Lunel, ville radicalisée, la faute au FN !


Lunel, ville radicalisée, la faute au  FN !

 

Lunel, 25 000 habitants, son muscat et ses radicalisés… FN.

A l’occasion de la sortie du livre « Un chaudron français » (Jean-Michel Décugis et Marc Leplongeon, Ed. Grasset, 234 p., 18 €), Aujourd’hui en France tente de comprendre pourquoi tant de jeunes de la ville sont partis faire le djihad en Syrie.

Le lecteur de Résistance républicaine connaît déjà la réponse, elle est d’une simplicité évidente.

Au départ, le quotidien fait le bon diagnostic : vague migratoire des années 70, crise économique, chômage, communautarisme et radicalisation islamique.

Oui mais voilà, en conclusion, les journalistes ne pointent que deux responsables : l’État et… le Front National.

Selon Aujourd’hui en France, ce livre sonne comme un réquisitoire contre « le poison du repli », « le racisme » et « l’abandon politique ». Bref, la ritournelle habituelle.

Sur la vingtaine de jeunes partis faire le djihad, au moins sept sont morts en Syrie. Nous serions tentés de dire « bon débarras », mais pas le journal qui ose le titre « Les enfants perdus de Lunel ». Les petits chenapans sont en effet « des gamins qui fréquentaient […] les mêmes stades, les mêmes écoles que nous ». Les mêmes mosquées également ?

Illustration : AuFéminin.com

C’est surtout la même engeance qui pourrit la vie quotidienne des Français, trouvant en Syrie un exutoire à leur haine du « mécréant ».

Analysons maintenant le regard des trois acteurs locaux interrogés.

Il y a d’abord ce maire DVD, Claude Arnaud, complètement perdu et impuissant, le phénomène lui échappe. Peut-être faudrait-il chercher du côté de cette « population paupérisée et très en demande d’assistance », issue de la vague migratoire des années 70 ?

Ensuite, le quotidien interroge le conseiller municipal d’opposition, Philippe Moissonnier (ancien PS devenu LREM). Lui ignore pourquoi tant de jeunes d’ici sont partis ; la faute peut-être à l’équipe municipale de droite ?

En effet « on a claqué la porte au nez des gens qui se sont repliés sur leur identité religieuse » au lieu de les faire entrer dans les conseils municipaux. Il fallait y penser…

Et puis on a favorisé la périphérie au détriment du centre-ville paupérisé.

La conclusion revient à Kacem Abeka, cadre d’entreprise et militant associatif (ancien de l’équipe PS de Philippe Moissonnier). Pour lui, c’est le FN qui pousse les jeunes à partir faire le djihad : « On se focalise sur la radicalisation islamiste, mais la radicalisation de la jeunesse est globale. Beaucoup ont voté Front National aux dernières élections ». Il se souvient qu’au lycée, déjà, il y avait cette séparation « entre population maghrébine et pescalunes (NDLR : natifs de Lunel) ».

Et oui, l’apartheid sévit là-bas car il existe « une culture camarguaise très fermée aux étrangers » en sus d’un « racisme très fort » se traduisant par des ratonnades dans les années 80.

Et puis le maire actuel « a choyé l’électorat vieillissant », pas les « jeunes ».

Voilà, le constat est posé : les djihadistes de Lunel, c’est la faute aux électeurs radicalisés, au racisme des Camarguais et aux retraités de la périphérie.





21 thoughts on “Lunel, ville radicalisée, la faute au FN !

  1. claude t.a.l

    A propos de ce livre, on lit, sur le site de l’éditeur ( Grasset ) :

    http://www.grasset.fr/le-chaudron-francais-9782246863021

     » La population s’est divisée, les communautés radicalisées  »
     » et face à ce naufrage, des politiciens locaux attentistes, complaisants, souvent impuissants.  »
    _________________________________

     » Des politiciens locaux attentistes , COMPLAISANTS ……  » !

    Là est le drame.

    Reply
      1. claude t.a.l

        je reprécise par peur d’une mauvaise interprétation :
        chacun sait, bien évidemment , qu’il n’y a pas la moindre complaisance envers le FN, nulle part.
        la complaisance évidente est, bien sûr, en faveur de l’islam, partout.
        voilà pourquoi j’avais relevé le terme de  » complaisance « .

        Reply
  2. robertr

    bien sur c’est la faute du FN, les terroristes de Charlie , du bataclan, de Nice , du père Hamel , et tous les autres , ils avaient tous leurs cartes au FN.
    le jour ou nous prendras plus pour des jambon?

    Reply
    1. Une fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

      Le problème ne vient pas de la misère sociale ou encore du rejet , le problème ils le portent en eux .

      L’islam est le seul repère qu’ils peuvent comprendre et dans lequel ils peuvent se complaire .

      Tout le reste leur est inaccessible .

      D’ailleurs c’est pour cette raison que les pays musulmans ne vivent et n’existent que par l’islam , ils ne peuvent rien connaître d’autre .

      Leur monde ne peut que se résumer à l’islam car il est leur mode d’emploi pour penser , pour s’exprimer , pour manger , pour faire leurs besoins et j’en passe …

      « on a claqué la porte au nez des gens qui se sont repliés sur leur identité religieuse »

      Nous n’avons jamais claqué la porte , ils ne sont pas capables de l’ouvrir et de la franchir , nuance .

      Et forcément , en vivant dans un pays riche d’une culture millénaire comme la France leur médiocrité n’en est que plus manifeste et leur procure de la haine et de la rancune .

      Le quotient intellectuel est un facteur capital , c’est pour cette raison que les japonais ou encore les chinois s’intègrent parfaitement par exemple .

      La nature n’est pas politiquement correcte et elle ne l’a jamais été .

      Reply
  3. Une fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    PS ; La véritable problématique c’est qu’ils recréent systématiquement cette fameuse misère et ces fameuses guerres qu’ils fuient .

    Ils ne comprennent pas que c’est eux qui en sont les responsables et qu’ils ne peuvent que transporter l’obscurantisme avec eux et non pas le fuir .

    Reply
  4. Viognier

    Deux clowns de plus dans le paysage , rien de bien terrible ; se sont-ils posés la question de savoir si au delà de l’islam et du respectable F.N. , le problème n’était pas , tout simplement , la qualité du matériau qui envahit nos contrées ? La diversité , ça existe , c’est tellement évident que certains l’oublient . Culturelle ou biologique , peu importe .

    Reply
  5. Machin chose

    Lunel……………..

    si je vous disais que j’ ai habité Trappes durant le dernier trimestre 1967 ??

    que c’était la véritable cité de cheminots de vrais Français
    Mairie Coco…..église derrière le cimetière comble le Dimanche
    les logements « sociaux » des Square Henri Wallon, Gerard Phillipe…l’ inévitable collège Youri Cacarine, couple a l’ Avenue Maurice Thorez!!

    le bon vieux comunisme de Papy, avec l’ huma dimanche devant les PMU ….

    une ville 100% Française…..vite envahie par les OS ( Manoeuvres » de l’ usine italienne de camions UNIC, je crois…

    et ces algériens en majorité qui se sont mis a remplacer (et saloper) les dits logements sociaux, devenus en trois ans des bauges, des soues, des terriers de nuisibles

    et le plus grand traitre de la France, le Giscard qui acheva la ville avec la trouvaille du « regroupement familial »

    – a l’ époque, on parlait de  » Familles rejoignantes »

    et j’ ai vu, de plus loin cette cité ferroviaire se transformer en cloaque en une quinzaine d’ années…

    raison ? causes ??

    allez donc chercher sur gogole

    « les Arabes » vus par Ibn Khaldoune

    grands moments garantis

    Reply
    1. Une fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

      Machin chose : je viens tout juste de lire « les Arabes » vus par Ibn Khaldoune et par une cruelle ironie , c’est toujours autant d’actualité .

      Le portrait qui y est brossé est exactement celui que l’on pourrait faire aujourd’hui dans les moindres détails …

      Cet homme les connaissait décidemment très bien , pas de doute .

      Reply
  6. PUGNACITE

    Les radicalisés n’ont pas leur place dans un pays démocratique Républicain donc en France .Ils doivent aller de leur plein gré ou être envoyés après destitution de la nationalité Française dans l »un des 57pays muzzs.
    Nous avons nos cas sociaux ,nos malades mentaux…nos marginaux à prendre en charge et c’est suffisant.
    Que l’on ne me dise pas que les facteurs majeurs d’explication du radicalisme sont économico sociaux .Tel n’est assurément pas le cas lorsque l’on remarque les grosses cylindrées et les paiements systématiques eb espèces dans les quartiers pourris occupés par les occupants pour certains manifestement barbares de la France.

    Reply
  7. Chris2AChris2A

    La faute ?
    Principalement celle de notre enseignement et des merdias !
    Peu avant l’attentat du 14 Juillet 2016 à Nice, je suis tombé sur une émission de France Culture qui était un véritable réquisitoire contre la France à propos de la colonisation de l’Algérie : nos crimes atroces, les enfumades etc… L’après-midi y est passée !!…
    Après avoir pris connaissance de cet horrible attentat de Nice, je me suis dit que des esprits faibles auraient très bien pu être influencés par cette émission et décider de commettre un tel massacre…
    Il en est de même de l’Education Nationale et des ouvrages qui sont mis à la disposition des écoliers, lesquels apprennent que nous avons passé notre temps à piller l’Afrique !!!….
    Le regretté universitaire Daniel Lefeuvre** nous a appris qu’au contraire, la France s’était épuisée à équiper tous les pays de son empire colonial (« Chère Algérie » et « Pour en finir avec la colonisation »)
    Il me semble que nos juges seraient mieux avisés à rechercher la responsabilité de certaines stations radio et/ou programmes scolaires dans l’état de guerre larvée dans laquelle se trouve notre pays, plutôt qu’à s’acharner à obtenir la fermeture de sites comme RL et RR !!!!….

    **Jeune étudiant militant communiste, il avait décidé de faire sa thèse sur ce sujet. C’est après avoir mené des investigations minutieuses sur ce thème qu’il a pris conscience de la réalité et qu’il s’est mis, au contraire, à défendre le passé colonial de notre pays.

    Reply
    1. Christine TasinChristine Tasin

      la peur n’évite pas le danger. Même si il y avait apartheid et donc partition ce qui est impensable ( découper la France…. ) ce serait acheter la paix pour quelques années, ensuite ils commenceraient à attaquer nos zones pour avoir la France en entier…

      Reply
  8. Dorylée

    Le 6 septembre 2017, le général BAPTISTE, délégué national de l’Ordre de la Libération déclare dans le Télégramme (dernière page) :
     » Je n’oublie pas que le plus jeune d’entre eux – les compagnons de la libération – a été tué à 14 ans ! L’ALTERNATIVE EXISTE ENTRE UN DESTIN IMPOSÉ, CELUI DE LA SOUMISSION ET UN DESTIN CHOISI, LA RÉSISTANCE. La guerre est revenue sur notre territoire. Elle sera longue et insidieuse mais elle est propice à la réflexion sur CE QUE NOUS SOMMES DÉCIDÉS À FAIRE OU PAS…  »
    Il ne reste donc aux Français à choisir leur destin, combattant ou esclave.

    Reply
  9. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    Jean-Michel Décugis et Marc Leplongeon : deux clowns de plus qui travaillent du chapeau ! Si c’est avec de tels gens pour nous donner des infos… Tiens, pendant que nous y sommes, question à ces deux extralucides à deux balles : Irma, pillage, séquestration, défection du gouvernement français.. c’est aussi la faute au FN parce que Macron trop occupé à le diaboliser au lieu de faire son job de chefton des armées ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *