Birmanie : les prétendus massacres de musulmans ne sont que manipulation, la preuve par les images


Birmanie : les prétendus massacres de musulmans ne sont que manipulation, la preuve par les images

En complément à mon article sur la chasse aux sorcières subie par Aung San Suu Kyi :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/06/les-imams-francais-furieux-de-voir-birmans-et-aung-san-suu-kyi-resister-a-linvasion-islamique-aidez-les-birmans/

Un petit rappel des mensonges et manipulations liées à cette affaire.

Et j’ai fait cette video en 2012… C’est dire que le travail de sape dure depuis très longtemps…




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Birmanie : les prétendus massacres de musulmans ne sont que manipulation, la preuve par les images

  1. neveu

    de toutes les manières le musulmans ont éradiqué des millions de personnes à travers le monde pour leur hégémonie !

    la chine, la Birmanie les Philippines et bien d’autres ont compris qu’il n’y a pas d’autre solution que de les virer du pays ou de les éliminer quand ils prennent les armes, car sinon un jour ce sera eux qui seront exterminés !

    c’est la même chose chez nous ! face à ces lobotomisés religieux il n’y a pas beaucoup de marge pour agir, sinon d’appliquer une tolérance zéro sur leur prosélytisme !

  2. RIXO

    Ce travestissement et ces mensonges sont révoltants.
    Merci Christine pour cet état des lieux.

    Les musulmans et leurs alliés les dirigeants, notamment occidentaux, sont
    prêts à toutes les compromissions pour faire avancer ce système totalitaire
    avec la complicité de l’ONU, l’un des principaux piliers de cette vaste conjuration.

    Ce rappel au risque d’être répétitif : taper seulement 2 mots dans le
    moteur de recherches Youtube pour regarder cette vidéo (encore trop
    peu connue comme en témoigne les compteurs) mais qui résume à
    elle seule nombre d’états de faits. Plus qu’un constat, ce sont des preuves !
    ONU CHARIA (2:38) ou cliquer directement sur :
    https://www.youtube.com/watch?v=olRPLTJv88E

    La taqiya mise en application partout à l’échelle mondiale (comme aussi
    en France jusque dans les plus petites sphères par nos convertis) étant ce
    principe, fondateur en islam, de dissimulation-duperie-mensonge destiné
    à tromper l’infidèle sur les intention réelles des musulmans visant à
    l’instauration de la charia.

    Moyennant quoi, les Birmans sont des héros du bon coté de l’histoire, n’en déplaise aux traîtres et donneurs de leçons que sont, en outre, nos dirigeants et médias de masse, suppôts de l’africanisation et de l’islamisation massives de l’Europe.

    Je soutiens donc le peuple Birman et leurs dirigeants dans leur résistance
    contre l’oppresseur musulman et m’organise pour rédiger mes encouragements en ce sens auprès de l’ambassadeur de Birmanie en France.

    1. frejusien

      merci pour cette vidéo sur ce qui se passe à l’ONU, un SCANDALE, pas moins, les « distingués » représentants ont toujours droit à la parole, parole !!!!

  3. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Me permettrez-vous de rappeler cette video magistrale de Monsieur Pierre Cassen, dans laquelle il nous met parfaitement au courant de la situation. En 9 minutes il fait de nous presque des experts sur les thèmes de l’immigration et de la déconstruction de la France, du mondialisme…

    Vidéo qui date du début du mandat de Minable Anormal Ier (alias Hollande)
    – Harlem Désir
    :: https://www.youtube.com/watch?v=JmQu_YntqZQ

    Je l’ai trouvée en regardant votre vidéo très instructive Madame Tasin, laquelle m’a rappelé combien il est important de fouiller votre site tellement richement alimenté. Tout y est-il dit ? Peut-être pas mais le détour est une vraie formation à faire et parfaire. J’avais oublié cette partie de votre site, vos vidéos pédagogiques ; je vais donc, avec elles rafraîchir ma mémoire.

    Videos de Riposte Laïque avec à droite le panneau des chaînes
    :: https://www.youtube.com/user/ciceropicas

    Le Journal des résistants
    :: https://www.youtube.com/user/JournaldesResistants

    Merci pour tout çà ! Merci pour le dévouement ! Merci pour la bravoure !

  4. kitty

    C’est bien de remettre les pendules à l’heure. Je me disais bien aussi que des musulmans  » victimes  » c’est un non sens. Bien sûr bergoglio est encore à côté de la plaque.

  5. Révolution

    De toute façon le but des musulmans c’est l’invasion en nombre pour être en force pour imposer la charia et leur doctrine moyenâgeuse
    il n’y a pas de victimes musulmanes ce ne sont que des bourreaux ou futur bourreaux
    Depuis 1400 ans ils n’ont que massacré les non musulman
    et même entre eux ils se massacrent
    Ils faut savoir tirer les conclusions qui s’imposent si nous voulons survivre
    Et d’une part arrêter de victimiser les musulmans et remettre les pendules à l’heure
    Pour ceux qui doute de ce signal d’alarme lancé
    je n’ai qu’un conseil à leur donner lisez le coran et les hadiths
    vous verrez qu’on n’a rien inventé et que tout est là

  6. Joël

    Ils ne reculeront devant rien pour que leur secte prenne le pouvoir du monde. Ils sont prêts à sacrifier leurs propres enfants pour passer pour des victimes.
    Un site que je conseille, si vous avez le cœur bien accroché : Miscopy. Sélectionnez ISIS dans le bandeau de droite. La vérité fait mal mais il faut que ça se sache.

  7. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

    Mais il n’y que les musulmans qui ont le droit de tuer et c’est bien vu parce que paraît-il c’est pour « La » noble cause, pour l’amour, pour la tolérance, pour la paix ! C’est bien normal quand on portera tous l’uniforme vert on marchera tous au même pas, dans la même direction, celle de l’amour de la paix de la tolérance bref de vérité écolo ; il n’y aura alors plus rien à réduire, plus besoin de massacres de mécréants lesquels « apparemment » n’existeront plus puisque que même si la terre en sera pleine, ça ne se saura pas, ça ne se verra pas, ça ne s’entendra pas. On sera tous musulmans avec une olive verte au derrière s’il le faut et un bon rendement de production d’huile.

    A part çà et en attendant il faut écouter le chant mortifère des sirènes ; braire et laisser faire ; c’est la nouvelle vague !

  8. dahier

    ils ne manquent pas d’air ni d’audace ces « pôvres » musulmans maltraités partout de par le monde ! quel grand dommage d’avoir laisser s’incruster cette secte de malfaisants dans autant de pays ! ça va être dur de les déloger !
    comment pourrait-on organiser un référendum ou même une pétition nationale pour demander l’arrêt du versement des subsides dont ils profitent royalement au détriment des français qui travaillent ?
    cela limiterait l’appel d’air et l’incitation à venir en France…

  9. dahier

    et puis où est le problème qu’ils soient massacrés puisqu’ils ne vivent que dans l’attente de mourir… contrairement aux humains « normaux » !

  10. durandurand

    LE VÉRITABLE SENS DU MOT “JIHAD”
    Jean-François Cerisier
    Lieutenant-Colonel (er)
    Publié le 6 septembre 2017 par CHRYSIPPE
    Afin que les Gaulois – une fois pour toutes – comprennent bien ce dont il s’agit, il conviendrait que, dans nos propos, dans nos écrits, nous n’utilisions plus ce terme de “djihad” ou « jihad” qu’une fois son sens bien précisé.

    Son contenu sémantique échappe en effet à la plupart de ceux qui l’entendent ou le lisent, alors qu’ils sont soigneusement mésinformés par les islamo-collaborationnistes (« mésinformation » : francisation du mot anglais “misinformation” qui ne doit pas être confondu avec celui de « désinformation » car ils nomment des concepts différents aisément perceptibles pour peu qu’on s’attarde à la signification réelle des mots).

    Le terme “jihad” doit être remplacé par l’expression qui en précise le sens profond. Ce serait « l’effort sur soi-même pour atteindre le perfectionnement moral ou religieux ». Selon différents documents, le terme est traduit (ou rendu) par les expressions suivantes : « combat dans la cause d’Allah », « combat dans la voie d’Allah », « combat dans le chemin d’Allah » ou « combat au service d’Allah ».
    Mais si (pour certains musulmans) ce mot signifie ou a pu signifier la lutte dans un sens spirituel ou bien un effort pour la cause d’Allah, il convient de préciser que le terme “jihad” apparaît plusieurs fois dans le Coran (notamment s9-v5 dit le verset du Sabre [1] qui, selon les auteurs classiques, abroge un grand nombre de versets prétendument tolérants). Il y est enjoint de faire la guerre aux « associateurs » afin de les convaincre de se soumettre à l’islam. Aucun autre choix pour le non-musulman que celui de la conversion et du paiement de l’aumône purificatrice (زكاة‎‎ ou “zakat”).
    Différentes prescriptions du Coran ordonnent clairement aux croyants de pratiquer le jihad. C’est une obligation pour tout musulman qui ne souffre pas de dérogation. Afin de se dédouaner, ou plutôt d’intoxiquer, de nombreux “experts es-taqỉyya” prétendent que le terme jihad ferait référence à un combat intérieur pour l’amélioration de soi, mais… ne serait pas la guerre.

    Dans plusieurs documents – et pas des moindres – on trouve tout ce qui est nécessaire pour tordre le cou à cette contre-vérité.

    Dans la présentation du livre “Le Jihad dans le Sentier d’Allah” [2], la confirmation du sens jihad au sens de « guerre » est donnée par le Bureau de prédication islamique de Rabwah (Riyad) [3] qui précise : « Brève description : ce livre expose les règles, les conditions, les catégories de la guerre en islam ».
    Pour Mohammed Yacine Kassab, traducteur de l’arabe vers le français des hadiths collationnés dans “Le Sahih d’el-Bokhari” [4] le jihad est bien la « guerre sainte au service d’Allah ». Le jihad est pour lui « un acte de foi » [5].
    suite sur :
    http://www.minurne.org/?p=12041#respond
    [1] Source ‒ “Le Coran” version bilingue arabo-français de Sami Awad Aldeeb Abu-Sahlieh, p. 541 : « Une fois écoulés les mois interdits, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégiez-les et restez assis aux aguets contre eux. Si ensuite ils sont revenus, ont élevé la prière et donné l’aumône épuratrice, alors dégagez leur voie. ».
    [2] http://IslamHouse.com/43584
    [3] Site appartenant à “Islamic Propagation Office in Rabwah” (PO Box 29465 – Riyadh 11457 – Saudi Arabia).
    [4] Selon Mohammed Yacine Kassab « Le Sahih d’el-Bokhari est l’œuvre la plus importante après le Coran. C’est une référence de premier ordre pour les Musulmans, qu’ils soient savants ou profanes en la matière. Le recueil des traditions islamiques constitue le canon en matière d’orthodoxie musulmane. C’est la voie, le chemin, la sunna que doivent emprunter les Croyants pour mieux appréhender leur religion et vivre pleinement leur foi. »
    [5] Source ‒ “3.000 hadiths et citations coraniques – Recueil des traditions du Sahih d’el-Bokhari” de Mohammed Yassine Kassab, t. 1 (http://www.islamhouse.com).
    [6] Publié dans “Principes Politiques Philosophiques Sociaux et Religieux de l’Ayatollah Khomeiny” (ou “Petit Livre Vert”) aux Éditions Libres dirigées par Jean-Edern Hallier.

  11. provence83

    C’est un des multiples aspects de la  » taqqia « , mensonge islamique que chaque musulman doit observer au regard du coran et des hadits dans le but de tromper les « kouffars » mécréants , de façon à toujours favoriser l’installation future d’un califat dans les pays occidentaux .

  12. claude t.a.l

    Souvenons nous aussi du  » Français  » Moussa Ibn Yacoub, qui avait été arrêté et mis en détention en Birmanie en 2015 pour utilisation de fausse identité (son nom d’usage musulman, choisi lors de sa conversion, est différent de son état-civil ) et pour « activités suspectes en lien avec le terrorisme ».

    Il était membre de l’association  » humanitaire  » BarakaCity qui se se définit comme une « association humanitaire et de bienfaisance basée sur les valeurs islamiques « , qui  » agit en France et à l’international « .

    Détails sur cette association :
    –  » En février 2015, les locaux de BarakaCity à Courcouronnes sont perquisitionnés par la police. C’est la proximité de l’organisation avec les milieux salafistes qui expliquent sans doute cette opération  »
    –  » Une nouvelle perquisition a eu lieu le 26 décembre 2015 dans le cadre de l’état d’urgence. Dans un document de source policière que s’est procuré le magazine L’Obs, ses membres seraient présentés comme des « musulmans fondamentalistes  »
    –  » Idriss Sihamedi est le président et fondateur de l’association humanitaire Barakacity. Salafiste, il suscite la polémique à cause de l’opacité qui entoure le financement de son association  »
    ( wikipedia )
    ( c’est le président de cette association qui avait refusé serrer la main de la Belkacem, lors d’une émission de télé, car  » c’est une femme  » ).

    Voilà le genre d’individus qui mènent la danse actuellement à propos de la Birmanie.

  13. frejusien

    Merci pour la vidéo de remise à l’heure des pendules,
    Les utilisations frauduleuses de photos, avec démonstration à l’appui, ça, c’est du solide
    Bravo Christine !

Comments are closed.