dans une tribune parue avant-hier sur le très pionnier Libération qu’il ne faut pas légiférer et encore moins faire appliquer la loi, car cette dernière viserait alors des « jeunes hommes des classes populaires et racisées », qui « subissent déjà, plus que d’autres, le contrôle policier et les violences des forces de l’ordre. »

Tribune à voir ici :

http://www.liberation.fr/debats/2017/09/26/contre-la-penalisation-du-harcelement-de-rue_1599121

 

La tribune a été dignée par des universitaires compassionnels prêts, aujourd’hui, à castrer l’impudent qui sifflerait une belle femme dans la rue. A la seule condition qu’il soit Français d’origine :

Elizabeth Brown Université Panthéon-Sorbonne, Paris-I Natacha Chetcuti-OsorovitzCentrale Supélec et Idhes-ENS, Alice Debauche Université de Strasbourg, Pauline DelageUniversité Lumière, Lyon-II, Eric Fassin Université de Vincennes-Saint-Denis, Paris-VIII, Claire Hancock Université Paris-Est Créteil, Maryse Jaspard Université Paris-I Panthéon-Sorbonne, Solenne Jouanneau Université de Strasbourg, Hanane Karimi Université de Strasbourg, Amandine Lebugle Ined, Véronique Le Goaziou Lames-CNRS, Marylène LieberUniversité de Genève, Marta Roca i Escoda Université de Lausanne, Sylvie Tissot Université de Vincennes-Saint-Denis, Paris-VIII, Mathieu Trachman Ined.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/28/les-bobos-estiment-quon-ne-doit-pas-reprimer-le-harcelement-des-femmes-par-les-racises/

Il est vrai que ce sont encore les mêmes qui osent militer contre le harcèlement « islamophobe »

http://resistancerepublicaine.eu/2016/09/07/un-nouveau-guide-illustre-pretend-conditionner-les-passants-a-reagir-en-cas-de-harcelement-islamophobe/

Rien, surtout rien, parce que trop souvent le harcèlement vient de « mauvais élèves », de racailles, islamisées pour certaines, et que pour les salopards, pour nombre de profs, pour nombre de chefs d’établissement, il ne faudrait pas stigmatiser une certaine population. Il vaut mieux conseiller aux parents des nôtres de les changer d’établissement…

 

Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode de Mao ou de Pol Pot. Je rêve d’envoyer aux champs toutes ces pétasses, tous ces salauds, qui se gavent avec l’argent de la République. Aux champs ou plutôt  en pays musulman.

Moi, je n’ai pas envie de vivre dans leur monde aseptisé où les hommes n’oseraient plus le moindre compliment, où les rapports de séduction n’existeraient plus, où notre gauloiserie et nos éclats de rire nous amèneraient au tribunal. La France c’est des hommes et des femmes qui sont différents, ravis de l’être et ravis de pouvoir se sentir exister grâce à leurs différences.

 

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


22 thoughts on “Schiappa et autres hystéro-dingues, elles disent quoi contre le véritable harcèlement, musulman ?

  1. Pierre

    Dire dans la rue à une femme jolie et élégante qu’elle est « charmante », sans insister, n’a rien de répréhensible. Il m’arrive de le faire parfois. Je sais maintenant que je peux être condamné pour « harcèlement de rue ». Mais, précisément, cela me donne envie de continuer.

  2. J

    Je suis allée à une convention de manga ce samedi. L’entrée était gratuite, j’ai quand même demandé s’il fallait quelque chose de spécial pour entrer. Le monsieur m’a dit « juste un sourire », que je lui ai volontiers donné. Je me suis trompée ? J’aurais dû porter plainte ?

  3. Anton

    Cet article m’a fait sourire…
    Certaines de mes collègues (pas très attirantes il est vrai) seraient – de leur propre aveu – absolument ravies de se faire draguer de temps en temps (gentiment bien sûr).
    À croire que seules les belles nanas s’offusquent de ce genre d’attitude.
    Néanmoins, j’ai souvent observé que les femmes gâtées par la nature et donc souvent courtisées, font parfois preuve en effet d’un certain mépris envers la gent masculine… Hélas, leurs charmes s’évaporent avec le temps, elles sont alors contraintes de mettre de côté leur arrogance…
    Pour illustrer mon propos, ce proverbe chinois :
    Ne sois pas méchant avec les femmes, le temps s’en chargera.
    Je précise pour la forme que je ne suis absolument pas misogyne, bien au contraire.

  4. Laurent P.Laurent P.

    > Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode de Mao ou de Pol Pot.
    Moi itou, si ce n’est que je crains fort que cette phrase soit récupérée et brandie comme un trophée démontrant à quel point Christine Tasin la facho est faite du même bois, en pire, que les poôôôôvres musulmans qu’elle dénonce par pur racisme.
    Peut-être :
    Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode Epuration ou Entnazifizierung
    ou bien
    Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode Gandhi indo-pakistanaise
    (possibilité de lien sur les mots « Gandhi indo-pakistanaise » vers la page
    http://resistancerepublicaine.eu/2016/06/21/islam-la-solution-de-ghandi-violence-et-deportation/ )
    ou, plus subtil car allusif via le lien uniquement :
    Je rêve moi aussi d’un Grand Remplacement à la mode Gandhi
    (avec lien sur les mots « à la mode Gandhi » )

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Ma foi peu importe ce que les fachos retiendront de mes paroles, leur souhaiter de vivre en pays musulman c’est sympa, ils aiment tant l’exotisme, impossible de comparer avec le sort réservé aux non musulmans en pays muz

  5. reuri

    Le jeu subtil et discret de la séduction entres adultes civilisés n’a rien à voir avec ces abordages lourdingues qui se terminent en agressions.
    Mais ça , ces ingénieurs astrophysiciens ne pourront jamais le comprendre, la seule chose qui marche avec cette vermine c’est la méthode Poutine : les buter jusqu’au fond des chiottes.
    Je pense que ces islamo-gourdasses sont perdues pour la science, le sida mental est incurable.
    « Quand on est con , on est con » chantait brassens , on ne peut rien contre la connerie congénitale :
    http://lesobservateurs.ch/2017/10/14/un-canadien-demande-justice-pour-sa-fille-assassinee-sa-femme-violee-par-des-islamistes-alors-quils-etaient-venus-aider-les-musulmans-afghans/

    La connerie de cette catho (tendance bergoglio surement) idiote internationale est infinie.
    Il reste quand même des connasses pour défendre ces vermines mahométanes, même avec toutes ces horreurs.

    1. durandurand

      Bonsoir reuri , catho , ce n’est pas sûr , je connais des cathos qui eux ne sont pas des bisounours , leurs tolérances à une limite. et même quelques uns ou unes pensent à la Reconquista et de chasser de notre Patrie cette merde verte et tous ceux qui vont avec .

      1. reuri

        Je suis chrétien et je connais des cathos tradis « couillus » (et ce ne sont pas les derniers pour la baston 😁) anti-imam bergoglio, pas du tout des niais cathos golias qui fricotent avec les momos en chantant « nous-sommes-tous-unis ».
        Je parle évidemment des cathos benêts embrigadés par le discours vivrensembliste.
        Vive les chrétiens libres ✌, vive le Kekistan libre.
        Pepe vaincra 🐸.

  6. claude t.a.l

    Les Schiappa et autres……..

    Je prends les devants :
    Dès demain, je ne dis plus bonjour à ma plus proche voisine ( 81 ans ) quand je la vois.
    Trop risqué !

  7. Machin chose

    « C’est pas leur faute, les pauvres, c’est culturel chez eux !

    ouais! la belle excuse ! leur culturel, ils n’ en pratiquent que la première syllabe
    « mazmazelle tu veux nikker ? »

    il est vrai qu avec une chèvre, une ânesse, on ne s’ embarrasse pas de « séduction »…tout comme avec le petit garçon ou la petite fille, parents proches ou éloignés
    le rêve, voir une de ces sous-sous merdes exotiques se prendre un coup de matraque plombée sur la bouche et cracher sang des lèvres fendues et dents cassées
    notre rancoeur, rancune ? est devenue tellement immense que je rêve, comme beaucoup içi de les voir hachés dans un fondoir avec une énorme vis sans fin les entrainant vers la cuve finale pour en faire des croquettes

  8. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    SITE : liberte-algerie.com
    ARTICLE : L’œuvre de Feriel Bouatta sort au Sila
    “L’islamo-féminin”, des textes religieux décryptés par des femmes
    :: http://www.liberte-algerie.com/radar/lislamo-feminin-des-textes-religieux-decryptes-par-des-femmes-279304
    DATE : 16-10-2017
    AUTEUR : Rub.Radar

    IMG : Couverture du livre de Feriel BOUATTA.- « ISLAMO-FEMINISMO3
    :: http://cdn.liberte-algerie.com/images/article/thumbs/d-lislamo-feminin-des-textes-religieux-decryptes-par-des-femmes-cb23c.jpg

    “L’Islamo-féminin, des femmes relisent des textes religieux”, le titre de l’œuvre de Feriel Bouatta, une jeune écrivaine d’à peine 31 ans, doctorante en sociologie à l’Université catholique de Louvain la neuve (Belgique), est évocateur, intrigant. L’ouvrage parle de quoi ? Est-ce un roman, un essai philosophique, une étude sociologique ? Il paraît presque, à première vue, comme un mélange de genres. Pourtant, l’auteure aborde une problématique ancienne, largement consommée : le combat des femmes pour leur affranchissement de la tutelle des hommes, leur revendication d’un statut égalitaire. Sauf qu’elle met cette lutte dans une dimension religieuse. Elle s’intéresse à ces militantes de la cause féminine qui ont cherché des référents dans le Coran, le hadith du Prophète (QSSSL) et des exégèses d’hommes de culte ayant une vision plutôt souple de la religion, pour légitimer leurs actions indépendantistes. Feriel Bouatta décrypte cette démarche, l’analyse, tente de connaître sa portée et ses limites. Son livre, publié aux éditions Koukou, sort au Salon international du livre d’Alger (Sila 2017).

  9. Alix

    Tous ces acteurs qui ne font pas carrière du fait d’un hypothétique talent… En réalité c’est assez facile d’être acteur au cinéma.

  10. alma

    Ils s’offusquent quand ça les arrangent ces intellos à qui personne n’a demandé leurs avis.

    Quand un proviseur dit qu’il a été obligé de faire changer d’école un petit juif parce qu’il ne serait pas en sécurité, quand une autre fille de même confession se fait tabasser et insulter , là aucune indignation, c’est normal ; et je ne parle pas des petits blancs qui ne sont plus en sécurité dans bon nombre d’établissements scolaire.
    Ils serait bien que les non musulmans qui subissent ce quotidien , s’organisent autrement pour l’instruction de leurs enfants comme ça , il n’y aura plus d’indignation vu que les écoles dites publics se transformeront en école confessionnel.
    Je souhaite de tout mon coeur que ces indignés soient un jour jugés pour haute trahison et intelligence avec l’ennemi car ce sont ces personnes qui cachent , par leur prise de positions indignes, la vérité et sont donc responsable du malheur des vrais victimes ;

  11. Anne Lauwaert

    Dans le bon vieux temps les “artistes” qu’on appelait aussi des “courtisanes” ou « cocottes » ou « demi-mondaines » et même « lionnes » n’en faisaient pas un plat, bien au contraire http://www.misspandora.fr/miss-pandora-louise-ebel/cocottes-et-courtisanes/ faites un tour dans l’hôtel de la marquise de la Païva… https://paris-capitale-historique.fr/visite/hotel-paiva/ c’est même plus chic que les actuels brangelina.
    Quand j’étais jeune nous ne nous sentions pas « harcelées », c’était rigolo et quand ça allait dépasser les bornes, nous étions capables de les faire respecter. C’était cool…
    Ce qui a changé, c’est que « la drague » a déglingué comme tout le reste et que quand ça atteint le niveau casbah, ça n’a plus rien de rigolo. Quand ça se limite au bizz du chow bizz … Cannes vaut bien une baise et on n’en parle plus : la fin justifie les moyens et une main lave l’autre. Là où le bât blesse et où on n’en parle de préférence pas, c’est côté vrais abus sexuels sur mineurs. En Belgique nous avons eu, à part l’affaire Dutroux dont certains disent qu’on n’a pas tout dit et ont même cité le nom du roi Albert II dans « l’affaire des ballets roses »… il y a le méga scandale des abus sexuels dans l’église avec « l’opération calice » et même la démission de l’évêque Van Gheluwe. Ce thème me touche particulièrement car la vie (et la mort à 39 ans) de l’alpiniste belge Claudio Barbier (et de ses parents) pourraient bien avoir été bouleversée par des abus subis dans son enfance. (cf https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/bd.html et « Le grimpeur maudit » ) ça c’est beaucoup moins drôle car les enfants qui ont subi des abus finissent souvent par se suicider, même 20 ou 30 ans après les faits.

  12. Anne Lauwaert

    Du harcèlement ? Oui j’en ai affronté mais alors là, du hard! J’ai fait plusieurs mois de bénévolat en Inde, et là dès que vous sortez dans la rue vous êtes entourée d’une nuée de mâles en rut (même qui se tripotent) qui tous répètent la même rengaine « what is the time ? what is your name ? what is your country » … etc jusqu’à « what is your salary ? »… au début on essaye d’être poli mais à la fin on finit par leur crier « mais allez vous faire foutre ! » Le pire c’est qu’on s’habitue à ce point : à peine rentrée chez moi, un midi j’ai rendez-vous avec des copains dans un resto, j’arrive la première et m’assieds à une table libre avec plusieurs chaises , un monsieur s’approche et me demande « pardon madame, cette chaise est-elle libre » … et moi, du tac au tac « C’est pas vos affaires ! » Le monsieur estomaqué « Mais madame, quel caractère… » alors moi, confuse… « Excusez-moi monsieur, je rentre d’Inde… » ce à quoi il a haussé les épaules en me disant que j’étais cinglée…

  13. bm77

    la Schiappa veut absolument exister et elle a sauté sur cette occasion qui précisément lui permet de se faire remarquer.
    Elle est passé au théâtre Antoine pour jouer la comédie avec Brigitte qui ne pouvait manquer cette représentation.
    Je ne sais pas si ces « dames » ont eu l’occasion de voir la pièce de Gaspar Proust qui passe en ce moment dans cette même salle mais c’est pas triste pour la gente féminine entre autres sujets abordés car le sieur en question ne fait pas dans le politiquement correct .
    Moi perso j’adore mais il faut savoir interpréter le premier le second ou le troisième degré ce que beaucoup de personnes manquant totalement de recul et d’humour ne savent plus faire dans notre société où on dézingue pour un oui ou un non et on est près à condamner appliquer la censure idéologique.
    Il est dans l’esprit d’un Desproge ou d’un Coluche mais je ne sais pas si ceux ci auraient leur place dans cette société gaucho psycho rigide.

  14. Rabarabé

    Il ne faut pas trop rire avec ça, la petite drague mignonne et le vrai harcèlement n’ont rien à voir.
    Par contre, ça doit bien exister depuis l’antiquité, la « promotion canapé ».

  15. claude t.a.l

     » balance ton porc  » !

    moi, je suis prêt à balancer tout mon porc ( pâté, saucisson … ), et même le porc des autres , en travers de la gueule des islamiques

  16. Dorylée

    Dialogue futuriste :
    Le patron – Comme vous êtes jolie, Sophie !
    La secrétaire – Non mais ça va pas ?!
    Le patron – Euh, excusez moi. En fait vous êtes particulièrement moche. Et conne en plus.
    La secrétaire – Ah bon ! J’préfère…
    Le patron – Bonne journée ;
    La secrétaire – Pardon ???
    Le patron – Non, rien…

Comments are closed.