Crèche en Mairie ? Une claque pour la Fédération de la libre pensée de Vendée


Crèche en Mairie ? Une claque pour la Fédération de la libre pensée de Vendée

Crèche à l’hôtel de département de Vendée : la Fédération de la libre pensée de Vendée perd son recours devant la cour de Nantes et versera au département de la Vendée 2 000 euros de dédommagement.

La décision présente l’intérêt d’être largement motivée. Elle émane d’une juridiction susceptible d’être désavouée par le Conseil d’Etat qui avait posé un principe d’interdiction des crèches de Noël. Les juges de Nantes motivent largement leur décision pour éviter une cassation. Ils rendent par ailleurs des arrêts la plupart du temps excellents en matière d’immigration.

La crèche est « sauvée » notamment par le fait que son installation s’inscrit dans le cadre de traditions populaires comme l’arbre de Noël des enfants de la DDASS. Ces enfants qui n’ont plus de famille peuvent bénéficier d’un moment de convivialité un peu festif dans ce cadre.
Cela peut aider ces enfants à être équilibrés en leur donnant des racines de substitution.

Je ne peux pas dire que je sois un fanatique des crèches dans les lieux publics, surtout si leur installation implique un coût. Il existe d’autres mythes qui peuvent faire rêver les enfants, comme les mythes grecs, mais ils sont plus éloignés. On n’est pas vraiment dans le cadre d’une stricte neutralité religieuse car il y a bien un aspect religieux dans cette crèche, mais cela peut amuser les enfants, leur apporter du réconfort tout en leur permettant de se cultiver, d’apprendre l’histoire des croyances qui ont été dominantes en France.
Surtout, cela exprime l’idée d’une histoire nationale et va à l’encontre de l’idée que les populations du monde entier sont interchangeables, qu’il n’existe pas de culture française, que la France est périmée et bonne à jeter à la poubelle.

En ce sens, cela permet de rappeler qu’on est chez nous et ne fait pas de mal dans le contexte actuel où tout est fait pour nous culpabiliser, nous déraciner, nous humilier en nous traitant de fainéants, illettrés et autres adjectifs macroniens.
Cela permet de rappeler que le principe d’intégration en France est l’assimilation à l’identité nationale pour tout ce qui a trait à la langue, l’éducation et la culture.
Dans ce contexte, des défenseurs de la laïcité ont mieux à faire que d’assigner des départements en justice pour des histoires de crèche. Ils feraient mieux de garder leur argent pour des recours plus importants et légitimes.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000035755936&fastReqId=890542108&fastPos=1

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


21 thoughts on “Crèche en Mairie ? Une claque pour la Fédération de la libre pensée de Vendée

  1. Machin chose

    la Fédération de la libre pensée

    salauds! et ça ose utiliser l’ adjectif « libre » !!

    pour exercer une interdiction puante

    1. Laurent P.Laurent P.

      Si, jésus Christ est un mythe, la preuve étant que je peux l’affirmer alors que si je dis que la terre est plate vous pouvez me montrer des photos la montrant ronde ou, à la limite, m’envoyer dans la station spatiale internationale où je pourrais constater de visu que la terre est bien ronde.
      Pour Jésus, il n’y a que des traces historiques de son HISTOIRE, et qui datent au mieux de plus d’un siècle APRES sa supposée existence.
      C’est donc un mythe, comme pour TOUTES les divinités.
      La GRANDE différence avec les autres mythes divins c’est que le christianisme est le plus EFFICACE d’entre eux, celui qui historiquement assure le mieux le délicat (très délicat) équilibre entre préservation de la société et préservation de la liberté des individus.
      L’islam, par exemple, est bien plus efficace pour assurer la préservation de la société, tout simplement en annihilant toute liberté des individus, ce qui assure, certes, la préservation de la société mais interdit TOTALEMENT son évolution, alors que le christianisme assure toujours la possibilité d’évoluer, même si durant certaines périodes ce fut plus ou moins difficile (voir Galilé).
      Une évolution difficile, c’est une évolution.
      Une évolution interdite sous peine de mort, c’est pas d’évolution du tout.
      D’où la supériorité actuelle absolue de la civilisation occidentale sur la civilisation mahométane (mais pour combien de temps ? Aucune civilisation ne survit aux coups de couteau dans ses citoyens, aussi évoluée que soit cette civilisation…)
      Enfin, si une quelconque preuve de l’existence de jésus existait, elle figurerait en page d’accueil du site du vatican.
      Ce qui n’est pas le cas.
      Mais, je le répète, cette croyance est la meilleure de toutes celles disponibles actuellement et c’est à ce titre que je m’abstiens toujours de la contester (sauf ici où je sais que les lecteurs sont capables de supporter la contradiction).

      1. Amélie Poulain

        Un mythe ne veut pas dire que les faits, les personnes ou les éléments réels qui le constituent n’ont pas existé.

        Parfois c’est une pure représentation imaginaire mais bien souvent le Mythe s’est construit à partir de faits et correspond à des tentatives d’explications de choses que l’on ne peut expliquer par le simple constat du Réel.

        Donc Jésus-Christ a vraisemblablement réellement existé vu tous les Ecrits et les Représentations qui lui sont liées, par contre, les Dieux Grecs correspondent à une pure construction imaginaire à partir de phénomènes liés à la Nature identifiés à un monde d’esprits auxquels ils prêtaient des pouvoirs magiques. Ce n’est donc pas une Religion et l’on ne peut comparer les deux.

        1. MaximeMaxime

          Qu’est-ce que vous en savez, que les dieux grecs n’ont pas existé et que les Evangiles seraient la vérité ?
          Malheureusement, on constate bien souvent que le prosélytisme chrétien existe et du coup, les chrétiens militants ne sont pas crédibles car on les retrouve sur les mêmes travers que d’autres croyants. Galilée, Giardano Bruno, la Saint-Barthélémy, ce n’étaient pas des musulmans…
          Heureusement que la république est passée par là, sinon pas sûr qu’on serait sorti de cette étape.
          Aujourd’hui on n’en est plus là heureusement mais il y a quand même quelque chose de gênant à voir des gens affirmer comme vérités scientifiques leurs croyances ! Les détails de la crèche ne sont pas avérés historiquement, sinon ça se saurait…
          L’année dernière des témoins de Jévohah sont venus chez moi, j’ai eu un mal de chien à m’en débarrasser tant ils étaient insistants, lourds, presque agressifs à vouloir me parler de leur Dieu à la con. Et je n’hésite pas à écrire « Dieu à la con » pour avoir des proches qui leur ont fait des dons inconsidérés et qui n’étaient même pas foutus d’élever leur famille de ce fait.
          Il y en a ras la casquette de ces chrétiens qui ne savent pas laisser leur religion à sa place, qui veulent imposer à tous la morale chrétienne.
          On est bien gentil de tolérer leurs crèches finalement, et d’écrire un article pour se féliciter des déroutes des « libres penseurs », car ma foi, si on serait la vis pour toutes les religions, on n’en serait peut-être pas là…
          Moi je suis attaché au patrimoine religieux de la France, j’estime que ça ne devrait pas tomber en décrépitude, mais comme dit ma mère qui est très à gauche pour avoir été élevée par des communistes et l’être encore largement, le Vatican est riche et pourrait entretenir tout ça, vu que la plupart des Français ne fréquentent pas les Eglises et j’ajouterais pour ma part, vu l’attitude du pape François également, représentant des catholiques.
          C’est quand même dingue de voir affirmer que la crèche de Noël et tout le folklore qui l’environne ne sont pas des mythes…

          1. Amélie Poulain

            Mais qui vous a dit Maxime que j’étais croyante, que je faisais du prosélytisme ?….. Et je n’ai jamais dit que la religion n’était pas un mythe, si vous me relisez dans les nuances. Vous supputez et ceci est votre interprétation…

            J’ai été élevée dans la religion catholique certes comme beaucoup en France mais je ne crois pas tout ce qu’on m’y a dit et j’ai beaucoup de prise de distance et de plus, je ne pratique pas. J’ai même toujours dit que la religion était, en partie du moins, la construction de l’homme pour penser une transcendance et que c’était une représentation très réductrice de ce qu’est la véritable spiritualité (sens large du terme) mais cela ne veut pas dire que la base qui la constitue est fausse. Qu’en sait-t-on ?

            Maintenant, sur l’origine des Dieux grecs renseignez-vous, je faisais simplement le parallèle entre les deux et il y a une différence dans la construction du mythe.

            Il y a plusieurs définitions et origines dans la construction des mythes:

            – cf « le mythe Napoléonien », pouvez-vous dire que Napoléon n’a pas existé ? On n’était pas là pourtant non plus c’est vrai, mais l’on se fie aux écrits, on n’a pas le choix.
            – « le mythe de l’argent » , pouvez-vous dire que l’argent n’existe pas ? Non, Incontournable….
            – avez-vous vu la Justice ? La Liberté ? Pourtant, ce que l’humain construit autour de ces concepts sont aussi des mythes : la Liberté, dans l’absolu n’existe pas, pas plus que la Justice, mais de le penser, de l’imaginer donne la force d’y tendre pour tenter de s’en approcher. L’idéal, la vie tout simplement…

            (http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/mythe/53630)

          2. Jolly Rodgers

            bonjours @ maxime,
            vous confondait les divers sectes issus du christianisme , et le christianisme d’origine .
            pour en revenir a votre débat avec Amélie , je vous conseille la lecture de Michel Lancelot , je veux regarder dieux en face (1971) . bien que sont travail était axée sur le thème de dieu , des dieux et de la mystique dans les mouvement hippies. dans ses recherche il est tombé sur des textes indouhiste ou l’on retrouve le passage de Jésus en inde avant l’aire chrétienne , il serait passé (Jésus) par la Grèce et aurait étudié la philosophie grecque . ce qui est tout a fait possible , car la pensé pré socratique est une conception pré chrétienne de la vie . se qui fait du christianisme d’origine une religion européenne, car la philosophie du christ est en partie grecque . car entre sa naissance et ses 33ans , lors de sa jeunesse il a parcourut le monde et sont chemin la emmenait en inde ( sont passage est dans leurs textes sacré) et en Grèce (la philosophie pré chrétienne des pré socratique et plus tard chez Aristote ) .
            ceux qui sont le plus proche du christianisme d’origine sont les orthodoxes issus de la doctrine : philocalie , prière du cœur dans la contemplation , ainsi que l’église orthodoxe celtique .
            je crois que Jésus a existé , c’était certainement un homme de cœur , un progressiste . je vous conseille la lecture de Hans Reyner , le petit manifeste individualiste , qui était athée , mais qui croyais a l’ existence de Jésus en temps que progressiste et philosophe au même titre que Socrate .
            moi même je suis agnostique épicurien et je prend beaucoup de plaisirs a lire les récits d’un pèlerins russe (encore un texte que je ne peux que vous conseiller) .

          3. Amélie Poulain

            Dommage qu’une partie de mon commentaire en réponse à Maxime ait été tronquée, il en perd du coup une grande partie de son sens.

      2. lours

        Non, Jésus-Christ n’est pas un mythe. Vous n’êtes pas croyant, c’est tout, et ça ne vous autorisait pas à ce genre de charge dont le seul effet est de mettre le christianisme sur le même plan que l’islam.
        Pour votre information, sur ce site on combat l’islam et on reconnaît au christianisme le mérite d’être un fondement, sinon le fondement de notre culture occidentale. Même si l’on n’est pas soi-même croyant.

      3. Huineng

        Maintenant vous me faites douter de tout !!. Pourriez-vous m’envoyer urgemment une photo de VERCINGETORIX pour me prouver qu’il a bien existé .Sinon c’est grave, car cela mille ans qu’on enseigne dans les écoles françaises qu’il s’est fait prendre la pâtée par un dénommé Jules César en l’an 52 avant Jésus-Christ qui d’après vous n’a jamais existé .!!.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          La polémique est stérile. Laurent a parlé de mythe. Le fait qu’un personnage appelé Jésus qui a pu exister ait donné lieu à un mythe, soit devenu un mythe, ce qui est une évidence sauf pour les croyants n’a rien d’insultant.

    2. Bertrand BARERE

      ça c’est sur. Ce n’est pas un mythe.
      Deux options.
      1- C’était un précurseur, il est à l’origine du syndicalisme et aurait certainement créer la CGT

      2- c’est vraiment une arnaque intellectuelle, et comme tout bon produit marketing, on a pas fait mieux depuis.

  2. Amélie Poulain

    C’est bizarre quand même, dans mon enfance et un peu après (je ne date pas de Mathusalem quand même…), il y avait plein de manifestations religieuses publiques (communions solennelles, processions diverses, etc…) et tout le monde trouvait cela normal en France.

    Personne n’aurait eu à l’esprit de critiquer cela, la Laïcité étant entendue comme évidente comme une séparation stricte des Pouvoirs entre l’Eglise et l’Etat, ce qu’elle est (et juste ça… le reste n’étant que des interprétations qui servent d’autres velléités de pouvoirs).

    Maintenant, même une crèche de Noël prête à critiques (la mythologie grecque est quand même d’une autre époque)….

    Que la France est triste sans tous ces moments qui étaient des occasions pour beaucoup de se retrouver en famille, de préparer des moments de joies collectifs….. C’était aussi créateurs de liens sociaux.

    Après tout, chacun était libre d’y adhérer ou pas, mais c’était notre Culture et l’on sentait nos racines…..

    Fatiguée de cette France triste car obsédée par une vison exclusivement matérialiste limitée et justifiée par un refus de transcendance.

    Au fait, il est prouvé scientifiquement par une thèse de Médecine qui a été présentée et validée à Reims (le 15 décembre 2014, l’étudiant en médecine François Lallier présente sa thèse de doctorat et obtient les honneurs http://www.wukali.com/Une-these-iconoclaste-recoit-les-honneurs-a-l-Universite-de-Reims-2353) il y a peu avec les félicitations du jury, que la conscience ne serait pas limitée au cerveau qui n’en serait qu’un réceptacle agissant comme médiateur…. et le pire, c’est que beaucoup de scientifiques reconnus certains Prix Nobel, dépassent par leurs recherches la vision très limitée de « l’homme neuronal ».

    L’ouverture pour la première fois se fait en France car généralement c’est un pays de sceptiques malgré pourtant des évidences, alors la crèche, finalement, a peut-être uns substrat un peu plus sérieux que le rejet qu’elle suscite.

  3. Amélie Poulain

    En tous les cas, je suis très contente de ce jugement qui confirme nos racines culturelles, il est temps, et j’espère que ce n’est qu’un début.

  4. Xtemps

    Et puis, j’ai jamais vu des crèche qui font des attentats et c’est curieux que c’est jamais pour les autres cultures qui viennent chez nous qui demandent de supprimer les crèches chez nous.
    C’est toujours pour les mêmes, pour les musulmans, nous devons s’effacer pour eux pour le vivre ensemble.
    Et c’est nos dirigeants qui insistent le plus avec çà.
    Et bien qu’ils aillent se faire foutre!, nous gardons nos cultures, traditions et notre races blanche authentiques, bien intègre.
    Et Surtout, nous n’avons invité les musulmans à venir chez nous en Europe, dehors!.
    Et aussi, si nos dirigeants veulent changer quoi ce soit en Europe, référendum!, être consulter avant toutes décisions, imposer en démocratie est interdit.
    Ils veulent l’Islam en Europe, référendum!, c’est les peuples européens qui décident en démocratie, autrement l’Islam n’a pas sa place chez nous et dehors!, il y a pas de haine, de racisme ou autres qui tiennent!, référendum!.

  5. Celtillos

    n’étant pas croyant mais de culture chrétienne pour moi la crèche est plus une question de culture que de croyance religieuse, c’est un symbole de paix, de joie, de fête et de trêve, appuyer sur la connotation religieuse de la crèche découle d’une bêtise, le lien religieux avec noël est de plus en plus ténus, c’est juste une tradition, et par les temps qui courent les traditions sont a préserver coute que coute…

    1. Amélie Poulain

      Oui vous avez raison, mais quand on veut détruire un Peuple, on s’attaque justement d’abord aux symboles

  6. Maurin des GRADS

    Apparemment la Pensée est libre pour certains , et pas pour d’autres , et tout ça sans rougir ! Oui mais voilà , nous ne sommes pas d’accord , et pas assez souples , donc nous vous emmerdons à pied et à cheval petits prétentieux .

  7. Sabrauclair

    « fédération de la libre pensée »: tellement libre qu’elle veut imposer ses vues aux autres!

    Par contre, il n’y a JAMAIS UN SEUL RECOURS de sa part contre les nombreuses exigences musulmanes,

    Cette organisation n’est donc là que pour détruire l’identité française.

Comments are closed.