Rachida Dati : il faut empêcher les djihadistes de revenir, quitte à les faire assassiner avec des drones


Rachida Dati : il faut empêcher les djihadistes de revenir, quitte à les faire assassiner avec des drones

« Par tous les moyens ».

Clair et net.

‌Sincèrement, je n’ai jamais eu la moindre admiration pour Rachida Dati.
Mais, alors là, chapeau :

«  Interrogée sur ce point par Nice-Matin, ce samedi, la députée européenne Rachida Dati a livré le fond de sa pensée.En clair, l’ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy souhaiterait qu’on laisse partir les aspirants au djihad en Syrie, en les empêchant de revenir par tous les moyens.
«Ces dernières années, on a empêché de partir un certain nombre d’individus, commente Rachida Dati. Ces gens sont aujourd’hui des bombes à retardement. Je sais que ce n’est pas politiquement correct de le dire mais ceux qui veulent partir en Syrie ou Irak, non seulement on devrait les laisser partir, mais surtout les empêcher de revenir par tous les moyens dont nous disposons! Je dis bien par tous les moyens dont nous disposons. « 

http://www.nicematin.com/politique/a-nice-rachida-dati-suggere-de-laisser-partir-les-aspirants-djihadistes-et-de-les-droner-171152

D’ailleurs, les faits lui donnent raison :En matière de terrorisme islamiste, Laurent Nuñez, le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) estimait cette semaine que la menace vient désormais principalement de l’intérieur.

«Elle est le fait d’individus présents en France : soit de velléitaires qui ont été empêchés de se rendre en Syrie ou en Irak, soit de primo-terroristes qui peuvent passer à l’action sans qu’il y ait eu de signes avant-coureurs».Alors sa proposition d’assassinats ciblés est excellente :

Y compris en les abattant à l’aide d’un drone, comme le font les USA. A partir de 2015, sous la présidence Obama, le Pentagone a en effet mis en place un programme « d’assassinats ciblés ».

Ce matin, sur France Inter, j’avais entendu un reportage particulièrement bienveillant pour les  » revenants « , dans  » interception  » :
On y entendait une  » revenante  » dire :  » le retour en France a été très difficile : j’ai passé 96 h en garde à vue et mon enfant m’a été retiré pendant ce temps  » .
Et la journaliste :  » ça a dû être très dur pour lui « …

Complément de Marcher sur des Oeufs

C’est ce que disaient Marine et le Front National !

Je ne me souviens pas pour l’usage des drône à cette fin, mais pour « laisser partir et surtout ne pas laisser revenir oui ! » Elle a été constante sur le thème.

Que Madame Dati le dise maintenant c’est bien et c’est ce qu’il faut faire. Quelle était sa positon quand Marine le disait ?

Tous ces politiques jouent toujours la même scène théâtrale ; on condamne celui qui a le premier le courage de dire certaine choses, et ensuite, quand on fait campagne, selon le sens du vent, on reprend les idées de celui que l’on condamne.

Madame Dati est à côté de Vauquiez lequel voudrait être le champion « des droites »….

On va dire : « bien » ; mais « pourvou que ça dure ! » comme disait la maman de Napoléon Bonaparte.

C’est de toutes façons ce qu’il faut faire, ils nous coûtent en plus la peau des fesses en vie, et en argent. Dehors et bon vent ! ils ont fait leur choix. de plus, avant qu’on décide de laisser toujours tout ouvert, de ne rien fermer, on ne laissait pas rentrer les gens comme cela ; ensuite au moindre écart, coup de pied au derrière et dehors. C’est tout à fait normal.

Là, on ouvre grand la porte à l’ennemi, on le bichonne, on l’entretien ; quand il assassine on lui dit qu’on l’aime et on redouble d’attention qui nous coutent un poignon fou, et on le conserve comme « chance » pour la France. Çà, c’est anormal !





18 thoughts on “Rachida Dati : il faut empêcher les djihadistes de revenir, quitte à les faire assassiner avec des drones

  1. Zachod

    J’ai entendu le reportage en question hier matin. C’était effarant. La « revenante » interviewée était présentée comme, au fond, une brave fille un peu paumée. Et on a eu droit à l’inévitable couplet sur la méchanceté des autorités françaises à son retour en France.

  2. Révolution

    Les empêcher de revenir
    oui sauf qu’ils sont déjà sur notre sol
    on fait quoi
    perso je pense qu’on devrait les supprimer aussi sur notre territoire
    que se soit aves des drones ou n’importe quoi
    il faut en finir avec ces merdes

  3. DIDIER

    On n’assassine pas un djihadiste, on l’abat, on l’extermine, on l’éradique, on le pulvérise, on en débarrasse le monde libre ….

  4. Machinchose

    heu! si je peux me permettre…une suggestion, un peu « Soylent Green » je l’ avoue

    dés retour, capture discrète, exécution , récupération de tous les organes utiles (deux poumons, deux reins, deux yeux,un foie,un coeur……de quoi faire 8 heureux!) puis passage au fondoir, transformation en croquettes pour chiens et chats, offertes a tous les refuges SPA..de quoi faire des toutous et minous rassasiés par milliers…

    et ainsi ces
    pauvres djihadistes désespérés auront racheté leurs crimes et péchés 😆

    bien sur le tout dans l’ extrême discrétion

    1. Claude LaurentClaude Laurent

      @Machinchose bonjour,
      Bonne idée mais n’y a-t-il pas danger de transmission génétique du Q.I islamiste?

  5. Alxcendre 62

    Rachida Dati a raison le problème est que dans une société vérolée comme la notre nous ne trouverons jamais les hommes ou femmes capables pour mettre ces mesures en œuvre . L’inconscience ou la mauvaise foi , voir la trouille de notre classe politique face a tous ces problèmes de sécurité finira par les assimiler a une posture de complicité , autour de moi c’est déjà le cas . Les attentats deviennent un rituel et a chaque fois se déroule le scénario du déjà vu pour finir trois jours plus tard par des bougies et des messages de paix dirigés vers les officines des pousses aux crimes . Évidemment l’attentat suivant démontre que tout cela n’a pas servi a grand chose et qu’a chaque fois nous sommes plus vulnérables devant ce terreau producteur d’horreurs . Oui c’est bien ça qu’il faut comprendre c’est que nous sommes face a un terreau de production et c’est ce terreau qu’il faut détruire jusqu’a sa partie la plus profonde , mettons y les moyens nécessaires qu’il faut c’est que réclame le peuple dans le camp des lucides .

  6. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    -« Là, on ouvre grand la porte à l’ennemi, on le bichonne, on l’entretien ; quand il assassine on lui dit qu’on l’aime et on redouble d’attention qui nous coutent un poignon fou, et on le conserve comme « chance » pour la France. Çà, c’est anormal ! »-

    A Troie ; les Troyens n’ont même pas pu s’en mordre les doigts, ni même s’en souvenir de ce cheval fou que l’on avait fait entrer dans la cité ; un « cadeau » là aussi disait-on aux citoyens et responsables de Troie pour accepter d’ouvrir leurs portes.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    L’engagement n°21 du programme de Marine Le Pen pour le mandat présidentiel de 2017-2022
    :: https://twitter.com/leveque_louis/status/914746829656518661
    __________________________________________

    – MLP_officiel
    :: https://twitter.com/MLP_officiel

    – On n’attend pas d’un Ministre de l’Intérieur qu’il fasse un commentaire des meurtres mais qu’il les empêche ! MLP
    :: https://twitter.com/MLP_officiel/status/914541038659948546

    – Donc l’assassin de #Marseille est un immigré clandestin algérien arrêté sous 8 identités différentes… Besoin d’un commentaire ? MLP
    :: https://twitter.com/MLP_officiel/status/914728635319373824
    ____________________________________________
    Quand on lit les twitts du thème on mesure à quel point le conditionnement a fait « du bon boulot » et qu’en France les branches professionnelles florale, du jouet en peluche, de la cire, des kleenex, du papier et des crayons pour des messages d’amour, sont à l’abri de fermeture et les employés du chômage.

  8. Claude

    Utiliser des drones pour commettre des assassinats « ciblés » ????? ceux qui cautionnent cette idée délirante feraient bien de s’informer des conséquences de cette mise en oeuvre par les USA à l’époque d’Obama.

    Les morts collatéraux se comptent par centaines…..en parlant de morts collatéraux je parle de gens qui n’ont strictement rien à voir avec l’activité terroriste de la « cible humaine ».( on flingue les gens dans la rue et on imagine la précision du tir avec les armes embarquées par un drone piloté à distance avec pour seule information visuelle ce que permet de voir une caméra )

    C’est également ne pas prendre acte du caractère totalement illégal de la méthode puisqu’elle s’inscrit dans une démarche qui exclue toute procédure juridique : en bref c’est la condamnation à mort et l’exécution sans procès, avec victimes innocentes en supplément.

    La meilleur méthode pour susciter les haines à l’encontre de la France et pour justifier des actes de vengeances que l’on qualifiera à l’avenir d’attentat terroriste.

    Pas très futé l’idée….Et puis les laisser partir en Irak ou en Syrie pour qu’ils y aillent tuer quoi au juste, des chrétiens orientaux ?, les partisans de ceux qui luttent contre Daesh ?

    La plupart de nos djihadistes sont magrébins…..moi je propose de les déchoir de leur nationalité française est de les renvoyer dans leurs pays d’origines au Maghreb que cela plaise ou non aux dirigeants de ces pays…..ce qui entrainera fort probablement une crise diplomatique entre eux et nous, crise qui sera l’occasion de redéfinir nos conventions en matière « d’accueil » des prétendus migrants.

    Mais j’en conviens, c’est pas avec les guignols qui nous gouvernent que cela sera possible.

    Mais les drones……y s’croient dans Terminator ces gens là……la machine ne sait pas faire la différence entre le bon et le méchant…..craignons que les islamistes apprennent à les construire les drones, car ce jour là la machine sera programmée pour ne pas faire de différence.

  9. ut et fort

    elle dit tout haut ce que nous n’osont dire haut et fort, mais elle ne risque rien contrairement a nous, pour nous ca serait directement tribunal, ostracisme, mise a l’index, être traité de raciste et de nazis, mais c’est quant même une évidence qu’avec ces ordures c’est la seule solution viable!

  10. Anne Lauwaert

    Il y a deux aspects intéressants à cette déclaration : 1 : assassiner par n’importe quel moyen, cela remet en cause la suppression de la peine de mort, car il s’agit bien de peine de mort, mais dans le passé les méchants avaient droit à un procès, une condamnation et une exécution… Là maintenant il n’y a même plus de procès – Un tel est « considéré » terroriste, faut-il des preuves ? risque-t-on des dégâts collatéraux ? Un procès se faisait publiquement, dans le cas de l’élimination par drone cela se fait en douce ni vu ni connu… Qui décide ? sur quelles bases ? qui exécute ? Dans le bon vieux temps même les plus méchants avaient droit à être défendus par un avocat avant d’être condamnés. Alors ? c’était mieux/plus juste avant, avec la peine de mort ? Maître Badinter qu’est ce que vous en dites ?
    2 : et ça c’est encore plus inquiétant : pour quelle raison démocratise-t-on les drones et en fait-on des jouets pour les enfants ? pour nous y habituer et comme ça dans la génération suivante le drone sera devenu habituel et servira à observer, contrôle et éliminer les gens encombrants « sans autre forme de procès »… ce sera la peine de mort light… à la portée de tous : non seulement les terroristes avec des armes mais aussi les autres comme les opposants politiques qui seront considérés terroristes à cause de ce qu’ils écrivent, ou les Christine Tasin à cause de ce qu’elles dénoncent… etc… cela fera partie de l’état d’urgence et personne ne réclamera – un dissident ? pouf, éliminé…
    Je repose la question : la peine de mort après un procès et une condamnation était-ce plus juste ?

  11. Joël

    Il me semble qu’il y a quelques mois, on a accusé hollande (et c’est sans doute la seule chose positive de son mandat) d’avoir commandité l’assassinat de djihadistes français par les forces spéciales. Pour moi, ce n’est pas de l’assassinat mais une mesure sanitaire. Mais bon, pourquoi n’applique-t-on pas ce principe en France ?

  12. Dorylée

    C’est LA solution ! Rien n’empêche cependant que les revenants du djihad encore en vie sur notre territoire national ne se cognent le front contre une balle de 11,43 au détour d’une rue sombre. Ainsi que ceux qui n’ont pas eu la possibilité de partir… Seul le résultat compte. Deux cousines à Marseille seraient encore en vie.

  13. Equateur

    Beaucoup de vous ont raison, sauf ceux qui disent pas toucher , à ceux la je leur réponds les assassins djiadistes prennent-ils des gants et demandent-ils l’autorisation avant de tuer? Non,alors agissons comme eux, car un procès nous coûte beaucoup d’argent, regardez celui qui est en prison combien il nous coûte. J’ai assisté ce matin à l’arrivée du frère de mérat au palais de justice,
    11 cars de police 30 gendarmes etc…Pour un mec,quel est le prix? STOP,
    exécution immediate sans gant. Point.

  14. Françoise

    Bien parlé, pour une fois je suis entièrement d’accord avec elle, les laisser partir et…. surtout tout faire pour les empêcher de revenir commettre des horreurs sur notre territoire, et ceci par tout les moyens y compris les détruire comme le disait hollande pour les détraqués du Mali.

Comments are closed.