Brûlez « Persépolis » et renvoyez Marjane Satrapi en Iran avec ses chers mollahs !


Brûlez « Persépolis » et renvoyez Marjane Satrapi en Iran avec ses chers mollahs !

J’avais adoré Persépolis... le film tiré de l‘Autobiographie en BD de Marianne Satrapi qui racontait l’Iran des mollahs, la peur, la haine du voile, le traitement des femmes en islam…

C’était il y a une éternité… Une décennie, précisément.

10 ans pour qu’une Satrapi oublie ? Trahisse ?

Aurions-nous été abusés ?  Satrapi taupe de l’islam ? N’est-elle venue en Europe que pour mieux y installer l’islam et ses horreurs ? 

On peut sérieusement se poser la question quand on entend l’interview qu’elle a donnée au Monde. Elle a eu le culot de demander que l’on n’emploie plus le mot « migrants » ( même pas clandestins ni « sans-papiers »…). Tous des réfugiés. Même les terroristes qui ont tué au Bataclan, Satrapi ? Tu te gardes bien d’évoquer ce problème, entre autres, traîtresse.

Voici que cette bonne femme, au chaud et à l’abri en France, évoluant dans son milieu de bobos gauchos couvre Merkel de louanges et prétend nous interdire d’utiliser des mots pour dire les choses, les mots pour dire la vérité.

Relisez son discours nauséabond, ça vaut le détour :

Les migrants, c’est un mot qui m’a toujours beaucoup choquée, c’est comme si on parlait d’oiseaux migrateurs. Ils migrent pour aller dans un pays où il fait meilleur. Les gens qui sont venus, c’est pas des migrants, c’est des réfugiés de guerre, des réfugiés politiques, tous ces Syriens qui sont venus, pris entre Bachar et le Daesch… Je trouve qu’Angela Merkel a été la seule politique humaniste de l’Europe, et je suis sûre qu’elle va être appelée comme ça dans l’histoire. Vous savez, je pense que le monde a énormément changé, moi je suis partie dans les années 80, je suis allée voir le chef de la police, à Vienne, en Autriche, il m’a demandé pourquoi j’étais là, je lui ai expliqué, ce monsieur m’a embrassée sur le front, il m’a dit « bienvenue en Autriche, nous allons nous occuper de toi ». Et aujourd’hui on parle des migrants et que ça nous fait peur, et tout ça. Je pense que quand il y a une crise humanitaire il faut qu’on y remédie, il faut arrêter ce truc des frontières, ces trucs, ces machins, vous savez, on vient tous du même endroit du monde et on est tous des humains. Je sais, ça paraît des propos un peu internationalistes, c’est comme ça que ça doit se faire. Après je pense qu’en France on a un réel problème. Quand, après les présidentielles, je lis  que 45% de l’opinion est favorable à Marine Le Pen, ça me fait très peur. Parce que il y a des endroits au monde, où on a la démocratie, on croit que ça ne va jamais nous arriver, ça peut nous arriver. Même si je pense que Marine le Pen ne va jamais gagner, je pense que les idées de Marine Le Pen ont fortement contaminé la société française. Il y a des choses qu’il n’était pas possible de dire quand je suis arrivée en France et qu’il est devenu normal de dire. Et tout ça au prétexte qu’on dit tout haut ce que les autres pensent tout bas.Et vous savez pourquoi on ne dit pas les choses tout haut ? Parce que c’est mal. Les choses qu’on exprime tout bas il ne faut pas les dire parce que l’on est civilisé.  Dire les choses c’est qu’on est décomplexé, mal polis et raciste.

http://www.lemonde.fr/festival/video/2017/09/27/marjane-satrapi-arretons-de-les-appeler-migrants-parlons-de-refugies_5192163_4415198.html

http://www.lemonde.fr/festival/video/2017/09/27/monde-festival-conversation-avec-marjane-satrapi_5192158_4415198.html

 

Cette traîtresse ne peut pas ne pas savoir qu’il y a seulement 7 pour cent de Syriens parmi les clandestins, alias migrants. Et elle fait semblant de ne parler que des Syriens, des pays en guerre, quand même l’immigrationniste Macron dit ouvertement qu’il y a un nombre ahurissant de faux demandeurs d’asile. `

Cette traîtresse ne peut pas ne pas savoir que plus de 80 pour cent des clandestins, baptisés migrants ou réfugiés, sont musulmans.

Elle ne peut pas savoir qu’avec les musulmans c’est l’islam qui s’installe chez nous. Et l’islam c’est l’islam des mollahs, il n’y en a pas cinquante.

Elle ne peut pas ne pas savoir qu’avec l’islam c’est le voile, le harcèlement, la mort de la liberté d’expression, de la liberté tout court qui s’installent chez nous.

Et cette bonne femme ose parler de « réinventer la liberté » !

La loi interdit d’inciter à la haine contre les croyants, elle n’interdit pas de haïr les non croyants, et puisque Satrapi s’affiche comme libre, libérée (qu’elle dit… )  je devrais avoir le droit de la haïr

Chacun peut lui demander raison de ses mensonges, de son arrogance de sa traîtrise. De sa dhimmitude. En termes corrects et sans insultes bien entendu.

On peut demander au Monde de lui faire suivre le courrier :

courrier-des-lecteurs@lemonde.fr.

Page facebook de Persepolis

https://www.facebook.com/Cinetoscopio/videos/vb.160379454019212/1453857841338027/?type=2&theater

Elle a eu la chance de pouvoir quitter l’Iran des mollahs, d’être accueillie en Autriche, puis en France et à présent elle conchie les frontières qui lui ont permis d’échapper aux sort de ses soeurs d’infortune. Sans frontières, elle n’aurait pas pu être en sécurité. Quel égoïsme, quelle arrogance.

Et de quel droit cette femme à qui les Français ont ouvrt les bras, à qui les Français ont permis de gagner une jolie fortune avec le récit des ses mésaventures islamiques  se permet-elle de nous donner des leçons, de critiquer nos idées, nos votes, notre façon de nous protéger contre l’islam ?

De quel droit ?

Dehors, Satrapi, tu n’es pas des nôtres et ne le seras jamais. Je ne suis pas raciste, je dis la réalité de ce que tu es, une traîtresse qui as abusé de notre hospitalité. Fuis notre terre que tu veux islamiser, sale bête !

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Brûlez « Persépolis » et renvoyez Marjane Satrapi en Iran avec ses chers mollahs !

  1. schneiter

    Cette « femme » est une islamiste cachée ! On ne peut jamais faire confiance aux musulmans, pardon islamistes, puisque pratiquants de l’islam !

    Que pense t elle de l’élection toute récente d’un Chrétien en Syrie…? Merci M. Bachar El Assad !

  2. Danielle Moulins

    Laissons la parole à une vraie militante ant-islam qui dézingue Sartrapi : http://www.lepoint.fr/societe/chahdortt-djavann-les-islamistes-ont-piege-les-debats-24-11-2016-2085398_23.php (article payant)
    Extrait de l’article repris en entier par Europe-Israël http://www.europe-israel.org/2016/11/lessayiste-francaise-dorigine-iranienne-chahdortt-djavann-les-islamistes-ont-piege-les-debats/:
    « Vous allez jusqu’à critiquer Marjane Satrapi. Mais Persepolis est le récit d’une émancipation des islamistes !

    Quelle émancipation ? Vous projetez vos idées sur ce que vous n’avez pas vu dans le film. Et vous ne voyez pas ce qui est dans le film ! Dans Persepolisde Marjane Satrapi, personne n’a voulu voir qu’il n’y avait pas une seule image de Khomeiny ! Il n’est même pas nommé dans une bande dessiné absolument réaliste, qui prétend raconter la révolution islamique pour des jeunes lecteurs occidentaux, alors qu’il en a été le guide suprême ! Imaginez-vous un film réaliste sur l’Allemagne nazie qui n’évoquerait jamais le nom d’Hitler !? Jamais de « Heil Hitler « ! Elle a fustigé la loi de 2004 contre les signes ostentatoires à l’école. Et quand on lui pose la question sur le statut des femmes en Iran, elle répond que, contrairement à l’Arabie saoudite, les femmes conduisent et que 70 % des étudiants sont des femmes ! D’où sort-elle ce chiffre ? C’est impossible puisqu’il y a des quotas en Iran pour les filles. En médecine, c’est 40 % maximum pour les filles, et 30 % dans les filières d’ingénieurs. Ce sont des propagandes du régime.

    Dans Perspolis, Marjane Satrapi ne raconte aucun des slogans qu’on nous faisait aboyer à l’école dans les années 1980, les « À bas l’Amérique ! » et « À bas Israël ! ». Elle montre des bouleversements inhérents à toute révolution et elle écrit que « ce n’est qu’une période de transition ». Alors que, comme elle prétend l’avoir fait dans Persepolis, c’est impossible que quelqu’un puisse répondre aux agents de la morale « vous n’avez qu’à ne pas regarder mon cul ! » et continuer son chemin. Elle aurait été tabassée à mort ! Ou de se lever et critiquer le régime à l’école ou à l’université. Pour beaucoup moins que ça, des étudiantes, des adolescentes ont été arrêtées et torturées. Dans sa bande dessinée, les Occidentaux, et notamment les bonnes sœurs, sont des menteuses, des vindicatives, des racistes, et des « ex-putes ». Mais elle ne dit jamais que les mollahs sont des pédophiles qui ont baissé l’âge du mariage à 9 ans pour les filles. Les mollahs, Satrapi ne connaît pas. Après le Shah, l’Iran n’a pas de dirigeants. Montrez-moi une phrase de Satrapi où elle condamne vraiment le régime ! Oui, les femmes conduisent en Iran, sont dans les universités, mais quand à votre avis ont-elles obtenu ces droits ? Avant le régime de Khomeiny bien sûr. »

    1. Frontalier74

      Analyse très pertinente de Chahdortt Djavann !

      Un seul bémol : quand elle propose aux juifs et aux catholiques de ne plus porter de signes distinctifs, « pour montrer l’exemple ».

      Là, je suis dubitatif…

  3. Georges

    S’il y a des Iraniens, vrais refugiés de l’Iran des mollahs, qui pouvaient donner leur avis..ca fait déjà quelques années que satrapi tient des propos de ce genre. Je boycotte ses films et sa prose. Dommage pour Persepolis, qu’elle a trahi.

  4. agathe

    Oui, très décevant… moi aussi, j’avais aimé Persépolis et l’espoir que cela nous donnait de voir les femmes iraniennes sortir de geôle.
    Elle donne une interview au Monde… à quelle occasion ? N’aurait-elle pas une nouvelle oeuvre à vendre ? Aurait-elle bien compris comment poursuivre une carrière dans ce pays ?

    1. Jarczyk

      Des la sortie de son film, Satrapi était loin de rallier tous les suffrages auprès des exilés iraniens, en Grande Bretagne, notamment… Beaucoup ont vu en elle, une parfaite opportuniste

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Cette iranienne tient le discours de beaucoup d’anciens réfugiés ou de « nouveaux Français » ou de descendants d’immigrés.

    Il ne faut pas chercher ailleurs la raison de nos divisions ! Ils – ou leurs ancêtres ont été accueillis en France – et ils trouvent tout à fait normal que cela continue pour la terre entière !

    En réalité, ils prendront toujours le parti des étrangers contre les Français parce qu’ils s’identifient aux migrants. C’est une ingratitude pour la France et les Français mais pour eux c’est juste. Il fallait y penser avant !

  6. Karl der Hammer

    Je suppose que cette taupe infiltrée doit parcourir le monde avec ce discours sur l’accueil des « réfugiés », à commencer par son propre pays, puis l’Arabie Saoudite,etc.

  7. Juju

    Merci Christine d’avoir relayé cette info sur cette traîtresse, dont j’ai fait part dans mon précédent commentaire.

    J’avoue qu’au départ, j’ai trouvé Persépolis (film et BD) très pertinent sur la question de la situation des femmes en Iran. Mais il est clair que désormais, Marjane ne mérite plus (peut être même qu’elle ne l’a jamais mérité) qu’on verse des larmes pour elle.

  8. bm77

    Je suis d’accord avec Olivia Blanche cette Satrapi en fin de compte justifie la raison d’être du FN qui privilégie les Français qu’elle a choisi de diaboliser comme toute la bien-pensance

  9. pier

    je ne connais pas cette conne , mais c ‘est certain elle est grosse et moche

    si les gaulois ne lui conviennent pas qu ‘ elle retourne d ‘où elle vient ou comme tous les illégaux dans les 57 pays adorateurs du pédoégorgeur…

    Pourquoi avoir laisser entrer toute cette faune
    pourquoi ne pas les refouler
    pourquoi leur filer des allocs , actuellement qui les loge? qui les nourrit ?
    qui les subit ?
    RE migration

    Actuellement essayez d ‘être illégal en ( tient 1 pays d ‘exotisme …) THAILANDE
    arrestation , prison , jugement , amende , black listé (interdit de revenir )et expulsé a vos frais ?
    Pays qui a des illégaux birmans & cambodgiens , mais qui sont là pour bosser , pas d ‘allocs , pas d ‘école pour les gosses et pas de soins gratos
    Tient en Thaïlande les filles peuvent se balader en mini short sans être agressées et victimes …..
    y a t ‘il des illégaux en IRAN ?

  10. frejusien

    Tous des faux-culs !
    à vouloir nous faire croire qu’ils fuient lismerde, histoire de s’infiltrer , et de s’incruster chez nous, puis , ils passent à la vitesse supérieure, càd faire venir le plus possible de leurs coreligionnaires

  11. Kader Oussel

    Ça leur profite la France. Elle doit un peu abuser des loukoums !
    Il se trouve toujours un gogo de journaliste pour tendre un micro, pour entendre la bonne parole. Du Monde, peut-on attendre un autre discours ?

Comments are closed.