Plus d’éclairage public : violeurs, pilleurs et autres vont pouvoir opérer tranquillement !


Plus d’éclairage public : violeurs, pilleurs et autres vont pouvoir opérer tranquillement !

Illustration tirée du blog http://uncrouycien.canalblog.com/archives/2011/09/09/21986965.html

Au nom de la protection de l’environnement et la transition énergétique, les violeurs, pilleurs et autres agresseurs pourront opérer tranquillement

En effet, la loi prescrit désormais à certaines communautés de communes d’élaborer un PCAET faisant leur bilan de dépenses énergétiques au nom de la « transition énergétique », une fausse bonne idée.
http://www.lagazettedescommunes.com/341499/leclairage-public-fait-sa-transition-energetique/
http://www2.developpement-durable.gouv.fr/La-loi-de-transition-energetique,44347.html
http://www.lagazettedescommunes.com/275477/eclairage-public-quoi-de-neuf/
https://www.actu-environnement.com/ae/dictionnaire_environnement/definition/plan-climat-air-energie.php4
http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/plans-climat-air-energie-territoriaux-pcaet-r953.html

Plusieurs villes et villages ont entrepris spontanément de couper l’éclairage public à partir de 23 heures jusqu’à 6 heures.
Nous sommes en temps de guerre, on pratique le couvre-feu mais sans mener contre l’ennemi une guerre digne de ce nom.
Au contraire, celui-ci pourra plus facilement se jeter sur sa proie, infirmière rejoignant son véhicule pour aller faire sa nuit à l’hôpital, ouvrier dans une entreprise pratiquant les « trois huit », magasinier embauchant dans un supermarché à 5 heures pour préparer les rayons, sans parler des éboueurs qui deviennent désormais des cibles idéales pour les égorgeurs.

En plein état d’urgence, on mesure à quel point c’est judicieux…

L’éclairage nocturne est pourtant bien pratique car dissuasif pour les assassins et dangers publics en tous genres : une voiture qui passe dans la rue à une heure tardive, c’est un témoin pour relater un cambriolage, alerter les secours, aider à identifier les auteurs…
C’est aussi une aide pour repérer la pauvre fille qui se fait violer dans une poubelle et dont son agresseur a bâillonné la bouche… comme ce fut le cas à Bordeaux le mois dernier.

Quant à dire que cela participe d’une bonne gestion des deniers publics, à l’heure où on se ruine pour accueillir des clandestins dont la nation n’a absolument pas besoin, l’argument ne tient pas.




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


18 thoughts on “Plus d’éclairage public : violeurs, pilleurs et autres vont pouvoir opérer tranquillement !

  1. Frontalier74

    Exact Maxime ! Je m’étais posé la même question.

    Notre ville va éteindre prochainement son éclairage et je me disais que pour les voleurs et les violeurs potentiels, cela pourrait être une belle aubaine.

    Ha tiens, j’ai une idée pour les économies d’énergie : s’il y avait coupure d’électricité dans tous les foyers de 23h à 6h ?

    Après l’état d’urgence, une sorte de couvre-feu quoi…

  2. Claude LaurentClaude Laurent

    Donc, on imagine (suis naïf) que les caméras de télésurveillance seront aussi coupées puisque inutiles quoique par économie (absurde) on va les démonter (gratuitement?) pour les remplacer par d’autres à vision nocturne … faut bien fournir du boulot aux ingénieurs migrants qui nous arrivent.

  3. Alexcendre 62

    En effet cela va créer des facilités et des opportunités pour la faune nocturne , encore une consigne loin des réalités quotidiennes des français , nous allons vers une pénurie de bougies .

    1. Victoire de Tourtour

      lydia
      La Tour Eiffel étant spectaculairement éteinte à chaque attentat, et compte tenu du nombre d’attentats, elle va pouvoir être éteinte 365 nuits par an ! Que d’économies en perspective !

  4. Xtemps

    L’ennemi est bien au pouvoir contre le peuple français, il sabote tout lui par contre, comme l’Union Européenne, mais ils appellent çà de l’économie pour l’éclairage publique.
    Les sabotages des lois, ils appellent çà des nouvelles lois, pour l’armée et les forces de l’ordre des économies budgétaires et autres.
    Des ennemis musulmans, des déséquilibrés, l’Islam meurtrière instrumentalisé par nos escrocs imposteurs, pas d’amalgames.
    Enfin tout est tourné contre le peuple français et tous les peuples européens.
    Ce sont les mêmes escrocs imposteurs aux pouvoirs qui jettent les extra européens dans des guerres ethniques et pauvreté avec la complicité de leurs gouvernements et qu’ils les poussent en Europe et au USA, comme ailleurs.

  5. Machinchose

    m’ en fous!
    j’ ai récupéré un stock de bougies a « nuit debout » et j’ ai acheté une palette de boites d’ allumettes chez EBAY en solde

    dans le Paris médiéval, l’ éclairage public était trés parcimonieux, aussi les bourgeois aisés louaient les services de « costauds » armés et équipés de lanternes a huile pour composer une troupe de protection qui éclairait les ténèbres , faisant reculer les tire laine et coupe jarrets 😆
    le guet royal prenait aussi sa part de responsabilité dans la sécurisation
    d’ ou l’ appel de « dormez braves gens,tout va bien »

    mouais…je pense quand même que ça ira beaucoup mieux la nuit en s’ équipant d’ un pistolet Glock 18 coups 😆

  6. Amélie Poulain

    Cela fait longtemps qu’il n’y a plus d’éclairage public en pleine nuit dans ma commune; Des économies ? Mais pour mieux gaspiller….

    1. frejusien

      en effet, judicieuse remarque ! des économies sur certaines catégories de population, afin que d’autres puissent mieux gaspiller

    2. Joël

      Y a plus de pognon pour leurs buffets, cocktails et autres orgies de leur train de vie qu’en aucun cas ils ne modifieront. Ils en sont donc réduits à rogner sur la sécurité des populations (qui n’est déjà pas brillante).

  7. Hérisson

    A Mérignac, en Gironde, éclairage éteint de 1h30 à 5h du matin. Le maire a déclaré :

    À ceux qui craignent une recrudescence de la délinquance (agressions et cambriolages) aux heures les plus obscures, l’édile oppose cette donnée statistique : « En France, 80 % des cambriolages sont commis en journée. C’est dire si leurs auteurs préfèrent le jour. »

    On est bien rassurés mais … et les agressions, msieur l’édile ?

    http://www.gerardchausset.fr/merignac-leclairage-public-va-seteindre-en-septembre-article-sud-ouest

  8. PUGNACITÉ

    C’est à se demander si les décideurs élus ne sont pas de connivence ou tout au moins en concordance avec les idées et faits et gestes de ceux qui accomplissent les invasions barbares et concourent à notre élimination ,extermination des mécréants que nous sommes.
    Les ennemis tueurs sont dans notre pays et protégés par le pouvoir qui poursuit l’envahissement du territoire…
    Ils le font avec la caution démocratique d’un peuple atteint d’une forme de syndrome de Stockholm et qui de plus en plus pactise avec les barbares tueurs.
    Le peuple Français n’a plus aucune capacité à se rebeller…et je le déplore .

  9. .templier.templier

    oui mais faut voir aussi le bon coté des choses….
    les patriotes également pourront agir sans se faire voir…..par exemple j écris ca comme ca n est ce pas…..
    ATTAQUE D UNE MOSQUEE OU AUTRE LA NUIT…..C EST DU 50/50 A CE NIVEAU….

    1. MaximeMaxime

      Il n’y a pas de mosquée dans les communes concernées par l’extinction de l’éclairage public la nuit.
      De plus, beaucoup de mosquées sont protégées par des militaires…

  10. maury

    Paris: des bonbonnes de gaz découvertes devant un immeuble
    Le parquet antiterroriste a été saisi. Photo d’illustration Julio PELAEZ
    Le parquet antiterroriste a été saisi. Photo d’illustration Julio PELAEZ

    Partager cette info

    Un dispositif de mise à feu « en parfait état de marche » a été fixé sur les quatre bonbonnes, disposées dans le hall et devant l’immeuble, dans la nuit de vendredi à samedi.

    Plusieurs bonbonnes de gaz, reliées entre elles avec un dispositif de mise à feu, ont été disposées devant un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, dans la nuit du vendredi à samedi.

    Selon nos confrères du Point, c’est un locataire de l’immeuble qui a alerté les secours vers 4h30 du matin après avoir entendu du bruit devant l’entrée. En descendant, il constate la présence des bonbonnes de gaz.

    Des démineurs sont intervenus pour désamorcer le dispositif. Deux bonbonnes de gaz étaient dans le hall de l’immeuble et deux autres devant la porte d’entrée.
    « En parfait état de marche »

    Un dispositif de mise à feu, actionnable notamment avec un téléphone portable, avait été placé sur les bonbonnes. Le contenu d’un jerricane d’essence a aussi été déversé autour du dispositif.

    Selon une source proche de l’enquête citée par l’hebdomadaire Le Point, le dispositif « était en parfait état de marche ».

    La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

Comments are closed.