La police de Macron révèle qu’un militant anti-islam était visé dans l’attentat déjoué à Paris, pourquoi ?


La police de Macron révèle qu’un militant anti-islam était visé dans l’attentat déjoué à Paris, pourquoi ?

Les terroristes ont raté leur coup pour cette fois, et en plus ils se seraient trompé de cible : Les enquêteurs croient savoir que les terroristes pensaient viser « un associatif militant contre l’islamisme radical » mais ils auraient confondu avec un homonyme.

Naturellement, ils ne voient aucun inconvénient à faire sauter tout un immeuble pour régler des comptes avec une personne, mais ça on le savait.

Naturellement, le message envoyé est clair : si vous vous opposez à l’islam, votre vie est en jeu.

Ça on le savait déjà, et il y a déjà eu quelques tentatives déjouées par la police en effet.

Mais jusqu’à présent la police – et les personnes visées – n’avaient pas communiqué sur le sujet.

Or, voici que la police révèle le pot aux roses…avec la collaboration de l’AFP et du JDD

Pourquoi ?

J’ai une petite idée…

Le but de Macron, révélé ouvertement pendant la campagne et après les élections est de faire disparaître  toute opposition patriotique à l’islamisation de notre pays et à l’immigration.

Tous les coups sont permis.

La persécution judiciaire est mise en oeuvre et enfle, enfle… Avec au bout, la ruine des anti-islam/anti-immigration pour ne pas parler des risques pour eux de se retrouver en prison et de s’y faire égorger.

Mais cela est long, entre les appels, les recours en cassation voire à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et les anti-islam continuent de lutter et de dénoncer.

Alors, si on utilisait les terroristes pour faire peur ? Aux anti-islam, à leur entourage, à leurs voisins notamment, pressés de les voir déguerpir ? Ou comment faire des anti-islam des pestiférés que même leur boulangère souhaiterait voir ailleurs ?

Attention, je ne nie pas qu’un militant anti-islam ait été visé, je dénonce le procédé qui consiste à rendre publique la chose…

Non seulement on donne, forcément, des idées, aux forcenés cherchant des cibles, mais on met une pression pas possible sur les opposants à l’islamisation et à l’immigration.

Peut-être que je deviens parano, peut-être que je me fais un film, mais je trouve que ce qui se passe est étrange… D’autant que les journalistes sont déjà au courant, connaissent le nom de l’homonyme et cherchent à entrer en contact avec la personne soi-disant visée.

Il est clair que pour le pouvoir il y a volonté de médiatisation…

Pourquoi, si ce n’est dans les buts que je dénonce ?

 

L’étrange tentative d’attentat déjouée à Paris

Cinq personnes ont été interpellées par les services antiterroristes après la découverte samedi de plusieurs bonbonnes de gaz avec un dispositif de mise en feu dans le hall et à l’extérieur d’un immeuble du 16e arrondissement de Paris.

 

Pourquoi un engin explosif avait-il été placé dans un immeuble du 16e arrondissement à Paris dans la nuit de vendredi à samedi? L’engin explosif artisanal a été découvert dans la nuit de vendredi à samedi par un habitant qui a été réveillé par le bruit à l’extérieur et par une forte odeur. Après avoir aperçu les bonbonnes de gaz, le résident a alerté les secours vers 4h30 du matin. Cinq personnes ont été interpellées par les services antiterroristes après cette découverte. Les bonbonnes de gaz avec un dispositif de mise en feu se trouvaient dans le hall et à l’extérieur de l’immeuble. Le principal suspect est un homme proche de la mouvance islamiste radicale qui est fiché par les services de renseignement.

 

La police a ensuite découvert deux autres bonbonnes disposées à l’extérieur de l’immeuble, sur le trottoir. Les enquêteurs ont retrouvé sur place la présence d’hydrocarbures dispersées autour de bonbonnes ainsi qu’un téléphone portable relié à des fils s’apparentant à « un dispositif de mise à feu », selon deux sources proches de l’enquête. « Ce dispositif était parfaitement confectionné. Nous avons évité le pire de justesse », confie une source proche de l’affaire dans Le Point. Selon le Figaro « aucune personnalité sensible ne réside dans cet immeuble ». Les enquêteurs croient savoir que les terroristes pensaient viser « un associatif militant contre l’islamisme radical » mais ils auraient confondu avec un homonyme.

Lire la suite de l’article ici :

http://www.lejdd.fr/societe/letrange-tentative-dattentat-dejouee-a-paris-3453062

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “La police de Macron révèle qu’un militant anti-islam était visé dans l’attentat déjoué à Paris, pourquoi ?

  1. claude t.a.l

    France inter va encore plus loin :

     » Selon France inter, le seul lien possible serait la présence dans l’immeuble d’une personne exerçant une profession libérale, dont le nom est l’homonyme de celui d’un militant anti-islam radical. Les terroristes auraient donc tout simplement pu se tromper d’adresse. » ( Ouest France aujourd’hui )

    Ce n’est rien moins que dire :
     » amis djihadistes, si vous voulez terminer le boulot que vos copains n’ont pas réussi à faire, on vous donne un indice – profession libérale , même nom – cherchez le même nom près de chez vous  »

    PS : On connaissait  » l’islam radical « . Maintenant il y a  » l’antiislam radical « .
    Quelqu’un doit se sentir visé, dans RR !

  2. J

    Mais ça peut aussi servir la cause anti-islam. Un peu comme ceux qui en ont ras-le-bol qu’on tape sur le FN et qui se mettent à voter pour lui, rien que par idée d’opposition à la masse.
    Et de toute façon, beaucoup n’en peuvent plus de cette secte et ça grogne de plus en plus. Partout en Europe et dans le monde.
    De toute façon, il ne faut pas baisser les bras et continuer à dénoncer l’islam jusqu’à ce que cette peste disparaisse.

  3. myrtille

    Christine, Bien sûr que le but est de nous soumettre par la terreur avec des menaces d’attentat, et tout le monde sait depuis Charlie Hebdo qu’on ne peut pas compter sur la protection policière. Je ne dirai pas que le gouvernement organise les attentats (encore que on peut relâcher un peu la surveillance de gens très bien connus et suivis) mais il en profite un maximum pour terroriser les opposants.

    1. Durandal de Rocamadour

      Oui… C’est un jeu très pervers que Christine Tasin nous dévoile, dans ce climat de guerre larvée, contre toutes celles et ceux qui osent s’opposer à cette religion mortifere et conquérante qu’est l’islam et tous ces porcs de politicards qui lui lechent les babouches !!!

  4. MALI

    Mensonges du pouvoir, enfumage et poudre aux yeux, mais totale incapacité à régler le problème une bonne fois pour toutes, comme l’a signalé Marine Le Pen dans sa rencontre avec les élus à Poitiers. Étrange collusion du pouvoir et des islamistes…

  5. MaximeMaxime

    Même les journalistes devraient utiliser un pseudonyme quand ils publient sur un site contre l’islam. Il n’y a aucun honte à ne pas utiliser son vrai prénom, son vrai nom, à ne pas révéler son identité : le droit à l’anonymat dans l’expression de son opinion politique est consacré comme un droit de l’homme. En effet, une élection ne peut être libre et démocratique que si des isoloirs sont mis en place pour permettre à chacun de garder son anonymat.

      1. Dédéquinembrouillepas

        Oui, on l’a dit à maintes reprises: ne jamais communiquer son vrai nom dans le care de ce combat…
        Seule une poignée (C.T. et P.C.) devrait connaître notre véritable identité

  6. Xtemps

    Toujours comme des lâches, s’attaquer à des innocents sans défenses et pas armées, forts devant les faible et faibles devant les forts, l’Islam des lâches.
    Si c’est çà qu’ils appellent çà au nom de Dieu, cela doit être au nom du Dieu du mal Satan.
    Il y a que Satan qui pratique la haine et les meurtres d’innocents, pas Dieu.
    Et nos dirigeants laissent faire, bien sûr.
    Oui Madame Tasin, nous en sommes là aujourd’hui à devoir douter de nos dirigeants, avec des manquements les plus graves de protéger déjà nos peuples européens d’Europe, déjà l’ouverture à outrance de nos frontières européennes pour commencer.
    Et un des signes qui ne trompe pas, est l’organisation de la résistance partout en Europe contre la dictature UE fasciste et contre ceux qui sont pour.

  7. ALPHA ... OMEGA .

    Christine ,

    scénario pertinent .
    Je me pose une autre question avec cet axe dirigeant de l’Europe , Juncker-Merkel-Macron , ne serons-nous pas un jour coupé d’internet ? En 39-45 , il y avait radio Londres , et dans quelques années pour nous ? Radio Washington et radio Moscou ?

  8. Christian Jour

    Un homme qui est fiché par les services de police, ben tien et qu’es ce qu’il fait en liberté ce parasite anti Français. Il faut quoi des morts avant de le foutre en prison et de l’expulser.

    1. Victoire de Tourtour

      La collusion de la gauche et de la violence criminelle n’est plus à démontrer , elle a fait ses preuves. La rue Lauriston n’a pas encore été rouverte,mais la nomenklatura peut compter sur les effectifs de sa nouvelle BNA. Et la police est aux ordres, comme d’habitude, mis à part quelques spécimens récalcitrants.

  9. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Les terroristes, les idiots utiles malgré eux.
    Christine, bonne analyse.
    En effet, il m’étonnerait que c’est pour nous prouver que Macron et sa bande sont prêts à protéger tout le monde, y compris ceux qui ne pensent pas comme eux, qu’ils rendent plus ou moins public le nom de la personne visée, en tout cas en aiguisant la curiosité des gens à propos de celle-ci.
    En résumé, il continue à prendre les Français pour des débiles.

  10. Kounnar

    Il y a quelques mois j’avais soulevé cette question ici même :
    Quelle est la part dans les « faits divers » (meurtres, agressions etc) semblent ils « gratuits » d’une « épurations des têtes qui dépassent ?
    J’avais demandé comment faire des recoupages entre, par exemple, tel homme poignardé chez lui par des gars venus sonner et ses activités, positions politiques ? (ou pas ) je sais je suis parano …quoique …

  11. hoplitehoplite

    Cinq arrestations en quelques heures grâce à une empreinte sur une bonbonne de gaz (qui a due être manipulée par des dizaines de personnes depuis sa fabrication… ) vachement balaise la police scientifique, bravo.

    Si le SAC existait encore, je me demanderais si des fois…y’aurait pas une manip

  12. patito

    c’est extrêmement intéressant , au contraire !
    as t’on le droit de prendre comme pseudo un autre nom que le sien ?
    voila qui ouvre des horizons
    par exemple : être un antiislam forcené et écrire sous le pseudo de anne-spohie L ou autre ?

Comments are closed.