Halal et casher préservés, pas d’examens scolaires pendant les fêtes juives et musulmanes : Macron a parlé !


Halal et casher préservés, pas d’examens scolaires pendant les fêtes juives et musulmanes : Macron a parlé !

Jusqu’à présent, avec Sarkozy et Hollande, la question était vaguement évoquée, on était embarrassés, on disait qu’on allait réfléchir, qu’on allait consulter…

Avec Macron c’est plus clair. Et définitif.On ne touche pas à l’islam, ses pompes et ses horreurs, ses obligations et ses interdits.

Naturellement, avec la duplicité qui caractérise le couple Macron-Philippe, ils ont utilisé l’alibi des juifs pour rassurer les musulmans.

C’est ainsi que Philippe est allé annoncer à la communauté juive, un « nouveau plan contre l’antisémitisme ».

Comme si un « plan » qui va cultiver la réunionnite, des dépenses publiques, des rapports et l’engraissement d’associations déjà obèses pouvait remédier à l’antisémitisme sans s’attaquer à l’islam, son principal vecteur…

le chef du gouvernement a plaidé l’exigence de « nous battre ensemble – et quand je dis ensemble c’est bien tous ensemble, toutes confessions, toutes philosophies confondues -, contre cette bête immonde qu’est l’antisémitisme ».

Mais de l’islam il n’en a pas été question. Au contraire, il a même invité les représentants de toutes les religions à lutter… .Les musulmans répètent à chacune de leurs prières leur haine des juifs, exigée par Allah mais ils sont censés lutter contre l’antisémitisme ? Qu’est-ce qu’on se marre…Et les représentants dhimmis des juifs qui étaient là n’ont rien dit. Les lâches.

http://www.20minutes.fr/societe/2143571-20171003-edouard-philippe-annonce-nouveau-plan-contre-antisemitisme-bete-immonde

Mieux encore, c’est le terrorisme islamique qui a été rendu responsable de l’antisémitisme ! Dans ce cas, on ne parle plus de déséquilibrés, étrangement…

Le Premier ministre a cité, au titre des causes de cet antisémitisme, « l’ultraviolence du terrorisme islamiste ». Celle, a-t-il énuméré, qui a conduit à l’assassinat d’Ilan Halimi en 2006 et à la tuerie dans une école juive de Toulouse en 2012, pour laquelle le frère du djihadiste Mohamed Merah, accusé de complicité, comparaît depuis lundi devant la cour d’assises spéciales de Paris.

Edouard Philippe a également rappelé l’attaque contre l’Hyper Cacher en janvier 2015, l’assassinat par défenestration de Sarah Halimi en avril dernier, puis la séquestration d’une famille en septembre à Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis.

Bref, seuls les djihadistes seraient antisémites ?

Ce n’est pas ce qu’avaient reconnu, dans un moment de lucidité, un  Prasquier  et Jakubovicz, respectivement responsables du CRIF et de la Licra alors.

Cela n’avait pas empêché Bensoussan d’être traîné au tribunal par le CCIF pour « propos islamophobes » (sic !, l’islamophobie n’étant pas un délit…), il avait été relaxé en première instance, mais les vautours ont fait appel, le CCIF et le parquet !  A suivre.

Philippe a également évoqué, du bout des lèvres, l’antisémitisme palestinien, indéniable, mais il faut savoir que le « problème palestinien » est le prétexte de l’antisémitisme alors que la véritable raison s’appelle le coran et les haddith-s de Mahomet.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/14/les-pro-palestiniens-font-regner-la-terreur-en-france-avec-leur-antisemitisme/

 

Bref, c’est avec tout cet enrobage que Philippe est allé « rassurer  » ses interlocuteurs : non l’abattage rituel ne sera pas interdit. Comme si c’était fondamental pour les juifs, qui sont moins de 500 000 en France et à peine une moitié mange casher. Sans revendications dans les cantines, jamais. Ne jamais oublier de le rappeler.

 

 

Les vrais destinataires du message sont bien entendu les musulmans, qui sont entre 15 et 20 millions en France  :

« Il n’est pas non plus question », a-t-il assuré, « de remettre en cause des pratiques cultuelles traditionnelles comme l’abattage rituel », qui interdit l’étourdissement préalable des animaux aux juifs comme aux musulmans observants.

Bref, tout le pataquès sur la souffrance animale ? Ils s’en moquent. La loi Glavany ? Ils s’en moquent.

Bref, que 70 % des bêtes abattues dans notre pays le soient en direction de la Mecque, et que la viande soit redirigée dans les commerces non halal à l’insu du consommateur, ravi de payer une dîme aux mosquées sans le savoir, ils s’en moquent.

Que des enfants mangent halal sans le savoir dans les cantines, et donc que la loi de 1905 soit bafouée, ils s’en moquent.

Que la viande halal soit si dangereuse que, dans les cantines, on doive traiter à très haute température les steacks hachés, et que, dans les supermarchés il y ait souvent une petite étiquette sur les barquettes « cuire à coeur » pour éviter gastro-entérites, intoxications graves à l’Escherida e-coli, et même morts. Ils s’en moquent.

Pourvu que les musulmans soient contents et que le pétrole ne soit pas trop cher, tout baigne.

Pourvu que Macron puisse faire le joli coeur avec les responsables des communautés, qu’il reconnaît, bafouant une fois de plus la loi de 1905, ils s’en moquent.

Bref, tant que des idiots mangeront autre chose que du porc et du poisson, le halal aura de beaux jours devant lui. En attendant que tout le monde mange halal parce qu’il n’y aura plus que ça et que même le porc aura disparu de chez nous.

Cerise sur le gâteau.

« Je ne vois pas par exemple ce qui empêche de faire en sorte que le calendrier des examens permette à un lycéen ou à un étudiant de vivre sa foi tout en poursuivant ses études », en évitant de fixer des épreuves en particulier lors du repos du shabbat le samedi, a-t-il indiqué.

Pas d’examens le samedi… et, on peut s’y attendre, les jours fériés musulmans ou juifs, ainsi que pendant le ramadan ? Ça pourrait être rigolo quand le ramadan a lieu en juin ou juillet…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Halal et casher préservés, pas d’examens scolaires pendant les fêtes juives et musulmanes : Macron a parlé !

  1. claude t.a.l

     » Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs
    Reprenez avec moi tous en chœur :
    Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir  »

    ( une chanson d’Eddy Mitchell, je crois )

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Il y a tant chez les dirigeants juifs que catholiques une tentation de glisser derrière ou avec les revendications musulmanes des revendications propres : C’ EST UN PIEGE MORTEL.

      1. grélaud

        vous avez raison Christine tasin , a mon avis il y a plus que cela de des 15 et 20 millions de musulmans en france

        j

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Morte de rire… parce que vous croyez un instant aux manipulateurs de toutes sortes ? D’autres démonstrations ? http://resistancerepublicaine.eu/2016/08/12/il-y-a-en-france-environ-20-millions-de-musulmans-un-tiers-de-notre-population/ mais surtout quand le Maire de Chalon dit qu’il y a dans les écoles de la ville 50 pour cent d’enfants musulmans ça ne vous interpelle pas ? Et Chalon est en Saône et Loire, pas en Seine Saint Denis… Et quand un quart des habitants de Pessac, secteur relativement peu islamisé par rapport à d’autres à Bordeaux, ça ne vous dit rien ? Ouvrez les yeux

          1. Arti38

            Encore une fois si le maire de Chalon ou à Pessac on nous sort des chiffres venus de nulle part, ce n’est pas très crédible. Quoi qu’il en soit, on parle ici de la population sur l’ensemble du territoire francais dans sa globalité. Extrapoler à partir des déclarations des maires de certaines communes (en omettant les autres) n’est pas tres fiable statistiquement.

    1. Gaby22

      NON c’est malheureusement la vérité ici d’après le responsable des RG oui les RG existe toujours mais rien d’officiel,j’ai mangé avec le second des RG de la région bref : 34% de musulman dans ma région et plus de 50 migrants mineurs chaque semaine . Ces soit disant mineur jogging à la mode de la tête aux pieds smartphone et écouteurs toute la journée,qui se ballade toute la journée
      Que font il : à mon avis du repérage .

  3. pirlouit

    mes amis juifs en ont plus que marre de cet amalgame.mais pour certains cela provoque des fractures au sein des familles.la montée de l’islam raidit certains comme chez les cathos.bon c’est pas une découverte.de toute façon ils veulent la suppression du bac quoi de mieux que l’excuse des « religions ».au passage je pense à vous souvent en sachant ce que la justice vous impose.bises à vous deux.

  4. Machinchose

    et à peine une moitié mange casher. Sans revendications dans les cantines, jamais. Ne jamais oublier de le rappeler.

    houlala! en concerné, je vas dire que sur 475.000 juifs de l’ hexagone, ils ne sont pas deux cent mille a bouffer cacher (je parle viande) a tout casser…et encore….les nouvelles générations n’ en n’ ont rien a cirer, sauf dans les milieux orthodoxes

    facile , le test du nombres de boucheries « cachères »
    exemple a Saint Paul, réputé être LE quartier juif du Marais ( vieille image folklo) il n’ y a pas trois boucheries cachère

    a Belleville qui fut longtemps le quartier des juifs d’ afrique du nord, il ne reste plus qu une seule boucherie cachère (dans les années 70/80 ils étaient une huitaine…

    quand aux réclamations de juifs dans les cantoches, jamais au grand jamais il n’ y en eut….a ma connaissance
    les juifs trés attachés a leur cachèr envoient leurs momes dans des écoles confessionelles sous contrat , la cantine est alors cachère

    mais, comme d’ hab, on se sert des Feujs pour faire passer la pilule des exigences musulmanes et des gateries permanentes qui leur sont accordées

    plus personne n’ est dupe
    imaginons que demain l’ abattage rituel soit interdit…hé bien, les juifs ils feront la gueule un peu et ensuite ils feront vcomme en Israel dont la viande cachère vient directement d’ argentine, cachère!
    sur place, et pour tout ce pays il n y a pas cinq abattoirs …le cheptel bovin est quasi inexistant…les rares bêtes (bovins) abattues le sont par des bouchers locaux ( musulmans) comme au bon vieux temps chez nous dans nos campagnes
    restent ovins et caprins
    les Juifs ne consomment que les ovins (caprins non prisés dans la cuisine juive) ces moutons, agneaux, brebis sont en général abattus dans les zones rurales par les bouchers traditionnels . quantité peu significative!

    résultat: le pays ou vivent prés de 7 millions de Juifs importe la quasi totalité de sa viande bovine cachère a prés de 100% de l’ étranger

    tout ça pour dire que ce ne sont pas les Français de confession juive, attachés a la cacheroute, qui l’ ouvriront demain… en cas d’ interdiction de l’ égorgement

    par contre les plus trés loin de 20 millions d’ Hallalites grimperont vite aux rideaux ( verts ) 😆

  5. frejusien

    Toujours la même hypocrisie pour faire l’amalgame des juifs et des muzz, alors que les juifs ne demandent rien,
    alors que les juifs se font égorger en France par les muzz, ils espèrent les obliger à « faire la paix » par de nouvelles concessions à la religion maudite !
    Beurk ! j’ai un glaviot qui remonte, et qui ne demande qu’à sortir !!

    1. DmitriiPetit

      Une idée géniale !!! Mais j’espère que le gouvernement ne regarde pas ce site, car sinon ça sera inclus dans une prochaine loi !

  6. Fomalo

    C’est un scandale! comme dirait le regretté Marchais avec l’accent inimitable qu’on lui connaissait.Le « gouvernement » profite de Roch Ha-Chanah (nouvelle année juive) pour mettre sur le même plan muslims et juifs!!!
    1OO% d’accord avec frejusien et Machinchose. Le maqueron aurait quelque contentieux avec Rothschild ou ses séïdes? le 16 mai 2018 commencera le prochain ramdam.Ceci explique sans doute cela..Pleine période d’examens, de partiels, de concours! Faim au ventre, soif, fatigue, pour la plus grande gloire de lalah. Je proposerais pour ma part de mettre une session spéciale tous examens pour les muslims, débutant le 18 juin.

  7. eitan

    non mais elle est où, mon école laïque?
    lorsque j’étais gamin et qu’il y avait des compos ou des examens, on ne regardait pas le calendrier juif. je les passais avec les autres potes de ma classe! quand je mangeais à la « cantoche » j’allais pas réclamer parce qu’on nous servait du boudin purée.
    On bouffait, on travaillait, un point c’est tout!
    et si j’avais le malheur de dire à mon père qu’on apprenait des chants de Noël, (enseignées par un brave prof tatoué sur l’avant-bras) il me « ramassait » par un: « Contente toi d’écouter tes profs et de bien travailler en classe! » .
    c’était ça. l’intégration. cela ne me gênait pas d’apprendre que mes ancêtres était des gaulois, moi qui avait été chassé de mon pays par une bande de « disikilibris »!!!
    j’étais fier d’apprendre mon Histoire de France, fier de réciter par cœur la liste des 43 rois de France!
    et aujourd’hui? merde alors!!!

  8. ambelouis

    Pas d’examens pendant les fêtes Boudistes…Monsieur le 1er ministre, vous avez oublié les boudiste…
    Lacune probablement ?
    Aun nom de la laïcité bien comprise, cet oubli est révélateur….
    Les boudhistes, eux : les politiciens n’en ont pas peur…
    Tel se pose cet « oubli » conjoncturel… et même circonstanciel !.

    1. Victoire de Tourtour

      Et aussi les jaïnistes, les hindouistes, les zoroastristes, les confucianistes…Ils ont des fêtes religieuses eux aussi ,fêtes dont il faut tenir compte, puisqu’il faut tenir compte des fêtes juives et des fêtes musulmanes.

Comments are closed.