Mais pourquoi donc les descendants des esclaves ne repartent-ils pas en Afrique ???


Mais pourquoi  donc les descendants des esclaves ne repartent-ils pas en Afrique ???
Pourquoi cette obstination, cette détermination à vouloir « montrer » la  traite occidentale (et seulement celle-là car on se refuse à parler de l’esclavage qui fut et est pourtant inhérent à l’Humanité) comme s’il fallait redire sans fin quelque chose qui est pourtant largement révolu ? Le « Blanc » veut être désigné comme seul « coupable »  et pourtant….
http://education.francetv.fr/matiere/temps-modernes/cm1/dossier/l-esclavage-comprendre-son-histoire
L’esclavage a toujours été pratiqué dans toutes les sociétés s’inscrivant dans un désir d’exploitation mais surtout de maîtrise visant à rendre l’homme soumis à la domination d’un maître. C’est inhérent à la nature humaine et donc aux rapports humains.

En parcourant l’Histoire de l’Antiquité à nos jours l’on y retrouve, quelle que soit la couleur et l’origine, cette dynamique, ce désir d’utiliser à des fins mercantiles (trouver de la « main-d’oeuvre » comme les serviteurs des maitres (« servus » en latin) dans l’Antiquité, les esclaves noirs dans les plantations de coton, l’exploitation et la vente des femmes dans les tribus africaines, l’esclavage arabo-musulman, etc…) ou guerrières (prisonniers de guerre dans l’Antiquité mais aussi dans les guerres tribales africaines, etc…), ou même personnelles, la domination comme un outil d’exploitation de l’homme par l’homme.

Ainsi, ce terme vient signifier et désigner, tant au niveau individuel que collectif, quelque chose qui s’inscrit dans un jeu de pouvoir : qui ne s’est pas senti un jour pris dans un engrenage où il se sent « esclave de quelque chose… » ? C’est le rapport très humain de dominant à dominé. On peut d’ailleurs, bien souvent aussi, se sentir et être esclave de soi-même (de l’argent, des produits psychotropes, de ses blocages, etc…).

Cela est donc inhérent aux jeux des relations et des émotions.

A certains moments de l’Histoire de  l’Humanité ce rapport s’est trouvé organisé, voire institué, dans des sociétés :  les Juifs désignés comme êtres inférieurs dans l’Idéologie Hitlérienne,  les serfs au Moyen-Age en France, la Traite des esclaves des noirs d’Afrique, celle des Blancs tout autant que des Noirs dans le cadre d’esclavagisme arabo-musulman, celui qui a encore court de nos jours et qui est royalement ignoré….

L’esclavage en France (du moins dans ses colonies), qu’aucun de nous n’a connu de surcroît, est aboli depuis 1848 donc depuis des lustres, et pourtant certains de leurs descendants, qui devraient être satisfaits de cette avancée humaine s’obstinent au contraire à nous en parler encore et encore, à mettre en avant comme un leitmotiv quelque chose qui viendrait se répéter inlassablement, comme s’il fallait maintenir « vivante » cette période,  la coupure ne pouvant se faire avec ce passé révolu et l’avancée se mettre en place.

      Comme si les mots, les invectives, les tentatives de culpabilisation (de qui ?… « Ils » ne sont plus là…) pouvaient  changer et réparer le passé, comme s’il fallait avant tout « punir » et « humilier », et surtout se maintenir à tout prix dans un statut de « victimes » (Pascal Bruckner parle fort justement je trouve d’instinct « victimaire ») qui, en fait, viendrait, si on y réfléchit, dédouaner du présent et de l’absence de volonté à sublimer pour avancer et transformer afin de construire l’avenir. On reste dans un rapport stérile de dominant/dominé, le dominé d’hier désirant, finalement au fond de lui, devenir le dominant refusant du même coup à neutraliser les fantômes du passé.

Ce que je n’ai jamais compris quant à moi et qui est vraiment curieux si l’on y pense, c’est que les Africains extraits de leur Pays contre leur gré au nom de l’esclavage, une fois libres, ne soient pas retournés dans leur-dit pays si douloureusement quitté….. Ils pouvaient le faire ils étaient « affranchis » de tout lien de subordination.
 Des tentatives ont été faites, mais peu concluantes c’est le moins que l’on puisse dire vu l’ambiance de conflits, de dominations et de violence qui y règne (Création du Libéria en 1821 pour les esclaves affranchis) : https://www.anecdote-du-jour.com/le-liberia-a-ete-fonde-pour-des-esclaves-afro-americains-affranchis/

Pourtant, la « réparation », s’ils ressentent qu’elle doit être, est là il me semble.

Mais il n’est pas trop tard, l’Afrique aurait bien besoin de leur amour et de leur investissement personnel ne serait-ce qu’au nom de leurs ancêtres.

Mais peuvent-ils finalement, ceux qui se réclament avant tout comme  descendants d’esclaves (donc reconnaissant le lien) résolument inscrits dans une sorte de désir de vengeance, se sentir Africains ? Peuvent-ils (ou veulent-ils) vraiment, d’un autre côté, se démarquer de ce qu’ils ont acquis sans vouloir le reconnaître, malgré tout, de cette culture qui les a extraits de force et soumis ? Comment rester fidèles à leurs racines ancestrales dans ces conditions ? Des contradictions qu’il reviendrait à eux de résoudre mais dans lesquelles nous n’avons aucune place.

Chaque peuple a vécu dans son Histoire des moments sinistres et s’en est sorti en trouvant des solutions pour continuer à vivre et à construire l’avenir de leur Culture. Je ne comprends pas du tout l’obstination de ces revendicateurs d’une illusoire « réparation »  à se loger actuellement (bien confortable finalement), dans un statut de victimes, surtout quand on voit l’état de leur pays d’origine, alors qu’ils auraient mieux à faire pour se « retrouver ».

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




60 thoughts on “Mais pourquoi donc les descendants des esclaves ne repartent-ils pas en Afrique ???

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Franc CFA: Plainte de juristes africains contre la France devant les juridictions internationales
    :: http://parstoday.com/fr/news/africa-i47323-franc_cfa_plainte_de_juristes_africains_contre_la_france_devant_les_juridictions_internationales

    – Franc CFA: Plainte de juristes africains contre la France devant les juridictions internationale

    Le collectif Panafricain, auteur du Manifeste de Chamalières pour l’abolition du Franc CFA, a annoncé le dépôt d’une plainte contre la France devant les juridictions internationales aux fins d’indemnisation des pays de la CEMAC, membre de la BEAC.

    Le CEMAC est la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Le BEAC, la banque des États de l’Afrique Centrale. Il en découle de cette annonce que la saisine de la justice ne concerne pas les pays africains d’Afrique occidentale (Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Mali)

    Se référant à une déclaration de Me Maître Christian NTIMBANE BOMO, avocat spécialisé dans le «Droit des affaires et Droit Financier», en charge du dossier, le collectif précise que la requête a été introduite le mercredi 20 septembre 2017 «par devant les institutions européennes dans le but d’obtenir le remboursement aux pays africains membre de la CEMAC de tous les bénéfices générées de la gestion de leurs réserves, avoirs extérieurs autrement appelés devises déposées dans le compte d’opérations du Franc CFA auprès du trésor français».

    «En passant au peigne fin les différents traités et textes régissant le Franc CFA, nous avons constaté que sur le plan strictement juridique, le trésor français n’a jamais eu le droit de gérer les réserves des pays de la CEMAC comme elle le fait depuis 1973. Sa gestion des avoirs extérieurs de nos pays ne repose sur aucune base légale, ajoute le document parvenu à http://www.madaniya.info

    «La Banque de France gestionnaire des devises de l’État français doit donc rembourser tout ce qu’elle a irrégulièrement fait gagner à la France à travers l’utilisation de nos devises qui ont financé une partie des opérations de commerce extérieur de la France», poursuit le texte lançant un appel «à tous ceux qui combattent cette monnaie coloniale à nous apporter leur concours»

    «Nous allons franchir une étape supplémentaire dans le processus de réparations des injustices et maltraitances causées à l’Afrique avec in fine la fin du FCFA, car la France ne saurait se maintenir dans une affaire qui ne lui rapportera que des condamnations pécuniaires, conclut le document, précisant «que L’argent recouvré permettra à nos États de financer les projets de développement des infrastructure, de santé, d’éducation et d’industrialisation».

    Le collectif panafricain avait dénoncé l’existence du Franc CFA comme une «imposture financière», une transposition à l’Afrique du «nazisme monétaire appliqué à la France de Vichy par l’Allemagne hitlérienne».

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    La Corée du Nord n’est qu’un prétexte, c’est la Chine qui est visée
    :: http://parstoday.com/fr/news/world-i47183-la_cor%C3%A9e_du_nord_n'est_qu'un_pr%C3%A9texte_c'est_la_chine_qui_est_vis%C3%A9e

    Les autorités US, surtout, Donald Trump ne cessent de menacer la Corée du Nord. Elles disent que toutes les options sont sur la table. Donald Trump estime que négocier avec la Corée du Nord est une perte de temps. Cela dit, il y a ceux parmi les analystes politiques qui disent que c’est la Chine qui est plutôt visée.

    VIDEO :
    :: http://media.ws.irib.ir/video/4bn2fd6e064bdbw9y9.mp4

  3. Kader Oussel

    Non seulement les descendants d’esclaves ne rentent pas en Afrique (on s’en accommoderait, avec le temps), mais le reste de l’Afrique noire veut rejoindre la France ! Les esclavagistes leur manquent à ce point ?

    1. Amélie Poulain

      Oui c’est le syndrôme de Stockolm mais inversé car ils ne nous aiment pas. Mais finalement ce n’est pas la Haine qui est le contraire de l’amour, c’est l’indifférence….

    1. Machinchose

      😆 excellent !!

      c’est aussi l’ histoire de la première république Nègre, Haïti

      je ne veux pas dire République Noire, on pourrait penser a un état d’ anarchie…or, nous savons trés bien que des bleds comme le Libéria et Haïti sont des parangons de Démocrassie 😆

      un « descendant d’ esclaves » m’ a dit qu il faisait trop chaud en Nafouique pour y retourner…ouais! il est vrai que ça y chauffe rudement…partout…coups d’ état, dictatures,foules miséreuses,crevant la dalle,gouvernements corrompus,voleurs du bien public,avides d’ immobilier a Paris…et de Mercedes sur place….

      alors….le retour….alors qu içi on est si bien avec deux chiards a la traine, un dans la poussette,et le dernier dans ce ventre conquérant..le tout devant la porte de l’ école primaire en attendant que les deux « grands » sortent a 4h30
      6 petits descendants d’ esclaves…ça rapporte combien ça en alloques ?

    2. Amélie Poulain

      @GAVIVA

      Oui vous avez raison, la fin de l’article évoque justement de pistes de réflexion à ce sujet.
      Ce serait bien que les Africains se les approprient et avancent au lieu de mettre sans arrêt en avant l’exploitation des blancs comme venant justifier leurs comportements y compris en France où l’on s’aperçoit qu’ils y transposent leurs coutumes plutôt que de s’adapter au pays qu’ils auraient choisi et qui les accueille.

      Ils ont, en tant qu’êtres humains, des capacités… et donc qu’ils s’en servent pour construire un pays (le leur, qui a beaucoup de ressources) où il fait bon vivre au lieu de toujours se poser de façon trop facile en éternelles victimes.

      J’ai vu des documentaires où justement certains Africains aimant leur pays et voulant le faire avancer déploraient et se plaignaient de l’inertie et du laisser-aller dans tous les sens du terme parfois, de leurs compatriotes.

          1. Amélie Poulain

            Non excusez-moi Antiislam, en fait il s’est débloqué quand j’ai mis le message, c’est celui juste au-dessus.

  4. paul

    Reste que plus ça va, plus on remonte ces populations noires contre nous autres les Européens, par le biais de campagne comme on les voit surgir ces temps-ci

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Oui, c’est un travail constant des médias : encore un film bientôt à la télévision sur la condition des esclaves aux USA.

      Mais jamais, jamais de films ou de documentaires sur la condition des Européens dans les bagnes musulmans d’Alger ou de Tunis: ce qui nous concerne au premier chef.

      Cela devient proprement INFERNAL cette propagande de ces salopards des médias.

      1. Joël

        En tout cas avec moi, ils obtiennent tout l’effet contraire. J’en suis arrivé à un point où, dès que je vois un noir ou un arabe à la télé, je change de chaine.

        1. Jean-Paul Saint-Marc

          Pour ma part, si je ne change pas de chaîne, je suis indisposé tant cela s’illustre en démonstration de propagande !

        2. Dorylée

          C’est flagrant dans les séries policières : avant nous avions des limiers bière-casse croûte avec chapeau mou et clope au bec qui distribuaient des baffes aux malfrats ; maintenant dans chaque équipe de police, il y a un homo, une lesbienne , un noir , un arabe et bien sûr une femme commisaire divorcée avec un enfant vivant à la colle avec un chevelu gauchiste poète « pour refléter la société française  » ! Et s’il y a un poivrot, c’est évidemment un blanc. J’ai arrêté de regarder avant de voir arriver les camis et les burquas bleus marine POLICE NATIONALE…

      2. Amélie Poulain

        Oui vous avez raison Antiislam, cela devient infernal et produit un effet de rejet bien au contraire tout ce travail de propagande. Il y a derrière cela un certain mépris doublé d’un manque de respect à l’adresse des européens et des blancs, je ne sais pas s’ils s’en rende compte.

  5. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    I.- Moteur de Recherches : « CORE » spécialisé « documents accès libre »
    :: https://core.ac.uk/

    – Banque et finance islamique en France
    By Estelle Brack
    :: https://core.ac.uk/display/12024267?recSetID=e9a864c1817585d2dc836828a2d69da3::59d74ad86009d6.13760647
    ____________________________________
    II.- Base : ERUDIT.org
    :: https://www.erudit.org/

    – champs :  » Banque et finance islamique en France  »
    :: https://www.erudit.org/fr/recherche/?basic_search_term=Banque+et+finance+islamique+en+France

    TITRE
    – La finance islamique : fondements, théorie et réalité
    Provided by: Research Papers in Economics
    By Martens André
    :: https://www.erudit.org/fr/revues/ae/2001-v77-n4-ae2765/602361ar/

    .

  6. Luc

    Le problème de certains Noirs est qu’ ils ne vivent qu’àu travers du prisme de la race et de leur ancienne condition d’esclaves, c’est ce qui leur donne une identité. Que seraient-ils sans cela? Regardez Haïti qui était un véritable joyau des Caraïbes et la fierté de l’empire colonial français, l’ile la plus prospère du Nouveau Monde. Une fois la démocratie installée et que les Noirs furent déclarés égaux et frères. Qu’ont fait les Noirs? Ils ont massacré les Français, hommes, femmes et enfants et sont devenus les maitres de l’ile. Et ce qui fût la plus riche et la plus productive partie du Nouveau Monde, retourna aussitôt à un niveau africain de crasse, de misère et de pauvreté.

    Sur un siècle, les Blancs ont injecté en Afrique des milliards de dollars(routes, écoles, lignes téléphoniques, administrations, hôpitaux) et quand les Blancs sont repartis, le continent est redevenue une jungle africaine en détruisant encore et encore ce que les Blancs avaient construit.(**)

    1. Amélie Poulain

      Oui c’est ce que l’on peut constater dans beaucoup d’anciennes colonies ayant retrouvé leur indépendance

  7. Frontalier74

    Juste une précision : l’esclavage a été aboli en 1848 car il avait été rétabli par Napoléon en 1802.

    Le 1er décret d’abolition date de la Révolution (1793-1794 je crois). La France devient l’une des premières nations à abolir l’esclavage.

  8. Machinchose

    a Tunis, l’ ancien souk aux esclaves, devenu depuis l’ abolition par la France de l’ esclavage le souk des Bijoutiers

    http://www.huffpostmaghreb.com/2017/03/16/medina-tunis-berka_n_15412910.html

    le même souk avant la colonisation française, avec l’ estrade (disparue depuis une quarantaine d’ années) sur laquelle les esclaves étaient vendus a l’ encan
    seules les colonettes du quadrilatère sont toujours les mêmes depuis le 17 eme siècle

    https://www.delcampe.fr/fr/collections/cartes-postales/tunisie/tunis-le-marche-des-esclaves-souk-el-barka-25889850.html

  9. Révolution

    Pourquoi ils ne retournent pas en afrique ?
    parce qu’ils sont en surnombre et que certains crèvent de faim
    alors ils viennent là ou ils pensent pouvoir vivrent plus dignement
    et aussi pour se mélanger et se marier avec des occidentaux
    car le rêves d’un noir est de devenir blancs
    tout du moins pour ces enfants

    1. Amélie Poulain

      Oui il y a de cela aussi, mais cela ne change rien aux causes qui font qu’ils en sont là en Afrique malgré la richesse du pays (dire que c’est l’exploitation de l’Afrique par des blancs qu’en fait ils pourraient négocier positivement pour leur pays ne suffit pas et est un peu court pour expliquer).

      Leur mentalité et façon de penser y est pour quelque chose. Pourquoi vouloir rester dans une forme de dépendance des blancs justement ? Il y a un paradoxe….

    2. Frontalier74

      C’est une question qui se pose effectivement. Un africain a-t-il honte de sa couleur en Europe ?

      Car un asiatique ne se plaint jamais du racisme « anti-jaune » en France. Et pourtant, selon l’Insee, ils sont près de 400 000 en 2014 mais certainement plus (on estime la population chinoise en France à 600 000) sans compter les français dont les parents sont chinois, laotiens, cambodgien, vietnamiens…

      Il n’y a pas non plus d’associations contre la taophobie, la shintophobie, la bouddhaphobie, de Parti des Indigènes Viet de la République, de « sino-féminisme » copiant un hypothétique Yellow Power américain. Étrange, non ?

      1. Révolution

        La race jaune n’existe pas
        les asiatiques sont font partie de la race blanches mais ce sont des blancs d’une autre ethnies,
        il n’existe que deux race et quelques ethnies de l’une ou l’autre race

        1. Frontalier74

          Vous ne pouvez nier la différence physique entre un alsacien et un chinois, même si vous affirmez que les deux sont de la même race (j’ai mis « jaune » entre guillemets-).
          L’ asiatique d’Extrême-Orient pourrait lui aussi se plaindre d’un prétendu racisme des français. Le vietnamien pourrait cracher sur la France colonialiste etc.
          La dernière fois qu’ils ont manifesté, c’est après la mort de l’un des leurs, detroussé par de la racaille banlieusarde. Au procès, l’agresseur maghrébin avait dit, je crois, « qu’il volait les chinois car ils ont de l’argent comme les juifs ».

          Après, on dira que le français est raciste…

    3. Tapis Rouge

      Il a existé et il existe un pays le Libéria fondé par des Américains ( en Afrique ) pour accueillir les noirs libérés . Mais il y eut des frictions entre ceux qui arrivaient d’Amérique et les autochtones , les premiers traitant les seconds comme des esclaves . L’esclavage fut supprimé dans ce pays , presque un des derniers pays esclavagistes ( Mauritanie en 1980 , Pakistan en 1992 ) a supprimé l’esclavage en Afrique . L’esclavage est licite dans le culte musulman , mais libérer un esclave est une œuvre pie ( Henri de Wael , Droit musulman 100 pages ) .

  10. jolly rodgers

    imaginez Carole Delga avec une paire de talon aiguilles , des bas raisilles , une jupe en cuir clouté et un fouet , qui veux être sont esclave ? 🙂 🙂 🙂

  11. BAZIN

    Axiome : les êtres humains sont représentés par 3 , trois , races.

    Le mois de septembre 2017 , le centre de transfusion sanguine du Québec , Canada, demandait avec insistance du sang de  » noir  » .

    Avec une explication exprimant l’ intérêt pour éviter des morts de noirs par transfusion.

    Le sang de noirs aurait ; 21 , vingt et un , composants absents ou différents de celui du sang des blancs…

    1. Amélie Poulain

      Eh oui, il y en a pleins de gens qui refusent d’admettre les différences mais pourtant, être différent, ne veut en aucun cas dire être inférieur.

      1. frejusien

        c’est parce qu’ils sentent très bien cette infériorité qu’ils ne veulent pas admettre la différence,
        autant mettre les pieds dans le plat, l’idéologie gôchiste veut éliminer le mot « race » pour ne pas constater l’infériorité évidente

  12. la-peste-et-le-choléra

    Ils ont un niveau mental de gosse qui demande tout et son contraire et ils ne sont pas prêts de quitter cet âge mental. Zéro réflexion, zéro évolution. Ils sont dans l’instant et n’ont aucune conscience du monde en dehors de leur nombrilisme. Je pense que c’est le chemin que l’on imprime à notre société européenne sinon, je ne vois pas pourquoi on nous impose tant de misère et tant de misérabilisme. Bientôt, les esclaves, ce sera nous.

  13. Frontalier74

    Ho, une idée : on échange nos continents. Tous les africains viennent en Europe (c’est un peu l’actualité) et tous les européens partent en Afrique.
    Et après deux-trois générations, on compare l’évolution…

    1. Amélie Poulain

      @Frontalier74

      Oui,j’y avais pensé aussi idem pour le Moyen-Orient mais finalement, je me suis dit qu’une fois le continent développé, ils auront tous envie d’y revenir… On tournerait en rond….

      Non, il faut VRAIMENT qu’ils acceptent de nous laisser en paix et d’utiliser leur énergie à se remettre en question afin de comprendre pourquoi ils n’arrivent pas à construire et faire comme nous.

  14. Caughnawaga

    Pourtant ici aussi on pourrait être dans la culture victimaire depuis la Conquête on est exploité par les anglais. Les anglais ont pris les meilleures terres on exporté les Acadiens les 2/3 sont morts sur la route de Boston.

    Et ça fait 257 ans que ça dure, on a pris notre courage à 2 mains et on a bâti le Québec. Et le Québec peut rivaliser avec n’importe quelles nations occidentales on est pas à la traîne. On a 3 astronautes Marc Garneau, Julie Payette et le dernier qui vient David St-Jacques l’astrophysicien Hubert Reeves et on a Céline Dion et biens des inventeurs dont Joseph-Armand Bombardier le père du ski-doo.

    Pour un peuple de porteurs d’eau des anglais. On est pas si mal. Alors je ne comprends pas que l’Afrique avec un climat moins rigoureux que le nôtre n’avance pas. Quand il fait -28° l’hiver je maudis Jacques Cartier, il aurait pas pu découvrir Cuba lui.

    On est une très jeune nation on fête les 375 ans de Montréal. On est rien comparé à des nations de plus de 2 000 ans et plus.

    1. Frontalier74

      Je n’ai jamais eu si froid en hiver que dans les Mont-Valin ! Et pourtant, je vais régulièrement en Scandinavie.

      Cela dit, j’adore le Québec, surtout capitale nationale (pas de tags et des gens sympas !). Et cette imagination : là-bas, on ne fait pas de selfies mais des « égoportraits » !

      Oui, vive le Québec !

    2. Amélie Poulain

      Caughnawaga, oui vous avez raison merci pour votre exemple qui confirme le questionnement que l’ont se fait : pourquoi l’Afrique en reste à des dynamiques tribales au lieu de re-construire ?

      Il leur faudrait tenter de répondre à cette question fondamentale pour avancer enfin car rejeter la faute sur les autres est d’abord confortable et les maintient dans leurs difficultés.

  15. Anne Lauwaert

    Antilles: “Les blancs dehors!” Mais oui! C’est tout à fait juste!
    1960 Indépendance du Congo: la plupart des Belges rentrent en Belgique. “Tout est sous contrôle” et c’est immédiatement émeutes, pillages, viols, assassinats, massacres… Alors on envoie l’armée (payée par le contribuable) pour évacuer…
    Des Blancs retournent quand même au Congo et à chaque nouvelle guerre civile on envoie l’armée pour les évacuer…
    Des territoires français d’outre mer? Ben, le Congo aussi était un territoire belge d’outre mer, mais on a quand même estimé que le Congo avait droit à son autodétermination. Pourquoi ne pas donner l’autodétermination aux territoires français d’outre mer et les mettre devant leur autogestion et leurs responsabilités ? Ne sont-ils pas adultes ?
    Ensuite, les Blancs qui veulent y aller ou y rester, à leurs risques et périls, ça les regarde.
    Maintenant que Chantal Delsol l’a dit nous pouvons le répéter: “Ils ne nous aiment pas”.
    Ils n’aiment pas les Blancs, mais ils ont besoin des compétences des Blancs. Quand, en 1959 je voyageais dans l’actuel Zimbabwe, cette région, gérée par les Blancs, était le grenier à céréales de l’Afrique. Le président Mugabe a chassé les farmers blancs et on y meurt de faim.
    Cependant, de plus en plus de Non-Blancs ont acquis les mêmes compétences que les Blancs. Le PDG de la banque Crédit Suisse, Mr. Tidjane Thiam est noir, né à Abidjan en Côte d’Ivoire.
    L’Afrique a besoin de personnes compétentes Non-Blanches donc, que les Non-Blancs aussi compétant que Mr. Tidjane aillent gérer l’Afrique.
    Nous avons des centaines de sportifs et artistes Non-Blancs alors que le Tiers Monde a un criant besoin de professionnels capables d’encadrer et d’éduquer des millions de jeunes. Que ces sportifs/artistes retournent dans leurs pays respectifs y apporter les compétences qu’ils ont acquises en Occident.
    Nous avons des professionnels de haut niveau Non-Blancs: professeurs d’universités, enseignants, médecins, avocats, etc. qui travaillent en Occident alors que le Tiers Monde a besoin d’eux. La première aide au Tiers Monde n’est-ce pas de lui garantir les compétences de ses citoyens les plus doués ?
    Au lieu du Grande Remplacement, faisons le Grand Remigrement.
    Dans notre hôpital, le meilleur chirurgien orthopédique est d’origine Yéménite. Pendant ses vacances il va faire du bénévolat dans son pays d’origine qui reste quand même misérable. Une personne seule ne peut pas faire grand-chose. Mais, si tous les Yéménites qui ont acquis les compétences occidentales rentraient dans leur pays d’origine ils y constitueraient non seulement une classe dirigeante mais surtout formante, enseignante et d’autant plus facilement qu’ils ne sont pas des Blancs mais des gens du cru qui connaissent la langue et les meurs.
    Dans un grand hôtel à Agra, entre le trumeau et le montant du châssis de la fenêtre qui était posée dans cette baie, il y avait un espace vide de 30 cm… Cela signifie qu’en Inde il y a des maçons capables de construire des hôtels et des menuisiers capables de construire des fenêtres, mais qu’entre les deux manque le chainon nécessaire à construire des châssis dont les mesures correspondent aux mesures des baies des fenêtres… En Occident il y a d’innombrables ouvriers du bâtiment qui ont appris à travailler selon les exigences européennes. S’ils rentraient dans leurs pays d’origine ils pourraient y apporter la professionnalité non seulement pour la mettre en pratique mais surtout pour l’enseigner.
    Sans parler des innombrables Non-Blancs qui ont fait leurs expériences dans la politique et qui seraient beaucoup plus utiles dans leurs pays d’origine., icones parmi elles : Mesdames Taubira, Obono, Khedher, Kyenge et bien d’autres dont la verve serait une cure de jouvence pour secouer les vieux bonzes.
    N’est-ce pas un gentleman agreement? Les Blancs quittent le Tiers Monde et y laissent la place aux Non-Blancs de retour dans leur pays d’origine et qui eux quittent l’Occident pour y laisser la place aux Blancs de retour dans leurs pays d’origine. C’est comme si tous ces Non-Blancs étaient venus faire leurs études et leurs stages chez nous et puis rentraient exercer chez eux. Que du bénéfice!
    L’Afrique aux Africains et l’Occident aux Occidentaux, ce qui n’empêche pas de continuer des échanges à tous les niveaux.

  16. Chris2AChris2A

    Bravo Amélie pour cet article et bravo aussi au Quebecois Caughnawaga !
    Ce serait un bon investissement de financer des frais de retour et d’installation dans un pays africain de leur choix tous ceux qui nous haïssent, ceci, bien sûr, en contrepartie de la suppression de leurs rsa, chômage, allocs etc…
    Pas compliqué, mais condamné par le Pt Macron et les repenteux :
    la meilleure des choses qui pourrait arriver aux africains, serait que les européens–et plus spécialement les français– reviennent les coloniser …
    Ceux qui ont vécu cette période le disent eux-mêmes au grand désespoir de Mrs Tin, Koffi Yamgnane etc… « c’était quand même mieux du temps des blancs »….

    youtube.com/watch?v=bRmYeVJ58Fk

    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle 850 millions d’africains francophones rêvent de venir vivre chez leurs anciens colonisateurs… // On dirait qu’il n’y a que le Pt Macron qui l’ignore ….

  17. zipo

    La vérité c’est qu’ils sont incapables de créer ,ils détruisent ,c’est dans leurs gènes! le travail ne les attire pas ,regardez ou en sont nos anciennes colonies
    qui croulaient sous la richesse !ils sont incapables de se gérer et de progresser !
    La réponse c’est un chef d’état du Maghreb qui la donnée : »L’Islam religion des ténèbres nous a empéché d’évoluer et nous avons été incapables de gérer nos pays une fois indépendants les Français sont partis trop tot et si ils étaient resté nous serions tous Français et nos enfants ne seraient pas obligé de Partir en France pour vivre libres!!
    SIC
    Certains ont évolué ,mais se sont de mauvais Musulmans qui ont osé lire d’autres livre que le Coran interdit par cette religion débile!

    1. Amélie Poulain

      Eh bien moi je suis contente que la France ne soit plus de ce côté-là, nous sommes trop différents dans nos manières de concevoir la vie et les dynamiques relationnelles.

      1. Amélie Poulain

        Et pourtant, j’ai été, enfant dès la 6ème avec les programmes d’histoire faisant référence à l’Egypte, très attirée par le Moyen-Orient. Il y avait aussi une certain sens de l’honneur, du beau et de l’esthétique, une fierté d’être ce qu’ils sont avec des traditions…. que j’appréciais…

        Mais c’était avant quand je vois leur façon de fonctionner maintenant.

        Il est vrai qu’il en est toujours sorti une forme de cruauté et de sadisme qui tranchait avec l’angélisme occidental. On retrouve cela aujourd’hui dans un sens général bien sûr.

        Il y a quelque chose de tribal aussi (comme en Afrique en général) dans leur façon de concevoir la vie et les relations (accent sur le devoir envers le Collectif traduit par la Famille au détriment de la construction individuelle, application de la Loi du Talion….)

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Oui, mais en sixième, c’était le Moyen-Orient avant l’islam.

          Rien à voir avec ce que nous vivons.

          Il y a (il y avait ?) partout au Moyen-Orient des élites détachées totalement de l’arriération islamique (chrétiennes ou sceptiques) qui sont fort respectables.

          Islam dont on ne parlait jamais à l’époque dans les programmes, tant cela était « équilatéral » à notre civilisation.

          1. Amélie Poulain

            Oui vous avez raison Antiislam, triste de voir ce que le Moyen-Orient est devenu…. Je l’avais fait remarquer à un Marocain un jour, qui avait été étonné que je puisse lui dire cela.

  18. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    I.- LIVRE.- Titre : « Les larmes et clameurs des chrestiens, françois de nation, captifs en la ville d’Alger en Barbarie . Adressées à la Reyne régente, mère de Louis XIIII. Roy de France & de Navarre. Par le R. P. Lucien Héraut,… »
    – AUTEUR : Héraut, Lucien
    ÉDITION : 1643
    :: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k104944z/f12

    =======================================
    II.- ARTICLE INTERNET.- « Listes d’esclaves français par les barbaresques »

    D’abord vient la shoah. Puis la traite négrière. Et puis c’est tout. Car l’ordre mémoriel a ses priorités sur l’échelle du Mal. Et ses amnésies. Dans les médias, les programmes scolaires et la Loi, les rôles sont clairement définis entre victimes et coupables héréditaires, devant le tribunal de l’Histoire, et corollairement entre privilèges de discriminés positivement et devoirs de repentis : les uns sont condamnés à payer des crimes qu’ils n’ ont pas commis auprès d’autres qui ne les ont pas subit. Mais l’Histoire n’est pas si manichéenne et présente des évènements ébranlant ce verdict. Gare à celui qui ressuscite ces oublis volontaires. L’esclavage arabo-musulman de millions d’Africains dérange (voir cette interview de Tidiane N’Diaye). Les premiers n’y sont guère à leur avantage. Les historiens osent peu en parler par crainte de suspicion de mal-pensance et d’excommunication pour délit de croc-en-jambe dans la course à la victimisation et à la repentance.
    …/…

    :: https://maitrederville.wordpress.com/2010/07/22/listes-desclaves-francais-des-barbaresques/

    =======================================
    III.- VIDEO.- 1000 ans de traite chrétienne – les esclaves blancs d’afrique du nord ( Histoire )
    – 1 million de blancs chrétiens ont étés soumis à l’esclavage durant mille ans sous l’ère musulmane des arabes aux ottomans
    :: https://www.youtube.com/watch?v=t93t3vlaagI
    DURÉE : 1h57’07s

    =======================================
    SÉRIE : Retour sur cet esclavage dont « ON » ne parle pas…
    ———————————————————————-

    IV.- ARTICLE INTERNET (avec videos) 1ère partie.- « 1/2.- histoire de la traite orientale et arabo-musulmane, au cours de laquelle dix-sept millions d’Africains ont été réduits en esclavage pendant quatorze siècles. »
    :: http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/11/29/retour-sur-cet-esclavage-dont-on-ne-parle-pas-5880806.html
    – « On », c’est, bien sûr, la cléricature médiatique et la caste du politiquement/historiquement/moralement correct. Et tous ceux qui lui font allégeance, comme, par exemple, Manuel Valls dont nous avons relevé l’ignorance et-ou le mensonge le 3 novembre dernier*.

    Bien sûr, à propos de l’esclavage et de la traite négrière, celles et ceux qui s’informent, qui cherchent et qui veulent savoir, savent. Mais beaucoup sont maintenus dans l’erreur par les mensonges et les omissions de la bien-pensance officielle, uniquement préoccupée de se repentir à sens unique, et de condamner sans appel l’homme blanc, son héritage maudit, ses œuvres malfaisantes…

    C’est bien joli, tout cela, sauf que… cela n’est pas tout à fait la réalité, ni la simple vérité historique. Si l’esclavage a malheureusement bien été pratiqué par l’homme blanc, cette horreur s’est arrêtée il y a bien longtemps maintenant. Mais l’esclavage perdure encore aujourd’hui, et là où nos bonnes consciences auto-proclamées ne voudraient surtout pas que l’on aille regarder.

    Allons-y donc, et commençons par rappeler ce fait : eh, oui ! la traite orientale et arabo-musulmane a existé pendant 14 siècles (ce qui nous donne tout de même environ 17 millions d’Africains réduits en esclavage !) et continue dans certains pays du continent noir. N’en déplaise à ceux qui nous rebattent les oreilles, en nous parlant sans cesse d’un Islam idéal et tolérant fantasmé (« religion de paix et d’amour » !) – qui n’existe pas -, alors qu’ils ne parlent jamais de l’Islam réel et persécuteur qui existe – lui – bel et bien.

    Plutôt que d’assommer le lecteur par de longs développements sur le sujet, on proposera donc à Manuel Valls, en particulier, et à tous, en général, de visionner deux documentaires – édifiants, c’est le moins que l’on puisse en dire – que la chaîne Arte avait déjà choisi de diffuser en 2008, centrés sur la Mauritanie : « Chasseurs d’esclaves » et « Les esclaves oubliés ».

    ==============
    V.- ARTICLE INTERNET (avec vieos) 2ème partie.- « 2/2.- histoire de la traite orientale et arabo-musulmane, au cours de laquelle dix-sept millions d’Africains ont été réduits en esclavage pendant quatorze siècles. »
    :: http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2016/11/29/retour-sur-cet-esclavage-dont-on-ne-parle-pas-2-2-5880819.html
    – Les esclaves oubliés, documentaire d’Antoine Vitkine; ARTE, 2008, 45mn.

    Ce documentaire raconte l’histoire de la traite orientale et arabo-musulmane, au cours de laquelle dix-sept millions d’Africains ont été réduits en esclavage pendant quatorze siècles.

    Il s’intéresse également à une filière encore plus méconnue, la traite interne à l’Afrique noire, menée pendant des siècles par les royaumes africains.

    Il montre enfin que ces systèmes ont perduré dans le monde musulman et en Afrique noire jusqu’au milieu du XXème siècle.

    Comment étaient capturés ces esclaves ? Dans quelles conditions étaient-ils déportés ? À quoi étaient-ils employés ? Les spécialistes Salah Trabelsi, Ibrahima Thioub, Henri Medard ou Mohamed Ennaji répondent à ces questions… •
    …/…

    =====================================
    NOTE : Il y avait une autre video sur le sujet très intéressante, elle a été bannie de Youtube ; je ne peux pas la retrouver parceque j’avais changer dans ma videothèque internet ce qui fait que je ne peux la retrouver n’ayant aucun indice ; dommage !

  19. 1214-1412

    Ce sont des nomades génétiquement, même s’ils sont sédentarisés. Ils ne savent que détruire leur environnement puis partir ailleurs. En ce qui concerne la colonisation, on ne peut pas civiliser les gens malgré eux et leur nature a repris le dessus dès que les Européens étaient partis. Maintenant les représentants du MIM (mondialisme immigrationniste marchand) pour la France Micron et consorts nous imposent cette engeance, qui est importée pour nous coloniser.
    A moins d’une remigration massive, le déclin de notre pays est inéluctable.

  20. mac gyver

    Si les Colbert et autres ne leur conviennent plus , effectivement , rien ne les empêche, de retourner voir leurs pays de leur ancêtres ….et qu’ils y restent . Notre pays leur convient plus, qu’ils partent ….et bon débarras ! surtout qu’ils ne reviennent jamais ! n’est-ce pas Tin ?

  21. Gaby22

    1 ) faudrait peut-être juste leur dire à ces bourricots 🤗
    2 ) ça me rappelle l’histoire du savon : un negre rentre à la maison avec un morceau de savon magique ( le savon qui rend blanc )
    Le père dit à ces enfants et à ça femme : c’est peu être dangereux je vais passer en premier puis votre mère et après vous , le père passé sous la douche ressort bien blanc et là la marmailles hurle de joie et là le père dit : vos gueules bande de salle noir !!!!

  22. Thierry Couvret

    Une autre anomalie : pourquoi le gauchiste camerounais Yannick Noah qui vante la beauté de l’Afrique ne s’y installe t’il pas et n’utilise t’il pas sa fortune pour développer son Afrique chérie ??? …..

Comments are closed.