Camarades Sonia Nour et Zoé Desbureaux, communisme ou islam : il va vous falloir choisir


Camarades Sonia Nour et Zoé Desbureaux, communisme ou islam : il va vous falloir choisir

Illustration : exécution de kurdes socialistes dans l’Iran de Khomeiny (photo Jahangir Razmi – Prix Pulitzer 1980)

 

Camarades, entre le communisme et l’islam, il faudra choisir.

Nous allons fêter les 100 ans de la Révolution d’Octobre et la prise du pouvoir par les bolchéviques, prémices à tant de bonheur et de félicité, comme chacun sait.

Sévèrement athées, rigoureusement christianophobes, les révolutionnaires de 1917 ne se droguaient pas à l’opium du peuple. Le Parti ne proférait qu’une seule religion : le communisme. Puis quelques saints : Lénine, Staline, Mao, qui n’étaient donc pas des enfants de chœur.

Hitler n’aimait pas les juifs, Staline détestait les « cosmopolites », ce qui revient au même.

S’il n’était pas mort opportunément en 1953, pendant le complot des blouses blanches, peut-être aurait-il inauguré un second génocide. Pas contre les juifs, non, mais envers les « bourgeois sionistes » – c’est ainsi que les nommaient la Pravda et son affidé français de l’époque, l’Humanité.

Mais que les juifs, pardon, les « espions terroristes à la solde des anglo-américains » se rassurent, le petit père des peuples vomissait aussi bien les koulaks ukrainiens (punis par holocauste rural, l’holodomor) que les bandits tchétchènes (et hop, un aller sans retour en Sibérie).

Malgré son alcoolisme pour l’un, son végétarisme pour l’autre, Staline et Hitler s’entendaient très bien, du moins jusqu’au divorce sanglant du 22 juin 1941.

C’est fou comme les totalitaristes s’accordent puis se foutent sur la gueule. Et c’est là qu’un autre totalitarisme intervient : l’islam.

Anticapitaliste, bouffeur de curé, antisioniste mais antifasciste, le communiste couvre paradoxalement de mansuétudes le musulman, qui n’est pas, par définition, un modèle d’athéisme et ne crache pas, à l’occasion, sur les pétrodollars.

Illustration : Babouse

Source : Algemeiner

 

L’alliance des crypto-communistes avec les islamistes forme donc une nouvelle « judéophobie » (n’est-ce-pas Alain Soral ?) mais aussi un racisme antiblanc et une misandrie que les médias affectionnent.

Les nouveaux skinheads sont donc de gauche, noirs ou maghrébins et portent parfois jupe et talons hauts. C’est à n’y rien comprendre. Et pour le PS, c’est difficile à avaler.

Aux élections, l’extrême gauche, lassée des ouvriers qui votent mal, s’est trouvé un nouveau damné de la terre : le musulman.

En France, nous sommes riches de néo-féministes que le monde nous envie : Houria Bouteldja, Rokhaya Diallo, Christine Delphy… Mais signalons l’arrivée de nouvelles pépites : Danièle Obono, Sonia Nour et Zoé Desbureaux et tant d’autres !

Ces crypto-communistes nous apprennent donc que le musulman est opprimé par la caste des Blancs : elles appellent donc à une nouvelle lutte des classes, tout aussi sanglante mais « racisée » et ça change tout !

En fait non, si l’emballage est nouveau, le produit reste le même et se déclinera pareillement en vallées de larmes et de sang (plus prosaïquement : la guerre civile).

Mais attention camarade : tu pourrais redevenir le cocu de l’histoire !

Car entre le communisme et l’islam, c’est toujours ce dernier qui a le mot de la fin. On n’abat pas comme ça un totalitarisme vieux de 1400 ans.

Certains s’y sont cassé les dents et il suffit de rappeler les destinées de différents partis communistes dans les pays où la charia est loi.

Parti communiste iranien (Tudeh) : « Aujourd’hui, la majorité des membres du parti sont en exil, même si des membres actifs restèrent en Iran. Le parti est officiellement interdit et n’est pas toléré. Les individus suspectés d’être affiliés à des mouvements communistes ou socialistes risquent l’emprisonnement ou l’exécution ».

Parti communiste d’Arabie saoudite (PCAS) : « Le régime royal de l’Arabie Saoudite interdit formellement ce parti politique dans le royaume d’arabie Soudite, comme d’autres partis, mais l’évocation même de ce parti ne doit pas se faire dans les médias, ni dans la vie civile, ce mouvement étant jugé  » Haram », impie, diabolique (car les communistes sont censées être athées ), et ses membres sont donc sensées de recevoir des accusations de hautes trahisons, ce qui est passible de la peine de mort ».

Parti socialiste yéménite (PSY) : avec la réislamisation du pays, « des membres du PSY sont régulièrement arrêtés et torturés par les forces de sécurité ».

Parti communiste soudanais (SCP) : en 1971, « Les leaders les plus connus du parti tels qu’Abdel Khaliq Mahjub, Joseph Garang, Alshafi Ahmed Elshikh, Babkir Elnour ou Hashim Elatta sont exécutés ».

Camarades Sonia Nour et Zoé Desbureaux, vous pouvez toujours croire au Grand Soir mais vous voilà averties !

Illustration : Congrès « Marx is Muss », Berlin 2017 (https://www.marxismuss.de/)





10 thoughts on “Camarades Sonia Nour et Zoé Desbureaux, communisme ou islam : il va vous falloir choisir

  1. Claude

    On pourrait aussi évoquer l’instrumentalisation faite par le maréchal Tito de l’Islam contre les chrétiens dans la Yougoslavie fédérée avec la conséquence qui en résultera lors de la guerre civile des années 90, le séparatisme de la province du Kosovo et la création d’un état indépendant, première république islamique d’Europe…..avec la complicité de l’UE… pour servir les intérêts stratégiques américains.

    Quant à demander de choisir entre deux totalitarismes, la question est mal posée je pense.
    Ma réflexion me conduit à penser que beaucoup de communistes sont fascinés par la réussite de l’Islam à entretenir un corpus doctrinal à travers le temps, fascinés parce que l’Islam a réussit là où le marxisme a échoué : fonder une civilisation.

    La crainte à avoir est d’assister à l’avenir à une conversion massive des gauchos à l’Islam, eux qui admirent dans cette culture ce qu’ils se sont acharné à détruire dans la leur.

    La question essentielle est de savoir si pour les communistes le plus important est d’assoir leur domination avec un corpus doctrinal bien définit…le marxisme…ou si l’important pour eux est tout simplement d’assoir leur domination, quel que soit la doctrine qui le leur permettrait.

    Il est a constater que ce n’est pas chez les gauchos du PCF ou affidés que l’on entend :  » que l’on préfère perdre sur nos idées que de gagner avec les idées des autres « .

    On comprendra mieux à partir de cette interrogation l’aptitude de ces gauchistes à revendiquer tout et son contraire.
    L’objectif étant de maintenir la domination sur les esprits et le pouvoir que l’on en obtient pour façonner la société.

    Quant à l’évocation des crypto-communistes et leur alliance avec les islamistes……quid de la complaisance voire complicité d’Israël avec Daesh ?

    1. Frontalier74

      N’étant ni communiste, ni musulman, je n’ai pas à choisir. Vous non plus sûrement.

      C’était juste un humble mais ironique rappel historique à ces deux demoiselles.

      Alors bien sûr, il y a des pays d’obédience socialiste avec l’islam comme religion d’État.Je pense à l’Algérie par exemple mais c’est un socialisme de façade avec une vraie caste rapace de militaires…

      Mais vous avez raison : les gauchistes ont cette extraordinaire capacité à dire tout et son contraire.

      C’est comme lier « libertad » et Che Guevera.

      Sinon, la chanson « Hasta siempre » est musicalement très jolie et j’adore les Chœurs de l’Armée Rouge…

  2. Machinchose

    c’est pour punir Lafarge a propos de ses accointances avec Daesh au moyen orient….

    des Chiites ? des potes au Hizballa ? faudrait chercher du coté du débonnaire centre Zahra, dirigé par le grassouillet algérien chiite dont j’ ai oublié le nom….

    http://www.centre-zahra.com/

    n’oublions pas que Lafarge a abondement craché au bassinet pour magouiller en paix dans la région et eviter les représailles de l’ état islamique, dit Daesh (Dawlate el Islam fi el Sham ) -état islamique de la grande syrie/Iraq

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Histoire d’une épidémie galopante en France et en Europe, la « déséquilibrite aigüe qui a évolué en psychopathie…. »

    Les effets sont des crimes en série des plus affreux de préférence à la Dracula, soit : très sanglants.

    La cause, un « virus vert » polymorphe selon la provenance dit-on et dont on connaît à peu près tout de la symptômatique. Mais les experts ne s’entendant ni sur la parasitose, ni sur le diagnostic, ni sur la thérapeutique à adopter pour enrayer la pathologie; faisant fi du pronostic sombre, laissent courrir la souche pandémique exposant ainsi les populations à leur mauvais sort.

    En ce qui concerne ces populations à risques dans toute la zone infestée, le terme qu’elles ont retenu sans difficulté, et d’un commun accord pour identifier sans problème ce « viridi virum » est « enflure ».
    ________________________________

    Nantes : un homme armé fait irruption dans l’église Sainte-Croix et braque le prêtre
    :: http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-eglise-sainte-croix-vous-connaissez-bfm-tv-je-suis-jesus-05-10-2017-248192?utm_source=Twitter%20PO&utm_medium=&utm_campaign=

    Sœur Marianne était présente dans l’église Sainte-Croix, ce jeudi à Nantes, quand un homme a fait irruption pendant l’office et pointé une arme en direction du prêtre qui officiait. « Il (Ndlr : le suspect) n’était pas bien, cela se voyait dans son regard. C’est quelqu’un qui semble avoir un problème psychologique. » Une fois le prêtre caché dans la sacristie, l’homme a tenu des « propos incohérents ». « On m’a rapporté qu’il a dit « Je suis Jésus », témoigne le prêtre menacé.

    Ces propos incohérents, le jeune homme les a aussi tenus à une paroissienne, avant d’entrer dans l’église. « J’étais en retard la messe, explique-t-elle. Il y avait quelqu’un qui faisait la manche sur les marches de l’église. Il m’a dit : « Regardez la misère, ces gens qui souffrent. Moi j’ai la solution. Il a alors soulevé sa chemise et il y avait une arme en dessous. Il m’a demandé : « Vous connaissez BFM TV. Je vais faire parler de moi et il est entré dans l’église. »

  4. Chris2AChris2A

    communisme, nazisme, islamisme …Il y a, hélas, quantité de gens qui semblent être incapables de réfléchir par eux-mêmes et qui ont donc besoin qu’on leur dicte leur conduite …C’est la raison d’être de ces totalitarismes crétins que j’ai décidé de combattre.
    Ce combat serait illégal ? Ah, tiens !…Hé bien construisez vite des prisons, sachant que vous ne tarderez pas à vous y retrouver, si, toutefois, vous parvenez à échapper à l’ire du peuple !

Comments are closed.