Tin recruté par la fac à Orléans-la-Source,où il y a une rue Colbert….


Tin recruté par la fac à Orléans-la-Source,où il y a une rue Colbert….

Il est passé par ici, il repassera par là !

Tin vient d’être recruté en tant que  » chargé de mission  » par l’université d’ Orléans.

Il faut croire que ce poste et le Tin étaient absolument indispensables quand on connaît l’état des finances de cette université après la gestion catastrophique de son  » ancien président très décrié Youssoufi Touré « .

http://www.larep.fr/orleans/economie/education/2017/07/18/l-universite-obligee-de-rectifier-son-budget-a-cause-d-une-depense-imprevue-de-800-000_12489237.html

Le moins qu’on puisse dire est que l’université d’Orléans a du cran !
Tin était déjà : «  maître de conférences en littérature française à l’École supérieure du professorat et de l’éducation (Espé) de l’université d’Orléans  »

De quelle mission va-t-il être chargé ?
TIN est le nouveau chargé de mission « égalité diversité » de l’établissement.

http://www.larep.fr/orleans/education/2017/09/27/louis-georges-tin-devient-charge-de-mission-egalite-diversite_12567854.html

L’  » égalité  » et la  » diversité  » émanant de ce personnage, on s’en passerait bien !

Heureusement que l’université d’Orléans ne s’appelle pas Université Colbert.
Toutefois, il y a à Orléans-la-Source, où est située l’université, une rue Colbert . Elle peut se faire du mauvais sang !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “Tin recruté par la fac à Orléans-la-Source,où il y a une rue Colbert….

  1. paul

    ce type n’a pas un pays d’origine qu’il souhaiterait développer ?…plutôt que d’exacerber le racisme violent qui sommeille en nous ?

    1. claude t.a.l

      Tin, Tin au Congo !
      Tin, Tin au Congo !

      C’est d’ailleurs le titre de la BD (  » Tintin au Congo  » ) que je viens d’offrir à mon petit fils, pour ses 7 ans .

      ( rien que pour faire chier ses parents qui ont de nettes tendances gaucho-bobo-végano-macrono-mélencho-islamo- etc … compatibles )

  2. Adalbert le Grand

    Cela s’appelle un emploi fictif. C’est exactement le même type que celui dont a bénéficié Benoît Hamon, ainsi que d’autres « dignitaires » du Parti Socialiste (ou du FdG, aujourd’hui Insoumis) lors de périodes de dèche électorale… un pseudo poste de complaisance à la fac pour avoir son picotin…

    Ces donneurs de leçons de morale n’ont jamais occupé dans leur vie que dans des emplois fictifs, et jamais travaillé pour de vrai. Ils vivent de l’argent public et aux crochets de la République, cette bonne fille. Des parasites.

    Tin du Congo a bien compris le système… Comme Obono, Diallo (Rokhaya), Sopo, et avant eux Désir, Hamon, Dray, Cambadélis… L’antiracisme, une sinécure!

    « Profession: antiraciste », comme dit Ingrid Riocreux.

    Pourris!

  3. hathoriti

    j’aime beaucoup tin…tin…! c’est pas souvent que l’on voit un air aussi intelligent chez quelqu’un! on sent chez lui, la perspicacité, la réflexion !il est cérébral, spirituel, sa moralité est inattaquable ! regardez-le bien : on voit tout de suite l’éclair de lumière de son esprit brillant…son visage fin éclairé par des yeux de merlan frit ( oh ! pardon ! ça m’a échappé !) Bref, pour le remercier de son action
    contre les méchants blancs et contre ce «  »salaud » de Colbert, je ne vois qu’une solution : le pied au Q et retour au pays… y’a beaucoup à faire chez lui !

Comments are closed.