Est-ce RR qui a obtenu la fermeture de la mosquée de Sartrouville ?


Est-ce RR qui a obtenu la fermeture de la mosquée de Sartrouville ?

La mosquée de Sartrouville vient enfin de fermer, le 3 octobre :
http://www.leparisien.fr/sartrouville-78500/sartrouville-apres-la-fermeture-de-la-salle-de-priere-l-incomprehension-des-fideles-et-des-riverains-04-10-2017-7308696.php

Est-ce vraiment faire preuve d’un orgueil démesuré que de penser que la dénonciation du laxisme étatique sur le site de Résistance républicaine y est pour quelque chose ? L’article où j’évoquais le cas de Sartrouville datant du 26 septembre…
http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/26/sartrouville-pret-a-passer-a-laction-se-fait-passer-pour-modere-et-sa-mosquee-nest-pas-fermee/

On avait déjà eu le cas de l’association Sanabil restée longtemps active mais qui avait finie par être dissoute :
http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/29/valls-a-t-il-entendu-lappel-de-resistance-republicaine-dissolution-de-lassociation-musulmane-sanabil/

Evidemment, sur place, c’est, comme dit « le Parisien », « l’incompréhension »…
Le contraire aurait été étonnant, mais il se trouvera bien des gens pour les plaindre :Zoé Desbureaux parlera peut-être de « martyre » et on attend avec impatience les lumières du député Obono.

On comprend beaucoup mieux quand on sait quelle appréciation la justice a porté à ce sujet, mais l’article n’en dit mot. Pas très curieux, le journaliste : un petit tour sur la patriosphère lui aurait permis de mieux comprendre le pourquoi du comment…

Cela montre finalement que le pouvoir macronien est aussi long à la détente que ce fut le cas sous la présidence molle de Hollande.
Et c’est même sans doute pire, parce qu’on nous annonce que la fermeture a été décidée jusqu’à la fin de l’état d’urgence !

Or, celui-ci va se terminer, c’est précisément le but des « travaux » législatifs (c’est un bien grand mot vu ce qu’ils vont pondre) : sortir de l’état d’urgence en adoucissant la surveillance de l’Etat comme le réclament l’extrême-gauche et tous les islamo-sympathisants. Ces derniers trouvent que les atteintes à la liberté individuelle sont excessives !

On se demande donc bien si cette fermeture va durer et si c’est juste un effet d’annonce pour faire sérieux… sachant que la fermeture d’un lieu de réunion n’empêche pas les personnes qu’il réunissait de demeurer libres de leurs mouvements et de demeurer sur notre sol. Pour y commettre, éventuellement, le pire.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


6 thoughts on “Est-ce RR qui a obtenu la fermeture de la mosquée de Sartrouville ?

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Tout est possible. Pourquoi ne pas tirer un peu de contentement d’une telle nouvelle ?

    J’ajoute que je viens d’envoyer un msg aux 19 députés qui ont voté pour la proposition de loi visant à demander l’anonymat pour les tueurs islamistes. J’ai pu constater sur les fiches qu’ils sont tous « Suppléants », des députés donc venant de la société civile… Des nouveaux dans la vie politique qui ont apparemment beaucoup à apprendre et auxquels la France est soumise, malgré tout…

    Reply
  2. Révolution

    C’est moche ce bâtiment , on aurait même dû jamais donner la permission de construire cette horreur
    d’ailleurs comme la plupart des mosquées , ce sont des bâtiment qui enlaidissent nos villes
    mais ces constructions pourraient au moins servir à loger nos SDF pour l’hiver.

    Reply
  3. Laurent P.Laurent P.

    > les lumières du député Obono.
    Bonobo, euh… pardon : « OBONO », est une femme.
    Il me semble que l’on devrait écrire, et que l’on dit, « DE LA député ».
    Nous nous gaussons avec raison de la stupide écriture inclusive, qui va à l’encontre de toute notion même de réforme (puisqu’une réforme de l’orthographe se fait toujours vers plus de simplicité, jamais vers plus de complexité) mais ce n’est pas pour autant que nous devons gommer toute différence sexuée quand elle est possible dans le simple respect de l’orthographe normale, non idéologique ni gauchisante.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin

      elle est député, le député Obono, donc du député obono ; député est une fonction cela ne s’accorde pas

      Reply
  4. Claude LaurentClaude Laurent

    A propos de mosquées:

    Occupation du chantier de la grande mosquée UOIF de Poitiers en 2012 : 5 anciens militants Génération Identitaire en procès le 20 octobre

    Cinq anciens militants de Génération Identitaire et l’association Génération identitaire en tant que personne morale, seront (enfin !) jugés le 20 octobre 2017 pour avoir participé à l’occupation du chantier de la grande mosquée de Poitiers, dirigé par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), antenne française des Frères Musulmans, organisation islamiste classée terroriste dans plusieurs pays.

    Le 20 octobre 2012, soit 5 ans auparavant jour pour jour, 80 militants de Génération Identitaire avaient occupé pacifiquement le toit de cette grande mosquée, pour réclamer un référendum sur la construction de mosquée et l’immigration, considérant que les Français n’avaient jamais donné leur avis sur ces questions cruciales. La date de cette action avait été choisi en référence à la Bataille de Poitiers remportée par Charles Martel en octobre 732.

    Suite à cette occupation, la Justice a été saisie par les islamistes de l’UOIF.

    Après les attaques terroristes islamistes de Charlie Hebdo, du Bataclan, de la promenade des Anglais ou de Marseille, la condamnation de jeunes citoyens pacifiques avertissant les Français sur le danger que représentait le développement de l’islamisme et de l’immigration massive serait scandaleuse.

    C’est bien sûr en héros et non en accusés que les « 5 de Poitiers », Maxime, Benoit, Alban, Damien et Julien, doivent être traités. C’est parce que les gouvernement successifs ont refusé d’entendre leur cri d’alarme que des centaines de Français sont morts. C’est parce qu’ils ont eut raison trop tôt qu’ils se retrouveront le 20 octobre prochain devant le Tribunal de Grande Instance de Poitiers.
    Leur condamnation représenterait une victoire politique pour l’UOIF et tous ceux qui refusent que notre peuple se défende face au terrorisme islamiste. A l’inverse, une relaxe serait un message fort envoyé à toutes les victimes de l’islamisme et à tous ceux qui risquent leur vie pour le combattre. (…)

    Source : facebook Génération Identitaire

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *