91000 clandestins interpellés, 13000 expulsés : Macron voudrait nous faire croire qu’il va lutter ?


91000 clandestins interpellés, 13000 expulsés : Macron voudrait nous faire croire qu’il va lutter ?

13000 expulsés sur 91000, la honte.

91000 interpellés, combien de dizaines de milliers, de centaines de milliers qui vivent tranquillement, en toute illégalité, sur notre sol et qui ne sont pas décomptés, n’ayant jamais été interpellés ? 

Macron, ce sale type qui prétend avoir découvert l’eau chaude ment avec une impudence que les medias officiels se gardent bien de dénoncer.

Et pourtant… C’est lumineux.

Article du 14 octobre :

Pour expulser plus, la France veut mettre la pression sur les pays « récalcitrants »

Pour augmenter les expulsions d’étrangers en situation irrégulière, la France compte explorer plusieurs pistes: rétention, concertation européenne… Mais aussi une pression accrue sur les pays d’origine pour qu’ils reprennent leurs ressortissants, au grand dam des associations qui dénoncent un « chantage ».

La France a expulsé 13.000 personnes l’an dernier, alors que 91.000 étrangers en situation irrégulière avaient été interpellés. « Nous reconduisons beaucoup trop peu », a récemment affirmé Emmanuel Macron, qui a demandé de la fermeté pour la loi sur l’immigration attendue début 2018.

La récente attaque de Marseille, où deux jeunes femmes ont été tuées par un Tunisien en situation irrégulière qui venait d’être libéré suite à de « graves dysfonctionnements » dans la chaîne de l’éloignement, a indirectement remis le sujet en lumière.

Le ministre de l’Intérieur a depuis promis des moyens, notamment 200 places supplémentaires en centres de rétention.

Mais les pouvoirs publics explorent depuis plusieurs mois d’autres pistes, notamment auprès des pays d’origine. Pour expulser un étranger en situation irrégulière, il ne suffit pas de le mettre dans l’avion: son pays doit reconnaître qu’il est bien l’un de ses ressortissants, et émettre, en l’absence de passeport, un document appelé « laisser-passer consulaire ».

« Souvent, on transmet les demandes et il n’y a pas de réponse », soupire-t-on à l’Intérieur. Ou le consulat répond trop tard: la reconduite échoue.

Le taux de réponse dans les délais oscillait entre 30 et 35% au début des années 2010. Le gouvernement ne communique plus aujourd’hui sur les chiffres — trop contrastés pour être parlants, dit-on au ministère, puisque « entre l’Afrique et l’Albanie, on passe de 5 à 90% ».

« On a des difficultés avec presque tous les pays », témoigne sous le couvert de l’anonymat un responsable policier, pour qui « le pire, c’est avec le Mali ».

Suite de l’article ici :

http://www.courrier-picard.fr/63673/article/2017-10-14/pour-expulser-plus-la-france-veut-mettre-la-pression-sur-les-pays-recalcitrants

Interview télévisée du 15 octobre 

Les clandestins ayant commis des délits seront expulsés.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/16/macron-15-milliards-deuros-pour-former-les-plus-jeunes-et-les-moins-qualifies-merci-patron/

Donc les autres ne le seront pas.

Bref, on affiche une soi-disant volonté d’expulser les clandestins, on se plaint de ne pouvoir le faire à cause du droit international qui interdit de renvoyer quelqu’un dans son pays sans autorisation du dit pays ( qui a inventé une telle règle, sinon les immigrationnistes fous qui sont aux manettes ? Pas un mot pour dénoncer cet accord, Macron ? ).

Et on révèle à la face des Français que TOUS les clandestins seront les bienvenus en France, sauf s’ils commettent des délits…

Combien de délits commis dont on ignorera à jamais l’auteur ? Combien de clandestins vont continuer à arriver, en sus de ceux que Macron va aller chercher directement au Tchad et ailleurs ?

Et Macron qui sait que l’immigration est un sujet sensible ne l’aborde pas, et ne rappelle pas que depuis Hollande, pour appliquer une directive de l’UE, être clandestin n’est plus un délit :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/11/lassassin-de-maurane-et-laura-pas-expulse-normal-etre-clandestin-nest-plus-un-delit-depuis-hollande/

C’est pourquoi il ne parle que de l’expulsion des délinquants avérés.

Macron ment, Macron ment, Macron est allemand…

Complément de T.A.L

–  » Les clandestins ayant commis des délits seront expulsés. » ( macron )

–  » Gendarmerie : taux d’élucidation de 41 % des crimes et délits  »

article de 2016 : http://www.profession-gendarme.com/gendarmerie-taux-delucidation-de-41-des-crimes-et-delits/

– pour la  » zone police « , c’est sûrement tout à fait comparable

Conclusion, donc :

41 % des  » clandestins ayant commis des délits seront expulsés. »

T’en dis quoi, macron ?




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


30 thoughts on “91000 clandestins interpellés, 13000 expulsés : Macron voudrait nous faire croire qu’il va lutter ?

  1. Christian Jour

    « Les clandestins ayant commis des délits seront expulsés ». Laissez moi rire, quand on les fout dehors par la porte, ils reviennent par la fenêtre. C’est pas des frontières qu’on a c’est des passoires. Le manu ducon nous prend vraiment, mais alors vraiment pour des cons.

  2. hathoriti

    et on va construire des prisons (modèles ? modernes?) pour les parasites indésirables ( pléonasme) ? et il faudra les nourrir en plus ? payer leur chauffage et leur électricité ? et leurs soins dès qu’ils auront un pet de travers ? Non mais ! il faudrait commencer pas NE PLUS leur verser allocs et fric dont les français sont spoliés ! mais pour faire ça, il faudrait avoir des couilles et le gouvernement, p’tit macron en tête, il en a …? ou il ne veut pas ?

  3. Jean-Paul Saint-Marc

    Effectivement, le système judiciaire en France interdit pratiquement les expulsions, même après jugement !

    Avec les appels, les recours suspensifs et l’absence de volonté !

    En plus après 4 ou 5 ans, famille probable, droit du sol, donc non-expulsable…

  4. claude t.a.l

    –  » Les clandestins ayant commis des délits seront expulsés. » ( macron )

    –  » Gendarmerie : taux d’élucidation de 41 % des crimes et délits  »

    article de 2016 : http://www.profession-gendarme.com/gendarmerie-taux-delucidation-de-41-des-crimes-et-delits/

    – pour la  » zone police « , c’est sûrement tout à fait comparable

    Conclusion, donc :

    41 % des  » clandestins ayant commis des délits seront expulsés. »

    T’en dis quoi, macron ?

    1. claude t.a.l

      ( sans compter les simples  » déséquilibrés  » qui, eux, feront un simple stage dans un hôpital psychiatrique, et sortiront une fois  » guéris  » ).

      Séjourner clandestinement dans un pays n’est pas un délit ?

      Combien d’expulsés à la fin ?

      0,002 % ! ( et je suis optimiste )

  5. Amélie Poulain

    « Effectivement, le système judiciaire en France interdit pratiquement les expulsions, même après jugement ! »

    Et encore, quand elles sont décidées, les associations s’y opposent, pourtant elles défient la Loi je ne comprends pas qu’elles ne soient pas inquiétées.

    Elles recommandent aussi dès l’arrivée des sans-papiers, l’inscription de l’enfant à l’école ce qui rend l’expulsion caduque. Bref, toutes les « ficelles » qui permettent d’empêcher l’expulsion.

  6. Xtemps

    Quand on cache des choses aux gouvernements, c’est qu’ils ont des bien des choses à se reprocher, que le bon peuple ne doit pas savoir.
    je crois surtout que les factures son supers gonflées pour prendre dans les caisses d’états, pour soi disant aider les migrants, c’est surtout aider pour mettre plus dans leurs poches que d’aider les migrants et voler le peuple qu’ils ne veulent pas dire.
    Le Parti Populaire Belge avec d’autres partis sceptiques comme Nigel Farage et d’autres, avaient fait faire une étude des dépenses publiques concernant l’immigration, dont la Belgique, 8 milliards 600 millions d’euro par an!, c’est jamais les immigrés qui ont çà dans leurs poches, alors qui passent avant, devinez.
    Quand le peuple n’a rien à dire, c’est ce qui arrive, nous sommes dirigés par des escrocs imposteurs, des menteurs, des voleurs et maintenant des assassins avec les attentats, ont du sang les mains, c’est des assassins!, des criminels!.
    Donc les personnes d’origines immigrés sont autant pigeons que nous les peuples européens, nous nous faisons tous voler par les mêmes qui volent le pétrole des musulmans, africains et autres peuples dans le monde.
    Il faut que les immigrés comprennent qu’ils se font autant voler et bien plus que nous les peuples européens, et qu’ils sont autant pigeons que nous.
    Et qu’ils vont finir dans des pays ruinés européens comme ils ont quitté eux même leurs pays ruinés et d’être dans des pays qui ne sont pas leurs en plus, avec des destructions de leurs cultures, traditions et race comme nous tous chez eux.

  7. Glazik

    Les clandestins, qu’ils soient délinquants ou pas, doivent être expulsés, puisque clandestins, tout simplement !
    Les lois existent, appliquons-les !

  8. frejusien

    Cet accord international, qui empêche de le dénoncer ?
    vue la situation délirante, il serait grand temps d’y penser,

    D’autre part, cette excuse bidon de délai dépassé en attente d’une réponse,
    qu’est-ce qui empêche de modifier ce délai ?
    il suffit de prolonger le délai, voire même pas de délai du tout

  9. DmitriiPetit

    Il y a quelques années j’ai lu un article à propos de traitement des étrangers en situation irrégulière dans l’Egypte de Moubarak. Les clandestins ont été mis en taule et pour sortir de là, ils ont dû de rétablir leurs papiers d’identité par eux-mêmes et de retrouver l’argent pour leur billet de retour. Très simple en effet.

    1. Amélie Poulain

      Ah oui cela devait les calmer c’est logique en même temps car c’est tout à fait hors la loi de rentrer dans un pays clandestinement.

      1. DmitriiPetit

        Actuellement, selon Legifrance :’ Entrée irrégulière Article L621-2 – Est puni d’une peine d’emprisonnement d’un an et d’une amende de 3 750 € l’étranger qui n’est pas ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne… La juridiction peut, en outre, interdire à l’étranger condamné, pendant une durée qui ne peut excéder trois ans, de pénétrer ou de séjourner en France.’ Mais sur Wikipedia on trouve : ‘La jurisprudence française se conforme ainsi à la jurisprudence de la CJUE. Depuis la loi Valls du 31 décembre 2012, le séjour illégal n’est plus un délit pénal.’ Comment on peut comprendre ça ?

        1. Amélie Poulain

          Ou il n’y a rien à comprendre sauf qu’ils font tout ce qu’ils veulent au mépris des lois donc du Peuple.

  10. Chris2AChris2A

    Refus de coopérer des pays d’origine … »le pire c’est avec le Mali » selon un responsable policier qui exige l’anonymat ….
    On envoie pourtant nos gars là-bas se faire trouer la paillasse …et nous n’aurions aucun moyen de rétorsion avec leur gouvernement ???…..
    Mais nous sommes vraiment dirigés par des cons !
    Il faut virer tout ce monde là !

    1. Amélie Poulain

      Oui tout à faire Cris2A, ce sont nos hommes qui vont se battre là bas et eux sont chouchoutés ici…… Comprenne qui veut dans cette « logique »….

  11. Joël

    Ce qui me fait rire, c’est que ces clandos arrivent à traverser presque toute l’Afrique sans grandes difficultés et que la France, 5ème puissance mondiale, n’est pas foutue de les ramener chez eux.

  12. pier

    18 immigrants illégaux dont des Européens arrêtés par la police de Pattaya 18 immigrants illégaux dont des Européens arrêtés par la police de Pattaya

    La police de Pattaya a effectué un raid dans plusieurs endroits différents de la ville afin de viser les immigrants illégaux.

    Au total, 18 personnes, hommes et femmes avec une large gamme d’âge et plusieurs nationalités différentes, dont l’Ouganda, l’Iran, la Côte d’Ivoire, la Grande-Bretagne, le Nigéria, le Cameroun et l’Inde ont été rassemblées par les autorités.

    Au total, 12 sites différents ont été ciblés par la police, y compris les chambres louées, les maisons et les maisons d’hôtes, qui avaient déjà été surveillées par la police après avoir reçu plusieurs rapports de sections locales.

    Sur les 18 personnes arrêtées, exactement 50 pour cent (neuf) sont des Nigérians, le reste étant composé de ressortissants ougandais, iraniens, britanniques et de la Côte d’Ivoire.

    Pol Maj-Gen Surachet Hakparn, commissaire adjoint intérimaire de la Police touristique, qui a dirigé l’opération de répression, nom de code Insee Tamin, a déclaré que les principaux objectifs des raids sont les auberges et les maisons louées, rapporte Pattaya One.

    http://pattayathailande.com/18-immigrants-illegaux-dont-des-europeens-arretes-par-la-police-de-pattaya/

    1. frejusien

      des européens de quelle couleur religieuse ?
      la Thaïlande a aussi ses muzz dans le sud qui foutent la pagaille avec leurs attentats, elle a bien raison de virer ceux qui veulent s’infiltrer pour renforcer les muzz en place

  13. pikachu

    L’article a une lacune sévère, très sévère même. Je n’ai malheureusement pas le temps de retrouver les chiffres, mais voila : peu ou prou, il n’y a aucune expulsion en France (ou reconduction).
    Les chiffres d’expulsions pourtant bien réelle correspondent en fait, majoritairement à l’île de Mayotte !!!
    Les habitants des îles voisines font régulièrement le trajet et sont régulièrement reconduits, Mayotte étant submergée par ces clandestins.
    On a donc une statistique d’expulsion qui ne veut strictement rien dire parce qu’en réalité, en métropole, les expulsions sont quasi inexistantes.

    1. frejusien

      ah ah ! c’est la découverte du pot-aux-roses, et ces expulsions sont comptabilisées deux ou trois fois pour les mêmes illégaux ?
      on peut toujours « arranger » les chiffres…

      1. pikachu

        Les mêmes reconduits reviennent quelques semaines plus tard. C’est le tonneau des Danaïdes, ce jeu du chat et de la souris n’en finit pas du fait de la proximité des îles comoréennes.

  14. Jolly Rodgers

    nous avons plus rien a attendre des hommes et des femmes  »politiques » , ils font tous partis d’un même système corrompu . c’est a nous peuple de France et peuples d’Europe de nous révoltés !

Comments are closed.