Sénat : majorité à l’UMPS, 523.846 euros annuels par sénateur, il faut dissoudre ce machin !


Sénat : majorité à l’UMPS, 523.846 euros annuels par sénateur, il faut dissoudre ce machin !

Tous les trois ans, on entend les mêmes gérémiades sur les plateaux de télévision, au soir des élections sénatoriales. Les commentateurs sont obligés de remarquer que la composition de cette chambre est grotesque, et ne correspond absolument pas à la réalité politique du pays.

Ce dimanche, 76.000 grands électeurs ont donc voté pour 170 nouveaux sénateurs. Rappelons qu’il y a en France plus de 40 millions d’inscrits, ce qui veut dire que 0,2 % d’électeur a été concerné par ce vote.

Cette élection pose plusieurs problèmes. Quelles est la légitimité de sénateurs qui ne sont pas élus par le peuple, mais par les copains des copains, appelés grands électeurs, sur la base du pire clientélisme ?

A quoi sert ce Sénat, si ce n’est à nourrir convenablement des fossiles de la politique, en fin de carrière, souvent anciens ministres ou députés, dont plus personne ne veut, et qui vont finir leur vie tranquillement au Palais du Luxembourg.

A part cela, mis à part à justifier le travail des députés, et à faire traîner des dossiers, par deux allers et retour « Assemblée nationale-Sénat, à rien !

Combien nous coûtent ces vieux fossiles ? Les chiffres donnent le vertige. On sait déjà que chaque mineur isolé étrangers nous coûtent 50.000 euros. Un sénateur, c’est juste dix fois plus ! 523.846 euros par an, payés par les contribuables. Sans oublier des avantages exorbitants, comme nous l’explique le site « L’Observatoire des Gaspillages ».

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2014/09/combien-coute-un-senateur/

Ce suffrage est une mascarade, car, alors que les dernières élections présidentielles et législatives ont laminé l’UMPS, force est de constater que ces deux partis demeurent largement majoritaires au Sénat. Après ce scrutin, il demeure 150 sénateurs LR, et 70 sénateurs PS ! 220 sénateurs sur 350, soit près de 70 % des sièges, pour deux partis qui sont en lambeaux, et qui, aux dernières présidentielles, n’ont pas atteint les 30 % de voix !

Les crapules staliniennes, révolutionnaires en peaux de lapins, qui n’existaient que par la bienveillance des socialistes, conservent 9 sièges, quand le FN plafonne à 2 sièges. Le nullissime Pierre Laurent, qui n’a jamais rien foutu de sa vie de bureaucrate, se fait réélire.

La nuisible Esther Benbassa, EELV, ennemie affirmée de la France, est également réélue, comme l’ancien trotskiste David Assouline, immigrationniste fou, recyclé dans le socialisme, qui seront à nouveau bien au chaud, durant six ans, pour continuer à détricoter une France qu’ils exècrent.

Aucun nouveau sénateur FN, aucun sénateur Insoumis, seulement une vingtaine de sénateurs « En Marche », pour la plupart socialauds reconvertis, voilà l’image grotesque d’un machin qui nous confirme, en ce soir d’élection, que, pour les Français, la solution ne sera certainement plus dans les urnes, avec l’UMPS majoritaire au Sénat, et En Marche majoritaire à l’Assemblée.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Sénat : majorité à l’UMPS, 523.846 euros annuels par sénateur, il faut dissoudre ce machin !

    1. AvatarAlain Bobo

      Exactement !
      C’est écœurant de voir comment ils se donnent le droit de se gaver de l’argent publique à s’en étouffer.
      Et pendant ce temps les « sens dents » galèrent pour ne pas sombrer !

  1. AvatarJ

    Je pense que les Français devraient se réunir devant le Sénat, avec des pancartes : je crève de faim. Et bloquer la sortie de ces gros porcs (et j’insulte les porcs).

  2. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Le FN ne remporte aucun nouveau siège mais enregistre une « vraie augmentation en voix »
    :: http://www.lexpress.fr/actualites/1/politique/le-fn-ne-remporte-aucun-nouveau-siege-mais-enregistre-une-vraie-augmentation-en-voix_1946434.html

    Paris – Le Front national n’a remporté aucun nouveau siège dimanche lors des élections sénatoriales, mais a enregistré « une vraie progression en voix dans de nombreux départements » par rapport à 2011, a déclaré à l’AFP la présidente du FN Marine Le Pen.

    « Nous avons progressé grâce à nos bons scores aux différents scrutins. Tout ceci me renforce dans l’idée que l’implantation locale est une absolue priorité », a indiqué Mme Le Pen, députée du Pas-de-Calais depuis juin.

    Le Sénat renouvelé ne comptera, comme depuis 2014, que deux élus FN.

    Mais le FN a « obtenu 2.026 voix, enregistrant une progression d’environ 60% par rapport à 2011 », « alors qu’il ne disposait théoriquement que d’environ 700 grands électeurs » dans 39 départements, a fait valoir le parti dans un communiqué.

    Et de citer parmi « les hausses les plus significatives » l’Essonne, la Haute-Loire, le Pas-de-Calais ou Pyrénées orientales, ainsi que l’isère et la Seine-et-Marne avec « deux listes de rassemblement, conduites par des élus de droite mais présentées par le Front National ».

    Le parti de Marine Le Pen y a vu la preuve qu' »un nombre important de grands électeurs, notamment dans la ruralité, ont été convaincus par les candidats Front national qui défendaient nos départements et nos communes menacés par la politique du gouvernement qui met a mal leur autonomie financière et vise à les supprimer au profit des intercommunalités et des métropoles ».

    « Avec ce faible score aux Macron loin des 3/5 des voix au parlement : que ça puisse l’inspirer à faire des référendums !… », a tweeté l’ancien numéro deux du FN, Florian Philippot… retweeté par David Rachline, son successeur à la tête du pôle communication du parti.

  3. AvatarXtemps

    Et ils ne sont pas les seuls ces sangsues, ces parasites de la sociétés, des véritables planqués, des escrocs imposteurs inutiles qui bouffent sur le dos des peuples européens.
    La France n’est pas le seul pays malheureusement a avoir des vieux fossiles,sans oublier l’union européenne avec leurs escrocs imposteurs planqués tous aussi inutiles que parasitaires qui parasitent les peuples européens.

  4. Avatarpalimola

    Ils ont raison de se gaver , les Français laissent faire !! Et de plus la majorité vote pour ceux qui défendent tous ces privilèges d’un autre âge !

  5. Avatarzipo

    Encore une usine a gaz qui fait beaucoup de vent !
    L’on parle de la maffia italienne mais on ferait mieux de balayer devant notre porte avant de critiquer le régime soviétique l’Italie et bien d’autres c!!!
    La France devrait déjà résoudre cette politique de politiciens politicards avant de donner des leçons de morale et faire les beaux nous ne valons guerre mieux !
    Nous devenons la risée de beaucoup de pays européens avec des élus qui ne représentent que des élus et le peuple pour qui donc croit-il voter ?
    Question a se poser!

  6. AvatarPhiliberte

    Votre article date de 2014.
    L’enveloppe a été supprimée. dixit un candidat sénateur, rencontré jeudi dernier.

  7. AvatarMachin chose

    la bouffitude de Larcher le suffisant prévoyant °°° dans toute sa splendeur

    institution haïe de tous les Français, intégralement inutile si ce n’ est comme outil a remercier les traitres, les compromis, les vieux chevaux de retour de la politique merdeuse…

    °°°Larcher…….le seul sénateur a continuer a diriger, et régner sur son ex municipalité de Rambouillet a travers le rigolard Frédéric Poisson, ephémère candidat a je ne sais plus trop quoi…

    Larcher, ex maire de Rambouillet a placé Poisson comme remplaçant , il lui est entièrement dévoué, au Kazou le Senat lui mettrait un grand coup de pied au cul
    ainsi il pourra continuer a vampiriser les Français en ne foutant rien…

    tous ces rapaces te feraient regretter un bon dictateur

  8. AvatarAnne

    Esther Benbassa, sénatrice trinationale (Turquie, israel, France). Comment ça peut exister?
    Davis Assouline, soutien des immigrés ( marche des beurs) et de Benoît Hamon qui a fait 6% des voix aux élections présidentielles, comment a t-il pu être élu sénateur?
    Rachid Temal, 1er secrétaire du PS du Val d’Oise, chargé de l’éducation…ça ne vous fait pas rire? Moi non plus
    Le Sénat, à vomir.

  9. AvatarClim

    De toutes nos institutions dont plus aucune ne fonctionne, c’est le Sénat qui remporte la palme.
    Je ne vois plus d’autre solution que de coller tous ces types contre un mur avec une mitrailleuse en face.

  10. AvatarMachin chose

    et leur train de vie vaut leur train de sénateur……

    plus d’ un usager du restau trés haut de gamme du Sénat y aura gagné son AVC, son infarctus massif, son AIT (dans le meilleur des cas 😆 )
    les crus et les boutanches étant a la même hauteur …..

  11. AvatarDorylée

    En un an, un sénateur gagne quasiment la même somme qu’une vie de travail de smicard : 523 846€ pour une année de sénateur contre 577653€ pour 167 trimestres à 1153€ net mensuel pour le smicard (au taux de 2017…). Ce n’est pas le cheval qui transpire le plus qui a le plus d’avoine.

Comments are closed.