Vos impôts financent aussi la série Ramdam ( Pagnol à la mosquée )…


Vos impôts financent aussi la série Ramdam ( Pagnol à la mosquée )…

Dans la rubrique « à quoi servent vos impôts », on peut aussi signaler le financement de la série Ramdam :
http://resistancerepublicaine.eu/2017/01/29/ramdam-ou-pagnol-a-la-mosquee-ils-osent-histoire-de-nous-decrisper/
Selon Sud ouest, en effet, « tournée en Gironde et dans les Landes par un réalisateur bordelais, la comédie est en compétition au Festival de la fiction TV de La Rochelle qui débute ce mercredi ».
Une série qui se nourrit de l’islamisation de la France :
« Le personnage principal (joué par l’acteur réalisateur, Lyes Salem, césarisé lui aussi avec le court-métrage « Cousines » en 2005) est un imam implanté à Mont-de-Marsan, tiraillé entre ses problèmes de couple, des fidèles cocasses et des rugbymen qui veulent jouer la troisième mi-temps dans la mosquée. Une sorte de Don Camillo en qamis ».

Or, on apprend en fin d’article que des fonds publics sont intervenus pour financer cela :  » Bien ou Bien productions a également trouvé dans sa région un soutien financier non négligeable, bien différent de celui que son fondateur cherchait il y a quelques années. « Quand j’ai monté ma boîte, c’était le désert des Tartares ! Aujourd’hui, il existe un vrai terreau d’accompagnement pour la production audiovisuelle. Ça s’est accéléré avec la naissance de la grande région. Pour “Ramdam”, j’ai reçu l’aide de la Région, du Département des Landes, en plus de celle du CNC (Centre national du cinéma) et du fonds Images de la diversité. Il y a une vraie dynamique pour développer la fiction. On peut prétendre être dans le haut du panier. »

Quelle est l’utilité publique de cette série ? Nous encourager à avoir une opinion positive de l’islam ?

Pourtant, la loi de 1905 oblige les institutions publiques à la neutralité dans ce domaine.
Article 2 : la République ne subventionne aucun culte.
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070169&dateTexte=20080306
En application de la Déclaration de 1789, un tel financement n’est donc pas une « dépense nécessaire » au sens de ce texte, compte tenu de la liberté consacrée par ce texte d’être islamo-allergique.
« Art. 13. – Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.
Art. 14. – Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée ».




Maxime

Mon avatar est Justinien car c’est son Digeste qui synthétise le meilleur état du droit romain. Redécouvert au Moyen Age à Bologne, il a influencé le droit français dans bien des domaines, notamment le droit civil contenu principalement dans le Code civil actuel.


25 thoughts on “Vos impôts financent aussi la série Ramdam ( Pagnol à la mosquée )…

  1. Christian Jour

    L’islam avance toujours plus vite avec l’aide d’islamo-collabos qui s’acharnent à nous faire voir un islam différent de la réalité. J’espère qu’un jour ses traîtres finiront contre un mur.

  2. Une fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    « Quelle est l’utilité publique de cette série ? Nous encourager à avoir une opinion positive de l’islam ? »

    Non pas forcément en avoir une opinion positive , mais tout simplement de l’implanter dans le décor et c’est déjà trop .

    Le banaliser , l’imposer , l’asséner , le faire avaler et ce peu importe que ça soit de gré ou de force .

     » Plus le mensonge est gros , plus il passe .
    Plus souvent il est répété , plus le peuple le croit … »
    ( Citation de Joseph Goebbels , en 1933 , lendemain de l’incendie du Reichtag . )

    L’important c’est le conditionnement , que ça dure longtemps ou que ça soit rapide ne change rien à la finalité .

    L’experience de Pavlov , celle de Asch et celle de Milgram sont révélatrices de cette vérité .

    Une absurdité qui est prise au sérieux par un million de personne est plus puissante qu’une vérité solide connue de trois personnes .

  3. NICOLAS F

    C’est un fait que jusque dans la création artistique on retrouve les dégats catastrophiques de la déclaration universelle de 1948 :n’importe quel connard a le droit d’imposer ses fantasmes individuels à la société entière.
    Le citoyen ,lui,a disparu dans cette foire d’ empoigne.
    On ne peut plus ouvrir la Tv ou aller au cinèma ,ou voir une expo sans que l’ islamitude ne vous saute à la g…….
    Du miserabilisme à la violence pure,ce ne sont que jérémiades,vulgarité, nihilisme, la laideur tous azimuths. Aucun plaisir ,alors que l’art doit procurer surtout et avant tout du plaisir.
    Autant passer la soirée la tête dans un four.
    On est loin,loin,de l’Art,de la Culture,les 7 muses sont torturées,exsangues,désespérées et nous aussi. Quelle époque morbide pour la création.
    Maintenant dès que j’aperçois sur l’écran l’ombre d’une trace de ces zombis malveillants de la culture , sous quelque forme que ce soit ,vite,aux abris,je zappe.
    Je zappe,je zappe,c’est fou comme je zappe……….

  4. Xtemps

    Quand des personnes bafouent les lois, c’est toujours pour se passer du peuple et de l’ escroquer, de tirer avantages pour certains, surtout financière, pour encore prendre dans les caisses de l’état et que le bon peuple, qui n’a rien à dire, doit encore rembourser avec intérêts, avec sûrement des surfactures habituels et la politiques des trois singes, de biens des yeux fermé, de rien entendre et de rien dire de ce qui se passe.
    Quand le laxisme devient habituel, cela devient un crime de lèse-majesté contre le peuple souverain, un laisser- aller aux crimes en toute impunité.
    Et le premier devoir de nos représentants pas respecté et de non assistance d’un peuple en danger.
    Pour ne pas vous apprendre que la crise est factice et voulu exprès, pour avoir les excuses d’agir, sans le consentement du peuple.
    Mais sans consulter le peuple par référendum, est toujours sans le consentement du peuple, cela reste toujours de l’escroquerie et une entorse contre la volonté du peuple.
    Agir sans le consentement du peuple et contre sa volonté est interdit en démocratie et un attentat commis contre lui.
    Et agir sans le référendum, est un non consentement demandé au peuple, comme se passer de lui, qui n’a aucune liberté de choix et tenu d’accepter contre sa volonté des choix qui ne sont pas les siennes.
    Les représentants élus par le peuple en démocratie doivent toujours agir avec le consentement du peuple prévu par la loi, et jamais contre sa volonté.
    La soumission est interdite en démocratie et aucun représentants ne doivent rabaisser le peuple souverain au rang d’inférieur.
    Et cela pour éviter la soumission à toutes les dictatures quel qu’ils soient.

  5. hathoriti

    je ne regarde QUE des séries américaines, genre « mentalist » ou « esprits criminels » et JAMAIS de films ou séries « français ». Pour ce qui est des films VRAIMENT français, j’en suis restée aux « tontons flingueurs », aux Fernandel et Bourvil et aux films de cape et d’épée. Pour les séries FRANCAISES, y’en a plus ! on pourrait nous refaire Thierry la Fronde ou les Compagnons de Jéhu…mais c’est pas demain la veille…et plus belle la vie, ils peuvent se la mettre où je pense…

  6. claude t.a.l

    Oui, Maxime
    et voici ce que l’on trouve sur le site du CNC :

    http://www.cnc.fr/web/fr/images-de-la-diversite

     » Le Fonds Images de la diversité a pour objectif de soutenir la création et la diffusion des œuvres cinématographiques, audiovisuelles, multimédia ou de jeux vidéo contribuant à donner une représentation plus fidèle de la réalité française et de ses composantes et à écrire une histoire commune de l’ensemble de la population française autour des valeurs de la République, et favorisant l’émergence de nouvelles formes d’écritures et de nouveaux talents, issus notamment des quartiers prioritaires de la politique de la ville.
    Pour répondre à ces objectifs, la Commission Images de la diversité soutient la création, la production et la diffusion d’œuvres cinématographiques, audiovisuelles, multimédias et de jeux vidéo qui :

    – Représentent l’ensemble des populations immigrées, issues de l’immigration et ultramarines qui composent la société française, et notamment celles qui résident dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville ;

    – Représentent les réalités actuelles, l’histoire et la mémoire, en France, des populations immigrées ou issues de l’immigration « 

    1. claude t.a.l

      Autrefois, en France, on ne se préoccupait guère de l’endroit duquel provenaient les Français ( j’en suis un exemple, en partie ).
      Les Français aimaient la France, qu’ils viennent de n’importe où.
      Et ça suffisait .
      On pouvait, chez soi, de temps en temps, avec des copains de même origine, fêter telle ou telle fête. Mais ça ne sortait jamais de la maison !
      Kippour, St Patrick, Pâques orthodoxes, etc…
      Personne pour EXIGER, ni même demander quoi que ce soit du fait de son origine.
      Et, quand il y avait une guerre, tous étaient là, même des qui n’étaient pas Français. (  » L’affiche rouge  » ).
      Maintenant, c’est un encouragement pour tous à dire :  » je ne suis pas Français « .

    2. frejusien

      « quartiers prioritaires » tout est dit, de cette minorité , on veut faire la promotion par tous les moyens, et l’imposer au reste de la société qui n’en veut pas

  7. Une fille qui n'aime pas l'école d'aujourd'hui ...

    Mon précédent commentaire n’était pas complet , je me permets de le terminer .

    « Quelle est l’utilité publique de cette série ? Nous encourager à avoir une opinion positive de l’islam ? »

    Non pas forcément à en avoir une image positive mais à l’implanter dans le décor .

    Le rabâcher , le ressasser , le répéter , le marteler , le faire avaler et ce peu importe que ça soit de gré ou de force .

    Hitler disait : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge , répété dix mille fois il devient une vérité . »

    Goebbels (ministre de la propagande Nazi ) : « Plus le mensonge est gros , et plus les gens y croient . »

    L’expérience de Asch et celle de Milgram sont très révélatrices de cette vérité humaine .

    Le but n’est pas de vous faire subitement vous dire qu’après tout vous appréciez l’islam mais tout simplement de vous habituer à sa simple présence .

    Que ça prenne peu ou beaucoup de temps , ça ne change rien la finalité est la même .

    1. Amélie Poulain

      Je suis d’accord avec vous @Une fille qui n’aime pas l’école d’aujourd’hui … , cependant le problème qu’il ne peut y avoir identification (ce qui état le cas dans l’expérience de Milgram) avec cette population car la mentalité orientale est, du point de vue culturel, à mille lieues de la nôtre dans ses fondements et ses conceptions su rapport humain.

      Donc, à mon sens, cela ne peut se passer.

      Jamais les français ne pourront se dire, s’ils ne changent pas leurs manières d’être pour se fondre dans nos conceptions occidentales, qu’ils sont des « nôtres ».

      On ne fait pas ce que l’on veut avec l’humain, et ces gens qui veulent nous imposer cela, paradoxalement, ne connaissent rien visiblement à la psychologie humaine, je dis « paradoxalement » car ils se disent au contraire, « humanistes » et pensent que ce sont ceux qui résistent à leur désir de fusion qui ne le sont pas.

      Il faut qu’ils le comprennent, leur « bourrage de crâne » sur fond d’endoctrinement ne sert à rien, bien au contraire, tout le monde ne se laisse pas endoctriner et cela ne fait que creuser notre différence et provoque l’effet inverse, la résistance.

      1. Amélie Poulain

        « tout le monde ne se laisse pas endoctriner et cela ne fait que creuser notre différence et provoque l’effet inverse, la résistance. »

        J’en trouve confirmation par les discours entendus autour de moi très remontés par ce qui se passe, concernant des gens qui, auparavant, n’auraient jamais abordé ces sujets.

  8. Amélie Poulain

    Et l’on peut, effectivement, s’interroger sur la légalité de ce genre de financement. Mais qui pourrait le contester ?…..

  9. Révolution

    Ils vont nous les mettre et remettre à toute les sauces
    style : « la petite mosquée dans la prairie  »
    pour nous faire croire que c’est notre culture
    propagande tout simplement des muzzs
    et du  » c’est pas ça l’islam »
    Le pire c’est que c’est financé avec l’argent du contribuable

  10. frejusien

    Le pire, c’est que ça marche dans certaines banlieues où le petit français ne peut que « s’intégrer » à la majorité muzz qui fait la loi, il s’intègre pour se fondre dans la masse et éviter de se faire massacrer, son intégration va même jusqu’à la conversion,

    1. Chris2AChris2A

      Normal !
      C’est bien contenu dans cette religion …C’est dans la charia qui est en quelque sorte le Code Civil de bédouins qui vivaient il y a maintenant plus de 1400 ans !!!…
      En faire la promotion avec nos impôts me paraît condamnable.
      Que fait « Contribuables Associés » ?
       »  » le csa ?
       »  » les insoumis sans culotte ?
       »  » les « républicains » ? etc..etc…
      Y’a que les populo-francouillards pour rouspéter ?

  11. castagnole

    ma fille de 14 ans a parlé du père d’une de ses copines en utilisant le terme « babtou »…
    j’ai demandé, pour être sûre de bien avoir compris… et effectivement c’est un franco-français-franchouillard de France.

    donc ma chère petite ne sait pas quelle connotation péjorative il y a derrière, mais son vocabulaire devient de plus en plus « multicul » 🙁

    j’ai les boules !

  12. pier

    il me semble qu ‘ici personne n ‘ a compris que notre belle FRANCE est devenue une république muzz et que ceux installés depuis plus de 40 ans sont des étrangers juste bon à payer pour les envahisseurs

Comments are closed.