Des voilées créent leurs entreprises… et il y a des masos qui deviendront leurs clients !


Des voilées créent leurs entreprises… et il y a des masos  qui deviendront leurs clients !

La CHANSON du CAMP ADVERSE

Cette situation est-elle réellement normale ? Ce changement soudain est-il réellement normal ?
On nous berce, nous on s’endort pendant que dans le camp adverse, ça s’active. On le savait, la prolifération d’associations, d’observatoires, d’organismes, de sociétés est un indice révélateur. Cet article montre à quel point nous nous sommes plus qu’assoupis. C’est incroyable de voir à quel point notre société a, non pas évolué mais changé en l’espace de 10 ans seulement. La faute à qui ? TOUS les larbins de la collabosphère de 1986 jusqu’à aujourd’hui et 2022 sont responsables et complices de la situation. Les patriotes, savent à présent ; et ils ne peuvent plus s’amuser à vouloir s’aveugler par AUCUN des cocos qui joue un rôle de responsabilité politique quelconque depuis 1986.

Ils sont coupables, ils sont les artisans de la mort de la France qui agonise, ils ne peuvent être à la fois l’assassin et le médecin. Ils nous ont trompés, ils nous ont abusés, ils ont exercé le pouvoir despotiquement avec des apparences démocratiques ; ils nous ont maltraités, insultés, condamnés au mutisme ; nous ont retiré le droit de nous défendre en nous opposant à leur sinistre et funeste projet ; NOUS NE POUVONS PLUS LEUR FAIRE CONFIANCE.

AUCUN d’entre eux n’est plus légitime à décider du chemin que doit suivre la France, ni à nous embarquer sur ces chemins tortueux et périlleux sur lesquels ils nous aiguillonnent comme des bêtes de somme. Ils n’ont jamais eu le droit de disposer de nos destinées, c’est pourtant ce qu’ils ont fait ; ils ont prouvé que leurs desseins étaient pernicieux ; ils nous ont volontairement exposés au danger et continuent de nous envoyer saluer la « Faucheuse ».Jour après jour le constat de leur trahison est flagrant. Même un aveugle sait où il va ; même un sourd discerne si ce qui se dit autour de lui est bon ou hostile. Ne saurions-nous donc plus capables, nous qui voyons et entendons, de décider de la ligne de notre destinée commune et de celle de notre Mère France ?! Ne serions-nous donc plus aptes à vouloir et choisir ce qui serait bon pour nous ?!
CONNAISSANCE – LUCIDITÉ – PERSPICACITÉ – SAGESSE – REPONSABILITÉ doivent IMPÉRATIVEMENT être l’armure et les armes du patriote, de celui qui sait que ses concitoyens et la France ont été condamnés et livrés et ne se résoud pas à subir.

 

Note de Christine Tasin

Les journalistes qui font ce genre d’enquête ne se demandent à aucun moment pourquoi les candidats perçus comme musulmans ont trois fois moins de chance d’obtenir un entretien d’embauche…

Mais qu’est-ce qui pose donc problème avec l’islam et certains de ses prosélytes ?

Nulle part vous ne voyez ces questions.

Or c’est bien là que le bât blesse.

Pas de revendications pour le ramadan, les prières, le voile, la tenue des collègues… avec les chrétiens, les juifs, les bouddistes, les athées…

Tandis que les prosélytes de l’islam se font remarquer, très souvent, trop souvent, et ne simplifient pas la tâche de l’employeur. Mais il vaut tellement mieux faire croire qu’ils s’agit de discrimination, de racisme…. Et la loi a vite fait de considérer comme de la discrimination ce qui n’est que du bon sens et la volonté de « travailler ensemble »….avec nos valeurs, avec nos traditions.

 

France : contre les discriminations, les femmes voilées choisissent de créer leur entreprise

PARIS – Les candidats perçus comme musulmans ont trois fois moins de chance d’obtenir un entretien d’embauche. C’est ce qu’indique une enquête menée en octobre 2015 par l’Institut Montaigne (think tank), intitulée « Discrimination religieuse à l’embauche, une réalité » relevant que « les discriminations dramatiques constatées sur le marché de l’emploi ne sont qu’un reflet de celles présentes dans l’ensemble de la société ».

Si le port du voile apparaît comme une problématique sociétale depuis la fin des années 1980 (affaire de Creil en 1989), les récents attentats terroristes qui ont touché la France et l’Europe ont renforcé le regard négatif porté sur l’islam en France ces dernières années. L’entreprise, comme microsociété, est ainsi devenu un espace dans lequel le fait religieux fait désormais débat.

« Le chef d’entreprise est soumis à deux principes, la liberté et la non-discrimination »

– Séfora Slimani, juriste

Si la loi est claire dans le secteur public, où la laïcité impose aux fonctionnaires de ne pas arborer de signe d’une quelconque appartenance religieuse, dans le secteur privé la situation est régie par deux principes fondamentaux maintes fois rappelés dans diverses décisions de justice ces dix dernières années, au niveau national comme au niveau européen.

« La règle est que cela ne doit pas perturber le travail et le fonctionnement dans l’entreprise. Le chef d’entreprise ne peut pas interdire la pratique religieuse si elle ne porte pas atteinte à la tâche à accomplir ou au but à poursuivre », rappelle à Middle East Eye Séfora Slimani. Cette juriste et doctorante en droit prépare à Lyon une thèse sur le fait religieux dans l’entreprise.

« Les sanctions ou restrictions doivent être proportionnelles aux buts. On ne peut pas dire dans un règlement intérieur que le voile ou la kippa sont strictement interdits. Car le chef d’entreprise est soumis à deux principes, la liberté et la non-discrimination »

À LIRE : La justice européenne autorise l’interdiction du voile en entreprise, Twitter s’enflamme

Elle explique également que l’entreprise fonctionne comme une microsociété et le chef d’entreprise doit se placer au-dessus de la mêlée. « Il doit permettre l’apaisement et gérer les convictions et sensibilités différentes qui peuvent être antagoniques. Par exemple une employée féministe face à une femme voilée. Il y a à ce niveau-là un vide juridique, et c’est au chef d’entreprise de gérer la situation. C’est ce que rappelle la loi El Khomri sur le travail, privilégiant des négociations collectives à l’échelon de l’entreprise » poursuit la doctorante.

L’entreprise, reflet de la société

La France est signataire de conventions internationales qui garantissent la liberté de culte. Quant à la loi de 1905 qui instaure la laïcité, celle-ci est pensée comme une émancipation de l’État face au poids de l’Église, omniprésente au sein des groupes sociaux au début du XXesiècle.

La laïcité est présentée alors comme une libération du citoyen dans la mesure où celui-ci dispose d’une liberté de pratique et de croyance. L’État quant à lui se veut neutre et n’intervient dans les affaires religieuses que pour aider à son organisation.

Moins d’un employeur sur deux est ouvert au port du voile selon une enquête réalisée au printemps 2015 (AFP)

Cependant, un siècle plus tard, la société française est traversée par de nombreux bouleversements et questionnements. L’islam, sortie des espaces dans lesquels il était relégué, le plus souvent en banlieue, suscite à nouveau la controverse, une fois arrivé dans la sphère publique. L’entreprise n’étant que le reflet de la société et des courants qui la traverse.

« Ces dernières années, les Directeurs de ressources humaines [DRH] sont confrontés à la question de la confession sur le lieu de travail, directement liée à une mutation de la société française. Une question qu’ils tentent de gérer. Aujourd’hui il faudrait parler de directeur des relations humaines plus que des ressources humaines », ajoute Séfora Slimani. 

La loi El Khomri introduit le principe de neutralité mais elle reste floue à ce propos

De plus en plus d’entreprises tentent de trouver des solutions en se tournant notamment vers l’élaboration de chartes de la laïcité, sortes de codes déontologiques moins contraignants.

« Le droit ne peut pas être déconnecté de la réalité. Le législateur, depuis un certain temps, a oublié qu’il légifère pour la société. On ne légifère pas pour le moment présent. Il est devenu un communicant qui ne voit pas les conséquences de ses décisions. Il y a des garde-fous comme la liberté et la non-discrimination. La loi El Khomri introduit le principe de neutralité mais elle reste floue à ce propos. C’est à l’entrepreneur de trouver des solutions. Notamment au sein du règlement intérieur de l’entreprise qui doit être élaboré en concertation avec les employés », conclut la spécialiste du fait religieux dans l’entreprise.  

Femmes entrepreneures et musulmanes

Malgré une réflexion qui s’amorce ces dernières années au sein des entreprises, les discriminations à l’égard du voile persistent. Moins d’un employeur sur deux est ouvert au port du voile selon cette autre enquête réalisée au printemps 2015  par l’agence de consulting In Agora, spécialisée dans le fait religieux, dans laquelle la parole est donnée à 250 femmes musulmanes de région parisienne par un cabinet d’étude privé.

De fait, de plus en plus de femmes tentent de trouver des voies alternatives pour concilier pratiques religieuses et vie professionnelle.

« Je n’ai jamais eu de problème avec mes clients. Pour eux, avec ou sans voile, c’est pareil »

– Kalthoum B

Kalthoum B, jeune maman trentenaire, est décoratrice d’intérieur en région lyonnaise. Lorsqu’elle a créé son entreprise, il y a quelques années, elle portait déjà le voile : « Je n’ai jamais eu de problème avec mes clients. Pour eux, avec ou sans voile, c’est pareil. J’ai alors compris que je devais être et rester chef d’entreprise. J’ai retourné la situation à mon avantage. Le voile n’est pas forcément un obstacle. Ça oblige à ne pas être oisif et à travailler pour rester indépendante en se bougeant et créant son propre emploi », confie-t-elle.

Si pour elle, l’entrepreneuriat a été la solution, elle reconnaît qu’être une femme voilée qui travaille n’est pas aisée pour toutes.

« J’ai une amie infirmière à domicile qui porte le voile. Lorsqu’elle doit se rendre seule chez des patients, elle est parfois terrifiée. Elle a peur de ne pas savoir sur qui elle va tomber. Elle a très peur d’être agressée. C’est un sujet qui fait mal. Elle refuse catégoriquement d’en parler ».  

 

Pour Zeyneb L., assistante maternelle, également à son compte, les expériences malheureuses en lien avec son voile se sont déjà produites dans le cadre du travail. Elle fait le choix de rester professionnelle en toutes circonstances et de répondre par l’humour à des remarques ou à des actes qu’elle ressent comme étant de l’islamophobie.

« Dans mon travail j’ai eu affaire deux fois à des parents compliqués. La première fois, j’étais au téléphone avec le papa, tout se passait bien. Puis arrivé devant chez moi, j’ouvre la porte et là, il me dit : ‘’Ha mais vous êtes voilée !?’’. ‘’Ha mais vous, vous êtes tatoué !?’’, lui ai-je renvoyé. Il répond : ‘’Mais vous êtes voilée et vous ne me l’avez pas dit !?’’ Et là, je l’ai regardé : ‘’Mais vous êtes tatoué, vous ne me l’avez pas dit non plus !’’ Et du coup on s’est retrouvé bêtes devant la porte. Et là j’ai senti que ça n’allait pas être possible ».

Le fait d’être sa propre patronne lui permet ainsi de choisir les familles avec lesquelles Zeyneb travaillera.

Face aux discriminations, les musulmanes s’organisent, des réseaux se créent (AFP)

Face aux discriminations, les musulmanes s’organisent, des réseaux se créent. Internet joue un rôle crucial : des blogs de conseils et des forums de discussion émergent, ainsi que des groupes Facebook d’entraide, dont l’un des plus actifs compte presque 6 000 membres, Réseaux des professionnelles musulmanes de France, qui a « vocation à rassembler les professionnelles musulmanes autour de sujet tels que l’autonomisation, la lutte contre les discriminations, la solidarité et l’entreprenariat ».

Des offres et demandes d’emplois y sont régulièrement postées mais également des témoignages de femmes, cibles de discrimination, ou encore des parcours de réussite pour en encourager d’autres.

Femmes voilées, femmes « soumises », un cliché qui a la peau dure

L’islamophobie, quand elle s’exprime, cible les femmes voilées plus particulièrement. Souvent au cœur des controverses (voile à l’école en 2004 et niqab en 2011), elles ont rarement la parole au sein du débat politico-médiatique.

Selon une étude, 35 % des musulmanes portent le voile soit environ 500 000 femmes en France.

Si le port du voile en entreprise et dans les lieux publics n’est pas formellement interdit par la loi, son acceptation a encore du mal à passer aux yeux d’une partie de l’opinion, et particulièrement dans la France post 13-novembre-2015.

lire la suite de l’article ici

URL : http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/france-contre-les-discriminations-les-femmes-voil-es-choisissent-de-cr-er-leur-entreprise
DATE : Dernière mise à jour : 12 septembre 2017
AUTEUR : Rafika Bendermel { http://www.middleeasteye.net/fr/users/rafika-bendermel }

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l’homme et tout ce que fait l’homme me passionne.


14 thoughts on “Des voilées créent leurs entreprises… et il y a des masos qui deviendront leurs clients !

  1. .templier.templier

    j aime bien les CORSES….
    parfois,je me sens un peu CORSES…
    http://trc.taboola.com/msn-france/log/3/click?pi=%2Ffr-fr%2Factualite%2Ffrance%2Fmur-pare-balles-et-patrouilles-comment-paris-veut-prot%25c3%25a9ger-la-tour-eiffel%2Far-aas8tgp&ri=8d07a0b08eaf0ab5f8f8c923fef95315&sd=v2_289158c8cc2d8151067722015c600cf4_1ADE499341A16D322FA5432045A16EFB_1505759121_1505759175_CIi3jgYQr7w-GMzN9rHpKyACKAMwSg&ui=1ADE499341A16D322FA5432045A16EFB&it=text&ii=9221329582043645923&pt=text&li=rbox-t2m&url=http%3A%2F%2Fwww.msn.com%2Ffr-fr%2Factualite%2Ffrance%2Ffaits-divers-corse-une-t%C3%AAte-de-sanglier-d%C3%A9pos%C3%A9e-devant-une-salle-de-pri%C3%A8re-musulmane%2Far-AAs42MS&vi=1505759176396&r=43&ppb=CM8B&cpb=Eg4yNzMtMTMtUkVMRUFTRRinISCXuy0qGWFtLnRhYm9vbGFzeW5kaWNhdGlvbi5jb20yCHdhdGVyNDYx

  2. Amélie Poulain

    Tout ce qui est « phobie » est utilisé à tort et à travers, cela n’a rien à voir avec le sens de ce mot. Donc, qu’on se le dise : islamo »phobie » n’existe pas, pas plus qu’homo »phobie » etc……

    Donc tout ce que l’on n’apprécie pas serait phobie ? Heureusement que le ridicule ne tue pas…. Mais les gens, on le sait et je le constate également, n’entendent que ce qu’ils ont envie d’entendre….

    Il faudra bien comprendre aussi un jour que des voiles qui couvrent la tête d’une femme uniquement parce qu’elle est femme (incompatible donc avec le sens de nos valeurs françaises) ne concerne nullement la France et sa Culture donc cela n’en fera jamais partie.

    1. Dorylée

      Homophobie est entendu au sens de haine des homosexuels ce qui constitue 2 âneries : la phobie est une peur par une haine et puis je ne vois pas pourquoi on aurait peur des homosexuels (à part dans les douches communes au moment de ramasser sa savonette…Je déconne, je déconne) Par contre, l’islamophobie se conçoit très bien. Il suffir de regarder le compteur de thereligionofpeace.com http://www.thereligionofpeace.com/ de se tenir un peu au courant des horreurs commises par les adeptes de ce fascisme pour comprendre qu’il est plus que raisonnable et très sage d’en avoir peur.

  3. NICOLAS F

    Ces femmes veulent singer les femmes modernes avec les même mots hélas cela sonne faux ,ou au mieux c’est un comportement infantile.
    Dans les deux cas ,cela n’inspire aucune confiance or le monde du travail repose sur une relation de confiance entre deux contractants :le fournisseur et l »acheteur ».
    Surtout avec la concurrence,même monsieur le plombier doit respecter lesrègles du marché.
    Le monde du travail implique que l’on « montre patte blanche »,et voir le visage de son interlocuteur un visage ouvert ,ses expressions,est l’une des techniques par exemple de vente ou de management que l ‘on a analysée depuis des decennies.
    Que peuvent espérer ces femmes sans séduction,sans attractivité et sans cette vivacité qui rend belles les femmes et performantes au travail et dans l’action.
    Dénier tout cela c’est ne pas vouloir rentrer dans le monde du travail ,c’est un fantasme ,c’est tout simplement du sabotage et refaire volontairement du sexe dit faible un partenaire de deuxième zone. Retour au passé.
    Si ces femmes veulent se saborder,qu’elles coulent à pic,il y a assez de monde qui cherche du travail pour ne pas perdre du temps à discutailler avec elles.
    La Schiappa devrait leur rappeler les dures lois du marché ,le « venez comme vous êtes  » ,pour le patron ,ça ne marchera pas.

  4. Anti corrida

    Vous oubliez de préciser une chose bientôt avec les réformes Macron 1 € cotise sera 1€ cotise pour la retraite et le chômage donc elles ont raison de créer leurs sociétés (j en vois de plus dans les quartiers faire cela) et le pire c est que ça marche car ils sont très solidaires entre eux, Ca c est indéniable !

  5. J

    L’autre c*nnasse qui ose répondre  » ah mais vous êtes tatoué » comme si c’était la même chose que balancer sa religion mortifère à la figure des autres. Ce sont bien des pourritures de musulmanes, toujours à jouer les victimes et à rejeter la faute sur les autres.

  6. Xtemps

    Vous vous posez les bonnes questions, en fait les musulmans n’ont aucun droit d’être en Europe, nous mêmes nous pouvons le constater avec les lois des droits de l’homme et de l’ONU.
    C’est un peu comme quelqu’un qui tient le cerveau centrale de tous les feux rouge, des trains, des avions et bien d’autres fonctions.
    Quelqu’un qui a des sacrés équipes de pro de l’escroquerie en tous genres.
    Qui ouvre les passage feux verts pour certaine voitures et pas d’autres, laissent circuler certains trains et pas d’autres, enlève les frontières pour certains en laissant pour ceux qui résistent, diminue les forces de l’ordre et l’armé qui doivent être censé défendre le peuple, une armée et des forces de l’ordre divisés entre ceux qui défend le système qui sont renforcés et ceux qui résistent qui sont affaiblis, quelqu’un qui pirate tout le système.
    Il y a nettement deux camps forcément, ceux qui attaquent l’Europe qui ont pour l’instant les cartes et qui ont tout l’argent nécessaire par les pillages, sans oublier leurs armada au niveau mondiale qu’il faut surveiller de près, les gouvernements musulmans ne font qu’un avec les nôtres aux USA, en Afrique et ailleurs, qui opèrent ensemble et ceux qui résistent qui en sont privés qui sont livrés à eux mêmes, avec leurs moyens dérobés pour d’autres situations, avec des gouvernement corrompus.
    Le tout c’est de pouvoir déjoué les escrocs manipulateurs aux pouvoirs et de reprendre la maîtrise de la situation, de concert avec le reste du monde, mais attention, vous avez à faire à des joueurs de haut niveau aguerris qui ont pas déjà pas mal d’expérience et qui ont eu le temps pour mettre tout en place au niveau mondiale.
    L’Islam et les musulmans ne sont qu’une partie de l’ensemble, la plupart des musulmans ne comprennent pas cet ensemble, sauf ceux qui sont aux postes clés.
    J’ai ma fille qui avait discuté avec un albanais, que en Albanie des personnes avaient dit à tout le monde quitter le pays pour aller en Europe, car il y aurait eu des soit disant conflits au pays, imaginez ailleurs la même chose.
    Tout ce que nous voyons est organisé par des auteurs qui nous mènent la situation actuelle.
    Le secret de la réussite est l’Europe et le pays important est la France, avec des français très actifs, tout été planifié d’avance, tous les pays ont été étudié sous toutes les coutures, des défenses aux PIB à tout le reste.
    Cela représente les 1% qui contrôle le monde, par les 13 familles les plus puissantes du monde.

  7. Rabarabé

    « face aux discriminations », ben c’est facile : elles enlèvent ce voile et plus personne ne les embêtera.
    Les musulmans sont maîtres dans l’art de la victimisation.
    Ne nous laissons pas endormir par leurs chouineries.

  8. Chris2AChris2A

    Tout cela était annoncé dans « Gestion de la barbarie » –Abu Bakr Naji– lequel décrit toutes les étapes nécessaires à la restauration du califat, la première étant celle de l’infiltration et du noyautage …
    Il me semble que celle-ci est largement atteinte …
    Nos encocardés ne peuvent pas prétendre qu’ils ne savaient pas !

  9. Révolution

    Face à leur économie parallèle
    créons aussi notre propre économie
    des entreprises uniquement pour les patriotes
    des emplois pour les patriotes
    des banques pour les patriotes
    un état dans l’état

  10. Marie

    Voilées ou pas, je ne mets jamais un orteil dans une officine muzz ou africaine, je choisis toutes les personnes avec lesquelles je suis en contact, d’ailleurs on doit être un certain nombre à le faire car les caisses tenues par des divers sont bizarrement moins fréquentées que les autres. Je connais des gens qui annulent leur proposition sur des sites de partage dès qu’ils ont un nom exotique qui répond.

  11. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Merci Marcher sur des oeufs pour ce magistral coup de gueule. Bien d’accord avec vous. Mais pour ce qui est de « l’assoupissement » je peux vous dire qu’il est profond et plus répandu qu’on ne croit !

  12. Sans dents & rien

    « Voter avec ses pieds » , il n’y a que ça de vrai , « Dieu reconnaîtra les siens » ça n’est pas faux , et suivre son instinct et le mien me dit où aller et que faire . Ignorer certains « autres » n’est pas dans ma nature , pourtant peu à peu , j’y viens . Etonnant non ?

Comments are closed.