Ces étranges Catalans français « de droite » qui volent au secours des pires gauchistes de Catalogne


Ces étranges Catalans français « de droite » qui volent au secours des pires gauchistes de Catalogne

Il paraît que mon petit article sur le referendum raté de dimanche dernier a déplu à certains, et a donné à d’autres des boutons. Le camp des régionalistes français, notamment celui des Catalans français n’a pas aimé. C’est son droit, c’est leur droit, comme c’est le mien de ne pas aimer le processus d’indépendance de Catalogne. Cela s’appelle la liberté d’expression, mesdames et messieurs.

Mais passons. Il est intéressant -ou plutôt choquant-  de voir ces gens qui compissent, et avec raison, l’extrême gauche, l’imiter dès que l’on parle de région, d’autonomie, d’indépendance… Ils deviennent fous furieux, haineux, et n’acceptent plus la liberté d’expression de ceux qui sont en désaccord avec eux sur ce sujet.

Il paraît que nombre d’entre eux étaient en Espagne devant les bureaux de vote dimanche dernier, que certains ont pris quelques coups et ils pensent que cela leur donne un statut de spécialiste, un statut de victime ayant raison sur tout, même sur le processus illégal enclenché.

Et alors ? Qui leur a demandé d’aller soutenir une opération illégale, dans un autre pays ? Ils ont pris des coups comme les autres. Je répète ce que je disais « bien fait pour leur gueule ». Leur colère contre moi est due à leur passion pour la Catalogne ( bravo ) et à leur passion pour l’indépendance des régions françaises (quels ânes… ). Ma colère contre eux est due à leur participation au dépeçage de nos pays, dépeçage qui permet à l’islam de s’installer encore plus fortement. Et que des gens anti-immigration et anti-islam aient pu défendre un tel processus dépasse l’entendement.

Comme l’explique, dans un article remarquable l’Espagnol ( et catalan ) Javier Portella, la lutte des Catalans n’est pas une lutte pour l’indépendance mais une lutte de haine contre l’Espagne et contre eux-mêmes, exactement comme les gauchistes luttent en France contre nous, contre notre pays, contre nos valeurs, par haine d’eux-mêmes. Ce qu’il décrit de la situation en Catalogne est effarant… Si on en croit Javier Portella, l’espagnol serait même chassé de l’école, des commerces, les auteurs espagnols voués  à l’autodafé ? Et cela ne leur suffirait pas ? Il faudrait en sus qu’ils divorcent de la mère patrie, alors qu’une mère patrie ne peut ni ne doit se scinder ? 

Extraits  ( voir l’ensemble de son article ici )

Vivement une Catalogne constituée en tant que nouvel Etat-nation… à la condition (voilà l’absurde dont je parlais) que ses écoles deviennent bilingues et ne soient plus unilingues ; à la condition, autrement dit, que l’espagnol y soit de nouveau enseigné, au lieu d’être, comme aujourd’hui, persécuté ; à la condition que les magasins ne soient plus obligés, sous peine d’amende, à écrire leurs écriteaux exclusivement en catalan ; à la condition que Cervantès, Quevedo, Lorca, Machado… tous les grands écrivains espagnols… et catalans écrivant en espagnol (on commence déjà à brûler leurs livres, notamment ceux du grand Juan Marsé) soient ressentis comme une gloire propre également à la Catalogne ; à la condition aussi que l’œuvre de civilisation accomplie par l’Espagne en Amérique, tout comme les grands faits de notre histoire commune, depuis la Reconquête jusqu’à Lépante, où le Catalan Luis de Requesens était le second de don Juan de Austria, ne soient plus honnis mais ressentis comme propres par les Catalans ; à la condition, en un mot, que l’amour pour vingt siècles d’histoire commune – depuis l’Hispania romane – vienne remplacer dans le cœur des Catalans la haine qu’ils vouent à ce même passé commun.

Ces gens qui ont peuplé leur pays de musulmans afin que ceux-ci remplacent les Catalans de souche comme partout où le Grand Remplacement sévit

Comment pouvez-vous éprouver la moindre sympathie pour ces indépendantistes où toute la racaille de l’extrême gauche remplaciste, individualiste, libertarienne, féministe, pro-théorie du genre, etc., se trouve ramassée ?

Quel jacobinisme peut-il y avoir, dites-moi, dans un Etat dont les Autonomies jouissent des droits les plus étendus au monde ?

Mais les Catalans indépendantistes se contrefichent éperdument de leur autonomie. Ils ne visent qu’à une seule chose : à briser l’Espagne.

On ajoutera que ces Catalans d’opérette français, qui, pour certains détestent aussi leur mère patrie, donnent régulièrement la parole, dans leurs manifestations et autres rassemblements à des Catalans mettant un plaisir pervers à parler en catalan, histoire de montrer leur refus de la France. Il se trouve que les jacobins dont je suis, jusqu’à présent, n’ont pas décroché leur téléphone pour les insulter, n’ont pas menacé de leur casser la figure à la première rencontre…

Et cette différence dit tout. Il y a chez certains régionalistes fous, qui se disent de droite et qui,  pourtant, luttent contre l’immigration ou l’islamisation, une façon de penser et de procéder qui ressemble à celle de l’extrême gauche…

Décevant et inquiétant.

Le régionalisme-indépendantisme, ça rend fou.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


45 thoughts on “Ces étranges Catalans français « de droite » qui volent au secours des pires gauchistes de Catalogne

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Dans ces manifs pour la Catalogne, les seuls drapeaux politiques que l’on voit, à part les drapeaux catalans, sont ceux, nombreux, de la CNT-AIT.

    Soit les Anarchistes de la Confédération Nationale du Travail, qui ont une « branche » française, elle aussi nommée CNT.

    Ces Messieurs ont une haine farouche de la nation (française ou espagnole) : cela ne les empêche pas de s’engager dans la défense de l’indépendance de ce qu’ils voudraient être une future « nation » catalane.

    Il n’y a pas de racine identitaire au combat catalan, sans doute.

    Mais il y a une racine racialiste : je me souviens d’un 33 tours de chants de la guerre d’Espagne que j’avais.

    Il y avait tous les classiques dont « Els Segadors » qui est devenu depuis l’hymne catalan.

    Il y avait aussi un chant catalan dont je me souviens des paroles:

    « Il n’y a pas race plus fière sous le soleil que la race catalane ».

    Voilà les contradictions énormes des Anars de la CNT dans leur défense de la « catalanité ».

    On pourrait en dire aussi autant de l’indépendantisme basque, manière ETA, dont les textes des fondateurs de 1959 sur la supériorité de la « race » basque sont connus.

    1. Renoir

      Attention ! On nous a aussi fait le coup, à nous les mistraliens, de la « race », terme « raciste » : sauf qu’au XIXe siècle et avant la shoah, le terme « race » n’a pas (encore) ce sens épouvantable, il désigne simplement un « peuple », chez Mistral c’est très clair quand il parle de « race provençale » c’est à mille lieues d’un quelconque sentiment raciste !
      Donc attention au sens des mots au moment où ils furent employés !

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Nous sommes d’accord : relisez, néanmoins, les textes fondateurs de l’ETA, ils sont racistes au sens du mot « race » actuel.

        L’heure n’est plus tellement aux mistraliens, vous le savez bien, mais à une extrême-gauche qui s’est emparée du mouvement dans les années 60 et qui a mis les mistraliens sur la touche en en faisant des « fascistes » (sic) (Maurras).

        Avec un dessein, d’ailleurs, très « jacobin » puisqu’elle veut enrôler sous la bannière de l’IEO de Toulouse et du languedocien, toutes les variantes des langues d’Oc.

        Je suis attaché affectivement à toutes les langues romanes (et au Limousin de mes deux grand-mères) mais je refuse la dissolution gauchiste de l’Etat-nation qui se dissimule mal derrière tout cela.

  2. Alexcendre 62

    Il est ahurissement de constater a une époque ou il faut s’unir face a des défis économiques associés des dangers majeurs avec un transition énergétique a assumer il y a encore des petits rigolos qui veulent jouer la carte perso et vouloir casser leur pays . C’est très sérieux ce qui se passe en Espagne car il y a un risque de contagion dans tout l’ Europe et nous en France nous ne sommes pas vaccinés contre ça . Cela commence par les langues régionales et ça passe très vite en exigence administrative , le patronat et les politiques prônent la mobilité mais ne soucient guère du comment et entre autres lorsqu’un monsieur qui aura trouvé une place se l’a fera refuser par qu’il ne parle pas le dialecte local là on comprendra . Bravo le racisme a l’envers que les différents pouvoirs nous ont amené par manque de lucidité et courage ,nous avons de très beaux jours qui se préparent comme on en avait déjà pas assez . Mitterrand a dit le nationalisme c’est la guerre il n’avait tout a fait tors , méfions nous de ces manifestation dites folkloriques tous ces drapeaux qui flottent au vent ce sont les mêmes qu’il y avait jadis sur les champs de batailles où les peuples perdaient leur sang souvent pour la mégalomanie de deux tarés . Dans ce pays on ferait mieux de pleurer un peu moins sur les responsabilités de notre passé mais plutôt nous concentrer sur nos réelles responsabilités concernant notre avenir et les conséquences de nos actes et de nos lâchetés nos enfants nous diront merci .

    1. Renoir

      Attention au mot d’ordre « il faut s’unir », c’est exactement celui des macronistes-européistes-mondialistes face aux patriotes que nous sommes !
      Un peu de nuance ne fait pas de mal: nous sommes pour CERTAINES unités mais CONTRE d’autres, le tout est de savoir ce qu’on veut faire ensemble et quels dangers représente cette fameuse « unité ».

      1. Alexcendre 62

        Oui Renoir je comprends et je précise :Moi il n’y a qu’une seule unité elle est patriotique c’est celle que nous devons avoir face a nos dangers don je vois les trois premiers 1) l’Islam 2) la déliquescence de notre pays par tous les indépendantistes de tous poils , 3) et celle qui consiste a fondre la France dans un magma nommé Europe . Par le passé notre peuple a versé assez de sang pour faire ce grand pays je refuse d’en verser de nouveau pour le défaire et en aucun cas il n’appartient pas a une demie génération d’illuminés gérée par des irresponsables d’en décider avec souvent des intérêts bien particuliers derrières les rideaux .

  3. J

    N’est-ce pas le résultat de diverses politiques visant à faire perdre leur identité nationale aux peuples ? Du coup, ils se raccrochent à leurs racines. ça démontre bien que le mutliculturalisme est une hérésie, une impossibilité car les gens ont tendance à se regrouper par communautés. Si demain, la Catalogne devient indépendant, qu’est-ce qui empêchera les Catalans français de demander à être rattachés à elle ? Les frontaliers du côté de Perpignan se mettront en mouvement. Et puis la Bretagne et la Corse qui demandent l’indépendance depuis toujours organiseront leurs référendum et proclameront leurs nations bretonnes et corses. Et puis ensuite on aura l’Alsace ? Nice et la Savoie, qui essaieront de rejoindre la Suisse peut-être. En Italie, les régions les plus riches (celles du Nord) demanderont sécession pour ne plus payer pour le Sud pauvre du pays. Donc oui, il y a un risque de morcellement des pays qui n’existeront plus. Les gens craignent le chaos si on sort de l’UE ? Ben là, ça sera pire.
    Après, je me demande : ces indépendantistes revendiquent leur identité locale. Il est possible qu’il soit plus facile dès lors de rejeter les musulmans (sauf dans le cas des Catalans qui semblent être compromis) puisque ne faisant pas partie de cette identité corse, basque, bretonne, etc…
    Je ne vois pas les indépendantistes accepter des muzz qui imposent leur culture et rejettent celle des autres. Il est plus facile de se protéger en petits groupes.
    Pour autant, je suis contre l’éclatement des pays. Je préfère qu’on valorise les origines régionales mais qu’elles restent assemblées dans un tout. Qu’on reconnaisse les particularités et spécialités de chacun, mais que ça serve à renforcer l’unité nationale plutôt qu’à la défaire.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ce que vous décrivez c’est le plan de l’ U « E » et des partis qui la soutiennent, typiquement « les Verts ».

      1. J

        Pfah ! J’ai jamais aimé les Verts. Ce sont des pseudo-écolo. Y a qu’à voir ce faux-cul de Hulot qui hurle contre le diésel mais qui utilise un bateau qui consomme du cent litres au cent (oui, j’exagère mais c’est pour démontrer).

  4. trafapa

    Moi je trouve que « con comme un catalan » ça sonne bien ; quelle bande d’attardés ! Ils voudraient donner des leçons de « vivre ensemble » et ne supportent pas leurs voisins . Une fois la catalogne indépendante quel est la prochaine partition Gerone contre Barcelone , puis Gerone contre Figueras puis Figueras contre Cadaquès .

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Les médias, curieusement, semblent en rabattre sur leur apologie des indépendantistes.

      Ils nous expliquent maintenant que seuls 40% des Catalans seraient favorables à l’indépendance.

    2. llorens

      y à qu’un CON qui puisse penser que les catalans sont cons et y a que les autruches (réputée pour leur intelligence) qui oublient qu’en france les basques , bretons , corses et ..alsaciens qui sont si heureux d’avoir réintégré la france après 1945 on voulus faire de même ! défendre son identité quand on est français c’est bien ! quand on est régional c’est mal !! comprenne qui pourra

  5. Xtemps

    Le problème c’est que la patrie Espagnole comme partout en Europe est commandé par des escrocs imposteurs aux pouvoirs qui sont pour l’Union Européenne, qui islamise l’Europe et l’islam est utilisé comme pression par nos escrocs imposteurs aux pouvoirs, le divisé pour mieux régner et eux l’arbitre, pour avoir une raison d’être là aux pouvoirs.
    Et c’est depuis que l’Union européenne existe que le séparatisme est réclamé un peu partout en Europe, qui veulent leurs propres autonomie, leurs indépendances et ne plus dépendre de l’Union Européenne, et sont des signes que les peuples européens en ont assez de l’immigration forcé et surtout l’Islamisation forcée de leurs pays par les escrocs imposteurs Fascistes aux pouvoirs, qui font concurrence à leurs avantages et agissent contre les peuples européens pour la domination.
    Nos dictateurs aux pouvoirs ont repris la soumission de l’islam à leurs comptes depuis très, très longtemps, les musulmans n’en sont pas maîtres de l’Islam et n’en sont pas les propriétaires non plus.
    Les propriétaires de l’Islam sont les treize familles les plus puissantes du monde et les gouvernements musulmans obéissent à eux, comme toutes les dictatures qui se trouvent dans le monde en générale.
    L’islam est instrumentalisé contre tous les peuples du monde, musulmans compris, par la dictature mondiale.
    Je peux le comprendre les séparatistes et je suis également aussi pour les choix des peuples, mais en tant normal avec une vraie démocratie, dans notre cas actuellement, stratégiquement c’est une erreur face aux dictateurs tous unis mondialement, qui tiennent les peuples européens et les peuples du monde de force à leurs dictatures, c’est l’union des peuples du monde qui fait la force, pas l’inverse.
    L’ennemi agit au niveau mondial, l’union des peuples libres contre cette dictature, doivent agir au niveau mondial comme notre ennemis commun, au niveau local nous sommes perdu d’avance, c’est le petit état contre les gros états corrompus tous unis.
    Et c’est tous les peuples du monde ensemble pour combattre cette dictature Monothéiste mondiale, même les musulmans, car eux même sont aussi pris aux pièges comme le reste du monde par cette dictature Mondial.
    Pour avoir une vraie démocratie pour chaque pays européens, il faut se débarrasser de la dictature Union Européenne et tous ceux qui sont pour, sans çà, il n’y aura jamais de démocratie nul part en Europe, ni dans le monde entier.
    L’Europe est le centre de la toile de la dictature mondial, nous sommes tous en plein milieu.

  6. Xtemps

    Je suis pour l’indépendance pour tous peuples du monde contre cette dictature mondial, mais tous ensembles, surtout pas divisé.
    Les Catalans doivent s’unir avec les espagnoles, tous les pays européens, comme le reste du monde tous unis pour combattre la dictature mondiale.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Les pays capitalistes se dirigent vers le fascisme (Emir Kusturica – 2017)
    :: https://www.youtube.com/watch?v=OtRecRIwnHc
    DURÉE : 7’06s

    -« J’approuve les actions de Vladimir Poutine qui, avec une manière, fine, qui lui est propre, remet la Russie sur pieds après la période Eltsine, afin que le peuple puisse être fier de son histoire et -c’est le plus important- de sa culture. Quels sont les avantages que présente la position du président russe ? Prenons l’exemple de l’Asie. Il s’agit de la région la plus peuplée, dotée de grandes puissances économiques, notamment la Chine. Les meilleurs réalisateurs asiatiques tournent des films dédiés à des questions d’éthique, d’auteurs des XIXe et du XXe siècles et que nous pouvons trouver dans les livres des grans écrivains russes. Pourquoi je le dis ? C’est l’histoire qui nous montrera qui a raison et qui a tort, et non pas ceux qui essayent de réduire à zéro le rôle de la culture dans l’histoire de l’humanité. … »-

    1. Renoir

      Mais que dirions-nous si Poutine reprenait le rêve d’une URSS « nation unie et indivisible » et voulait récupérer par la force les quelque 10 nations qui ont choisi l’indépendance ?
      Ceux qui veulent maintenir à toute force la Catalogne en Espagne sont-ils pour le maintien par la force des nations de l’ex-Yougoslavie ? de l’ex-URSS ? de la Tchécoslovaquie ?
      Je pense qu’ici à RR il nous faut une réflexion d’ensemble, dédramatisée autant que possible, sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.
      Ceux qui commencent à mourir de trouille en pensant à l’indépendantisme breton, alsacien, etc. devraient se dire que ces peuples-là, contrairement aux Catalans d’Espagne, n’ont aucune envie de se séparer, et si l’Etat français était moins con il aurait préparé en Corse un beau référendum à la québécoise, avec des résultats qui auraient cloué le bec à tous les indépendantistes, au vu du résultat !

  8. Eric

    Madame, libre à vous évidemment, d’être pour ou contre l’indépendance, personnellement je ne suis ni pour, ni contre ; étant français, je n’ai pas dire aux gens ce qu’ils à faire dans leurs pays…
    Par contre, quitte à laisser à penser que je me prends pour un spécialiste, je connais assez les catalans pour être irrité sur les sottises dîtes contre les catalans en général, et les indépendantistes en particulier, en vrac:

    1) Les catalans sont riches et veulent garder leur argent: donc, les castillans, andalous sont pauvres et « n’aiment » la Catalogne que pour son fric?
    2) Les catalans ne sont pas une nation : une langue vieille de 1000 de littérature, langue de commerce et de diplomatie dans toute la Méditerranée pendant des siècles ; une culture qui n’a pas subit l’influence massive de l’arabisation comme pour  » Al Andalus », un peuple qui a conscience de sa différence, de son histoire, c’est quoi?
    3) Les catalans sont immigrationnistes et pro islam : qui maîtrise, ou ne maîtrise pas en fait, l’immigration? c’est bien l’état espagnol! la Generalitat de Catalunya n’a aucun pouvoir en ce domaine.
    Qui touche de l’argent de l’Arabie saoudite? Rajoy et Felipe pour les ventes d’armes. Des hypocrites et des traîtres…
    4) les indépendantistes sont d’extrême-gauche: Puigdemont est de droite, l’indépendantisme n’est que très partiellement à l’extrême-gauche, mais ils sont visibles (et, non; le drapeau indépendantiste n’est pas d’inspiration communiste…)
    5) La Catalogne serait plus faible hors Espagne: bon, on fait annexer le Danemark par l’Allemagne? Ainsi que le Luxembourg, la Hongrie, la Tchéquie etc… ? Ils gagneront certainement en indépendance…
    6) Plein d’autres régions voudront leur indépendance, en France: la Bretagne, l’Alsace, la Savoie…: fantasme de petits groupes indépendantistes et d’anti. La réalité c’est que les peuples de ces régions ont renoncé depuis longtemps. Qui y parle encore sa langue d’origine? En comparaison, la grande majorité des catalans s’exprime dans sa langue. dans des villages, même assez gros, c’est bien souvent la seule langue. Possible peut-être en Corse… et alors, le monde s’écroulerait?

    1. Renoir

      Merci pour ce commentaire bien complet et bien argumenté, que je m’apprêtais à faire moi-même : vous me faites gagner du temps.
      Je souscris à 100% à tout ce que vous dites !!

  9. frejusien

    Si la Catalogne devenait indépendante, il me semble que ça ne changerait pas grand chose, je peux me tromper comme tout un chacun…

    Pas de quoi déchainer les passions, faire tout un pataquès,
    tout juste une minuscule ridule sur le fonctionnement général du monde
    Pas la peine de dramatiser

    1. Renoir

      Il me semble que l’indépendance de la Catalogne peut mettre un bon coup de bambou derrière les oreilles de l’UE, et en ce sens je me sens très indépendantiste catalan !!

  10. Equateur

    Il faudrait prévenir la population espagnole, car dans un récent sondage espagnol, 40%de la population catalane est étrangère dont 30% d’arabes et musulmans. C’est. À. Dire que sur 6,3 millions d’habitants il n’y a que 3,7 millions d’espagnols et ils veulent leur indépendance. Non seulement ils sont barjots, mais en plus inconséquents,car s’ils parvenaient à leur fin, ils ne seraient plus dans l’euros,ils leur faudrait battre monnaie, et non reconnue par l’ U. E..IL FAUT LES METTRE À L’ASILE.

    1. Renoir

      Ah bon, alors pour vous vouloir sortir de l’Europe et de l’euro c’est être fou ?
      Vous ne vous seriez pas trompé de site, en venant écrire ça chez les Résistants ?

  11. dd

    J’ai vécu en Catalogne ces 3 dernieres années.
    Les indépendantistes sont égoistes, endoctrinés , fanatisés, par des années de propagande nationaliste. C’est une société qui n’est pas sans rappeler l’Allemagne des années trentes.
    J’ai parlé avec quelques uns des ces fanatiques et leur arguments sont assez hallucinants…Dans le genre tarés, ça se rapproche assez des musulmans.

    1. llorens

      parce qu’il faut pas être taré pour comparer les catalans avec les musulmans ??? vous en voyez beaucoup d’attentats meurtriers faits par les catalans en criant « dios es grande » ??? vous devriez tourner 7 fois votre cerveau dans votre crane avant de poster vos commentaires
      faut être drôlement endoctriné pour visiter des sites « nationalistes » et pas comprendre que les catalans veulent conserver leur identité
      pour vous , la france aux français .oui !
      la catalogne aux catalans ….. non

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Je vous renvoie l’argument : tous ces Gauchos (type CNT-AIT) qui conchient le patriotisme français ou espagnol ne sont guère gênés pour acclamer la « catalanité », à fondement racialiste et égoïste économiquement.

        Tellement égoïste que l’on constate bien, dans les médias, que maintenant que les boutefeux, style la Caixa, ont peur pour leurs petits intérêts financiers, ils vont s’installer en Espagne non catalane et que beaucoup d’indépendantistes commencent à trembler pour leur compte en banque.

        En tous les cas, c’est le grand reflux dans les médias, après l’enthousiasme délirant …

      2. dd

        Merci de bien me relire, à aucun moment je n’ai parlé des Catalans, mais des bourricots endoctrinés dont vous faites certainement partie.

      3. Eric

        En effet Llorens ! Les catalans n’ont jamais eu d’équivalents de l’ETA, les manifestations indépendantistes n’ont pas connu le cortège de casseurs, de « no borders anti -fa » que l’on voit dans la moindre manifestation française, mais ils seraient de dangereux islamo-gauchistes selon certains…

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          On voit des drapeaux de la CNT-AIT dans les manifs.

          Entre autes, 8.25% pour ces gars-là qui sont influents chez les indépendantistes actuellement :

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Candidature_d%27unité_populaire

          Le temps a passé, les périls sont tout autres :il y a des priorités plus urgentissimes que de rejouer mai 1937, comme ils le veulent.

          On comprend qu’une majorité de Catalans (60%) s’oppose à un tel destin …

          1. Eric

            Bonjour, l’extrême gauche ne pèse pas grand-chose, même si elle est active, bruyante et arrive à se faire passer pour plus importante qu’elle n’est. Puigdemont est de droite, comme une grande partie des indépendantistes, d’autres, aussi importants sont de gauche modérée, les autres « CNT » ne sont pas à négliger, mais cela reste assez marginal.
            Quant aux 60 % de catalans opposés à l’indépendance, chiffre répété à l’envie par les médias, ils étaient où lors du referendum? Et ils sont où dans la Catalogne que je connais? Mais il est vrai que je connais surtout l’Emporda, bien plus catalaniste que Barcelone. Néanmoins, ce fameux « 60 % » me semble plus une mystification qu’une réalité. Cela vient de sondages d’avant le referendum: vous savez bien quelles déconvenues connurent les sondages face à la réalité ces derniers temps? Et pensez-vous que certains autonomistes n’ont pas changé de position pour devenir indépendantistes après le délire policier contre le referendum?
            Si le gouvernement de Madrid et son roi, au discours si martial contre les indépendantistes après avoir été si « vous n’aurez pas ma haine » après les attentats, sont si certains de cette fameuse « majorité silencieuse », alors qu’ils organisent avec le gouvernement catalan un nouveau referendum dans les règles. Ils ont d’ailleurs le culot de critiquer l’organisation de celui-ci, alors qu’ils ont créé le chaos!

          2. AntiislamAntiislam

            Bonjour,

            Je pense, au contraire, que derrière tout cela, il y a la volonté « romantique » d’une minorité, très active, de l’extrême gauche et des anarchistes de 2017, de rejouer Barcelone mai 1937.

            Le flux est en train d’ailleurs de s’inverser contre l’indépendance parce qu’une majorité d’une Catalogne prospère a compris qu’elle allait, matériellement, dans le mur.

            Le lâchage des pousse-au-crime de la Caixa, et autres banques catalanes, est très révélateur.

            Regardez le changement de ton complet, dans les deux derniers jours, des médias. C’est aussi très spectaculaire: on dirait qu’ils agissent sur ordre d’intérêts économiques catalans désormais menacés.

    2. Eric

      Une suite d’insultes, aucun argument… Si on veut faire dans le cliché, je vois souvent des français en Catalogne, installés depuis des années, ne pas savoir un mot de catalan, s’y refuser (même pas les formules de politesse…), afficher « attention au chien » ou « propriété privée » en français sur leurs portails. Ou même s’étonner que sur un monument dédiés aux marins, il n’y ait pas de textes en français ! ou se plaindre que les cartes de restaurants ne soient pas en français:ce qui là, est juste exceptionnel! cela ne m’est arrivé qu’une fois: un restaurant perdu dans la montagne, fréquenté essentiellement par des chasseurs du coin… Vos catalans façon nazis, jamais vu! il doit y en avoir, mais faut chercher…

  12. Renoir

    Une bonne fois pour toutes, allez-vous enfin comprendre que les Catalans ne sont ni des nazis ni des gauchos ni des muz. ni quoi que ce soit, ils forment UN PEUPLE avec ses contradictions et aussi ses aspirations profondes.
    Tout peuple digne de ce nom aspire à être « indépendant », ce terme pouvant se décliner de bien des façons en démocratie mais d’aucune façon en dictature!
    On peut discuter de l’importance (grande, à nos yeux de Français) de l’autonomie catalane, mais qui serions-nous pour vouloir leur ôter le droit à leur autodétermination ? Au nom de quels fantasmes ?
    Vous ne vous rendez donc pas compte que TOUS vos arguments anti-catalans sont ceux qu’emploient les mondialistes contre nous ?
    Réveillez-vous, bordel de Dieu (Christine, sors de ce corps) !!
    On est réunis ici à RR pour se battre contre l’islamisme, pas pour décider de l’avenir du peuple catalan. Et les Catalans, on les aimera ou détestera en fonction de leurs actions concrètes contre ou pour l’islamisme, point final.

    1. Eric

      Et oui, et si indépendance il y a, les mêmes débats idéologiques droite/gauche et autres reprendront (ils n’ont d’ailleurs pas cessé). Une nouveauté semble peu à peu s’installer en Catalogne: la contestation de l’UE ;cela reste timide, mais c’était presque inconnu jusqu’ici.

  13. Dorylée

    L’UE rêve de détruire les Nations au bénéfice des régions, il n’est que de voir combien elle pousse à la roue pour faire adopter la charte des langues régionales et minoritaires. Chaque fois que les peuples ont dit non à l’UE, les beaux messieurs en costard ont passé outre. Nous ne voulions pas du TCE ils nous ont imposé le traité de Lisbonne. Nous ne voulions pas du TAFTA ni de CETA, ils viennent de nous imposer le CETA, l’autre ne tardera pas. Le peuple est long à la détente et si ces messieurs en costard de l’UE aiment tant le régionalisme, ça pue !!! Il y a derrière cela je ne sais quel piège à cons que les indépendantistes ne découvriront que lorsqu’ils seront tombés dedans et d’où ils ne pourrons pas sortir. Je dédie à tous ces indépendantistes la jolie chanson de Georges BRASSENS, la balade des gens qui sont nés quelque part https://www.bing.com/videos/search?q=brassebs+la+balade+des+gens+qui+sont+n%c3%a9s+quelque+part&view=detail&mid=68960290D9EBB3DACF9C68960290D9EBB3DACF9C&FORM=VIRE

  14. Marc LabelleMarc Labelle

    Le peuple catalan est CHEZ LUI sur son territoire national, la Catalogne. Il est donc légitime qu’il adopte les lois nécessaires à la défense et l’épanouissement de sa langue, spécialement contre la domination impérialiste du castillan. C’est plutôt le catalan qui fut l’objet d’une répression éhontée par l’État espagnol, spécialement sous le dictateur Franco. (Voir La langue catalane et son histoire [http://www.axl.cefan.ulaval.ca/monde/catalan.htm], notamment la section 10, sur le site de l’Université Laval à Québec.)

    Dans sa lutte contre la conquête islamiste, Christine Tasin résiste admirablement à l’appareil judiciaire dévoyé, donc illégitime. Pourquoi alors reproche-t-elle aux patriotes catalans d’avoir participé au référendum décrété illégal par le pouvoir espagnol ? La question référendaire était légitime : « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant sous forme de république ? » Dans la foulée du référendum partiellement réprimé par l’État policier, le roi Felipe VI, défendant ses privilèges monarchistes, a réclamé la soumission du peuple catalan. Le site « Résistance républicaine » doit faire honneur à son propre nom en appuyant le peuple catalan dans sa lutte contre la tyrannie.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Marc Labelle d’avoir argumenté avec correction et sans insultes, cela change d’un certain nombre d’illuminés venus déverser leur hargne sur notre site. Censurés pour la plupart bien évidemment. Je vous renvoie à l’excellent article de Jean Laffitte http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/08/la-catalogne-appartient-a-la-france-depuis-le-traite-de-verdun-de-843/ ; aux différents arguments entendus sur Tête à clash (première partie ) http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/06/excellent-numero-de-tete-a-clashs-avec-christine-tasin-catalogne-philippot-colbert-macron/ et, surtout, à l’excellent article de Javier Portella http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/06/les-secessionnistes-catalans-anti-identitaires-libertariens-et-pro-musulmans/
      Qu’ajouter à cela ? Que votre parallèle n’a pas de sens, que se battre, dans son propre pays contre l’islamisation et la persécution judiciaire n’a rien à voir avec le fait de faire exploser son propre pays, de le dépecer… Que les Catalans avaient un statut d’autonomie défiant toute concurrence et que couper les ponts avec la mère patrie est une forme de trahison d’autant qu’ils n’y gagnent rien, et que, différence fondamentale entre nous, à mes yeux il n’y a pas de peuple catalan, il n’y a qu’un peuple espagnol avec des régions fortes, identitaires, des langues régionales fortes et fortement utilisées. Mais quand l’amour de sa région mène à la haine de son frère castillan, de la littérature castillane, pour mieux ouvrir les bras à l’islam, là il y a perversion, trahison, et danger majeur.

      1. Eric

        Madame, comment pouvez-vous dire à qu’il n’y a pas de peuple catalan? Quand toute une population se considère comme formant un peuple, elle l’est! Vous ne pouvez pas décréter ce que les gens doivent ressentir. Sinon, on pourrait dire qu’il n’y pas de culture ou d’art français… Et la haine anti-castillane est un phénomène qui est incroyablement minoritaire. Je connais pas mal d’indépendantistes et, désolé, ils ne haïssent pas les castillans…

  15. Eric

    Sur ce , je cesse mes interventions sur ce sujet: libre à chacun de penser ce qu’il veut. Mais combien savent de quoi ils parlent? Combien connaissent, en-dehors des vacances, la Catalogne et son peuple? Combien sont capables d’entendre que pour comprendre un pays, il faut savoir libérer son esprit des grilles de lecture venant du sien? Il y a 15 ans j’avais des positions sur la question semblables à madame Tasin, aujourd’hui ces positions me semblent absurdes : je ne parle pas du fait que l’indépendance soit ou non ce que devraient choisir les catalans ; je parle du droit de choisir, un droit basé sur l’existence bien réelle d’un peuple et même d’un peuple que je trouve beau, intelligent, plein de charme et d’une passion charnelle pour son pays, une passion dont je ne vois pas le quart chez les français, ce que je déplore amèrement.

  16. Sylvie S

    Je suis une régionaliste attachée à sa région et ne veut nullement devenir indépendante. Ma Normandie, je l’aime comme elle est. C’est une belle région avec son caractère propre, son histoire, sa culture et ses traditions, mais à de cela devenir un Etat indépendant, Non !

    La Normandie, c’est le Mont-Saint-Michel et sa baie, le rocher de Tombelaine, les îles Chausey, les îles anglo-Normandes, le pays de Mortain…
    La Normandie, c’est aussi le Havre et ses industries, Rouen et ses facultés, la vallée de la Seine, le pays de Bray et le pays de Caux.
    La Normandie, c’est l’élevage des vaches laitières, la production de fromages connus : Camembert, Neufchâtel, Livarot, etc…
    La Normandie, c’est des paysages magnifiques, des petits villages de caractère, des habitants vivant de la mer ou de la terre.
    La Normandie, c’est aussi des plages où les touristes aiment se baigner l’été, visiter les bords de mer et faire des balades intéressantes…
    La Normandie, c’est aussi l’Histoire : des Vikings à Jeanne d’Arc, en passant par la Chouannerie et le débarquement de 1944.
    La Normandie, il faut la prendre comme elle est, une terre accueillante, chaleureuse mais souvent prête à défendre son bout de gras.

Comments are closed.