Delémont : la mère de la victime dénonce l’agresseur clandestin ? A mort !


Delémont : la mère de la victime dénonce l’agresseur clandestin ? A mort !

Nous évoquions hier le scandale qui secoue les réseaux sociaux en Suisse, avec l’agression d’un jeune devant la gare de Delémont, la réaction de la mère dénonçant l’agression de son fils par un clandestin, les réseaux sociaux s’enflammant et la police menaçant les commentateurs accusés de racisme.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/13/agression-par-un-africain-la-police-suisse-aux-notres-fermez-vos-gueules/

Deuxième étape (il y en aura forcément d’autres ), le sort de la mère, Anna Giglio.

Elle a eu le courage de dénoncer ce qui est arrivé à son fils et qui arrive et arrivera à tant d’autres…

Les antifas ou leur équivalent la menacent…

Tu oses dénoncer ?

A mort !

Tu oses dire non à l’immigration africaine ?

A mort !

Tu ne dis pas  » vous n’aurez pas ma haine » ?

A mort !

Tu ne te contentes pas de prier et allumer des bougies pour les victimes ?

A mort !

Voici le communiqué d’Anna Giglio la courageuse, datant d’avant le siège de sa maison. Je vous invite à la soutenir

https://www.facebook.com/anna.pheulpin

Suite à la publication de la vidéo de l’agression de mon fils ainsi qu’à la polémique qui a suivi :

Mon fils s’est fait violemment prendre à partie et projeté au sol, malgré ses tentatives d’évitement, par un groupe composé d’une dizaine d’individus. Cet événement s’est déroulé à la gare de Delémont à des heures de forte affluence (18h00) et a pu être filmé par les auteurs qui l’encerclaient et encourageaient l’agresseur à le frapper.

Lorsque je me suis retrouvée confrontée à cette vidéo pleine de haine envers la chair de ma chair et connaissant les limites de la justice, à savoir que ce jeune homme sera probablement interpellé certes, mais sera en mesure de repartir dans l’heure qui suit, libre de continuer à terroriser la gare de Delémont, je n’ai pas réfléchi longtemps à mettre cette vidéo en ligne…

Pas pour créer une polémique, bien loin de moi cette idée, mais pour interpeller, avertir, informer de ce qui se passe dans un endroit fréquenté chaque jour par nos jeunes, par les pendulaires, par des personnes âgées ou handicapées, plus faibles et donc plus vulnérables.

Plusieurs témoignages me sont parvenus par rapport à l’insécurité qui règne dans cette gare de Delémont..des parents qui ont connu la même expérience avec l’un de leurs enfants, des femmes qui n’osent même plus emprunter le passage sous-voie une fois la nuit tombée…

Alors que faire face à cette escalade de violence et d’insécurité qui perdure malgré les moyens mis en œuvre par nos autorités ?

Je m’insurge totalement contre les commentaires choquants qui ont pu être postés sous ma vidéo, mais je ne regrette en aucun cas de l’avoir publiée.

Et même si aujourd’hui ce qui est retenu de cette agression, ce sont les commentaires à caractère raciste liés à cette vidéo, je rappelle le fond du problème. A savoir que mon fils a été la victime d’une agression physique et verbale, et qu’il est bien difficile de ne pas se positionner lorsqu’un jeune citoyen suisse 🇨🇭 se fait mettre au tapis et traiter de « sale babtou ».

Parents, battons-nous pour que nos enfants puissent se déplacer en toute sécurité !

À vous politiciens et membres de nos Autorités, aidez-nous à éradiquer cette violence, à rendre les lieux publics plus sûrs. Prenez les mesures qui doivent l’être pour que de tels événements ne se reproduisent plus !

Je profite de remercier toutes les personnes qui me soutiennent et qui se sont manifestées par centaines depuis mardi soir. Je me sens moins seule dans mon combat. Merci

 

Où les gauchistes et autres staliniens sont les complices des agresseurs, quels qu’ils soient : simples voleurs, simples harceleurs, violeurs ou djihadistes.

C’est une vérité claire et nette, et valable en Suisse comme en France. Valable dans toute l’Europe.

Nos ennemis sont partout. Il nous faut le savoir, nous méfier et nous préparer. Ils seront avec les hordes barbares quand celles-ci passeront à l’attaque, sans savoir, les imbéciles, qu’ils seront exterminés comme les autres.

 




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


23 thoughts on “Delémont : la mère de la victime dénonce l’agresseur clandestin ? A mort !

  1. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Le lien en soutien ne fonctionne pas ou plus. Censure FB ? Possible, mais pas pour les Meklat, semble-t-il, ni pour Sonia Nour puisque son compte – et tant d’autres de même acabit – sont toujours actifs.
    Si Madame Anna Giglio-Pheulpin lit ces lignes, qu’elle sache que je la soutiens et l’encourage dans son combat, et que nombreux sont de plus en plus les Occidentaux à en avoir assez de ces touristes à demeure qui agressent et se permettent, grâce à nos zélites et à nos lois permissives, de se comporter comme bon il leur semble.
    Qu’elle sache donc qu’elle n’est pas seule.

  2. paul

    La mesure n° 1 à prendre aurait été de placer les clandestins dans des centres fermés avant de les renvoyer à la case départ. Les Suisses sont d’abord vicitimes des leurs, les victimes d’autres Suisses qui veulent toujours plus d’immigrés clandestins ! idem en France, et ailleurs, bien évidemment

  3. frejusien

    Elle a dû être drôlement menacée ! pauvre femme !!
    son fils risque encore plus, si les anti-fas s’en mêlent

  4. DURADUPIF

    C’est fou comme les européens collaborent entre eux. Pas une feuille de papier cigarette qui ne peut passer. A moins que, partie d’Angleterre, ou nos patriotes ce sont souvent réfugiés, s’élaborent une collaboration de défense sans concession de l’Occident de la déesse Europa. Espérons…

  5. Xtemps

    On dirait que nos dirigeant ont quelque chose à se reprocher en disant raciste, leurs couvertures habituels quoi!, comme d’habitude!, toujours par les mêmes escrocs imposteurs, les mêmes tactiques du racisme d’escrocs!.
    Et c’est bien pratique le racisme!, vous ne trouvez pas!, les pigeons c’était hier mesdames et messieurs les politiques, à d’autres vos escroqueries, çà marche plus vos excuses bidons, dégagez!, l’incitation à la haine c’est vous et contre tous nos peuples européens!.
    Les escrocs imposteurs aux pouvoirs préfèrent regarder le racisme comme excuses abusif que les agressions, quel grande haine contre nous les peuples européens!, bravos! les racistes aux pouvoirs.
    Tout cela pour leurs colonisations dictatoriales et le vivre ensemble forcés contre la volonté des peuples européens.
    La haine de nos escrocs imposteurs dirigeants aux pouvoirs est affiché si nous acceptons pas leurs diktats!, amis résistants!.
    Avec les accusations gratuites du racisme et autres insultes contre nous les peuples européens autochtones.
    Quand aux imbéciles, ils ne seront pas exterminés par les musulmans, c’est nous qui devons le faire, ils auront l’islam comme ils l’ont prévu pour les protéger après l’Islamisation complète de l’Europe, enfin!, c’est ce qu’ils croient et espèrent évidement ces escrocs imposteurs aux pouvoirs.

  6. Xtemps

    Bravos à la Suissesse, çà! c’est une mère.
    Il y a que les escrocs que çà dérange, le racisme excuse bidon c’est fait pour s’en servir.
    Arrêtons d’avoir peur du racisme, çà n’arrête pas les crimes contre l’humanité au nom de l’Islam.

  7. Désespoir 50

    Oui il y a du très grand racisme, mais il ne provient pas, comme veut nous le faire croire toute la mafia politicienne islamo-collabo, de l’Européen vers l’Africain mais bien dans le sens inverse.
    Je souhaite à ce jeune garçon et à sa famille un bon rétablissement après cette agression d’une rare violence.
    Bravo à cette mère de famille consciente et responsable de la bonne éducation des son enfant.

  8. frejusien

    Ils sont bien plus rusés, ils ne s’attaquent qu’en bande, et toujours contre un individu isolé qui leur semble plus vulnérable,
    un gamin qui rentre du lycée n’est pas forcément accompagné, cela demanderait une organisation considérable, et rendrait la vie impossible

  9. Chris2AChris2A

    Et même si l’un d’eux est pris avec une machette dans son sac à dos, on aura toujours un juge du mur des cons pour dire que c’est de pure tradition africaine …

  10. bm77

    La Suisses a toujours eu une politique de relations extérieurs assez ambivalente quand il s’agissait de ses intérêt et conserver de bons y compris parfois des rapports ambigus dans le passé avec l’Allemagne nazie En ce moment il s’agit de nous faire accepter absolument cette immigration de masse et toute proportions gardées avec les années 1939- 45 la Suisse se met prudemment au diapason de ses principaux clients que sont les pays de l’UE. Tout y passe pour nous interdire même de dénoncer les exactions liée à cet envahissement programmé . Cette façon de censurer même les réseaux sociaux c’est à l’inverse une autorisation des politiques complices de permettre ces agressions en toute impunité!

  11. Gambadeur

    Le laxisme de nos autorités judiciaires est en grande partie responsable de ce genres de faits.
    Mème avec une intervention de la police ces individus qui n’ont rien a faire chez nous, sont relachés.
    Si la loi que le peuple suisse a voté était mise en application, ces individus ne serait pas chez nous

  12. Bribrilanarchistededroite

    Dites à Madame Anna Giglio-Pheulpin d’ouvrir un compte sur vk.com, d’ailleurs c’est ce que j’ai fait depuis longtemps

  13. Bribrilanarchistededroite

    En tout cas j’ai eu le temps d’enregistrer cette vidéo, elle ne tombera pas dans l’oublie

  14. Cathy

    De tout cœur avec vous. C’est une honte notre pas terre d’accueil de profiteurs, dealer etc… Toutes les victimes, parents de victimes et les Suisses qui en ont marre de ce laxisme devraient monter à Berne et hurler notre ras-le-bol. Encore combien de tués, de blessés par cette racaille de rue.

  15. Palador

    Il y a à peine 10 ans un jeune de 18 ans s’est fait tabasser en gare d’Yverdon par des kosovars et un cap-verdien à coup de briques sur la tête. Le malheureux en est mort. Cette femme a parfaitement raison d’avoir mit cette vidéo en ligne et surtout d’alerter la population sur la passivité des politiques et la catastrophe migratoire dans un pays de la taille d’un mouchoir de poche.

Comments are closed.