Excellent numéro de Tête à clashs avec Christine Tasin : Catalogne, Philippot, Colbert, Macron…


Excellent numéro de Tête à clashs avec Christine Tasin : Catalogne, Philippot, Colbert, Macron…

J’avoue avoir une petite préférence pour le troisième sujet, qui a touché à énormément de choses fondamentales. A partir de la minute 31 pour ceux qui n’ont pas le temps de tout regarder. La Catalogne aussi, premier sujet, a permis de montrer l’imposture catalane…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “Excellent numéro de Tête à clashs avec Christine Tasin : Catalogne, Philippot, Colbert, Macron…

  1. Malou

    Chère Christine , je voudrais vous envoyer une petite vidéo que je viens de recevoir , avez vous une adresse mail ?

  2. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    FN : je reste fidèle aux 144 propositions de Marine Le Pen, et je ne suis pas contre une union de droite et de gauche rassemblée en vrais patriotes aimant véritablement la France…

  3. Chris2AChris2A

    Vu l’émission et apprécié l’excellente prestation de Christine, comme d’hab !
    Pour la retraite à 60 ans, cela va devenir très dur avec les jeunes qui ne travaillent plus avant 20 ou 25 ans + les trous dans la durée de cotisation suite au chômage…Cependant, cet âge limite pourrait peut-être se maintenir si nous n’avions pas à filer des pensions aux centenaires du Maghreb et/ou sans contrepartie de cotisation à qui veut bien prendre un billet d’avion et s’enregistrer à la cnav …
    A voir également les postes les + sensibles de notre budget qui est devenu le + élevé du monde …
    Seuls les gens du FN osent encore en parler !

  4. Anne-Marie

    Je suis en total accord avec la position de Christine sur le départ de F Philippot du FN. Enfin cette analyse est exposée sur TVLibertés!

  5. Frontalier74

    Je ne connaissais pas l’émission, mais je trouve la discussion et les intervenants passionnants.
    En plus, il y a de l’humour…

    C’est vrai que réunir des gens de droite et de gauche dans un grand parti patriote aurait été un gage de succès.

    Politique-fiction : imaginons que Macron soit autant déconsidéré que Hollande à la présidentielle. Imaginons un duel Mélenchon-Marine Le Pen au second tour avec une faible victoire de Mélenchon à 52%.

    Son premier acte serait-il d’interdire le Front National ? De donner la nationalité française à tous ? D’accueillir encore plus de migrants ?

    La France ne se rapprocherait-elle pas un peu plus de la guerre civile ?

Comments are closed.