3 et 6 mois de prison avec sursis pour une tête de sanglier sur une mosquée !! La justice, c’est la charia


3 et 6 mois de prison avec sursis pour une tête de sanglier sur une mosquée !! La justice, c’est la charia

Révolte indicible.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/05/97001-20171005FILWWW00252-du-sursis-pour-une-tete-de-sanglier-devant-une-mosquee.php

Nous avions évoqué la situation il y a peu, avec un article de Maxime, notre juriste, qui expliquait qu’une condamnation d’un geste anodin non prévu par le code civil serait une aberration.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/24/magouilles-judiciaires-en-corse-une-tete-de-sanglier-devant-une-mosquee-serait-une-menace-de-mort/

Aberration il y a.

Il semble que les juges aient repris l’argumentation du procureur, assimilant la tête du sanglier à la tête d’un homme et transformant donc ainsi l’anodine tête de sanglier en menace de mort…

« Une enquête pour « menace de mort en raison de l’appartenance à une religion » a été ouverte ».
L’annonce ainsi faite par le parquet est confirmée ailleurs, par RTL par exemple :
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/corse-une-tete-de-sanglier-accrochee-a-une-salle-de-priere-musulmane-7790133139

La tête du sanglier censée représentée une tête de musulman ? Comprenne qui pourra nous disait Maxime…

Il s’agit d’une interprétation de la loi ahurissante :

Faut-il penser que les autorités de poursuite retiennent l’interprétation la plus défavorable à l’auteur de l’acte ?
Pourtant, en droit pénal, la loi est d’interprétation stricte en sa faveur selon le Code pénal.
Il faudrait donc que la menace soit explicite, par exemple en envoyant par la poste une cartouche de façon anonyme.

Le dépôt d’une tête de sanglier peut signifier une hostilité à l’installation de l’islam en France, sans exprimer une menace d’ordre physique.
En retenant la qualification de menace de mort, le parquet va engager des poursuites pouvant déboucher sur une peine bien plus lourde que celle qui assortit la dégradation légère ou les graffitis non autorisés.

Il est évident que le parquet ( merci au Ministre de la justice de Macron, qui fait exactement ce qu’on lui a demandé ) a décidé de durcir la loi contre les islamophobes, de tenter de décourager ces derniers de dénoncer l’islam et le combattre.

C’est à présent la règle.

Parler ou agir, c’est le même tarif : de la prison ( avec sursis pour le moment).

Dire publiquement « Islam saloperie », « islam assassin » ? En première instance, à chaque fois, le procureur avait requis de la prison avec sursis.

Procès de Pierre Cassen, ? Idem, de la prison avec sursis requise avant sa relaxe (mais appel du parquet…).

Des lardons dans une boîte à lettres de mosquée ? Idem

Une autre affaire de tête de sanglier sur une mosquée ? Idem.

L’assassin des deux cousines de Marseille était un délinquant connu des services de police, il avait été arrêté 10 fois, pas de prison, pas de prison avec sursis…

Bref, le plus grand crime, selon un certain nombre de juges, c’est, apparemment, la critique de l’islam.

Le délit de blasphème ayant été aboli il y a fort longtemps, cela signifie que les juges appliquent la charia… Comme les juges de Belfort qui m’avaient condamnée en première instance :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/08/22/le-tribunal-correctionnel-de-belfort-est-devenu-islamique-les-preuves/

Bref, le père fouettard agite désespérément son fouet, il nous prévient fort gentiment. De la prison avec sursis dès que vous bougerez une oreille…

Prochaine étape, la prison ferme, évidemment.

Et ensuite ? Vont-ils aller jusqu’à essayer de nous éliminer physiquement ?

Au point où on en est, on peut s’étonner de tout, s’attendre à tout.

On constate que des journalistes ont appelé toute la journée de lundi le porte-parole de Riposte laïque pour essayer de joindre Olivier Renault mais qu’il n’y a pas eu un coup de fil de la police pour prévenir qu’un des contributeurs aurait été une cible,  pour dire qu’il faudrait que tout le monde fasse particulièrement attention. Rien. Rien de rien.

Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’est-ce que cette histoire de contributeur vivant en Allemagne qui aurait été pris pour cible ???

Pourquoi ce silence des autorités ?

Manipulation ou réalité ?

http://resistancerepublicaine.eu/2017/10/03/la-police-de-macron-revele-quun-militant-anti-islam-etait-vise-dans-lattentat-dejoue-a-paris-pourquoi/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “3 et 6 mois de prison avec sursis pour une tête de sanglier sur une mosquée !! La justice, c’est la charia

  1. Karl der Hammer

    Kafkaïen? Sans doute en-deçà de la réalité.
    On voudrait que ce soit des nouvelles extraites d’une fiction, d’un roman…
    On voudrait qu’il s’agisse là d’un cauchemar dont on va bientôt ce réveiller

    1. un patriote

      Le pire dans ce jugement réside dans le fait que ces deux jeunes ont aussi été condamnés à payer 2 000 euros aux islamistes du collectif contre l’islamophobie en France.

      Qui peut nous dire si ce CCIF avait condamné les deux extrémistes musulmans qui ont massacré les journalistes de Charlie Hebdo, des policiers et autres personnes présentes parce que ce journal avait reproduit des caricatures ( de simples dessins…) de Mahomet, parues dans un premier temps je crois au Danemark ? Qui peut nous dire si ce CCIF a condamné les autres abominables massacres commis par d’autres extrémistes musulmans en France . Un article du Canard Enchaîné du 17 août 2016, consacré à ce  » fameux  » CCIF, montrait combien ce collectif s’attaquait à la laïcité en France et fréquentait des imams expulsés pour radicalisme. Son directeur, Marwan Muhammad […] avait utilisé son poste de rédacteur à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour y faire du lobbying pro-islamiste, ce qui lui a valu des remontrances et a conduit à sa démission. […]

      En France, le président du CCIF n’hésitait pas selon le Canard Enchaîné à se produire en public pour défendre ses thèses en compagnie d’orateurs qu’il apprécie. parmi ces derniers, Hassen Bounamcha, imam radical d’Aubervilliers, Nader Abou Anas, prédicateur de la mosquée d’Aubervilliers, ou encore Rachid Abou Houdeyfa, le célèbre imam de Brest. Ce dernier, pour mémoire, avait naguère affirmé que « ceux qui aiment la musique [seraient] transformés en singes et en porcs » ou que « la femme non voilée n’[avait] pas d’honneur et mérit[ait] le viol. » » :

  2. Franck

    Vos comparaisons sont pertinentes.
    Il suffit d’un peu de connaissances du milieu judiciaire, pour comprendre que les magistrats surtout de première instance sont souvent des avocats ratés, incompétents et qui n’arrivait ni à boucler les fins de mois ni à gagner les procès.
    L école de la magistrature devrait être réformée au même titre que l’ena.
    La justice est parfois, voir souvent dénuée de bon sens. Les erreurs judiciaires sont nombreuses, la justice est imparfaite et l’institution ferme les yeux sur ces erreurs par commodité.
    Les juges ont souvent peurs, la gentillesse n est pas la qualité requise pour exercer ce métier. Je connais deux magistrats à titre personnel, les deux sont froids et dénués de compassion. Les deux sont malheureux !

    1. Amélie Poulain

      A un moment, la Magistrature avait baissé le niveau de recrutement (assistantes sociales, etc…) parce qu’ils manquaient de candidature les juristes préférant à l’époque, être avocat c’était plus rentable. C’est un témoignage.

    2. cayssials

      ce sont surtout des collabos du systéme
      Je pense que si le systéme changais les juges changerais aussi
      ça suit l’air du temps

  3. grélaud

    cela devient de plus en plus inquiétant dans notre pays de race blanche de souche français ,ils veulent en finir avec nous les vrais français de souche de race blanche nous éliminé définitivement radié de la carte de france

  4. durandurand

    Un hors sujet une histoire belge qui aurait pu faire rire si cela avait été une blague .Nous ne sommes pas le seul pays ou il y a des cons !

    Belgique De retour de Syrie et condamné pour terrorisme, il devient conducteur de train.► 5 octobre 2017 ● 20h52
    Quelques semaines après avoir été condamné, l’homme est parvenu à se faire recruter par Infrabel.
    Zakaria H., un Belge âgé de 30 ans, est parti en Syrie entre septembre 2013 et mars 2014, hébergé dans une maison ayant abrité notamment deux djihadistes : Abdelhamid Abaaoud et Najim Laachraoui.

    ● C’est en décembre 2016 que l’homme a été condamné à 3 ans de prison avec sursis dans un dossier judiciaire de terrorisme, rapporte RTL-TVI. Quelques semaines plus tatd, il est parvenu à se faire embaucher en tant que conducteur de train chez Infrabel, société des chemins de fer belges.

    ● Zakaria H. a pu suivre une formation de 9 mois avant d’être finalement licencié. Son employeur a déclaré : « Le screening réalisé dans le cadre de ce recrutement l’a été dans le respect des lois de la vie privée. Il n’a rien révélé d’anormal. Lorsque la condamnation de l’intéressé a été connue, il a été licencié conformément au règlement interne et a immédiatement quitté l’entreprise ».

    ● Sa condamnation n’étant pas définitive au moment de son recrutement, le casier judiciaire de l’employé était vierge.

    https://actu17.fr/belgique-de-retour-de-syrie-condamne-terrorisme-devient-conducteur-de-train/

  5. Xtemps

    Le délit de blasphème, c’est l’Islamophobie, nous sommes dirigés par des escrocs imposteurs qui pratiquent la charia de l’Islam en Europe, car c’est leurs Islam qu’ils veulent nous imposer de force contre la volonté des peuples européens.
    Nous avons le droit de dire que le Nazisme, le Fascisme, le communisme sont des saloperies, l’islam aussi nous avons le droit de dire que c’est une saloperie.
    Et je l’écris : L’Islam est une saloperie, et j’ajoute, de merde, en plus.
    Que cela plaise ou pas, je suis un homme libre et souverain moi et je le montre, quand je vois une saloperie, j’ai le droit de le dire quand s’en est une.
    Quand une chose est une menace comme l’Islam, je le dis et c’est même un devoir de civisme pour protéger les nôtres.
    Le contraire est une non assistance des peuples européens en danger.
    Je ne suis pas un criminel comme nos escrocs imposteurs dirigeants, moi.
    Vous êtes une personne libre Madame Tasin et vous le montrez.

  6. Frontalier74

    Belle bibliothèque que vous avez là, Christine !

    J’aperçois deux volumes de La Pléiade : un sur le Coran peut-être ? 😉

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Le Coran en Pléiade dont le traducteur est présenté partout comme D. Masson.

      « D » pour dissimuler que le traducteur en question est prénommé Denise : abomination musulmane, une femme !!

      1. Fomalo

        Merci de la précision Antiislam! J’achèterai Victor Hugo dans cette collection avant le coran, mais ça m’a fait penser à une des conférences géniales d’Anne-Marie Delcambre, dont je n’avais hélas pas pris note du nom du traducteur (de la traductrice??) il y a plusieurs années. Si vous le savez… Faites-le nous savoir.

      2. Frontalier74

        Ha ?

        Bon, alors j’ai cherché sur internet et le site qui vient après Wikipédia est celui-ci : http://www.lenoblecoran.fr/denise-masson/

        Il y a une page concernant les « extrémistes et islamophobes » qui n’ont pas compris « certaines subtilités importantes du Livre Céleste ».
        Les attentats, les égorgements, les lapidations, tout ça, c’est une mauvaise compréhension du Coran… par les non-musulmans !

        Par exemple, cette phrase : « tuez-les où que vous les trouviez ». Et bien, ce sont « les non-musulmans qui ont faussement déduit du verset précédent, selon laquelle les Musulmans ont pour ordre de tuer les non-croyants où qu’ils se trouvent ».

          1. Frontalier74

            Ne me tentez pas, Christine ! Il y a tellement de sujets possibles !
            Mais étudier les textes « sacrés » et lire les inepties des « savants » du Livre incréé, c’est un peu… la punition.

            Quoique pour comprendre pourquoi l’anatolienne bâchée et son morveux criaient à la vue de nos chiens, j’ai bien dû m’y plonger…

  7. patito

    Ce genre de décision vise à interdire la critique de la religion par le biais des frais de justice ; je pense que ce jugement peut être annulé en appel mais les poursuivis vont devoir engager des frais
    La dictature du politiquement correct frappe au portefeuille et c’est aussi efficace que le goulag ou l’asile .

    il est admis par tout le monde que les comiques d’l y a 20 ou 30 ans seraient aujourd’hui devant les tribunaux
    .Même les guignols ont eu les ongles rognés ; les comiques soumettent leurs textes aux chaines avant de passer à l’antenne … etc …

    et il y en a qui sont toujours persuadés d’être dans un pays libre

  8. jolly rodgers

    c’est fou de voir combien la  »justice » protège cette religion qui est a l’origine des crimes et tueries les plus horribles que la France ,l’Europe et le monde aient connus depuis le nazisme . c’est fou de voir combien les gauchistes et pseudos féministes protèges cette religion , alors qu’elle est la plus fascisante , intolérante , anti progressiste et mysogine qui soit.
    si j’ai bien compris , ont n’a le droit de cracher sur le christianisme, le boudhisme, le judaïsme ………. mais pas sur l’ islam ? on est vraiment dans une sociétés de lâches !

  9. Dorylée

    Gros avantage du sysstème américain où les prosecutors attorney (l’équivalent de nos proc) sont élus. Si durant leur mandat les électeurs n’ont pas été satisfait du boulot, IL DÉGAGE ! On rêve de pouvoir dégager tous ces  » chats fourrés  » , dixit BRASSENS, plus virulents sur les lanceurs d’alerte que sur les malfaisants…

    1. Frontalier74

      J’y ai pensé également.

      Mais ce n’est valable que si la communauté française est encore unie, homogène…

      Imaginez ce système américain en Seine-St-Denis… et bien là, l’attorney élu serait musulman…

  10. MaximeMaxime

    Même si la défense était particulièrement mauvaise comme ce fut démontré sur le site, les juges conservaient une liberté de condamner ou non. Ils ne sont pas tenus de limiter leur jugement à ce qui a été défendu devant eux.
    Article 464 Code procédure pénale
    « Si le tribunal estime que le fait constitue un délit, il prononce la peine ».

  11. frejusien

    Lismerde a encore frappé, la charia a encore gagné,
    quand donc, les français pensent-ils se libérer de cette sous-merde qui empoisonne notre quotidien ?

Comments are closed.