Et cette photo de 45 corps d’Hindous massacrés par les Rohingyas, elle est aussi interdite en France ?


Et cette photo de 45 corps d’Hindous massacrés par les Rohingyas, elle est aussi interdite en France ?

C’est un second prix Nobel qu’il faudrait décerner à Aung San Suu Kyi pour avoir à supporter et gérer les assassins musulmans de son pays et pour avoir, en sus, à supporter une campagne mondiale indigne en faveur des monstres qui ont massacré 45 des siens.

Et cela au moment où la justice française interdit de montrer les horreurs commises par les terroristes. Il semble que, en Birmanie, les photos, horribles, soient libres.

Nous avons pu, en d’autres temps, également, voir à loisir sur les écrans télévisés les charniers de Timișoara, injustement attribués à Ceausescu, mais quand on veut tuer son chien…

 Découverte de 45 corps d’Hindous massacrés par l’Armée Rohingya pour le Salut de l’Arakan

URL : https://www.irrawaddy.com/news/burma/muslim-militants-allegedly-kill-hindus-45-bodies-unearthed-rakhine-community-leader.html
DATE : — 25 septembre 2017
AUTEUR : Moe Myint is Reporter at the English edition of The Irrawaddy.
TRADUCTION.- site : La Gazette du cotoyen
:: http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2017/09/decouverte-de-45-corps-d-hindous-massacres-par-l-armee-rohingya-pour-le-salut-de-l-arakan.html

YANGON – Les forces de sécurité ont déterré 45 Hindous morts, dont six enfants, près du village de Ye Baw Kya dans le canton de Maungdaw au nord de l’Etat Rakhine, selon un communiqué publié par le Comité d’information du gouvernement ainsi que des rapports ultérieurs d’un leader de la communauté hindoue.

La déclaration du gouvernement – basée sur le témoignage du chef de la communauté hindoue U Ni Mal – a déclaré dimanche que les membres de l’Armée Rohingya pour le Salut de l’Arakan (ARSA) ont arrêté quelque 100 hommes et femmes de plusieurs villages hindous dans le parc du village de Kha Maung Seik le 25 août et ont tué la majorité d’entres-eux.

U Ni Mal a témoigné pour The Irrawaddy, après que les villageois et lui-même aient aidé les forces de sécurité à chercher d’autres sites funéraires.

Le chef de la communauté affirme que les 45 décédés ont été brutalement tués et certains ont été décapités ou égorgés. Parmi les corps, il y avait 20 femmes, 19 hommes et six enfants. Une fosse commune de 28 corps a été retrouvée dimanche, et une autre de 17 corps lundi après-midi.

IMG : Vingt-huit corps ont été déterrés dans le canton de Maungdaw de l’État Rakhine le 24 septembre (Photo: Thuta Zaw)
:: https://www.irrawaddy.com/wp-content/uploads/2017/09/FB_IMG_1506257498263.jpg

U Ni Mal a déclaré que la communauté hindoue a officiellement demandé aux autorités et aux avocats du parti national Arakan d’examiner les décès, mais qu’il y a eu des retards en raison des problèmes de sécurité.

L’ONU estime que quelque 500 hindous ont fui vers le Bangladesh après que des militants musulmans aient attaqué des postes de la police des frontières le 25 août ce qui a entrainé des opérations de déminage et de sécurité par l’armée birmane. Les réfugiés, qui s’abritent dans des camps improvisés à la frontière du Bangladesh, sont estimé par l’ONU à 420,000 musulmans rohingyas.

U Ni Mal a déclaré que la communauté hindoue « voulait la justice » pour ce massacre.

Quelque 30,000 hindous et bouddhistes vivant à Maungdaw ont également fui vers d’autres régions de l’État Rakhine après que les opérations de déminage militaire aient commencé suite aux attaques de l’Armée Rohingya pour le Salut de l’Arakan contre les postes de police des frontières.

Au cours d’une visite d’une journaliste de The Irrawaddy au début de septembre, certains Hindous ont déclaré qu’ils refuseraient de vivre aux cotés des musulmans à Maungdaw si le gouvernement prévoyait de les relocaliser là-bas.

« Nous ne pouvons plus vivre avec eux après cela », a déclaré U Ni Mal.

Moe Myint pour The Irrawaddy le 25 septembre 2017
Moe Myint est Reporter à l’édition anglaise de The Irrawaddy.

____________________________________________

IMG : portrait de Moe Myint
:: http://img.over-blog-kiwi.com/2/25/87/01/20170927/ob_71520c_moe-myint.PNG

Le magazine The Irrawaddy a été fondé en 1993 par des journalistes birmans exilés en Thaïlande. Parmi eux, beaucoup ont été témoins ou ont participé aux soulèvements pro-démocratie historiques de 1988.

The Irrawaddy a été la première publication non affiliée aux mouvements dissidents birmans. Ses articles critiques l’ont fait interdire au Myanmar. Toute personne surprise avec un exemplaire risquait l’arrestation et la prison.

En 2000, le site The Irrawaddy a été lancé, et aussitôt bloqué au Myanmar, et ce pendant onze ans. Quand les restrictions sur les médias ont été assouplies en 2011, The Irrawaddy a enfin pu être lu depuis le pays sur Internet. La version papier a commencé à être légalement distribuée dans tout le pays en 2013.

Depuis sa création, The Irrawaddy s’efforce de donner aux lecteurs des informations différentes. Il a une ligne éditoriale pro-démocratie, qui considère qu’une presse libre est essentielle pour une démocratie.




Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


17 thoughts on “Et cette photo de 45 corps d’Hindous massacrés par les Rohingyas, elle est aussi interdite en France ?

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Plusieurs fois, à plusieurs années d’écart, j’ai essayé de retrouver une video amateur peut-être, qui témoignait des atrocités qui se sont passées durant les années 90 dans les pays de l’est. En vain, car il s’agit de vidéo donc plus difficile à trouver qu’un texte ; mais je ne renonce pas.

    Je souhaitais vous la monter parce qu’on y voit des musulmans jouer au foot avec des têtes qu’ils avaient coupées.

    J’ai trouvé que c’était une attitude peu louable de la part d’un humain.

    La guerre est une chose ; les atrocités hors combat en sont une autre. Mais à défaut de ne pas respecter les défunts, un tel comportement en dit long sur les acteurs.
    Un mort est un mort ; il a cessé de vivre ; peut-être est-il mort après maintes tortures ; il a payé la haine envers lui et les siens. Point n’est besoin de suivre l’offense et de s’acharner sur son corps inanimé, privé de vie. S’il avait tort, il a payé sa faute de sa vie, il n’y a plus rien à lui prendre et si le respect n’est pas possible, l’indifférence devrait l’être.

    Je rechercherais encore cette vidéo pour montrer que ce que je dis est vrai et pour témoignage aux victimes.

    1. Nicolas Flamel

      Je confirme l’information

      Je ne sais pas si c’est celle-là, mais en voilà une, ça se passe au Pakistan.

      J’ai vu aussi une video de décapitation de Daesh, et après ils donnent des coups de pieds dans les têtes. .

      Mais ils ont décapité aussi des gars pour avoir joué au foot…; Ce sont des malades.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        merci de ne pas mettre ces videos dans les commentaires, on aurait un procès de plus, on va éviter

  2. Des Abusés

    La désinformation orchestrée par les merdias sous controle de la goôôôche notamment FRANCE 2 (les budgétivores) et BFMerde est permanente et faite pour éviter d’alerter sur les vrais sujets…dont le péril muzz

  3. Xtemps

    Ce qui est criminel, c’est que nos dirigeants cachent la réalité de l’Islam qui permet de tuer des gens parce qu’ils ne sont pas musulmans, comme c’est recommandé dans le coran.
    Et laissent venir cet Islam inhumain en Europe, et même ils trouvent encore de couvrit cette saloperie d’Islam avec des accommodements raisonnables, ils ne sont pas gênés de le défendre avec le racisme, l’islamophobie et autres escroquerie du même genre, qui n’existent pas en démocratie.
    Quel honte ces gens là!, quel bande de Fascistes!.
    Ce qui en dit long sur le mental de nos dirigeants, pour n’avoir aucune empathie pour les peuples européens.
    Les vrais responsables, ce sont eux nos dirigeants, déjà avec les attentats en Europe, ils ont du sang sur les mains, c’est des assassins!, des criminels!.
    Mais en ne disant rien sur ce qui ce passe des massacres dans le monde par des musulmans de merde pour l’Islam de cons.
    C’est tous les crimes commis contre l’humanité pour l’Islam qu’ils n’interviennent pas et font silence.
    Il y a parmi les humains des personnes aux apparences humaines trompeuses qui n’ont pas d’humanité.

  4. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    L’article V : « Ata Ullah, héros ou fléau » montre bien pourquoi la Présidente Birmane ne peut pas se permettre le luxe de la faiblesse ; sous un aile un peuple entier qui lui a confié sa destinée et dont elle est responsable. L’expérience dernière en Syrie lui sont une démonstration de ce qui pourrait se passer dans son pays et le dévaster ; à n’en pas douter ce doit bien être ce qui détermine sa position et la juste réponse à l’éventuel danger qui se profile. Qu’elle ne lâche rien surtout !
    ____________________________________________________

    I.- Armée du salut des rohingya de l’Arakan
    :: https://fr.wikipedia.org/wiki/Arm%C3%A9e_du_salut_des_rohingya_de_l%27Arakan?oldformat=true

    II.- Histoire des Rohingya
    :: http://www.wikiwand.com/fr/Histoire_des_Rohingya

    III.- La rébellion rohingya: l’Armée du salut des Rohingyas de l’Arakan
    :: http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/la-rebellion-rohingya-l-armee-du-salut-des-rohingyas-de-l-arakan-59b5276fcd703b65923fdd06
    Publié le dimanche 10 septembre 2017

  5. durandurand

    Et nos salopards de l’U.E diront que c’est les Birmans qui massacrent ces pauvres muzz rohingyas , comme notre salopard de machecon qui tronque la vérité surtout les sujets d’actualités , faisant passer les victimes pour des salopards et inversement .
    Tous des gibiers de potence !

  6. hathoriti

    j’ai entendu ce matin, sur une radio périf. qu’il était question, je crois bien de protéger les « malheureux » rohingyas musulmans des méchants hindous…je ne crois pas avoir mal entendu, je faisais autre chose, mais il me semble bien que c’était ça !

  7. Alexandra Dougary

    Ils vont quand même avoir du mal à convaincre la planète que des bouddhistes qui ne tuent déjà pas un insecte par croyance puissent commettre des atrocités de ce genre. Mais « ils » sont capables de tout.

Comments are closed.