Mélanie Dittmer (Pegida ) : les jeunes ont voté AfD car ils se font du souci pour leurs enfants


Mélanie Dittmer (Pegida ) : les jeunes ont voté AfD car ils se font du souci pour leurs enfants

Notre amie Mélanie Dittmer, qui a été responsable de Pegida Bonn et qui est venue plusieurs fois en France donner son témoignage lors de manifestations patriotes a eu la gentillesse de nous donner son avis sur les élections allemandes.

Pour en savoir plus sur Mélanie : http://resistancerepublicaine.eu/search/melanie%20dittmer

Élections au Bundestag 2017 en Allemagne – succès historique pour l’AfD, le parti de droite

 

Avec 12,6%, l’AfD fait pour la première fois son entrée au Bundestag en tant que troisième force du pays. Dans le Land fédéral de Saxe, le parti est même devenu le parti le plus fort en dépassant « Maman Merkel ». Ce sont principalement des hommes jeunes qui ont semble-t-il voté AfD en Saxe. L’œil fixé sur l’Ouest, ils se font apparemment des soucis pour leurs enfants. Cette situation, comme elle règne par exemple dans la région de Cologne, on n’en veut pas chez eux. Merci à la Saxe ! Les résultats officiels provisoires au 25.09.2017 à 5 h 25 disent ceci :

 

Parti Résultat Sièges Gains/Pertes
CDU/CSU 33,0 % 246 moins 8,5 %
SPD 20,5 % 153 moins 5,2 %
AfD 12,6 % 94 plus 7,9 %
Verts 8,9 % 67 plus 0,5 %
FDP 10,7 % 80 plus 5,9 %
Gauche 9,2 % 69 plus 0,6 %

 

Le Bundestag se composera désormais de 709 députés. Lors des dernières élections, seuls 631 mandats avaient été mis au vote. Nous verrons bien si on peut mieux gouverner avec 78 personnes supplémentaires. Il y a un proverbe en Allemagne qui dit « Trop de cuisiniers gâtent la sauce ».

Les réactions à la suite du vote étaient prévisibles pour les patriotes. Il était clair au préalable que l’AfD allait remporter un succès de cette envergure. Depuis longtemps, la CDU n’a plus de politique conservatoire. L’AfD a comblé une lacune. Elle a volé les thèmes électoraux et les discours les plus intelligents au NPD et les a présentés aux électeurs après les avoir modernisés.  L’électeur allemand a toujours besoin d’une espèce de produit « light » pour pouvoir s’habituer à une situation nouvelle. Dans le cas présent, la CDU n’est pas le seul perdant (elle a perdu beaucoup de voix au profit de l’AfD) mais aussi et justement le NPD. C’est lui qui avait mené une politique nationale au cours des 50  dernières années de l’histoire de la RFA. Un parti populiste apparaît à présent, qui annexe tous ses thèmes et les vend après en avoir amélioré la présentation. Nous verrons à l’avenir si cela sera couronné de succès. De fait, l’Allemagne ne peut plus stopper la tendance vers la droite. C’est pour cette raison que les pleurs étaient tellement forts hier soir auprès des grandes chaînes de télévision. Bien que l’AfD n’ait récolté qu’autour de 13% et ainsi 94 mandats de députés sur 709, elle était le sujet de débats numéro un. Les extrémistes de gauche ont afflué de suite à la Alexanderplatz à Berlin, pour y perturber la soirée électorale de l’AfD au Traffic Club. C’est ainsi que des policiers ont été pris à partie  et des patriotes insultés. Mais entre autres également, la famille du coprésident Meuthen a été agressée physiquement. Les gardes du corps ont pu empêcher des incidents plus graves.

Ainsi, nous allons traiter le sujet principal : le terrorisme de gauche en Allemagne. Du fait que des personnalités politiques de l’AfD sont agressées toujours et toujours,  la pression sur la Gauche va augmenter. Grâce à ses mandats au parlement, l’AfD est davantage placée sous les feux des projecteurs et a plus de poids qu’auparavant. Des thèmes comme le terrorisme « antifa » sont dès maintenant appréciés et progressivement traités d’une autre manière. Sur ce point, tous sont d’accord dans le camp des patriotes. Même si l’AfD n’apporte pas grand-chose aux véritables idéalistes, le fait que l’AfD ait réussi son entrée au Bundestag sera un avantage. Peut-être le parti fera-t-il également souffler un vent nouveau sur la scène politique.

À la différence du Front National en France, l’aile droite au sein de l’AfD  a réussi à s’imposer contre Frauke Petry dans la lutte entre tendances. Elle voulait imposer un cours plus modéré et a toujours distribué des muselières à des amis de l’extrême gauche au sein du parti, comme par exemple Björn Höcke, dont on dit même que par le passé, il aurait rédigé sous un pseudonyme des articles pour le journal du NPD « Deutsche Stimme » (La voix de l’Allemagne). Après les élections, Petry, mauvais perdante au sein du parti, a même déclaré vouloir sortir du groupe politique au parlement fédéral et vouloir siéger au Bundesrat comme candidate indépendante. Elle a même quitté la conférence de presse fédérale de l’AfD. Nous connaissons de sa part de tels comportements et des remarques acerbes au cours des mois passés. C’est pourquoi, elle a perdu beaucoup de sympathisants justement parmi les membres de PEGIDA. Aujourd’hui, un jour après les élections, André Poggenburg, chef du groupe AfD au parlement du Land de Saxe-Anhalt,  a demandé à Petry de quitter le parti. « Je vous prie de continuer votre démarche avec logique et de quitter également le parti », a déclaré Poggenburg, qui est également membre du comité directeur fédéral. Ainsi, la lutte pour le pouvoir au sein de l’AfD peut être considérée comme gagnée pour la tendance dure du parti.

Nous devons attendre avec curiosité ce qui va encore nous arriver à l’avenir. Il est douteux que l’on puisse changer quelque chose avec 94 sièges au gouvernement. Mais on peut au moins rendre publics certains sujets pour qu’ils soient plus présents. Des sujets sur lesquels on ferait l’impasse dans le cas contraire. Ce qu’il faut savoir bien sûr, c’est que l’AfD n’est pas un parti d’idéologues idéalistes. L’arrière-goût amer qui subsiste au bout du compte, c’est que beaucoup d’anciens néo-libéraux et donc des membres de la CDU et du FDP ont trouvé leur chemin vers l’AfD pour préserver leurs propres intérêts. Les changements durent souvent des années. Nous devons tous en être conscients. Et il convient d’observer si les membres du groupe parlementaire de l’AfD sont aussi corrompus et vénal et se laissent autant acheter par l’industrie que l’ancien Bundestag.

 

Tant qu’il n’y aura pas d’interdiction résolue de dons de sociétés aux partis et aux politiciens, il n’y aura pas non plus de véritable idéalisme ni de véritable justice dans les parlements allemands. Jusque-là, l’argent continuera à gouverner la politique et non la souveraineté du peuple ou la pure raison.

 

Melanie Dittmer, 25.09.2017

Traduction par Jean Schoving pour Résistance républicaine et Riposte laïque

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Mélanie Dittmer (Pegida ) : les jeunes ont voté AfD car ils se font du souci pour leurs enfants

  1. Xtemps

    C’est bien avec l’argent que tous les partis politiques en Europe fonctionnent, l’argent sale des multinationales, banksters et autres de l’armada de l’organisation criminel des treize familles qui étaient les plus puissantes du monde, qui ne le sont plus, mais qui restent encore très dangereux et influant.
    Toujours faire attention à qui vous laissez investir dans le pays, car ils placent les banques, multinationales et autres comme une armée d’attaques à votre économie du pays, pour faire pression, pour ensuite prendre le pouvoirs chez vous.
    Ils commencent toujours par des sociétés écrans et eux derrières, l’argent est un véritable levier de pouvoir, et entre de mauvaises mains, cela fait énormément de dégâts comme vous pouvez le constater.
    Et ce pouvoir mondial néfaste était en prise avec plusieurs pays dans le monde.
    C’est ce même pouvoir néfaste qui provoquait les guerres ethniques et pauvreté dans le monde, principalement dans les pays d’Orient et en Afrique, mais aussi en Amérique latine, pour s’en prendre à la classe moyenne des USA et en Europe, que nos dirigeants obéissent au même pouvoir néfaste d’où leurs réactions bizarres de leurs parts que nous constatons.
    Vous avez compris que tous les partis politiques reçoivent les directives de Bruxelles et de là les autres derrières, les treize familles néfastes.
    Ce n’est plus un secret pour personne, cela représente les Bilderberg, les Rokefeler, les Rothschild, les Goldman Sachs, les J.P Morgan, les Haringman , les Warburg, les Carnergie, les Windsor, les Aldrich, les House, les Wilson, les Vanderblilt et en relation direct avec la plupart des dictateurs des pays musulmans et dans le monde.
    Et toutes les familles Royales en Europe sont des Bilderberg, pour rien ne vous apprendre et ne supportent pas les républiques bien sûr.
    Le Roi est nu, comme on dit, le décor est planté.
    Les monarchies ont toujours été des dictatures pour la domination des peuples du monde et agissent de concert entre eux, et çà aussi je ne vous apprend pas.
    La France l’avait payé au prix le plus fort pour instaurer une république française et d’être un pays libre, et çà aussi le Général de Gaule le savait.
    Grâce à cette libération républicaines française, la France avait pu produire les droits de l’homme et du citoyens, c’est pour rien que les français parle de liberté, d’égalité et de fraternité entre tous les français de France et pas du monde entier, mais un exemple pour le monde entier pour être libre des tyrannies, dite et chanté dans la marseillaise.
    La France avait fait échec et mat aux Rois de France, vous avez d’autres échiquiers à faire dans le monde aujourd’hui amis résistants français.
    Et tout cela ressemble étrangement à une Pyramide d’ hiérarchie cette monarchie déjà vu quelque part, les Rois au dessus des sommets et les peuples à la base, ce n’est pas pour être libre un système pareille.
    Nos ennemis communs ne sont jamais très loin et sont toujours derrière des apparences de respectabilité trompeuse conçus pour les occasions utiles, bien prévus à l’avance.

    1. frejusien

      hier le minimac, nous a encore parlé de son idée super lumineuse de mettre en place un ministre des finances européen, (encore une pompe à fric)
      si l’Allemagne fait opposition, il a un train de retard, et tant mieux,
      cette élection allemande va grandement nous aider, en faisant opposition aux utopies mini-merkeliennes

  2. Chris2AChris2A

    Il n’y a qu’une seule explication à cette nouvelle tendance :
    WIR SIND DAS VOLK ! … le peuple c’est nous !
    français…prenez-en de la graine !

  3. Maurice

    Encore quelques temps et l’ex RDA va demander à ce que le rattachement à la RFA soit défait pour adhérer aux république de Russie.

  4. PJP

    Aprés la venue espérer de Afd au bundestag qui va permettre de chamboulé le programme dévastateur de l’europe de mamie merquelle et jupiter et voici venu le temps des surprises , le 15 Oct élection en Autriche , le parti anti-islam se voit promettre un score Important. Ensuite élection prévu en 2018, le mouvement Cinq étoiles a le vent lui aussi , en poupe. Jupiter va commencer a devoir passer des nuits noire car la machine mortifere commence a grippé.

Comments are closed.