Les enfants devront-ils faire l’école buissonnière pour fuir les écoles privées qui s’islamisent ?


Les enfants devront-ils faire l’école buissonnière pour fuir les écoles privées qui s’islamisent ?

Illustration : manifestation à Nanterre pour l’autorisation du voile à l’école (Source : L’Obs)

Être républicain ne signifie pas rejeter l’héritage chrétien de la France.

De même, on peut être laïque, athée ou agnostique et ne pas se lasser d’admirer chapelles romanes et cathédrales gothiques qui parsèment la France.

Devant la dégradation de l’institution scolaire et pour de plus en plus de familles attachées aux valeurs républicaines, la question se pose, chaque année : quelle école choisir ? Enseignement public ou privé ?

A l’école publique, il ne vous a pas échappé que les « incivilités », le harcèlement, l’emprise de l’islam deviennent récurrents et qu’ils débordent des ex-ZEP (Zones d’éducation prioritaire) pour contaminer tout le territoire éducatif.

Illustration : I24News

Déjà présents (et autorisés) à l’université, le foulard, le hidjab, l’abaya pourraient un jour faire leur entrée au collège voire à l’école primaire. Il y a eu des précédents fameux comme l’affaire des collégiennes voilées de Creil en 1989.

Le gouvernement Jospin de l’époque n’avait donné qu’une réponse molle et finalement aucune directive claire aux chefs d’établissements, affirmant même que « le port du voile islamique est compatible avec la laïcité », souhaitant en quelque sorte une laïcité souple et tolérante (entendu avec l’islam, pas forcément avec les chrétiens…).

« Sciences Po », qui est un établissement public d’enseignement supérieur, n’avait rien trouvé à redire au « Hijab Day » de l’année dernière.

L’initiative étudiante permettait aux jeunes femmes d’essayer le voile pour la première fois et surtout de tester le prosélytisme au sein de l’établissement. « C’est assez léger, c’est confortable », témoigne Lydia, en deuxième année, tandis que d’autres saluent une démarche de discussion » relate I24News.

La prochaine étape de la « démarche de discussion » sera-t-elle d’ouvrir une salle de prière, de séparer filles et garçons ou de remettre en cause la théorie de l’évolution ?

Devant nos renoncements et notre soif « d’accommodements raisonnables », l’islam tisse donc soigneusement sa toile.

Par tranquillité d’esprit, certaines familles choisissent alors l’enseignement privé catholique. Au moins, les élèves sont incités à exceller et les harceleurs ou racailles potentielles, « invités » à dégager rapidement.

Mais beaucoup constatent l’arrivée massive de familles musulmanes (donc de mères voilées et pas qu’un peu). Est-ce le résultat de la politique d’ouverture du pape François ou la pression démographique de la « diversité » française ?

En effet, rien n’interdit à l’établissement privé catholique d’accueillir des élèves de toute confession : ceux sous contrat avec l’Etat le précisent bien d’ailleurs.

Et c’est valable également pour l’enseignement contractualisé musulman (Lycée Averroès de Lille) ou juif (ORT de Strasbourg par exemple) même si dans les faits, et pour cause, il n’y a pas de réelle « mixité ».

Alors que dans certaines institutions catholiques, il y a parfois une majorité de musulmans ! C’est à peine croyable mais cela existe en Seine St-Denis ou à Marseille.

Ironiquement, c’est la rare fois où les médias s’enthousiasment pour l’enseignement catholique :

« Selon les secteurs géographiques, les écoles privées catholiques peuvent accueillir jusqu’à 90% de musulmans […]. Pourquoi un tel succès ? Éclairage... » (Reportage de 20minutes sur l’ensemble scolaire Jean-Baptiste de La Salle à St-Denis).

« A Marseille, de nombreuses familles musulmanes scolarisent leurs enfants dans des établissements privés catholiques, à la recherche d’un climat plus serein » déclare Libération, soudainement christianophile. « Des musulmans à plus de 75% » précise, heureuse, la directrice de la Tour-Sainte . Toutefois, le quotidien ajoute perfidement « qu’il ne s’agirait pas de se priver de deux tiers des élèves, dont les parents lâchent 915 euros par an. Une manne plus profitable que le denier du culte ».

Toujours à la Tour-Sainte à Marseille, Le Monde, une fois n’est pas coutume, se pâme devant « un lycée catholique, école de la laïcité, qui accueille 80 % d’élèves musulmans » et – non, ne vous rêvez pas – « fait face par la pédagogie à un regain de religiosité ».

 

A l’inverse, les écoles privées musulmanes rament pour accueillir des « petits têtes blondes » juives ou catholiques. On ne comprend pas pourquoi et les médias s’en font l’écho.

Telle La Nouvelle République s’attristant que les non-musulmans « brillent par leur absence » à l’établissement primaire musulman l’École du savoir . Mounya Sbai, la directrice, se veut pourtant rassurante : « si la religion est enseignée », ce n’est qu’un  « éveil religieux où l’on parlera fraternité et partage. On n’y apprendra pas le coran ».

Image associée

Illustration : La Nouvelle République

Pour en revenir au succès des écoles catholiques, l’institution a dû réaliser un manuel pour les chefs d’établissement s’interrogeant sur la présence croissante d’élèves de religion musulmane.

Ce document en 16 fiches s’intitule « Musulmans en école catholique » et tente, avec moult précautions, de répondre à la problématique du halal, du voile, de la mixité ou du ramadan…

Pour faire suite à l’article de Laurent Dewoillemont constatant l’échec de l’État et de l’Éducation Nationale à « transmettre une identité définie, acceptée et partagée », pourrions-nous croire que l’école privée puisse être le dernier rempart ? Rien n’est moins sûr.

Face à la lâcheté de l’État ou à l’opportunisme du privé, les enfants de parents déboussolés devront-ils faire l’école buissonnière ?

Il est loin le temps de la communale et des hussards noirs de la République…





52 thoughts on “Les enfants devront-ils faire l’école buissonnière pour fuir les écoles privées qui s’islamisent ?

  1. Xtemps

    Les musulmanes n’ont pas de liberté, n’ont pas le choix et elles n’ont que le droit de porter le voile, de la fermer et rien d’autres.
    L’islam est incompatible avec la liberté et notre civilisation Occidental libre, car islam veut dire déjà soumission et pas liberté.
    C’est la pratique de la soumission, avec la privation de la liberté pour tout le monde y compris pour les non musulmans du monde.
    Comment discuter avec des personnes qui refusent la liberté pour eux mêmes et pour celles des autres.
    Et qui font encore semblant d’être libres devant tout le monde.
    Les musulmans n’ont que des droits d’obéir sans conditions et sans discussions.
    La liberté n’existe pas en Islam, c’est la soumission, point barre!.
    Comment nos dirigeants peuvent ils accepter la soumission de l’Islam libertaire en Europe des libertés!.
    L’islam est comme un parti politique Fasciste, que chaque musulman est un député qui fait parti du parti Islam Fasciste installé en Europe, au détriments de nos libertés des peuples européens, sans un seul référendum!, imposé de force contre la volonté des peuples européens.
    Un peu les dictateurs.
    Imposer n’est pas une démarche des vrais démocrates, mais plutôt des dictateurs, ne pas confondre entre ceux qui le prétendent, qui ne sont pas, des escrocs imposteurs qui ne donnent jamais la parole au peuple et de laisser le peuple de décidé, et les vrais démocrates qui consultent le peuple par référendum et d’avoir le choix.

  2. Celtillos

    le seul remède, l’école privé, pour le moment, car la pollution de nos écoles est hélas de plus en plus grave!

    1. Chardon26

      Et encore je sais qu’il y a quelques années les écoles privées avaient obligation de prendre un certain quota de jeunes à problèmes qui avaient été virés de plusieurs collèges publics.

      1. Marie

        C’est toujours vrai, d’ailleurs quand un collège vire un élève, il doit le recaser ailleurs et en échange en récupérer un autre qui s’est fait virer. En gros, on déplace juste le problème, on met la poussière sous le tapis et les parents ont l’illusion qu’il y a une « certaine discipline ».

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Pour ceux qui ont envie d’éplucher et de compter les entorses faites à notre législation par des progressistes. Comme les temps changent et déboussolent. Va-ton finir par conclure que le progrès déboussole ? C’est qu’ils nous font tourner la tête juste pour que nous perdions pied….. fianalement pas que pour çà.

    ⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯⚯

    LAÏCITÉ – ASSOCIATIONS – CULTE
    ————————————————

    SITE : legifrance.gouv.fr
    ► THÈME : ASSOCIATIONS
    URL : https://www.legifrance.gouv.fr/rechSarde.do?reprise=true&fastReqId=1417450264&page=1

    ► LAICITE : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007112340&ordre=null&nature=null&g=ls }
    ➡️ Code de l’éducation – Article L141-1 – INSTRUCTION RELIGIEUSE { https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&idArticle=LEGIARTI000006524451&dateTexte=&categorieLien=cid }
    ➡️ DISPOSITIONS NON CODIFIEES COMMUNES AUX ENSEIGNEMENTS DES PREMIER ET SECOND DEGRES : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007106156&ordre=null&nature=null&g=ls }
    ——> Interdiction, dans les écoles, collèges et lycées publics, du port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse :
    >>>>>>>> Code de l’éducation – Article L141-5-1 : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&idArticle=LEGIARTI000006524456&dateTexte=&categorieLien=cid }

    ➡️ DISPOSITIONS RELATIVES AUX ASSOCIATIONS, ASSOCIATIONS CULTUELLES, CONGREGATIONS ET FONDATIONS (LOI DU 1ER JUILLET 1901) : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007105225&ordre=null&nature=null&g=ls }
    ——> CULTE : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007110446&ordre=null&nature=null&g=ls }

    ➡️ SUVENTION : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007114383&ordre=null&nature=null&g=ls }
    ——> REGIME DES SUBVENTIONS D’INVESTISSEMENT ACCORDEES PAR L’ETAT : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007104865&ordre=null&nature=null&g=ls }
    ——> subventions exceptionnelles peuvent être attribuées par arrêté ministériel à des communes : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070633&idArticle=LEGIARTI000006390907&dateTexte=&categorieLien=cid }
    ——> LISTE DES TEXTES SOUMETTANT CERTAINS ORGANISMES OU SOCIETES, NE FAISANT PAS, PAR AILLEURS, L’OBJET D’UN TRAITEMENT DANS LA BASE, AU CONTROLE ECONOMIQUE ET FINANCIER DE L’ETAT OU LE SUPPRIMANT : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007104812&ordre=null&nature=null&g=ls }

    ➡️ PROTECTION DU PATRIMOINE CULTUREL, HISTORIQUE ET ESTHETIQUE DE LA FRANCE (TEXTES NON CODIFIES) : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007104567&ordre=null&nature=null&g=ls }

    ➡️ MARCHES, SERVICES ET INSTRUMENTS FINANCIERS (TEXTES NON CODIFIES) : { https://www.legifrance.gouv.fr/affichSarde.do?reprise=true&page=1&idSarde=SARDOBJT000007104853&ordre=null&nature=null&g=ls }

    _______________________________________________
    ► JORF n°0169 du 24 juillet 2015 page 12632
    texte n° 45

    ➡️ Ordonnance n° 2015-904 du 23 juillet 2015 portant simplification du régime des associations et des fondations

    NOR: VJSX1515115R
    ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2015/7/23/VJSX1515115R/jo/texte
    Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2015/7/23/2015-904/jo/texte
    :: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030921208&categorieLien=id
    ________________________________________________

  4. Sylvie S

    Il existe des écoles hors contrat qui dispensent un enseignement religieux et celui des programmes scolaires. En majorité, ces écoles sont catholiques traditionnelles ou traditionalistes.
    A Rouen, l’école Saint-François-de-Sales reçoit les enfants âgés de 2-3 ans (Petite section ou CP) jusqu’au CM2. Il y a le catéchisme et l’école se fait à l’ancienne comme il y a de cela cinquante ans, bien avant les réformes scolaires.
    Les enfants apprennent à lire, écrire, compter et à distinguer le bien du mal. L’histoire, la géographie, les sciences naturelles continuent d’être enseignées comme autrefois. Ils suivent l’enseignement religieux et font leur communion au sein du prieuré.

    1. Amélie Poulain

      Juste je pensais à cela Sylvie S, avant l’école privée catholique fonctionnait comme cela : il y avait éducation religieuse et tout ce qui fait la religion catholique, mais cela se perd aussi vu sans doute que les subventions viennent de l’Etat et que l’éducation religieuse se fait bien souvent, du coup, au dehors, je suppose pour faire plaisir à la fameuse « Laicité » .
      Dans ma commune même Noël a été oublié au niveau décorations au niveau de l’école privée, Laîcité oblige, il ne faut pas froisser.

      J’imagine que si la tradition catholique était encore pratiquée dans les écoles privées il n’y aurait pas de musulmans.
      Mais on ne peut pas combattre la religion sur fond de Laïcité exacerbée et vouloir conserver ces traditions, il faut savoir ce que l’on veut et en supporter les conséquences.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        cela n’a rien à voir avec la laïcité qiu n’a jamais empêché l’éducation religieuse dans ls collèges privés, si elle se perd c’est parce qu’ils ouvrent à des non chrétiens et du coup en font un élément facultatif. la laïcité exacerbée ça n’existe pas

        1. Amélie Poulain

          « la laïcité exacerbée ça n’existe pas »

          Cela veut dire, dans le contexte de ce que j’ai écrit, la Laîcité dont on parle en permanence actuellement, mise en opposition par rapport aux dérives qui n’existaient pas avant.

          Certes on n’a jamais empêché les pratiques religieuses dans les écoles privées mais vu l’air du temps donc, elles ont intérêt, je pense, à mettre cela à bas bruit. Je le ressens bien dans ma commune depuis que la Laïcité, qui ne posait pas question avant, est mise en avant vu le contexte que vous évoquez largement sur ce site. Avant on n’en parlait pas, cela allait de soi. Maintenant, il y a un durcissement certain et l’ambiance a changé.

          Il y a eu, d’autre part, certainement des contrats avec l’Etat pour pouvoir bénéficier des subventions (puisque les professeurs sont maintenant rémunérés par l’Etat) et je suppose qu’elles doivent du coup devoir et pouvoir recevoir tout le monde puisque c’est l’argent public qui est engagé, ce qui est normal, mais cela a sûrement des incidences sur le contexte des pratiques car tout le monde ne souhaite pas pratiquer la religion, ce qui était le cas avant quand on mettait son enfant dans les écoles catholiques..

          Cela favorise la venue d’autres confessions, c’est évident.

          Voilà ce que je voulais dire.

  5. aucoupaucoup

    Il faut rester vigilant et contrôler les cours d’histoire, en recueillant, si possible, les réactions des étudiants en classe lorsque Charles Martel sera abordé.(s’il l’est)

  6. PUGNACITE

    Plus globalement dans la situation de dhimmitude qui va être la nôtre ,la question mérite d’être posée de savoir s’il est désormais responsable de donner la vie.

  7. Révolution

    Il faudra des écoles privées pour ne pas tomber dans ce  » vivre ensemble « , forcé et contre la laïcité , véritable fourre tout
    il n’est pas pensable de laisser des enfants occidentaux avec des muzzs qui imposent de plus en plus leur coutume , la nourriture halal et tout ce qui gêne ou entrave l’islam, les écoles laïque ressembleront de plus en plus à des écoles coraniques

  8. J

    L’école public, pour moi, c’est clair et net : c’est non. Tant que l’état français ne reviendra pas sur ses positions pro-musulmanes, mes enfants ne mettront pas les pieds dans ces écoles.
    Le privé? Malheureusement, il devient pollué aussi. Et ne parlons pas de la position papale qui s’entête à dire que Dieu et allah, c’est la même chose. Si c’est pour entendre ces conneries chez les bonnes sœurs, le privé ira se faire voir aussi.
    Il reste les écoles hors contrat, mais il n’y en a pas beaucoup. Difficile d’en trouver une près de chez soi, et d’avoir des avis valables.
    Alors, l’école à la maison? Pour l’instant, moi je ne vois que cette solution. Mais ça coûte cher et pas tout le monde peut se le permettre.

    1. Amélie Poulain

      Rassurez-vous il n’y a plus de religieuses dans les écoles privées et la religion y est très peu enseignée, ce n’est plus comme avant.

      1. J

        Je comprends que le catéchisme soit enseigné dans les écoles catholiques, mais je voulais dire que si j’entends un prêtre ou une nonne dire que l’islam et le christianisme, c’est la même chose, ou tout autre niaiserie du genre Dieu et allah sont les mêmes, ça ne va pas aller.

    2. Frontalier74

      Il n’y a plus de bonnes sœurs pour enseigner aux enfants. Et dans les écoles sous contrat, tout ce qui est religieux est optionnel (catéchèse par exemple).

      La pastorale est plus un cours sur les religions monothéistes.

      Tous les principes républicains sont respectés. Je vous cite un extrait du règlement d’un établissement catholique : « nous n’acceptons pas tous signes religieux ostentatoires et provocants ».

      La différence avec le public, c’est qu’il y a moins de laxisme avec l’attitude, le comportement, la tenue vestimentaire. Mais tous les établissements ne se valent pas…

  9. LavéritétriompheraLavéritétriomphera

    Mais qu’elles se voilent et qu’elles voilent leurs filles et qu’elles leur enseignent à obéir leur mari. Qu’elles partagent leur époux avec plusieurs femmes et qu’elles se fassent battre. L’islam est un handicap non un avantage, et force ses adeptes à abdiquer toute joie de vivre et toute volonté de changement. Soumission tel est le mot d’ordre de l’islam.

  10. Jenna

    Si vous voulez des écoles privées sans élèves musulmans , je confirme il faut se tourner vers des écoles catholiques traditionalistes . On y enseigne l ‘histoire avec Charles Martel et on y apprend le vrai catéchisme( pas celui ou on nous dit qu’allah et Dieu cela revient au même )….
    Pour les enseignants des écoles privées ordinaires, ils sont coincés , de plus en plus de foulards , de plus en plus d’élèves musulmans , ils ne sont pas forcément d’accord .. En s’exprimant, ils sont mis au placard, ils risquent leurs places !

    Si un chant religieux de Noel est appris en maternelle, les petits musulmans refusent de chanter, s’écartent du groupe et par mimétisme ou par fainéantise les autres enfants font la même chose et disent qu’ils sont aussi musulmans!
    Voilà , cela peut faire sourire mais c ‘est une triste réalité …!

    1. Amélie Poulain

      Oui je veux bien vous croire Jena, j’imagine le contexte…. Par contre, je ne connaissais pas les écoles privées traditionalistes il ne doit pas y en avoir beaucoup.

  11. Frontalier74

    L’école privée est plus rassurante, c’est vrai. Mais, c’est du vécu, elle accueille de plus en plus de familles musulmanes. Et vu le comportement semi-racaille de certains enfants, même jeunes, on se demande si on ne va pas retrouver les mêmes problèmes qu’à l’école publique.
    Mon gamin de 11 ans vient d’en faire les frais cet après-midi même (agression par deux 4ième à prénoms arabes).

    Je confirme : il n’y a plus ni Charles Martel, ni Jeanne d’Arc en histoire.

    1. Frontalier74

      Pour Chardon26 :

      Du coup, je me pose la même question que vous : l’école privée est-elle obligée de reprendre certaines petites têtes à claques du public ?

      Mais je croyais que le public ne virait pas les enfants « à problèmes ». Ou alors, est-ce le privé qui les reprend par charité ?

      Charité ou pas, ce n’est pas moi qui dira « vous n’aurez pas ma haine ». Je veux la plus dure sanction au petit merdeux qui a agressé mon gamin (gratuitement, de dos, à deux et plus grands)

      1. frejusien

        des sanctions, il n »y en aura pas, ils se feront peut-être un peu gronder

        la solution, les attendre à la sortie , et une bonne paire de claques à chacun avec mise en garde pour l’avenir

        1. Frontalier74

          Exact. Pas de grosse sanction. Cela s’est passé à l’extérieur donc, à moi d’aller à la gendarmerie…

  12. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    ► LAÏCITÉ selon Youssef al-Qaradâwî — Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Youssef_al-Qarad%C3%A2w%C3%AE#La.C3.AFcit.C3.A9
    ➡️ Dans sa lettre au Président Chirac en 2003, il en donne la définition suivante : ***** »La laïcité dans les sociétés libérales signifie la neutralité de l’État vis-à-vis de la religion.***** Dans ce cadre, l’État n’adopte ni ne rejette la religion ; il n’est ni favorable ni hostile à son égard. Il garantit la liberté des individus d’être religieux ou non. A contrario, la laïcité marxiste s’oppose au sentiment religieux et considère la religion – toutes les religions – comme l’opium des peuples. Elle nie l’existence d’un Dieu dans cet univers et celle de l’âme dans l’être humain » (traduit de l’arabe, lettre complète sous http://www.islamophile.org/spip/article954.html [archive]). En revanche, il s’oppose à toute forme de laïcité empêchant les individus de pratiquer leur religion sans justification raisonnable.

    ► Youssef al-Qaradâwî : https://fr.wikipedia.org/wiki/Youssef_al-Qarad%C3%A2w%C3%AE#La.C3.AFcit.C3.A9
    ➡️ Youssef al-Qardaoui ou Yûsuf Al-Qaradâwî (en arabe : يوسف القرضاوي) (né le 9 septembre 1926 en Égypte) est un théologien, prédicateur et universitaire qatari d’origine égyptienne. Fondateur et doyen de la première université des études et sciences islamiques au Qatar en 1977, il est également président de l’Union internationale des savants musulmans, membre du Conseil européen de la Fatwa, et est aussi connu pour son émission Al-Charia wal-Hayat1 ( » la Voie [vers Dieu] et la Vie»), diffusée sur Al Jazeera, dont l’audience est estimée à 60 millions de personnes dans le monde.

    ► Conseil européen pour la fatwa et la recherche
    :: https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_europ%C3%A9en_pour_la_fatwa_et_la_recherche
    ➡️ Le Conseil considère que la charia doit être la norme absolue pour tous les musulmans. Dans cet esprit, le Conseil s’est donné pour but d’unifier la jurisprudence islamique et d’édicter collectivement pour les musulmans européens des fatwas qui, selon ses membres, respectent intégralement la charia tout en tenant compte de l’environnement local et du statut de minorité religieuse de leurs destinataires. Il se veut aussi un organe de recherche explorant par quelles voies l’application de la charia inaltérée aux musulmans d’Europe est possible. Outre les fatwas collectives, il diffuse les fatwas d’Al-Qardaoui.

    ➡️ Un autre objectif déclaré est d’unir les érudits musulmans vivant en Europe.

    ➡️ Le Conseil entreprend et encourage des initiatives de formation d’imams locaux en accord idéologique avec lui. L’Institut européen des sciences humaines de Château-Chinon et le European Institute for Humanitarian and Islamic Studies, au Royaume-Uni, en sont deux exemples. Il s’efforce, là ou cela est possible, d’être reconnu officiellement comme faisant autorité en matière de religion musulmane.

    ➡️ Outre l’UOIE, il a des liens particuliers avec les associations Al-Maktoum Charity Organisation (Dublin) et Milli Görüs (principale branche européenne en Allemagne).

  13. Oncle Bob

    Mon choix, ma liberté, mon droit!!! Quelles hypocrites! On sait très bien que quand elles domineront, elles ne respecteront aucunement le choix, la liberté et le droit des autres femmes à s’habiller comme elles veulent. Quand est-ce que les idiots utiles vont ouvrir les yeux?

    1. Amélie Poulain

      Avant on était facilement 30 voire plus par classe et cela ne posait aucunement problème, mais il faut que les enfants étaient bien éduqués et respectaient l’adulte. C’est peut-être de ce côté-là qu’il faudrait travailler…..

  14. Marie

    En effet je confirme
    J ai retiré mon enfant de son ecole privée catholique ( plus de la moitié d enfants musulmans mères voilées proselitisme de la part de certains enfants muséum…) classique … vols de vêtements injures incivilites …
    Nous avons atterri dans le public ( dérogation obtenue difficilement pour éviter l école de notre triste banlieue) : mais la nouvelle ecole nous coûte aussi cher que le privé : je n ai droit à aucune prise en charge pour la cantine a 9 euros le repas + semaine à 5 j avec fin de classe à 15h30 … on n à pas beaucoup de marge de manœuvre … c est usant + le quotidien en banlieue populaire 😔

    1. Amélie Poulain

      Eh bien oui, dans une soit-disant société prônant l’égalité, un enfant, pour le même repas doit payer plus cher que d’autres, à croire qu’il y en a qui ont plus de « valeur ».

      Je n’admets pas du tout ce principe malsain, si l’on veut bien y réfléchir, mais on ramène tout à l’argent même pour des besoins fondamentaux.

      Et, même si l’on considère qu’appliquer un quotient familial pour le paiement de la cantine est anormal, il est important de préciser que les véritables revenus sont ce que l’on gagne « moins « ce que l’on paie, c’est une évidence qui échappe à beaucoup apparemment.

      Que l’on ne vienne surtout pas me dire que l’on ne peut pas nourrir ses enfants, il n’y a rien de plus faux dans notre société où l’aide sociale et les allocations familiales, surtout lorsque l’on a des enfant sont conséquentes.

      Si déjà on enlevait ceux dont les mères ou parents peuvent s’en occuper à l’heure de midi, ne travaillant pas, ce qui serait tout à fait normal, cela irait mieux.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Le prix de la cantine devrait être le même pour tous pour une raison très simple, c’est qu’il y a déjà des compensations et des aides pour les différences de revenus (impôts sur le revenu et taxe d’habitation ), allocations diverses, APL, prime de rentrée scolaire etc. La nourriture n’a pas à être subventionnée et encore moins à faire payer par les parents les plus aisés la nourriture des enfants issus de familles modestes. Ces familles feraient manger leur enfant chez eux si la cantine n’existait pas…

    2. frejusien

      9€ le repas ? quelle arnaque ! et sans aide bien sûr…
      plus cher que le repas des députés et sénateurs, qui est de bien meilleure qualité

    1. Amélie Poulain

      Il y en avait avant mais ils ont besoin de recruter pour tenir….. et vu les réfractaires à la religion catholique…..

      1. frejusien

        donc, ces écoles catholiques, n’auront bientôt de catholique que le nom, invasion dans tous les domaines, mais au niveau de l’éducation, c’est gravissime, car c’est la société française de demain

  15. Armorique

    bonjour

    dans une école privée de ma connaissance , la religion catholique n ‘est pas enseignée ,
    le cathéchisme est en option ; plus de croix au mur des classes
    juste au dessus de la porte des batiments .

    beaucoup d ‘éléves dans les classes ,
    mais pas encore pollué dans mon coin .

    le cathéchisme est enseigné par des dames laiques bénévoles

    celui que j ‘ai toujours connu …

    Aller à la messe c’est selon le choix des parents ..

    la plus part des éléves jusqu ‘au CM2 ne font ni communion , ni confirmation
    A Noel c’est un sapin , une petite créche quand même au pied ( dans une salle de jeux )

    kénavo

    1. Amélie Poulain

      « A Noel c’est un sapin , une petite créche quand même au pied ( dans une salle de jeux ) »

      Oui c’est ce que je disais, laïcité oblige…. il faut se faire discret.

      Avant ce n’était pas comme cela, je suis en mesure de le confirmer. Celles que je connais correspondent sinon, à ce que vous décrivez.

  16. Sylvie S

    A Marie :

    Il faudrait que vous voyiez s’il n’y a pas une école de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X dans votre secteur pour que votre enfant reçoit l’éducation qu’il mérite. Regardez sur laportelatine.et vous trouverez ce qui lui faut.
    Même s’il est indispensable de rouler 10 ou 20 kilomètres et plus, cela lui permettra de bien apprendre et d’être mieux scolarisé. Ils font aussi pension.
    Prières le soir, le matin, messe de l’école.. Suivi des cours habituels. De plus, une tenue est indispensable. Vous pourrez le récupérer le week-end.
    Pensez-y !

  17. Sylvie S

    A Marie :

    Il faudrait que vous voyiez s’il n’y a pas une école de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X dans votre secteur pour que votre enfant reçoit l’éducation qu’il mérite. Regardez sur laportelatine.et vous trouverez ce qui lui faut.
    Même s’il est indispensable de rouler 10 ou 20 kilomètres et plus, cela lui permettra de bien apprendre et d’être mieux scolarisé. Ils font aussi quelque fois pension.
    Prières le soir, le matin, messe de l’école.. Suivi des cours habituels. De plus, une tenue est indispensable. Vous pourrez le récupérer le week-end.
    Pensez-y !
    Votre enfant sera reconnaissant envers vous de lui avoir permis d’avoir une solide formation dans chaque domaine. Il peut aussi s’inscrire au scoutisme, à des activités sportives (tennis de table par exemple)… Et puis dans les écoles de la Fraternité Saint-Pie X, il ne rencontrera pas d’élèves portant le voile ou la burkha. Il sera au milieu de petits camarades tous aussi blancs que lui.

    1. Frontalier74

      Si vous me permettez, ce n’est pas une question de couleur mais de culture et de religion.

      Les enfants d’origine asiatique se comportent très bien en général. D’ailleurs, parle-t-on de « ghetto » pour les quartiers chinois de Paris. Non !

      D’ailleurs, c’est peut-être pour cela que Michel Houellebecq s’y est installé…

  18. Respectvaleurs

    Je confirme. Chez moi, encore pas une majorité mais une minorité je dirais « décomplexée », avec des mères montrant fièrement leurs voiles. Les menus ont été adaptés pour les séjours scolaires : évidemment plus de porc pour personne! En période de Ramadan, les élèves musulmans arrivent en retard, c’est normal….Si vous faites des remarques à l’institution scolaire, c’est vous le raciste et je me suis entendu dire que je pouvais scolariser mes enfants ailleurs. Cependant, il faut tenir bon. Il faudrait définir un statut d’objecteur de conscience, j’en ai déjà parlé à quelques résistants : qu’en pensez-vous? Une manière pacifique de dire NON sans être mis à terre, car la plupart des gens ne peuvent pas perdre leur travail comme Sébastien Jallamion. Il faut donc être imaginatif!

  19. frejusien

    ça fait mal au ventre de lire tous ces témoignages et d’ entendre ces pauvres parents déboussolés, qui cherchent une solution introuvable face à l’avancée inexorable de l’ennemi

  20. Machin chose

    aux Francs Bourgeois ( frères des écoles chrétiennes – Lasaliens-) sous contrat

    ma fille paye pour son cadet, en Terminale 2000 euros par an – Hors cantine-

    complet pour 2018 ! environ 1850 élèves
    école ou il n’ y a pas de « fouteurs de merde »

    quelques faux-divers: musulmans, ou Noirs mais venant de milieux au dessus du couffin…. (diplomates, professions libérales, cadres bancaires …..)

    exclusion immédiate……des dizaines de mômes inscrits en liste d’ attente
    le môme a passé son bac Français avec mention Bien
    100% de réussite

  21. peinazo

    c’est une régression sociale par des personnes manipuler !! il faut éveiller les conscience sur les danger qui ce cacher derrière cet islam ou tout est bon pour opprimé tué etc il y a qu’a regardez dans les pays musulman il n’existe pas de liberté c’est le cahot la miséré est la mort !!!!!

Comments are closed.