Jeannette Bougrab veut interdire l’islam : est-ce faisable ?


Jeannette Bougrab veut interdire l’islam : est-ce faisable ?

Le propos de J. Bougrab a le grand intérêt d’être concret, de dégager les conséquences de son opinion : « expulser l’islam de la cité ».
Mais s’il s’agit d’interdire l’islam, on ne pourra cependant pas sonder les coeurs et les reins pour savoir qui est ou non musulman.
Cela évoque la chasse aux sorcières découlant du maccarthysme aux Etats-Unis.

La question se pose de savoir si le vivre-ensemble demeurerait vraiment possible après l’interdiction de l’islam : les musulmans, même ceux qui prétendraient ne plus l’être depuis l’interdiction éventuelle de l’islam, pourraient-ils rester en France ?
Suffirait-il de leur faire signer une charte de la laïcité comme le proposent quelques personnalités de droite, alors que la taqîya permet au musulman de « dissimuler sa foi » dans un contexte hostile ?
La question sous-jacente est alors celle de la remigration pour les musulmans d’origine étrangère ; quid alors des convertis ? Feraient-ils partie du « package » expulsable ?

Cela supposerait d’envisager la conclusion d’accords internationaux avec des Etats musulmans pour qu’ils reçoivent ces populations ; mais si ces Etats ont des ambitions impérialistes, comme la Turquie, peut-on vraiment penser qu’ils consentiront à participer au jeu de la désislamisation ?

« Expulser l’islam de la cité », c’est donc une idée assez vague qui mérite d’être précisée…

Quant à l’article de Présent, il raye le mot « musulman » dans le texte (à moins que ce soit Résistance républicaine qui l’ait fait), pour signifier le fait qu’elle ne se considère pas comme musulmane. Elle remet le mot musulman à sa place : c’est une religion, pas un déterminisme comme la race. Cela met ainsi en garde contre le délit de faciès. (Note de Christine Tasin c’est moi qui l’ai rayé parce que Jeannette Bougrab n’est pas musulmane).

La désislamisation ne pourra donc pas se faire à la tête du client.
Cela semble pour l’instant pour le moins difficile à mettre en oeuvre donc.

Le propos de J. Bougrab est en tout cas plus radical que celui de Charb, dont la « Lettre aux escrocs de l’islamophobie… », au titre prometteur (Diderot était allé en prison pour sa « Lettre sur les aveugles… » au XVIIIème siècle) s’achevait dans un propos finalement très relativiste :
http://www.lesinrocks.com/2015/04/16/actualite/la-lettre-posthume-de-charb-il-ne-faut-pas-lire-le-coran-comme-une-notice-ikea-11742158/
Il était impossible d’en tirer des conclusions aussi radicales que celle prônée par Jeannette Bougrab, mais il aurait peut-être changé d’avis…
En effet, il refusait le droit de discriminer un musulman. Il empêchait donc un citoyen de s’opposer à l’islamisation à son échelle, c’est-à-dire dans sa sphère d’activité juridique immédiate : location à un locataire musulman, embauche d’un salarié musulman notamment.
«Refuser un travail à un athée parce qu’il est athée ou refuser un travail à un musulman parce qu’il est musulman relève de la même loi, du même droit, du même tribunal. Aucune discrimination n’est plus ou moins grave que les autres ».
C’était prôner un statu quo par rapport à la loi actuelle.
L’expression « escroc de l’islamophobie » est aussi ambiguë. C’est d’ailleurs fréquent de voir des gens dénoncer « l’islamophobie » comme concept médiatique utilisé pour empêcher la critique de l’islam, mais cela peut donner l’impression que ce sont les anti-islam qui sont des escrocs.

Il est temps de mettre de l’ordre dans les concepts. On peut très bien parler d’islamo-réfractaires, même si cela évoque les prêtres réfractaires vendéens, ceux auxquels une croix de galets est dédiée à l’île Madame. L’expression peut ainsi connoter des combats contre la République laïque.
En réalité, les « phobies » n’ont rien de répréhensibles. Il est sain de craindre pour sa sécurité ou son bien-être, ainsi que ceux d’autrui, dans certains contextes objectivement dangereux et de chercher à se protéger ou protéger autrui. La question est toujours de déterminer si une discrimination est juste ou injuste, une phobie fondée ou infondée…

Complément de Christine Tasin

Lire sur le même sujet mes suggestions faites dans un article écrit pour Boulevard Voltaire, suggestion ayant amené une plainte de la LDH, une condamnation en première instance et en appel, et un recours à la Cour de cassation dont je n’ai pas encore le résultat.

http://www.bvoltaire.fr/que-faire-des-musulmans-une-fois-le-coran-interdit/

Cet article faisait partie d’un échange par articles interposés avec d’autres contributeurs, suite à mon article sur la nécessité d’interdire le Coran

http://www.bvoltaire.fr/il-va-falloir-interdire-le-coran-en-france/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


34 thoughts on “Jeannette Bougrab veut interdire l’islam : est-ce faisable ?

  1. Christian Jour

    L’interdiction de l’islam doit passer par l’interdiction de sol des musulmans, sinon c’est pas possible. Musuls dehors c’est mettre l’islam dehors, à part ça je ne voit pas comment faire.

    1. Cathy catowl.

      Pour transformer un musulman en ex musulman, l faut lui faire boire un bon verre de vin et manger une bonne choucroute. Cela rend mécréant une bonne fois pour toutes. Alors, ils peuvent rester; Sauf si il y en a trop.

  2. Villeneuve

    Bonjour,
    Pourquoi ne pourrait on pas interdire l’islam en France ? Le Nazisme est bien interdit !
    La question de la discrimination ne se pose pas : discrimine t on un délinquant par la condamnation pénale qui lui est infligée ? Bien sur que non ! La loi relative aux discriminations n’est qu’une loi. A ce titre elle ne représente rien d’autre qu’une volonté étatique assise sur une volonté politique en l’espèce étrangère puisque il ne s’agit que de l’application de la pax americana d’après guerre. Ce qu’a fait le législateur le législateur peut le défaire !
    La signature d’une charte citoyenne où le rejet de l’islam serait inscrit me semble un minimum qui devrait être imposé à tous les citoyens afin d’obtenir le droit de vote. La déchéance de la nationalité Française pour cause d’islamisme même ordinaire devrait être systématique.
    Pour le contrôle c’est simple on pourrait imaginer une procédure spécifique et solennelle pour l’obtention de la nationalité française ou son maintien comme cracher sur un coran, obligation de manger du porcs, vérification de circoncision, etc…
    La diffusion du coran lui même ne devrait pas être interdite au titre de la liberté d’expression mais l’exercice de ses préceptes le serait.

    Rien, ne nous empêche de procéder de la sorte. Absolument rien : la loi ? Ce n’est qu’un outil au service du plus fort. Croyez vous que les musulmans se donnent autant de mal sur le plan des justifications pour « discriminer »et exterminer les Chrétiens d’Orient par exemple ?
    L’interdiction de l’exercice de l’islam en France est non seulement possible mais souhaitable.

    1. frejusien

      j’approuve, c’est exactement ça qu’il faut faire,
      d’ailleurs l’interdiction de l’islam en France, assortie d’une démolition de la totalité des mosquées, fera fuir 99% des muz prosélytes,
      le contrôle sera de fait inutile, resteront ceux qui se foutent de leur religion et préfèrent la liberté d’une vraie république

  3. Kounnar

    Il y a peu en zappant je suis tomber sur une émission ou cette dame expliquait son point de vue face à une journaliste.
    J’ai trouvé qu’il n’y avait rien à jeter dans ce qu’elle disait .

  4. J

    Il faut être réaliste : l’islam n’est pas compatible avec nos sociétés occidentales. C’est une doctrine de haine et de violence. On ne peut pas accepter ça chez nous. Il faut interdire cette doctrine sur nos territoires. Quant aux musulmans, soit ils apostasient car certains se sont occidentalisés et sont plus devenus déistes voire athées, soit ils partent dans des pays musulmans et nous foutent la paix.
    Evidemment que ces pays musulmans vont crier au chantage, à l’islamophobie, et tutti quanti. Mais nous devons taper du poing sur la table et mettre fin aux partenariats avec ces pays mortifères. D’abord, le pétrole n’est pas l’apanage du Moyen-Orient, et des accords avec la Russie, par exemple, seraient plus profitables. Sans oublier qu’il est aussi plus envisageable de développer des énergies propres car les carburants au pétrole sont polluants (ils n’influent pas sur le réchauffement, mais les particules émises sont dangereuses). Je suis sûre par exemple que le moteur à eau existe mais que son brevet est bloqué justement à cause des accords pour le pétrole.
    N’oublions pas que les pays musulmans ont plus besoin de nous que nous avons besoin d’eux. Sans nos gouvernements corrompus par les Soros, Rothchild et autres Attali, nous pourrions sortir de l’U.E, fonder plutôt un partenariat entre pays Européens, et nous occuper de nous-mêmes et pas des autres.
    Interdire l’islam, le bannir et l’interdire, oui c’est faisable. Encore faut-il qu’on ait un gouvernement qui ait le cran de le faire.

    1. MaximeMaxime

      A l’époque cependant, tous étaient Français sur le papier… la traversée de la Méditerranée n’était qu’un passage de province à province, quand les Etats sont souverains cela complique les choses, en particulier pour les convertis uninationaux et donc susceptibles de devenir apatrides en cas de déchéance de nationalité. Il ne reste alors comme perspective que les territoires mondiaux sur lesquels ne règne aucune souveraineté.
      Voilà une question intéressante pour Ségolène Royal, ambassadrice de l’arctique et de l’antarctique… peut-être pas une sinécure finalement ce machin ?

  5. .templier.templier

    dans mon enfance a dijon ou j habitais quartier des grésilles,a coté de chez mes parents,nous avions un très vieux monsieur que j adorai rue des ribottées.
    il était considére comme fou…ou a moitié fou…mais je l adorai et,j essayai d aller le voir en cachette le plus souvent possible…
    il vivait seul et avait perdu sa femme dcd d un cancer me semble t il…
    il avait inventé des moteurs fonctionnant a l eau,je m en souviens très bien,et m avait montré leurs fonctionnements….il m avait fait des cours a lequel je n avais rien compris pour crée ces moteurs…..
    a l age de quinze ans,j étais placé par le juge des enfants du coté de chalon/saone ou j apprenais qu il était mort peu de temps après mon départ..
    j ai eu de la peine a cette époque….
    quand on voit par exemple,au festival mammouth de woodstok en aout 1969,ou des hippies ou certains festivaliers arrivé au concert avec des vehicules fontionnant a l énergie solaire et/ou electrique…..
    bien sur que l on pouvait arreter le pétrole…..
    mais les gros patrons pétrolifères n ont pas voulus…les gouvernement non plus…..
    les pays du golfe producteur de l or noire se sont longtemps frotter les mains…
    depuis des decennis….nous sommes dependant du pétrole…je sais que l on aurai pu arreter tout ca….

    1. pikachu

      Le pétrole à supplanté les autres énergies parce qu’il était quasi gratuit. Au début du XXème siècle, il y avait des tramways (électriques) dans les grandes métropoles. Le problème n’est pas la technologie mais son coût. Et le coût du pétrole signait la fin des autres énergies.

    2. frejusien

      bien entendu, des moteurs sont prêts depuis longtemps qui marchent sans pétrole, c’est Total avec la corruption des élus qui a bloqué leur fabrication

  6. La moutarde me monte au nez

    Nous pouvons parfaitement interdire le coran, les mosquées, les djellaba et les chéchias ainsi que les voiles, Burkas etc…
    N’oublions pas que nous avons acquis la laïcité à coups de haches dans les portes des églises.
    Il suffit d’en avoir la volonté politique, mais pas avec les dirigeants corrompus que nous avons depuis cinquante ans.
    À moins que les muz attaquent l’elysée et le palais Bourbon, là peut être est ce qu’ils comprendraient, mais tant que ces salopards sont en sécurité et se gavent tandis que les autres rament, payent et meurent, il y a peu de chance que les choses changent.

  7. Révolution

    « Interdire l’islam : est-ce faisable ? »
    C’est parfaitement faisable
    encore faut il une volonté politique et une loi qui l’accompagne
    mais il faut tout d’abord un jugement de l’islam
    ce qui n’est pas difficile vu les textes qui sont autant d’appels aux meurtres
    Il existe des sectes classées comme dangereuse et qui pourtant n’ont tué personne.
    L’islam a un nombre incroyable de victime à son actifs
    et ce depuis 1400 ans
    mais ce n’est pas macron et sa clique qui prendront ces mesures

    1. frejusien

      très bonne idée : un jugement de l’islam et des « commandements » du coran, permettrait très facilement de l’interdire

  8. .templier.templier

    je vois encore hier après midi ce qui s est passé a mon encontre a la sortie de l enseigne décatlon ou avec ma compagne nous prenions notre kfé habituel prit au distributeur…
    je vois des bons Français me regarder de travers parce qu ils ont vu ma croix patte rouge autour du cou,chevaliere avec la croix teutonnique noir aun doigt de la main gauche….avec mes bracelets médiévaux cousus au dessus ben toujours cette belle croix rouge….
    ca les emmerde….mais ca ne les emmerde pas pas de voir sortir les barbus avec leurs melonnes voilées!!!!
    non..ils faut qu ils me regardent d un air qui me déplait totalement…
    l un deux a recu mon kfé dans la tronche…j ai esquivé un coup de poing…mais j ai pas réussi a éviter un coup de savate dans les reins par derrière…..je me suis retrouvé au sol ou j en ai recu un autre dans le dos en me cognant la tete contre la poubelle…
    si des employés n étaient pas sorti pour arreter les trois gars bien de chez nous…..je serai peut etre a l hôpital la….
    ma compagne s est fait copieusement insulté….
    le temps de reprendre mes esprits….on retourne au didtributeur pour reprendre kfé…..et on s en est allé…..
    je rencontre pas mal de cons qui prennent position en faveur des musulmans..
    .et qui sont contre des gars comme moi….je suis potentiellement dangereux vous comprenez…..

    1. frejusien

      écoeurant !
      Templier, ta croix, ils l’ont interprétée comme une insulte à leur religion préférée,
      à quel point ces gens sont tordus, surement des cocos soumis,
      tout mon soutien !

      1. Révolution

        C’est inouï cette attitude des gens , des français de souche
        c’est exaspérant
        J’ai beaucoup de mal à comprendre leur réaction stupide
        et leur complaisance béate envers les muzzs
        cette croix est souvent perçue comme synonyme d’extrême droite, qui est synonyme de groupuscule néo nazi
        pareil aussi pour la croix celtique.
        mais personnellement , je vais aussi arborer un symbole patriotique

          1. .templier.templier

            merci a vous tous…en faite j ai quand meme mal au dos maintenant…et notamment en bas du dos voir au coccys…je pense que demain je vais voir medecin pour qui m envoie en radio…et tant pis pour le chantier..ca attendra…

    2. rité de Pierre dans le 17.rité de Pierre dans le 17.

      avec toi de tout cœur aussi, Templier !
      il aurait pu m’arriver la même chose l’autre jour dans un supermarché de vêtements populaire à Rochefort ; on faisait la queue à la caisse, perturbée par une entorchonnée qui avait oublié d’acheter une fringue au dernier moment , pas d’excuses, rien, comme si elle était seule ici ; quand elle s’est retournée j’ai fait le signe de croix ( je suis athée ) devant son nez et devant tout le monde , elle a fait semblant de ne rien voir, mais une jeune femme blanche m’a fait une sale gueule !! Les hommes n’ont pas bronché , tant mieux;
      Amitiés et solidarité

        1. Cathy catowl.

          Il faut aussi avoir son petit cochon en peluche. Ou un talisman en forme de cochon . Ah, ils fuient devant les bouddhas aussi . Et le sel jeté au dessus de l’épaule gauche, y a quelqu’un qui a essayé?

    3. rité de Pierre dans le 17.rité de Pierre dans le 17.

      Bonne surprise hier dans un supermarché à la caisse , je regardais les achats d’un brave monsieur de 85 ans environ, seul, derrière moi et je lui ai dit, histoire de parler un peu à un vieil homme solitaire : ça a l’air bien bon tous vos achats, monsieur, jambon, croissants, fromage râpé, vous devez être gourmand..
      Oui, vous avez raison, mais je suis écoeuré par ce gouvernement de merde, tous ces voleurs, voyous , c’est une honte, on n’a jamais vu ça à ce point-là !!
      Tout le monde entendait et on ne se gênait pas, au contraire …. j’en ai rajouté bien entendu en disant qu’on était envahis et que ce n’était que le début !
      Tenez, voilà un tract de RR , à propos de ce qu’on vient de dire , lisez-le bien , vous verrez , parlez-en autour de vous.
      La caissière dressait l’oreille mais a été toute prévenante pour moi en tout cas.
      J’ai dit au vieux monsieur que il n’y avait plus que nous les anciens pour oser dire de telles choses, mais que malheureusement nos jeunes s’en fichaient complètement!
      Il m’a répondu que oui, les jeunes s’en foutent, même dans nos familles.

      C’était l’ambiance actuelle à Tonnay-Charente, petite ville de 8000 habitants, dans le 17 , pas encore trop pourrie par les cpf.

  9. Caughnawaga

    Quand je lis le mot islamophobie ça grince. Je vous explique pourquoi. J’ai fait de l’agoraphobie avec crise de panique pendant 25 ans. Et on fait bp d’évitement, c’était surtout dans les transport en commun. Je les évitais comme la peste à chaque fois que je devais prendre l’autobus je reculais. Ça m’a coûté cher de taxis. Les phobies nous rend moins fonctionnel combien de rendez-vous j’ai annulé, combien de voyages que je me suis privée, innombrables. On évite tout ce qui pourrait enclenché une crise.

    Avec l’islam je ne suis pas phobique je rencontre des musulmanes voilées et je ne change pas de bord de trottoir. Je ne fais pas de détour de 3 rues pour ne pas passer devant des commerces musulmans en hyperventilant. Alors elle est où la phobie.????

    La phobie c éviter, éviter et éviter parce que la peur est tellement intense que tu es complètement vidé après une crise. Alors tu fuis toutes les situations qui peuvent provoquer les crises et tu deviens champion des excuses ça en devient de l’acrobatie mentale.

    Pour la phobie, on repassera.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      la phobie a deux sens dont un médical que vous évoquez, et le premier sens, étymologique, qui est la peur, virant à la haine, que l’on trouve dans xénophobie et islamophobie

  10. frejusien

    Ce journaleux , qui a écrit l’article est un ignare, confondant islam et race
    Jeannette a pris un prénom français pour bien affirmer qu’elle avait quitté lismerde,
    Tout musulman qui abandonne son prénom arabe, signifie qu’il quitte l’islam,

    Le Coran est écrit en arabe, car c’est la langue du conquérant, et tout muz doit avoir un prénom arabe, qu’il soit jaune, blanc ou noir, son prénom sera arabe, de la race du prophète,
    un muz qui quitte l’islam ne peut pas, par contre abandonner sa race,

    donc, le journaleux aurait dû dire « ex-musulmane »

  11. Chris2AChris2A

    Elle n’a jamais pratiqué. Elle n’a donc jamais été réellement musulmane …
    En théorie, selon le coran, elle aurait du puisque fille de musulman.
    Dans cette religion, l’apostasie n’est pas admise…C’est la condamnation à mort !…Une raison supplémentaire pour l’interdire formellement !
    Il y a des millions d’algériens qui se sont réfugiés en France pour éviter d’avoir à subir le retour de ces croyances moyenâgeuses et les barbaries qui les accompagnent traditionnellement …. Ils voteraient certainement pour l’interdiction, et ce, sans état d’âme, mais encore faudrait-il cesser de toujours baisser le froc ! Sachant que de leur côté, ils sont archi fliqués par la police islamique (ta nère !!!..)
    Leur priorité : ne pas subir le sort de nos Harkis ….
    Les données de l’équation sont extrêmement simples !
    Je lance un appel, très humblement, même si vous êtes super-intelligent et que avez fait de très belles études —comme notre président — essayez donc d’entrer ces données dans vos paramétrages décisionnels …
    Cela vaut également pour MLP et même surtout pour elle, car j’ai bien l’impression que tous les autres sont déjà entrés en dhimmitude…

  12. Jean Ducluzeau

    À L’ACCUEIL DES MIGRANTS UNE SEULE ÉPREUVE : LA VALISE OU LE COCHON !

    80% des migrants seraient musulmans. Il suffirait de leur proposer à l’accueil une bonne choucroute : taqîya ou pas, un musulman croyant n’acceptera jamais de manger du cochon. Par ici la sortie…

    Par ailleurs je viens de voir une émission sur LCP consacrée aux migrants où ne se sont exprimés que des bisounours (droit d’asile, etc.) qui n’ont évoqué que ces malheureux réfugiés (politiques ou économiques) qui demandent à vivre sur le territoire français, mais n’ont bien sûr pas évoqué les migrants de Calais qui n’ont qu’une idée, émigrer en Grande-Bretagne, et qu’on contraint à vivre en France en les recasant de force dans nos villes et villages. Cette mauvaise foi par omission me révolte.

    1. J

      Loupé. Les muzz ont le droit de manger du cochon, dans le cadre justement de leur takkiya.
      Il n’y a pas de « migrants » qui tiennent. Les muzz c’est ouste, et basta. On ne pourra plus jamais leur faire confiance, de toute façon (et il ne vaut mieux pas, en plus).

    2. .templier.templier

      que j aime bien votre com JEAN DUCLUZEAU….
      LA VALISE OU LE COCHON FAUT CHOISIR…
      JE VAIS LA RETENIR CELLE LA…

  13. Renoir

    « la valise ou le cochon » ça me rappelle un vieux truc qu’on utilisait en Algérie au moment de passer en douane: quand un douanier/policier soupçonneux ouvrait une de nos valises, il se trouvait nez à groin avec un magnifique saucisson : fissa fissa il refermait la valise, et hop, le tour était joué !

Comments are closed.