Plus d’aide aux clandestins arrivés mineurs : Trump applique la loi, rien que la loi


Plus d’aide aux clandestins arrivés mineurs : Trump applique la loi, rien que la loi

Dans ce monde devenu fou, il suffit d’appliquer la loi pour se faire éreinter par les bien pensants. Bien pensants parmi lesquels se trouvent les responsables de facebook et de microsoft, comme par hasard.

Et pourtant… Il n’y a aucune raison qu’un pays paye pour ceux qui ne sont pas les siens et qui sont arrivés, qui plus est, sans autorisation dans le pays, non ?

Obama, naturellement, avait chouchouté les enfants des clandestins, surnommés « dreamers », créant ainsi un appel d’air indéniable, encourageant les illégaux à venir avec armes et bagages, euh, avec enfants et bagages. (Dreamer vient de « DREAM Act », la loi de régularisation des enfants arrivés jeunes aux Etats-Unis. DREAM est un acronyme pour Development, Relief and Education for Alien Minors – « développement, secours et éducation pour les mineurs étrangers »)

Trump a mis un coup d’arrêt à la chose, malgré les chausse-trappes nombreuses qu’il doit éviter depuis son élection.

800 000 jeunes clandestins… 800 000 !

Et le Congrès a 6 mois pour régler leur sort. Point barre.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/09/07/la-decision-de-trump-sur-les-dreamers-suscite-critiques-et-questions_5182092_3222.html

Bravo donc à Trump qui ose braver le politiquement correct et ses plus que nombreux ennemis.

Une mention spéciale pour le Président du Mexique, d’où viennent 78% des clandestins des Etats-Unis. Ce Président mexicain propose d’accueillir les « dreamers » et de leur trouver du travail ! Incroyable. Quand on veut donner une leçon à Trump, on trouve de l’argent et des emplois, étrange, non ?

Naturellement, la presse unanime ne pose pas ce genre de questions. La presse unanime condamne le méchant Trump :

Eh bien, à Résistance républicaine nous approuvons et encourageons Macron, le jour où une étincelle d’intelligence arrivera à son cerveau, à faire la même chose. Tout clandestin doit être expulsé, parce qu’un clandestin est un délinquant, puisque venu sans autorisation dans notre pays. Les clandestins expulsés dans leurs pays d’origine, rien ne les empêche de faire des demandes en bonne et due forme pour demander un visa, non ?

Ce n’est pas prévu par Macron, mais si un pot de fleurs tombant du quatrième étage pouvait lui remettre la têt à l’endroit, on pourrait rêver.




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Plus d’aide aux clandestins arrivés mineurs : Trump applique la loi, rien que la loi

  1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    C’est bien de rêver ! Chacun son rêve ! Mais le rêve collectif ne doit pas devenir un cauchemar pour une société ont certains membres défend le rêve de personnes venues d’ailleurs sans qu’on les y invite !

    Que les bonnes âmes luttent pour que le rêve de ces immigrants illégaux soit aussi un doux rêve dans leur pays d’origine. Ne comprennent-ils pas qu’à vouloir le rêve de communautés différentes sur le même sol c’est une fabrique de cauchemars qu’ils installent sur leur terre et qu’ils imposent au reste de la société.

    Les sociétés d’aujourd’hui sont pour le cauchemar pour tous ! sinon on n’est pas heureux, on n’est pas contents du monde injuste. Sauf que la lutte pour l’égalité, la justice, la paix peut se mener dans les pays où il y a une carence ou depuis nos pays respectifs sans avoir à déconstruire les sociétés par des mouvements de masses migratoires destructrices comme le sont les sauterelles.

  2. Xtemps

    Ces gens là sont sûrement payés par l’organisation Soros pour faire leurs crasses.
    L’organisation de Soros qui vole ces mêmes immigrés dans leurs pays d’origines, c’est normal qu’ils sont dans le pauvreté et veulent venir aux USA ou en Europe.
    Il y a pas assez de pauvre aux états unis, en Europe et dans le monde pour ces escrocs imposteurs, il faut en ajouter en plus.
    C’est çà qui se passe, ce sont les mêmes qui volent les pays musulmans et africains qui les poussent aux USA et en Europe.
    Et des types comme macron travaillent pour les mêmes de la même organisation criminel pilleurs mondial derrière.

  3. Vent d'Est, Vent d'Ouest

    D’après le titre de Libé : « Dreamers : « Trump brise le rêve de jeunes migrants clandestins… ». Celui d’être des assistés ? Bravo Trump !

  4. MALI

    Je rêve encore une fois tout éveillé. Si… Marine Le Pen était au pouvoir, elle appliquerait le programme annoncé. Expulsion des fichés S et des clandestins, rétablissement des frontières, application sans faille de nos lois républicaines, fermeture de mosquées salafistes, etc. Si…
    Oui, je répète et ça nous fait du mal, mais sommes – nous responsables d’avoir porté Macron au pouvoir ? Moi, non, ayant voté FN les 23 avril, 7 mai, 11 et 18 juin…

  5. Alexandra Dougary

    Ah bon ? Il a un cerveau Mak-ron ? Je pense que rien ne pourra le mettre à l’endroit. Trop fêlé. Il y a déjà trop de dégâts.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Ce soi-disant génie intellectuel est un vide abyssal.

      J’ai essayé de comprendre son discours, en Grèce, sur l’ouragan des Antilles.

      Sur la forme : un succession de mots ronflants qui s’entrechoquent.

      Sur le fond : un absence totale de construction logique du discours.

  6. Marie

    J’ai entendu il n’y pas longtemps à la télé que Zuckenberg (enfin la tête de noeud de facebook) se préparait pour être le prochain président des Etats-Unis, camp démocrates bien sûr. Pas étonnant qu’ils cherchent tous à dégommer Trump, ils piaffent d’impatience. Imaginez donc le cauchemard avec un blanc bec pareil président, ça pourrait rivaliser avec notre marcheur national dans la connerie.

  7. Laurent P.Laurent P.

    Faute de frappe :
    > remettre la têt à l’endroit
    la têtE

    J’ai une remarque sur le titre, valable pour de nombreux autres titres : l’emploi du mot « plus ».
    C’est un mot qui prête à confusion, car on peut le comprendre de deux manières complètement opposées
    1/ « plu » c’est à dire « pas de » ou « fin de »
    Il n’y a plus de pain : pas de pain, fin du stock de pain
    2/ « pluss » c’est à dire « augmentation de »
    Je veux plus de pain : je veux une augmentation de la quantité de pain (d’où l’utilité du « ne » de la négation car « je NE veux -plu- de pain » signifie le contraire de « je veux -pluss- de pain » d’où, si on veux transcrire un prononcé rapide de négation il faudra écrire « j’veux plus de pain »)
    Bref, si vous pouviez trouver une façon de ne « plu » utiliser « plus » en début de titres, il me semble que ce serait « pluss » clair.

  8. JackJack

    Trump a fort à faire et l’obstruction contre lui est immense et en augmentation. Tous les démocrates bien sûr, pas mal de républicains du congrès, la majorité de la presse des « fake news », sans compter les millionnaires d’Hollywood, les Soros et autres, à tel point qu’il faut se demander s’il ne va pas être obligé de compromettre s’il veut faire passer le reste de son programme que tout ce beau monde va bloquer… et à cause de tous ces innombrables « idiots utiles », le pays attend, jusqu’au moment où il va se fâcher !

    1. Chris2AChris2A

      Vous avez raison !
      Mais, il fait ce qu’il a promis à une majorité d’américains qui l’a élu justement pour cela…
      Il doit le rappeler sans cesse.

  9. dahier

    il n’a pas de cerveau ! il n’a qu’un tiroir-caisse à la place. il est avide de pouvoir et d’argent. le reste n’a pas d’intérêt à ses yeux.

  10. Désespoir 50

    Les veaux Français ont voulu un président bon chic bon genre, et constatent au fil des jours qu’ils ont bel et bien un bon à rien et que son aspect physique n’est qu’un leurre.
    Après 5 années de cirque avec un clown, si la marionnette termine son quinquennat la France ne sera qu’un chef d’oeuvre en grand péril.
    Pauvre France, minables Français macronistes !

Comments are closed.