Les chrétiens chassés d’Oxford : leur présence éloignerait des étudiants vulnérables et marginalisés !


Les chrétiens chassés d’Oxford : leur présence éloignerait des étudiants vulnérables et marginalisés !

L’histoire ne parle que d’une association chrétienne (C.u), et non de tous les étudiants chrétiens mais au train où vont les choses c’est pour demain.

Gigantesque discrimination à l’occasion de la foire annuelle de l’une des plus célèbres universités du monde. Le stand de l’Union chrétienne interdit sous les prétextes les plus divers, homophobie, néo-colonialisme, méthodes de conversion, bases agressives qui éloigneraient les plus démunis, les plus vulnérables et les plus marginalisés. Le mot musulman n’a pas été prononcé mais tout le monde a compris. D’autant que parmi les arguments utilisés pour évincer les  chrétiens, il y a le fait qu’il n’y ait pas de lieu de culte pour  les non chrétiens à Oxford…

Compassion, compassion, quand tu nous tiens la barbichette et nous rends idiots…

Autrement dit, les étudiants en première année d’Oxford ont droit à tout sauf au stand de l’Union chrétienne. Stands écolos, stands LFBT, stands sans doute consacrés au multiculturalisme, aux clandestins  et à l’islam.

On pourrait rire, mais rire jaune en examinant à la lumière de l’islam ce qui est reproché au christianisme : conversion forcée, homophobie, violence et agressivité…

Le déni de réalité est devenu une maladie mondiale. Nous ne pouvons pas l’empêcher mais rien ni personne ne peut nous empêcher de lutter de toutes nos forces pour ne pas être engloutis avec la tornade.( 1)

Christine Tasin

Oxford ne veut pas de l’Association Etudiante Chrétienne.
L’Université d’Oxford a interdit à l’Union Chrétienne  ( U.c ) de participer à la foire annuelle de la première année parce que la foi chrétienne est décrite comme  » une excuse pour l’homophobie et certaines formes de néo-colonialisme « .
Francesco Curridori. Mardi 10/10/2017
L’Université d’Oxford à interdit à l’Union Chrétienne ( C.u) l’une des plus importantes associations étudiantes de participer avec son stand à la foire annuelle de la première année parce que  » la foi chrétienne fait des dégâts  » car  » historiquement elle est une excuse pour l’homophobie et certaines formes de colonialisme « 
Freddy Potts, vice-président du comité universitaire, a envoyé un courriel à la représentant de l’Union chrétienne (Uc), Lucy Talbot, expliquant que  » notre unique préoccupation est que votre présence peut éloigner les nouveaux étudiants. Ce genre d’aliénation ou micro- agression est régulièrement ignoré et comme étant peu importante surtout qu’elle n’est pas bien comprise par les autres étudiants et inévitablement , cela cause des dégâts à ces groupes qui sont déjà les plus vulnérables et marginalisés. »
L’e-mail publié par le Telegraph dit que   »  l’influence du christianisme sur les nombreuses communautés marginalisées a procuré des dégâts avec ses méthodes de conversion et ses pratiques et elle est encore de mise en de nombreux endroits comme excuse pour  l’homophobie et certaines formes de néo-colonialisme « .
La décision du comité universitaire d’exclure les chrétiens est née pour éviter que  »  ne pouvant garantir un stand à chaque croyance religieuse , un étudiant d’une croyance non représentée   »  souffre   » en voyant que les autres croyances ont leur stand.
 » Beaucoup d’étudiants – lit on encore – surtout ceux de couleur ou d’autres croyances ( par rapport au christianisme ) pourraient se sentir aliénés et vulnérables à Oxford, une université ayant une très mauvaise réputation au sujet du racisme et le manque de diversité et une ville qui a difficilement des lieux de culte appropriés pour les non-chrétiens.
Donc,   »  au nom de la compassion, nous espérons que vous serez d’accord avec nous ( en voulant éviter ) un possible dommage à ces étudiants de première année qui sont déjà si gravement désavantagés. »
Après les protestations par beaucoup de personnes du monde académique pour la  » violation de la liberté d’expression, liberté religieuse et de croyance   » le collège a décidé d’ouvrir un stand « multiconfessionnel  »  mais a pourtant exclu l’Union chrétienne.
A noter également que parmi les évènements où les étudiants de première année devront obligatoirement participer, il y a par exemple un   »  atelier LGBTQ+   « 
L’histoire est encore plus grotesque si on considère comme la rappelle Il Corriere della Sera, que les collèges d’Oxford ont été fondés pour la plupart au  Moyen-âge par les évêques et les moines chrétiens et possèdent de splendides chapelles : qui pourtant sont aujourd’hui converties en espaces de prières et de méditation multiconfessionnelles.
Même le Balliol, construit en 1263 sous les auspices de l’Evêque de Durham.
 
Traduction pour Résistance républicaine par Valkyrie 
Pourquoi veulent ils à tout prix supprimer toutes les références chrétiennes, même sur les pots de yahourt  ou de thé ?
Maintenant c’est en Italie que LIDL supprime les croix sur certains de leurs emballages. Le maire de la ville en question leur a dit de remettre la croix sur la photo de l’Eglise ou de changer de photo, d’image…
Note 1
Allez, pour se mettre du baume au coeur, visionnez ou achetez ce superbe film qui se déroulait dans l’équivalent américain d’Oxford, Welton… Le cercle des poètes disparus.
C’était en 1989.
C’était il y a un siècle.




11 thoughts on “Les chrétiens chassés d’Oxford : leur présence éloignerait des étudiants vulnérables et marginalisés !

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Pendant qu’en France on écrit pour le futur « la nouvelle histoire passée de la France selon Mohammad » ;
    Pendant qu’en France l’on poursuit en justice les patriotes qui dénoncent la culture de susbtitution pour cause d’invasion ;
    Pendant qu’en France on légifère pour cruxifier la liberté d’expression et placer la laïcité dans la vierge de fer { https://fr.wikipedia.org/wiki/Vierge_de_fer }

    En Espagne voilà ce qui se passait au mois de mars 2016.
    Ne manquent pas d’air ! le vert les aveugle !

    Pourquoi n’aurions-nous, nous aussi pas droit à porter plainte pour atteinte à notre culture, notre patrimoine géographique, historique, politique, culturel, cultuel, spirituel… Pourquoi non ? Pourquoi l’autorisation d’effacer tout ce qui était nôtre est-elle offerte sans l’autorisation des peuples autochtones, à ceux qui sont venus d’ailleurs, le plus souvent illégalement ?

    Pourquoi leur accorde-t-on ce crime et nous prive-t-on en contre-partie de notre droit à revendiquer notre bien et celui de le défendre ?
    Le vert aveugle nos zélites, frappe de cécité intellectuelle notre oligarchie.

    Surtout ne vous étouffez pas de rage ou de rire en lisant ce qui suit ; on se demande qui est tombé sur la tête, ou plutôt on le voit bien !

    Non ! Non ! Le permier avril allait tarder encore 28 jours avant d’apparaître, le poisson était encore très loin !

    Et en plus ils nous avertissent. Remarquez la contradiction de l’énergumène qui lutte pour la laïcité afin que les musulmans, l’islam ne soient pas les victimes de la culture chrétienne de notre société ; dans le même temps on note qu’il veille à la non disparition de la seule espèce à protéger ; mais que, malgré tout et en fin de compte ; c’est l’islam qui devra régner sur l’Europe. Voilà, c’est la laïcité verte !
    _____________________________
    ► Los musulmanes demandarán a España ante Estrasburgo por las procesiones de Semana Santa: “Es una ofensa al islam”.
    :: http://www.alertadigital.com/2016/03/28/los-musulmanes-demandaran-a-espana-ante-el-tribunal-de-estrasburgo-por-las-procesiones-de-semana-santa-es-una-ofensa-al-islam/
    Le 28/03/2016

    ➡️ TRADUCTION :
    – Les musulmans poursuivront l’Espagne à Strasbourg pour les processions de la Semaine Sainte: « C’est une offense à l’Islam »

    Anjem Choudary, imam britannique d’origine iranienne, l’une des voix d’autorité et des plus influentes en Europe de la communauté musulmane ; a, une fois de plus, crié au ciel au sujet de ce qu’il considère comme «une offense» et «un mépris» envers la religion du prophète : les fastes et les processions de la Semaine Sainte dans notre pays.

    « La Constitution espagnole de 1978 stipule que l’Espagne est un Etat laïque et qu’aucune confession n’aura un caractère d’Etatique », explique le religieux dans un entretien récent dans le Daily Mail, ajoutant que « tous les actes et liturgies propres au christianisme durant la semaine sainte espagnole est une offense pour les milliers de musulmans qui sont forcés de vivre leur foi presque dans la clandestinité », conclut-il.

    Choudary se réfère pendant une bonne partie de son discours à notre pays (l’Espagne), et il va même jusqu’à expliquer qu’ils projette de poursuivre l’Etat espagnol devant la Cour de Strasbourg. « C’est la plus haute autorité judiciaire pour garantir les droits de l’homme et les libertés fondamentales dans toute l’Europe. Parmi eux, la liberté et l’égalité religieuse « , a-t-il dit.

    L’Iranien estime que plus de 1,8 million de musulmans vivant déjà en Espagne se sentent «discriminés par la politique de l’État». Une raison de foi qui se heurte frontalement à sa conception de la réalité.

    « Nous veillons au bien-être des musulmans dans toute l’Europe. Nous n’allons pas laisser les droits de nos frères méprisés et abaissés. L’islam, dans quelques années, sera la religion principale de tout le continent. Il est temps de dire « Europe, nous sommes là! » « .

    Reply
    1. Lesage

      Tout est prétexte pour taxer les blancs, les européens de racistes!
      une fille refuse les avances d’un arabe, elle est traitée de raciste, on ne veut pas parler avec eux, on est raciste, on les ignore, on est raciste, on leur refuse une cigarette, on est raciste, pour tout ce qui n’abonde pas dans leur sens, on est raciste!!! ils ne se sont jamais posé la question, que leurs différences sont incompatibles avec nos valeurs!
      comportement, mœurs, croyance, mentalité… ce n’est pas un fossé qui nous sépare, mais un océan!!! en 79 déjà et sans doute bien avant cette interview démontrait que les arabes avaient déjà bonne réputation!!!
      Et le journaliste de dire déjà à l’époque, « mais c’est du racisme » de ne pas vouloir fréquenter un arabe!
      Les médias et bobos avaient déjà ce comportement de promulticulturisme!

      « il est temps se dire  » Europe nous sommes là »
      sans doute, mais avec plus d’énergie et détermination.
      il y a urgence.

      Reply
  2. durandurand

    J’espère que les étudiants de l’Union Chrétienne passeront outre l’ordre du vice-président du comité universitaire , qu’il aille se faire voir chez les Grecs .

    Reply
  3. reuri

    Encore une crétinerie inspirée des campus américains qui font la chasse aux blancs chrétiens.
    Quand ces gauchiasses se feront égorger par leurs camarades arabo-musulman et que le niveau de ces nids à marxistes baissera spectaculairement, il ne faudra pas venir chialer les populistes patriotes.

    Reply
  4. Amélie Poulain

    Mais en fait tous ces « interdits » sont posés par des minorités, il suffit d’ignorer et de ne pas leur donner de crédit en les écoutant et en se soumettant.

    De tout temps il y a eu des illuminés, les problèmes commencent lorsqu’on leur donne le droit de proférer leur bêtises et la possibilité de les répandre à tout vent. En les suivant on leur donne consistance.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *